11 erreurs à éviter pour maigrir avant l’été

Dans ce nouvel article, j’avais très envie de vous parler de la perte de poids avant l’été ! Et quand ce n’est pas pour aller à la plage, on se met souvent au sport pour rentrer dans une robe de demoiselle d’honneur ou un costume de témoin ! Certains d’entre vous s’y prendront suffisamment à l’avance pour avoir le temps de maigrir. Mais d’autres s’y prendront à la dernière minute pour perdre leurs quelques kilos en trop…

Et c’est là que le risque de faire des erreurs augmente ! Pour vous éviter de torturer votre corps avec un énième régime ou de faire la chasse aux aliments trop gras, je liste pour vous les erreurs à éviter et je vous guide à travers certaines idées récus vers la question : comment maigrir avant l’été ?

Erreur n°1 : foncer dans les pharmacies et les parapharmacies

Les publicités télévisées nous l’assurent : pour perdre du poids rapidement, les compléments alimentaires et les coupe-faim sont nos meilleurs alliés. EUH ….NON !!!!

Ces compléments ne vous aident en rien à compléter, et encore moins à équilibrer, votre alimentation. En fait, ce ne sont souvent que des laxatifs.

Et contrairement à ce qui est annoncé, votre corps ne peut perdre 400 calories par jour seulement en les ingérant…

Gardez en tête que pour perdre plus de calories que vous en absorbez, il faut viser le long terme, et pratiquer une activité physique régulièrement, en plus de manger équilibré sur plusieurs mois – et à vie !

Erreur n°2 : vouloir absolument perdre du poids rapidement

Les plus motivés d’entre vous sont capables de se fixer comme objectif de perdre 10 kilos en 2 mois. Je pense sincèrement que cet « objectif » n’est pas atteignable. Pour les IMC dépassant 25, une perte de poids raisonnable sera fixée à 10/15 % du poids qui est le vôtre aujourd’hui.

Donc pour quelqu’un qui pèse 80 kilos, perdre du poids de manière raisonnable revient à se délester de 8 à 10 kilos sur une période d’un an et même un peu plus. Cette durée vous permet de pérenniser votre perte de poids.

Erreur n°3 : refaire trop de sport trop vite

Qu’on souhaite perdre du poids à 40 ans ou à 20 ans, on à tendance à faire les mêmes erreurs, reprendre le sport trop vite et trop fort. Que vous choisissiez la course à pied ou les cours de gym, plusieurs fois par semaine, vous risquez de soumettre vos articulations et vos muscles à trop d’efforts.

Peu habitués au sport, ils risquent de ne pas le supporter. Par ailleurs, quand on ne pratique aucune activité physique, notre corps n’est pas habitué à absorber les nutriments utiles à sa récupération.

Votre corps a besoin de temps pour apprendre à récupérer. L’arrivée des beaux jours ne suffit pas 😉. Vous risquez donc de vous blesser et de vous épuiser.

Pour se mettre au sport, commencez par 10/20 minutes de sport par jour, en mélangeant du cardio et du renforcement. Suivez mes conseils : allez à votre rythme et augmentez au fur à mesure que vous évoluez.

Erreur n°4 : ne manger que de la salade avant l’été

Dans l’esprit des gens, maigrir avant l’été va souvent de pair avec la diminution de la consommation de matières grasses, et le fait de manger plus de légumes ou de viandes maigres. Tout ce que vous allez faire à ce rythme: c’est vous affamer et vous désocialiser !

Les salades Caesar servies au restaurant contiennent justement trop de salade, des croûtons imbibés d’huile de friture inutile et un petit peu de poulets (de mauvaise qualité). Si vous voulez vraiment perdre quelques kilos et ne pas les reprendre en septembre, il vaut mieux trouver un équilibre nutritionnel sain voir se lancer dans le rééquilibrage alimentaire avec des menus simple, sain et gourmands.

Et cela aussi, ça demande un peu de temps 😉.

De plus, ne manger que des salades et des soupes peut créer des troubles digestifs et causer des diarrhées ou ballonnements. Aussi, sachez que les sauces qui accompagnent les salades pré-emballées que vous voulez manger au déjeuner contiennent de l’huile, des sucres, et d’autres choses qui ne servent pas du tout votre objectif.

Donnez-vous du temps pour réapprendre à bien manger et bien équilibrer chacun de vos repas. Prenez 4, 6 ou encore 8 mois pour atteindre cet objectif.

N’oubliez pas que le plus important n’est pas de rentrer dans ce maillot de bain si joli, mais bien de prendre soin de vous et de vous sentir plus épanoui dans votre corps et votre vie. En faisant de cette perte de poids un chemin de vie, vous éviterez beaucoup de stress inutile à votre corps. Et vous ne mourrez pas de faim !

Erreur n°5 : chercher à avoir la morphologie des mannequins

Ce qu’il faut comprendre lorsqu’on cherche à perdre du poids rapidement, c’est que tout le monde ne peut pas être super mince ou ultra musclé. Ces dernières années, la mode féminine est aux grosses poitrines, aux fessiers ultra-bombés et aux tailles très fines.

Vous aurez beau enchaîner les séries de squats et passer votre temps à faire la chasse aux calories, vous ne pourrez peut-être pas obtenir ce fessier super rond (souvent issu de la chirurgie). Je vous invite donc à prendre du recul sur ce que la société nous montre comme étant des physiques parfaits.

Le plus important pour vous n’est pas de chercher à éliminer ces petits kilos superflus avant l’arrivée de l’été. Votre objectif est plutôt d’apprendre à vous aimer.

Et aussi à vous habiller avec des vêtements qui mettront en valeur votre morphologie. Ne passez pas votre journée à vous en vouloir parce que le maillot de bain repéré sur tel site ne vous va pas. Ce n’est pas à vous ni à votre morphologie de lui aller, mais à lui de vous correspondre. Il ne vous met pas en valeur ? On s’en fiche, next !

Erreur n°6 : vouloir manger des produits allégés en permanence

Si vous cherchez une méthode efficace pour perdre du poids avant l’été, consommer des produits allégés n’est vraiment pas une bonne pratique ! En effet, ces produits contiennent peu de nutriments mais plus de substances « mauvaises » pour votre santé, comme les additifs alimentaires, par exemple.

Ce qui est fou, c’est que certains produits annoncent un produit moins sucré, mais vont ajouter du gras à la place, ou bien un maximum d’édulcorant ! D’ailleurs, il faut savoir que les édulcorants, produits dits « light » ou substitut au sucre ouvrent l’appétit car vous envoyez des signaux de sucre au cerveau.

Conclusion : ces produits ne sont pas sains pour votre organisme. Ils ne devraient même pas figurer au menu d’un régime standard ! Avec ce genre de produits, votre consommation risque de ressembler à cela :

  • vous allez en manger plus ;
  • craquer pour autre chose d’un peu plus calorique ;
  • vous allez vous en vouloir d’avoir mangé ça.

Je vous conseille plutôt de manger un aliment non allégé en petite quantité, même si arreter le sucre est toujour une bonne chose à faire. Vous vous sentirez plus rassasié qu’en mangeant un aliment « light » en quantité plus importante.

Erreur n°7 : regarder de trop près les calories

Vouloir maigrir avant l’été risque de modifier vos comportements alimentaires. Je vous vois déjà à la recherche des aliments les moins caloriques ! Vous allez alors constater qu’une banane contient plus de calories qu’une barre de céréales. Pourtant, ces fruits contiennent aussi des bons sucres, des vitamines, des minéraux et des fibres qui sont, vous vous en doutez certainement, absents des barres de céréales.

Le nombre de calories d’un aliment n’est donc pas représentatif, quand il est pris seul, ni assez pertinent pour déterminer ce qui doit ou non faire partie de votre petit-déjeuner. Indice glycémique, digestions, fibres alimentaires, lipides utiles, aliments non transformés, etc. Ce sont des éléments à prendre en compte outre les calories.

La solution ? Manger équilibré ! Vous allez perdre du poids plus vite que vous ne le pensez. N’oubliez pas non plus de vous faire plaisir de temps en temps avec un aliment déraisonnablement sucré ou gras !

Ne frustrer ni votre gourmandise ni votre corps, c’est le meilleur moyen de vous donner toutes les chances de rentrer dans ce bikini qui vous fait les yeux doux !

Sachez qu’en jouant sur les textures des légumes cuits, leurs couleurs ou encore les assaisonnements, vous pouvez vraiment vous amuser avec votre assiette ! Concoctez-vous des plats beaux et bons, buvez de l’eau et vous verrez : vos efforts paieront bientôt !

Introduisez des féculents dans vos déjeuners, ils vous donneront de l’énergie et contrairement aux idées reçus, ils ne font pas plus grossir qu’un autre aliment.

Erreur n°8 : éliminer toutes les matières grasses de votre alimentation

Supprimer complètement les graisses est désastreux pour le corps ! Les bons lipides sont essentiels au bon fonctionnement du métabolisme. Cela dit, certaines matières grasses peuvent être réduites de notre alimentation.

Il faut juste rééquilibrer votre apport et que vous privilégiez les bonnes. Oui, il existe de « bonnes » matières grasses ! Vous les trouverez dans :

  • les petits poissons gras (comme le saumon),
  • les huiles végétales (colza, lin)
  • les graines oléagineuses (les noix, les amandes).

Pour répondre aux besoins de votre corps, consommez-en dans des proportions modérées. Sachez même que ces graisses permettent une meilleure régulation de votre poids corporel ! Je vous avais bien dit qu’elles n’étaient pas toutes à bannir.

Erreur n° 9 : manger énormément de protéines

Ne vous laissez pas tenter par les régimes hyperprotéinés ! Si les protéines ont un effet rassasiant, le raccourcit protéine = maigrir, n’est pas si simple ! Pour conserver sa masse musculaire, pas besoin de prendre des shaker de whey ou des barres protéinées, on à bien assez de protéines dans notre alimentation (même les végétariens).

Ce que je remarque souvent avant l’été, c’est que vous changez vos habitudes de consommation et que vous achetez des produits déjà préparés comme des cookies protéinés pour le goûter. Mais ce sont des produits ultra transformés, souvent avec des aliments de faible qualité et super caloriques.

Les régimes protéinés sont un fléau pour le corps et détraquent complètement notre métabolisme… D’une part, c’est mauvais pour notre santé, mais vous risquez en plus de reprendre tous vos kilos perdus dès le moment où vous allez arrêter. Alors non, ce n’est pas le meilleur choix…

Erreur n°10 : sous-estimer ses besoins en glucides

Contrairement à ce qu’on pourrait penser « intuitivement », les glucides servent d’ajustement calorique. En clair, c’est aussi grâce à eux que vous perdez du poids, et à cause d’eux que vous en (re)prenez.

Puisqu’on se situe ici dans une optique de perte de poids et surtout de mieux manger, augmentez votre portion de légumes, et ajoutez vos glucides ensuite pour avoir une portion. Eh oui, les légumes doivent être 50% de votre assiette ne l’oubliez pas !

Les glucides sont extrêmement importants et vous devez en manger, ils donnent de l’énergie et vous permettent d’éviter les fringales en pleine journée. Donc rien ne sert d’en réduire drastiquement la quantité si vous craquez sur un snack industriel après.

Erreur n°11 : sauter des repas

C’est un grand classique ! Un grand classique à oublier très vite ! Quand vous fractionnez vos repas, vous permettez à votre corps de limiter les pics d’insuline. Car ils facilitent le stockage de la masse grasse. En effet, lorsque vous sautez un repas, votre sensation de faim fait littéralement un bond !

Résultat : vous êtes affamé lors du repas suivant ! Ce qui fait que vous risquez de manger encore plus. Et comme votre corps vient de subir un stress en manquant de nourriture, il stocke du gras en prévision de la prochaine pénurie…

Il ne faut pas confondre sauter un repas et jeûne intermittent, justement ça n’a rien à voir, mais apprendre à bien jeûner peut apporter de nombreux bienfaits pour la santé.

Maigrir avant l’été, ma conclusion

Bref, vous m’aurez compris : perdre du poids avant l’été n’est pas un souci à prendre à la légère. Car à chaque erreur, il y a derrière le régime yoyo, la reprise de poids, la mauvaise estime de soi et le cercle vicieux de l’échec.

Je suis passée par là quand j’avais 19-20 ans, et j’ai bien galéré à retrouver une silhouette stable, qui me plaisait physiquement et mentalement. Je vous encourage à y aller sur le long terme et à rentrer dans un système de valeurs fortes qui vous porteront tout au long de votre remise en forme.

Pourquoi je veux être en forme, comment je veux retrouver la forme, qui gagnera à cette reprise en main ? Vous ? L’industrie pharmaceutique ? L’industrie du vêtement ? L’industrie agro alimentaire ? Les producteurs locaux ? Votre santé ? Pensez-y !

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *