Défi relevé : apprendre le surf à 35 ans

Lucile Woodward 6 mars 2017 , 19 h 24 min

L’heure du dernier épisode « apprendre le surf » à sonné…

Cela fait déjà 3 semaines que je vous fais vivre ma première expérience surf ! Vous avez pu me voir loin de ma zone de confort, me voir apprendre les premiers take-off, me voir au plus bas physiquement et moralement, mais surtout me voir réaliser mon rêve de toujours !!

Triste que ce soit la fin, mais à la fois heureuse de vous avoir fais partager mon aventure à Lanzarote, des moments les plus drôles, à ceux les plus compliqués pour moi.

J’ai réussi à surfer une vague. Enfin presque !!

Au vu des difficultés rencontrées la veille, ma baisse de morale, mes remises en question, mes larmes, je ne voulais pas rester sur cette note négative. Je ne voulais surtout pas me dégoûter du surf !!

Pour mon dernier jour, ou plutôt mes dernières heures à Lanzarote, j’étais plus que tout motivée à me relancer dans une dernière session surf, à me surpasser, et pourquoi pas prendre une vague !! Enfin !

2017-02-19 16.15.01-2

Chose faite ! J’ai réussi à me tenir debout sur ma planche et à me laisser glisser sur la vague… Quelques secondes … Mais quand même 😉 Quel Kiffe !!!! C’est indescriptible, ce moment du drop où l’on est en apesanteur sur la vague. Rien que pour ces quelques secondes là : je recommence dès que je peux !!

Savoir s’écouter et comprendre ses limites

Mon conseil ultime – celui qui m’a permis d’aller au bout de mon rêve et de réussir à surfer une vague – c’est s’écouter soi-même.

J’ai pris du temps pour moi quand ça n’allait pas. J’ai coupé un peu le surf le temps d’un après-midi, je me suis fais une petite séance de méditation pour me recentrer sur moi-même, penser à autre chose, et me détendre. C’est ça aussi apprendre le surf.
Je me suis sentie mieux, reboostée à bloc pour apprivoiser de nouvelles vagues !

IMG_2122

Ca été la véritable clé du succès pour moi ! Et ça, ça fait parti du mental de connaître ses limites et de se dire « allez, là j’arrête, je fais une pause, je lâche prise, pour mieux repartir ».

Ecoutez-vous, prenez le temps pour vous, le temps pour y arriver. Ce n’est pas parce-que vous vous sentez nul, pas parce que vous mettez des heures, des jours voir des mois à y arriver, et ce n’est pas parce que vous lâchez à un moment donné pour mieux repartir après que c’est un échec. Bien au contraire !!!


Mon bilan de cette expérience surf

Le premier mot qui me vient à l’esprit, mon premier ressenti c’est BIG SUCCESS !

Même si je n’ai pas complètement réussi à surfer une vague entièrement, j’ai accompli mon rêve de gamine : apprendre le surf !!! Une franche réussite pour moi et une véritable fierté.

J’ai appris les bases du surf. Comment s’entraîner, aller jusqu’au Line Up, maîtriser un take-off, s’améliorer petit à petit. Et j’ai surtout appris à gérer la difficulté mentale de ce sport, à me surpasser, et à finalement kiffer !!! Le lâcher-prise, la sensation d’être seule au milieu de l’immensité, d’être libre.

Je suis prête aujourd’hui à conquérir les vagues du monde entier ! Pourquoi pas celles du Sri Lanka avec ma copine Denise ? Un nouveau pari lancé !

Le mot de la fin ?  Allez au bout de vos rêves, n’ayez jamais aucun regret, parce que c’est si bon !!! 35 ans, un mari, des enfants, un boulot prenant, sachez qu’il n’est jamais trop tard pour vivre et kiffer. Foncez !!

Merci pour cette aventure inoubliable

Merci à Anais et Fleur de chez Biotherm de m’avoir poussé à réaliser cette expérience de dingue. Live More !

Merci à Luca pour sa patience, sa bienveillance, et son flow de malade sur les vagues !!!

Merci à vous tous pour vos messages et vos encouragements, je vous adore !!

Et en fait merci à moi-même aussi, d’être aller au bout, d’avoir réaliser mon rêve et de savoir… ou presque, surfer comme Luca !!!

MISSION ACCOMPLIE ❤️

Et ça vous dirait une retraite fitness et surf en Août ? Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, je vous en parle tout bientôt !!

lucilewoodward

Je ne suis pas la coach des stars. Je me présente plutôt comme la coach sportif des vraies gens dans la vraie vie. Moi aussi j’ai un boulot, un enfant, un mari, des amis... Et je sais très bien à quel point il est difficile de rester motivé, de garder la forme, de garder la ligne dans nos vies d’aujourd’hui.

Les articles liés
Comment j’ai kiffé et pourquoi je ne referai pas la course de la Verticale Tour Eiffel

Me voilà avec ma tisane, mes petits comprimés d’anti inflammatoires et relaxant musculaires sur la […]

Objectif -10 kg atteint !!! Découvrez le dernier épisode de Kelly – 365 Body By Lucile

Alors voilà ça y est, c’est presque fini. Voilà plus d’un an que je coache […]

Gérer ses craquages alimentaires pour Pâques

Good morning !!! « Bonjour Lucile, Petite question, peut-être bête, mais essentielle pour moi. Comment gérer les […]

Commentaires
  • soso 6 mars 2017 à 20:32 Répondre

    poua cet article et chaque mot résonne en moi un truc de dingue. A relire chaque matin et a chaque coup de mou, des mots avec lesquels il est bon de s’y plonger jusqu’au cou ! M.e.r.c.i

  • Anaïs - Haltèrement Votre 7 mars 2017 à 11:44 Répondre

    Super série de vidéos ! J’ai beaucoup apprécier de pouvoir te suivre à travers ton aventure de surf !
    A quand les prochaines expériences sportives ? 🙂

  • Laurence 18 mars 2017 à 11:00 Répondre

    Super tu es vraiment motivante .

  • Emm 21 mars 2017 à 12:15 Répondre

    Bonjour Lucile, bravo! Malgré les années qui passent il ne faut jamais se laisser porter mais expérimenter toujours de nouvelle choses! Avec une copine, nous nous relevons le défi du Rallye Aïcha des Gazelles l’année prochaine, à 43 et 45 ans! Aurais-tu à ce propos une idée de plan d’entrainement pour que nous soyons au top de notre forme en mars 2018? (nous courons déjà toutes les 2)

  • marie 6 avril 2017 à 15:12 Répondre

    Ah ah!
    Comme je me retrouve! Et comme je me sens moins seule aussi…!
    ~ 35 ans comme toi
    ~ 2 enfants comme toi
    ~ sportive touche à tout comme toi…
    ~ Et nulle en surf alors que je vis au bord de la mer!

    C’est désespérant de ne pas réussir ce fameux take off! Je bois de l’eau à gogo, je « bouffe » du sable comme on dit ici, et je passe plus de temps à tenter de remonter sur ma planche que dessus réellement!

    Le surf c’est long et ingrat…et ça il faut le savoir! Le surf, ou on pige très vite le truc…ou alors ça demande beaucoooooup d’entraînements…mais comme tu le dis, une seule vague descendue et on se sent la Reine de l’Océan 😉
    J’ai pris beaucoup de plaisir avec cette série! Mon mari aussi 🙂 Et lanzarote, quel bonheur :)))

    Merci
    Marie

  • Laisser un commentaire !

    Derniers articles

    Instagram

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. (en savoir plus)