Remise en forme

Les 10 erreurs qui vous empêchent de perdre du poids

Partager l'article

Hello tout le monde ! Il reste encore 6 semaines d’hiver, et je sais à quel point ce peut être un peu difficile de rester motivé à tenir son rythme sport et alimentation équilibrée. Voici dix conseils hyper simples à mettre en place qui vont vous permettre de garder la forme, même si vous n’êtes pas au top du sport et de la food super healthy !

Les 10 erreurs à ne pas commettre pour perdre du poids :

1 – Grignoter healthy

Des fruits ici ou là, des amandes et noix par ci par là, du chocolat noir par là… Ok c’est healthy, mais manger tout au long de la journée sans avoir vraiment faim, cela peut dérégler vos sensations de faim et de satiété. Donc si vous avez l’impression de manger plus que toutes les 4 ou 5 heures : essayez de comprendre pourquoi vous mangez trop souvent. Ennui ? Pas assez mangé avant ? Faites le point.

2 – Déjeuner super léger

C’est l’erreur la plus typique et la plus facile à changer ! Quand on prend un déjeuner trop léger souvent dans l’optique de perdre du poids (mini poisson et légumes ou mini salade avec 5 dés de jambons), à tous les coups on aura faim vers 17h. Ou même avant.

perdre du poids - Lucile Woodward

Le bon déjeuner c’est entrée avec des crudités et/ou des légumes cuits. Genre betteraves rouges, carottes rapées, poireaux, salade… Ensuite un plat principal copieux avec des féculents complets, genre riz, lentilles, pâtes, pomme de terre vapeur, haricots rouges, quinoa… Et des légumes cuits vapeur si possible. Avec un peu de matière grasse. Le dessert ? Pas vraiment une obligation, je vous explique pourquoi vous n’en avez pas trop besoin.

Pour être guidé dans cette démarche du mieux manger, vous pouvez télécharger mon RÉÉQUILIBRAGE ALIMENTAIRE.

3 – Tout miser sur le soir

Sport le soir ET ultra gros dîner juste après parce qu’on a faim, n’est pas la meilleure option. Je n’aime pas trop dire ça, parce que le plus important dans le sport c’est de le faire, peu importe l’heure. Donc si je vous dis qu’il ne vaut mieux pas trop faire de sport intense le soir, je risque de vous démotiver au sport et ça n’est PAS DU TOUT mon intention.

L’idéal c’est de faire son sport intense plutôt avant 17h30 – 18h. Donc le sport sur l’heure du déjeuner est top ou avant le petit dej ! Et d’ensuite bien manger, puis continuer sa journée au top. Mais si vous faites votre sport le soir, dans ce cas là essayez de bien manger au déjeuner et de prendre une collation dans l’après-midi. Cela vous éviter de manger de trop grosses quantités le soir, car vous rentrerez avec une énorme faim au ventre.

De temps en temps, on peut s’octroyer un dîner plus léger pour mettre le système digestif au repos : soupe, petit bol de féculent complet et légumes cuits vapeurs.

4 – S’entraîner tout le temps / tout le temps pareil

On a besoin de pause. Si vous sentez que vous en avez marre, que c’est dur, que vous ne prenez plus de plaisir : faites des pauses dans votre sport. Arrêtez tout 7 à 10 jours, y a pas de problème, vous n’allez pas tout perdre. Et au bout d’une semaine, l’envie va revenir. Si elle ne revient pas, essayez quelque chose de nouveau.

Oui je sais, c’est normal vous avez programmé dans votre planning de la semaine le sport à cet horaire, dans cet endroit-ci. Je comprends tout à fait, puisque de toute façon le sport doit être quelque chose de pratique dans votre vie de folie. Mais essayez du coup de changer les rythmes. Tout le temps le même cours, à la même allure… Votre corps au bout de 2/3 mois va totalement s’habituer et se mettre en mode « automatique ». C’est à dire qu’il va moins consommer de calories pour le même exercice car la stimulation des cellules musculaires est facile pour lui, il y a moins de cardio vasculaire à solliciter car les muscles sont habitués à cet effort. Donc le fait d’ajouter soit de l’intensité, soit de la longueur, soit de changer complètement vos séances va être hyper intéressant.

perdre du poids - Lucile Woodward

Par exemple si vous courez, faites du fractionné 1 fois par semaine, ou du renfo pour re-stimuler les muscles les plus importants. Ou nagez pour faire du cardio différemment. Ou étirez-vous pour allonger la silhouette et calmer les tensions articulaires… Bref : CHANGEZ !

5 – Peser son alimentation

C’est l’habitude la plus chiante, la plus inutile et la plus inefficace qui soit quand on veut perdre du poids. Je connais bien, car quand j’étais ado mon père (qui devait perdre du poids) suivait la méthode Montignac ultra chiante à peser tout et le moindre petit aliment à consommer. Résultats : il a tout repris au bout de quelques mois de frustration et de non compréhension de son état d’esprit.

Peser ses aliments ne vous aidera jamais sur le long terme. Pour retrouver une forme durable et stable, il vous faut faire un travail sur vous, sur vos sensations de faim et de satiété. Il n’y a que comme cela que vous allez y arriver. Peser 30g de fromage, 120g de pâtes : c’est long, c’est chiant et c’est frustrant. Et puis forcément les légumes sont toujours « à volonté » alors du coup ça créé des frustrations : les pâtes sont limitées et pas les légumes = j’en ai marre des légumes (au bout de quelques semaines).

L’idée c’est de se servir normalement. Et de laisser un peu dans son assiette quand on n’a plus faim (on ne jette pas, on garde juste pour le lendemain dans la lunch box !). Ou de se resservir à sa faim si on a encore faim. C’est comme cela que ça marche. Parce-que le cerveau est complexe et un jour il aura besoin de 90g de féculents, le lendemain de 160g, ou plus ou moins… Et donc vous allez vous frustrer à mort. C’est l’autoroute du yo-yo.

6 – Compter ses calories

Pareil que pour la mini balance qui traîne dans la cuisine. La bible des calories des aliments toujours sur le plan de travail : l’horreur !!!! Et puis comme je vous dis souvent : 400 kcal ça ne veut rien dire. C’est pour cela d’ailleurs que je me suis formée à la micro nutrition. Car sur le long terme, c’est la qualité de l’alimentation qui prime, bien plus que le macro « calories, glucides, lipides, protéines ».

400 kcal : c’est 1 paquet de chips. Ou 1 petit burger au McDo. Ou 1 grosse assiette de lentilles + chou vapeur + carottes râpées. Ou 1/3 de pizza 4 fromages.

Ce sont les vitamines, les minéraux, les oligo éléments, les fibres qui comptent. Beaucoup plus que les calories !! Car votre organisme aura moins faim et aura plus envie de faire du sport quand il sera blindé d’anti oxydants, d’acides gras poly insaturés, et hydratés. C’est une démarche globale et à long terme que je vous incite à avoir. Tout le reste sera échec et frustrations.

7 – Faire du sport pour perdre du poids

Le sport ne fait pas mincir. Le sport ne fait pas éliminer des calories. Enfin si, mais pas assez pour perdre du poids. Ne pensez pas « j’ai mangé des frites, ça correspond à 45 min de footing ». C’est débile de penser comme ça. Tous ces tableaux d’équivalence ne veulent absolument rien dire et sont une hérésie micro nutritionnelle !! Car après votre footing, votre corps aura besoin de se recharger, et donc vous aurez faim dans les heures qui suivent, même si vous vous êtes tapé un énorme kebab au déjeuner. Mais si vous lui donnez à nouveau des frites en équivalent calories, vous n’aurez pas les vitamines, minéraux, aliments basifiants qu’il faut pour récupérer. Donc vous ne progresserez pas bien, vous ne construirez pas aussi bien les muscles qu’il faut pour recourir dans quelques jours… Et donc ne verrez aucun bénéfices sur votre silhouette. Ni sur vos performances.

Donc non, le sport n’élimine pas. C’est l’équilibre entre sport (renfo + cardio + stretch) / alimentation/ anti stress qui vous permet de retrouver un poids harmonieux et stable pour toute la vie. Et c’est comme cela que je cherche à vous aider depuis que je fais ce métier.

8 – Boire trop de café

Le café ne remplace pas l’eau, ni l’alimentation. J’en ai vu !! Oui, oui, j’en ai vu des personnes qui ne buvaient que du café du matin au soir pour tenir bon et ne pas manger… Le café excite un peu, booste un peu l’énergie. Mais il va surtout faire fuir le magnésium et vous fatiguer à mort sur le long terme. Du coup, quand on est fatigué : on a faim et on a des pulsions sucrées. Du coup on se frustre. Du coup, c’est l’autoroute du yoyo là aussi !!

2 tasses de café par jour max ! Le reste : prenez de la chicorée ou des infusions ou de l’eau.

9 – Zapper le sommeil

Grosse erreur !! Énorme !! Quand on est fatigué on a faim !! Pourquoi ? Parce que l’hormone de satiété, la leptine est sécrétée pendant la nuit, et plutôt en fin de nuit. Donc plus vous dormez, moins vous avez faim. Et ça, c’est mécanique. Et c’est génial !! Je dors, donc je reste en forme 😉

Si vous avez des problèmes d’endormissement ou de réveil nocturne, parlez-en à un médecin et n’hésitez pas à aller voir un médecin spécialiste du sommeil. Il y en a de plus en plus, ils sont là pour vous écouter et vous trouver des solutions. Ils ne vont pas vous bourrer de somnifère. Parfois, ils vont vous analyser votre sommeil, parfois ils vont vous prescrire de la mélatonine, l’hormone du sommeil ou du magnésium etc…

Mais le sommeil c’est comme le sport, c’est une motivation de chaque instant pour certains (pour moi par exemple ! ). S’obliger à arrêter les tablettes / ordinateurs / smartphone à 22h. Lire un livre au lit pour s’endormir plus facilement. Je vous parlerai de ma routine dodo bientôt, ça me donne des idées.

10 – Se fixer un objectif de poids

Alors ça… Si on m’avait donné 1 euros à chaque fois qu’on me disait « je veux atteindre les xx kg, mon objectif de poids »… Je serai retraitée aux Bahamas déjà !!!

Plus sérieusement : souvent vous vous fixez un poids qui en réalité ne veut rien dire. Il y a des milliards de façon d’être en forme. On peut peser 56kg et être grande, ou mince, et courir 10km en moins d’une heure à ce poids là ou ne pas pouvoir courir plus de 10 min sans s’étouffer… 56kg ça ne veut rien dire. Ni n’importe quel poids. J’avais bien aimé les campagnes Dove qui montraient plusieurs filles différentes qui faisaient le même poids. Elles étaient toutes normales et belles.

Publicita Dove - Lucile Woodward

Pour la petite histoire je me rappelle quand j’étais ado et que j’avais tenté l’extrême minceur… Je m’étais fixée de faire moins de 60kg, moins de 60kg c’était le Grâal. Sauf que j’y suis arrivée. Avec toutes les frustrations qui en découlent : ne rien manger, refuser n’importe quel gâteau au chocolat, devenir acariâtre, inquiéter ma mère, ne parler que de bouffe et de minceur à mes copines, me regarder les « bourrelets » toutes les 10 minutes, et ne finalement jamais me trouver assez « belle »… Trooop chiant et tellement égocentrique… Mon dieu que je regrette cette période de ma vie.

Centrez-vous sur votre bien-être à vous. C’est en étant bien dans sa tête, dans sa vie, dans son alimentation que l’on se sent bien. Le poids, c’est bien pour la santé. Et la santé rend heureux. Mais le bonheur ne se trouve pas comme par magie de l’autre côté de la balance.

11 – Ne jamais craquer

perdre du poids - Lucile Woodward

Bon je rajoute 1 conseil !!! Parce qu’au final c’est si important de se faire plaisir de temps en temps.

Là aussi, grave erreur !! Si vous ne vous faites jamais plaisir, vous allez devenir dingue. Dingue de bouffe, dingue de sport, dingue de contrôle… Et ça n’est jamais bon ! La vie et le poids stable sont une question de modération. Dans tout. Dans le sport, dans l’alimentation, dans l’anti stress. Donc on s’autorise de temps en temps d’arrêter le sport, de se faire une semaine ultra trash 100% plaisir. Ou de se faire un énorme coup de stress de temps en temps, c’est bon pour la circulation du sang 🙂

C’est en sautant du bateau qu’on a plaisir à s’y raccrocher et que l’on profite de la croisière. Citation naze de personne, mais qui résume bien mes pensées.

C’est autour de cette idée de non frustration, de l’alimentation et du sport sains et équilibrés, du respect de l’organisme que j’écris tous mes programmes de remise en forme depuis plusieurs années.
Je suis hyper fière de vous proposer à chaque fois des programmes simples et doux, des programmes efficaces sur le long terme et surtout des programmes que vous réussissez à inclure dans vos vies ultra trépidantes.


Commentaires
  • Mathilde
    16 novembre 2019 à 13:30

    Merci pour cet article intéressant et déculpabilisant! Je suis complètement d’accord avec tous ces conseils.
    Depuis 2-3 ans, je me suis un peu « laissé aller », je suis probablement chanceuse du point de vue de la génétique car j’ai pris seulement 10kg, alors que depuis tout ce temps je ne fais absolument pas attention à ce que je mange : grignotages à gogo, charcuteries, fromages, féculents, du sucre raffiné partout…je n’ai pourtant pas dépassé 24 d’IMC alors que j’aurais clairement pu finir obèse!
    Aujourd’hui j’ai décidé de prendre soin de mon corps à nouveau, oui « prendre soin », et non le priver. Je suis en pleine phase de rééquilibrage alimentaire : je n’achète quasiment plus aucun produit industriel et fais tout moi-même, j’ai presque entièrement éliminé le sucre, j’ai repris le sport de façon très régulière. Grâce à tout ça, j’ai réussi à perdre 1kg en une semaine, ce qui n’est pas énorme mais je l’espère, s’inscrit dans la durée. Mais au-delà de cette histoire de kilos, je me sens surtout vraiment mieux, heureuse, pleine d’énergie, je suis fière de moi, fière de me dire que je sais prendre soin de mon corps, de réussir à me dépasser au sport comme je le fais, c’est une vraie renaissance! J’avoue avoir encore un peu de mal à ne pas compter les calories…même si je sais que c’est idiot de s’en inquiéter lorsque ces calories proviennent d’aliments sains. J’ai peur de faire le moindre écart, je ne veux pas retomber dans mes mauvaises habitudes, perdre ce nouveau mode de vie qui me rend heureuse. J’imagine qu’il faut donc aussi apprendre à lâcher prise parfois, ne pas se focaliser sur un objectif à atteindre comme tu l’as dit mais simplement se féliciter chaque jour de la qualité des aliments que l’on offre à notre corps. Plus facile à dire qu’à faire, mais pas impossible!!

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      18 novembre 2019 à 11:23

      Hello Mathilde, merci pour ton témoignage vraiment touchant. C’est en effet, une question de lâcher prise, savoir s’écouter et ne pas compter. Tu es sur la bonne voix, ne lâche rien. N’hésite pas à suivre l’étape 1 de ma méthode côté alimentation ça devrait te donner un vrai coup de pouce. Bises et à bientôt

      Répondre
      Annuler

  • Jenni
    4 novembre 2019 à 14:55

    J’ai toujours suivi ces conseils de bon sens
    Depuis quelques années je fait attention à mon alimentation, peu sucré, des légumes, peu de laitage, sans etre extreme, mais j’avait Quand meme un peu de kilos superflus . J’ai jamais fait de régime.
    J’ai essayé de faire plus de sport, boire plus d’eau…rien ne fonctionnait,
    Puis tout betement, j’ai décidé (progressivement) d’arreter de manger des feculents le soir ou alors au maximum une bouchée, de base je mangeais déjà des légumes mais toujours accompagné de pain, ou de pates…
    En arretant les féculents le soir j’ai stabilisé mon poids…pour compenser je mange plus de légumes et fruits.
    Puis en parallele, j’ai commencé à me passer de la creme partout sur mon corps en massant, au maximum 5 minutes..
    J’ai perdu près de 3 kilos en 3 mois que je n’ai pas repris, j’ai dégonflé et ma peau des cuisses et fesses s’est retendu, j’ai perdu quelques centimetres mais je n’ai pas mesuré, sauf que je m’en suis rendu comtpe grace à certains vetements témoins,
    Je continue de perdre environ 200 grammes par mois, oui c’est peu, mais ca me va, Et je me sent beaucoup plus à l’aise car moins gonflée. Je n’ai pas beaucoup de poids à perdre, mais quoi qu’il en soit, je prefere lentement mais durable.

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      4 novembre 2019 à 18:43

      Merci Jenni pour ton témoignage. Bravo en tout cas c’est la preuve que la remise en forme peut se faire en douceur et de façon durable 👏

      Répondre
      Annuler

  • Mailie
    3 novembre 2019 à 17:40

    Bonjour, tu dis que compter ses calories ce n’est pas une aide et je suis amplement d’accord avec toi, je ne le conseille pas du tout car cela devient addictif et je ne rigole pas du tout. J’ai 15 ans, et ai commencé à compter mes calories car je voulais progresser en course et me muscler/perdre de la graisse. Certe j’ai beaucoup appris mais maintenant dès que j’arrête je finis par prendre du poid (que je stabilise tout le temps en quelques jours en surveillant) car je n’arrive pas à me gérer. Ma question est t’elle, aurais tu un petit conseil pour m’aider (sachant que mes parents ne peuvent pas m’aider car eux même ont une mauvaise relation avec la nourriture).. ?

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      4 novembre 2019 à 10:56

      Hello, essaye de t’entourer de l’avis d’un professionnel de la santé dans ce cas c’est le plus sur et le mieux 🙂 Bises

      Répondre
      Annuler

  • Gilda
    10 juillet 2019 à 11:06

    Moi non plus je ne suis pas d’accord!! dans la méthode Montignac on ne pèse rien !! on ne compte pas les calories! j’ai perdu il y a 10 ans 22 kg en 4 mois et je n’ai pas repris!! quel dommage de raconter des conneries comme ça sur une méthode qui est géniale! où enfin on mange! Pour la 1ère fois de ma vie j’ai fait un régime où je n’avais jamais faim !! et je pouvais même boire mon petit verre de vin !!! la méthode en plus a évolué!! renseignez vous ! votre papa qui pesait tout n’avait rien compris! et oui ! si on suit une méthode il ne faut pas craquer ! ça peut foutre en l’air plusieurs jours de régime ! mais c pas grave!! on est motivé ou on ne l’est pas ! pour le reste de votre article il y a des choses intéressantes et d’autres moins ! bonne continuation !

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      10 juillet 2019 à 16:17

      Merci pour votre retour, tant mieux si cette méthode vous a permis de perdre du poids. La team LW va se mettre à la page sur la méthode Montignac alors!! 🙂

      Répondre
      Annuler

  • Anaïs
    7 mai 2019 à 09:59

    Je ne suis pas vraiment d’accord pour ce qui est de peser ou compter ses calories. Personnellement c’est la seule chose qui fonctionne pour moi pour perdre du poids et me stabiliser. Pour certaines choses si je ne compte pas (que se soit en nombre par exemple 2 gateaux, ou en grammes) je sais que je vais en prendre de plus en plus a chaque fois jusqu’à reprendre des portions beaucoup trop grosses, et du coup retomber dans l’excès et prendre du poids. Si je garde en tête une certaine idée de chiffre j’arrive à consommer ce dont j’ai besoin et non pas ce que je veux. Et la satisfaction et la satiété est la meme dans les deux cas de figure… donc autant compter !

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      7 mai 2019 à 15:36

      Hello, tant mieux si cela te convient 🙂 Le principal c’est de ne pas culpabiliser ni de se stresser ! Bises, Lucile

      Répondre
      Annuler


Derniers articles