Lifestyle

Confinement et injonctions : foutez-vous la paix

Partager l'article

Stop aux injonctions : pendant le confinement, merci de vous foutre royalement la paix.

On entame la 4é semaine de ce confinement. Et depuis 4 semaines, on entend énormément de choses sur la meilleure façon de gérer son confinement : comment s’occuper, comment passer le temps, comment manger, comment faire du sport, comment dormir, comment ne pas stresser…

Confinement et injonctions

Moi-même, je donne mes conseils ici sur le blog, sur ma chaîne YouTube et mes réseaux sociaux. Notamment pour répondre à toutes les questions que vous m’envoyez chaque jour et pour vous aider à vivre le plus sereinement possible cette période. Loin de moi l’idée d’imposer de faire du sport et de bien manger à des personnes que cela n’intéressent pas. Confinement ou non, la culpabilisation n’a jamais été l’un de mes procédés.

En fait, je trouve que ces voix qui s’élèvent pour pointer du doigt ces “injonctions”, sont aussi culpabilisantes que les injonctions en elles-mêmes. Car finalement, quoi qu’on fasse, ça ne va jamais !!

Faire du sport, ne pas faire de sport, manger équilibré, manger trash, se lever tôt, faire la grasse mat, méditer, regarder Netflix, bouger, ne rien faire… 

STOP ! Qu’on se le dise une bonne fois pour toute : CHACUN FAIT CE QU’IL VEUT !

se foutre la paix, confinement et injonctions, bien-être

Survivre à sa manière

Isolement, peur pour ses proches, crise d’angoisse… Cette période de confinement n’est pas une partie de plaisir pour beaucoup de personnes. 

Chacun tente de réagir à sa façon. Si vous voulez vous enrouler sous votre couette devant Netflix avec des chips, c’est ok ! Et je le dis vraiment sans aucun jugement ou condescendance. Sincèrement, si votre moyen de survivre à ce confinement c’est de binge watcher des séries, dormir comme une marmotte et regarder les oiseaux par la fenêtre, personne n’a le droit de remettre ça en question. Pas moi, pas votre copain, ni des influenceurs ou journalistes… PERSONNE !

injonctions, dormir en confinement, stop pression extérieures

Chacun vit la situation à sa manière, et on a tout à fait le droit de déprimer, de ne pas avoir le courage de faire du sport ou de manger équilibré.

Sans jugement

… Mais c’est aussi ok de vouloir faire du sport ou de bien manger pour se sentir mieux. On a le droit de vouloir prendre soin de son corps et de son mental pour surmonter cette épreuve. Ne stigmatisons pas pour autant celles et ceux qui ont besoin de rester actifs pour ne pas tomber dans la déprime. En fait je trouve ça très moralisateur de dénigrer les personnes qui décident de se mettre au yoga pendant le confinement, qui font leur pain maison ou qui ont besoin de se défouler en faisant du sport chaque jour. Comme si faire du sport ou manger équilibré était quelque chose de très superficiel, déconnecté de la réalité, presque déplacé.

besoin de se défouler, sport à la maison, body by lucile

En plus, bouger en ce moment n’est pas forcément une réponse à la peur de prendre du poids, c’est tout simplement le seul moyen que beaucoup de personnes ont trouvé pour ne pas péter un câble en restant confiné à la maison !

Ecoutez-vous !

Bref, quoi que vous décidiez, faites-le pour vous, et vous seul. Dites-vous que ce n’est que temporaire et que tout ira mieux après. Donc peu importe votre stratégie pour survivre à tout ça, l’important c’est de vous foutre la paix. 

Merci.




Commentaires

Derniers articles