Mon expérience avec le cholestérol

Je connais bien le cholestérol, j’ai une histoire de vie avec lui. Quand j’avais à peine 18 mois, ma grand-mère paternelle est décédée à 62 ans d’un AVC, 6 mois après avoir pris sa retraite. Laissant mon père, mon oncle et ma tante dans la catégorie « mauvais antécédents cardiaques » et donc dans la menace permanente d’un infarctus après 60 ans.

Et puis les régimes qui ont suivi pour mon père. Et donc pour toute la famille. Trop de cholestérol et triglycérides = hop : régime montignac, comptage de calories à chaque repas. (Ce qui avec du recul m’a certainement rendu allergique à tout comptage de calories désormais !!) Et les bénéfices d’un père et d’une mère impliqués dans leur santé : jogging 4 fois par semaine, inscription en salle de gym, sport en veux tu en voilà pour tous les enfants…

Et puis la vie a repris le dessus et les régimes yo-yo de mon père, ses bonbons cachés dans le tiroir du bureau, et l’oublie progressif de la menace, assorti à un peu de technique de l’autruche aussi.

A 59 ans, mon père décide d’aller faire un Check up chez le cardiologue… approchant l’âge fatidique du décès de sa mère … Il n’en est ressorti que 4 jours plus tard, affublé de 3 stents posés en urgence dans ses coronaires fragiles et encrassés par le cholestérol.

Encore ce cholestérol. Qui aurait pu coûter la vie à mon papa à n’importe quel moment avant ses 60 ans.

Nous laissant mes sœurs, mon frère et moi désormais aussi dans la catégorie : « mauvais antécédent cardio vasculaire » …

Ce qui fait que tous les 2 ans, je me fais contrôler le cholestérol par une prise de sang. Oui, même si je suis jeune, même si je suis sportive et que je mange bien : je dois faire attention à mon niveau de cholestérol.

Avec tous les régimes à la mode, Dukan, cétogène, le body positive, le Covid, … on a un peu arrêté de parler du cholestérol. Mais il est l’un des facteurs principaux de survenue d’infarctus et d’AVC. 1ère cause de décès prématuré chez les femmes !!

En France il y a encore 150 000 AVC par an, soit un toutes les 4 minutes !!! Et 1 personne sur 3 souffre de taux de cholestérol trop élevé.

Pourtant la prévention est super bien connue !! Manger plus végétal, moins de viandes rouges et de matière grasse d’origine animale, moins de sucre. Faire du sport régulièrement sans y aller trop fort : privilégier la douceur et la régularité. Travailler sur son niveau de stress. On l’oublie trop souvent le stress. Mais c’est souvent lui qui fait se soulever une plaque d’athérome et qui empêche le sang de passer dans une grosse artère : ce qui provoque un AVC.

Concernant le sport d’ailleurs, si vous pensez être concerné par le cholestérol : faites bien gaffe avec les efforts ultra explosifs. Vos artères vont préférer un flux sanguin rapide et fluide d’un effort endurant doux; à un cracher violent d’un gros HIIT de malade. Attention, je ne dis pas que le HIIT de fou est mauvais, mais il vaut mieux en parler à son médecin avant de se lancer dans des efforts de grosse intensité.

La semaine dernière, lors d’une série de questions sur le cholestérol et les AVC, une orthophoniste m’a écrit ce doux petit mot. « Je suis orthophoniste. Merci de parler des AVC car des milliers de vies sont bouleversées chaque année à cause d’AVC ou d’infarctus.

Car les AVC ne se soldent pas toujours par des décès, heureusement. Ils peuvent être traités en urgence mais parfois laissent de lourdes séquelles comme des paralysies faciales, même légères. ». 

Bref : le cholestérol, c’est quand même un facteur de bonne santé très important. Et à l’occasion de la journée mondiale du cœur le 29 Septembre – je trouvais important de vous rappeler les bases.

Parlez-en à votre médecin, demandez un Check up régulier. Suivez votre taux de cholestérol même si vous n’êtes pas en surpoids ou avez l’impression de bien manger. Car parfois c’est juste génétique. On peut avoir un fort taux de mauvais cholestérol dans le sang alors que d’extérieur on a l’air en pleine forme.

Alors concrètement, on fait quoi ?

Parce que oui, c’est sympa de nous dire à tout bout de champ “Faites attention à votre taux de cholestérol !!”, mais concrètement, qu’est-ce qu’on doit faire ? 

Voici quelques conseils que j’essaye d’appliquer au quotidien même si c’est loin d’être évident tous les jours !

  • Diminuer l’alcool et arrêter le tabac : alors oui, vous le savez peut-être je ne fume plus, mais je tenais quand même à le préciser car l’alcool et le tabac sont vraiment les pires ennemis pour notre cholestérol !! (et pour notre santé en général). On ne vous demande pas d’arrêter du jour au lendemain, mais déjà de le savoir, de l’assimiler et d’en prendre conscience c’est un bon début ! Et pour l’alcool ?J’essaye de ne pas dépasser deux verres par jour et surtout de ne pas boire tous les jours ! 
  • Diminuer les matières grasses laitières : on évite de trop forcer sur le beurre, la crème fraîche, le lait entier…  Vous pouvez troquer le fromage sur vos planches d’apéro ou sur vos tartines de pain par plein d’autres choses ! Houmous, olives, tapenade, cœurs d’artichauts…  c’est le moment de découvrir de nouvelles saveurs et vous verrez, c’est tout aussi gourmand ! 
  • Diminuer le sel : c’est devenu presque un réflexe, rajouter du sel partout, tout le temps. Essayer de tenir la salière le plus loin possible de la table et de vos repas et retrouver le VRAI goût des aliments. Vous pouvez commencer simplement, en ne salant pas l’eau de cuisson des pâtes ou du riz par exemple. Et si besoin, ajoutez un tout petit peu de sel ensuite. 
  • Diminuer la charcuterie et la viande rouge : si vous avez un taux de mauvais cholestérol élevé, essayez de privilégier les protéines végétales comme les légumineuses ou les céréales. Vous vous éviterez ainsi de nombreux soucis de santé liés à la surconsommation de viande : risque de maladies cardiovasculaires, cancers, diabète… Là encore on ne vous dit pas de tout arrêter, simplement de limiter pour retrouver un bon équilibre !

Article réalisé avec AMGEN France

5 commentaires à “Mon expérience avec le cholestérol

  • anastasia

    Merci beaucoup Lucile pour cet article, cela me réconforte dans le fait d’être prof de gym et d’avoir toujours plus de LDL qu’il faudrait. Quand je l’ai dit à mes clientes, elles étaient très étonnées : comment toi? prof et en pleine forme et le cholestérol? Je me suis sentie coupable.

    Répondre
  • Corine

    Sur l’alcool, je trouve les recommandations super élevées. 2 verres par jour, 10 verres par semaine, pour moi qui ne boit presque pas, c’est énorme. Je pense qu’avec un verre entier, je serais pompette direct ! Alors deux verres par jour ?!! Enorme, de mon point de vue.
    Merci pour cet article en tous cas, très intéressant et enrichissant.

    Répondre
  • Camille

    Bonjour Lucile, merci pour cet article ! Je n’ai que 22 ans et mon taux de cholestérol n’est pas bon même si je mange relativement sain et je fais du sport 3 à 4 fois dans la semaine. Je n’ai pas d’antécédents dans ma famille mais je suis affublée par le stress que j’essaie de gérer tant bien que mal …

    Répondre
  • Florence danet

    Merci pour tous ces éléments ça fait des années que je vois mon taux de cholestérol monter doucement mais sûrement…. mon grand père 3 infarctus ma mère un et dcd à 62ans de…. bref c est pas le sujet, du coup moi à 46 ans 1 m58 et 87 kg je me suis dit OK stop il faut te reprendre petite …. 1 an plus tard 75 kg grâce à toi je cours ( et j y arrive …. merci) et une vraie prise de conscience qu il n’y a que moi qui peut faire quelque chose pour moi …. bref merci pour ces informations très utiles et tes programmes au top et tes interviews et informations toujours utile et intéressantes

    Répondre

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *