Nutrition

Des féculents à tous les repas !

Quoi ?!? Je vous vois déjà tomber de votre siège. Mais oui, mais oui. Vous lisez bien.
Une alimentation équilibrée c’est des féculents à tous les repas. Ce n’est pas MOI qui le dis, mais toute l’intelligensia de la nutrition et de la prévention contre l’obésité et le surpoids.

Les règles de base de l’alimentation

60 – 65 % glucides (féculents, légumes, fruits, légumineuses, céréales, pomme-de-terre, riz, pates, lentilles …)

20 – 25 % lipides (graisses animales ou végétales : huile d’olive, beurre, huiles variées, fromage …)

10 – 15 % protéines (viande, poisson, oeufs ou protéines végétales : quinoa et association céréales + légumineuses)

Whaou génial !! Ça veut dire que Dukan avait tord !! Mais cela vous le saviez, non, que Dukan avait tord !! Alors pourquoi vous continuez à manger de la protéine, de la protéine, de la protéine toute la journée ? Ce qui va vous permettre d’être rassasiés, d’avoir de l’énergie, de vous sentir bien dans votre corps et dans votre tête : ce sont les glucides et les lipides surtout.

Sauf que … Si pour vous féculents + lipides = pâtes aux fromage … Ça ne va pas le faire.

Voilà à peu près le plan alimentaire que je vous conseille au quotidien. Bien entendu, ce sont des idées, des exemples. A vous ensuite de voir ce qui pourrait convenir en fonction de vos goûts et de vos préférences…

Des féculents à chaque repas : oui, mais pas n’importe quoi.

Par exemple le matin c’est pain complet (bio de préférence) du boulanger + beurre ou avocats écrasés ou purée d’amande ou de noix de cajou. Ou Muesli (bio de préférence) avec du lait d’amande ou du lait de vache entier. Ou 2 oeufs + 1 poignée d’amande.

Le midi ensuite vous pouvez choisir : entrée crudités assaisonnées d’huile d’olive et vinaigre de cidre. Plat : poisson + légumes + pain complet. Ou viande + légumes cuits + 2 cuillères à soupe de riz. Ou mélange semoule + pois chiches + légumes cuits. Ou quinoa + légumes + fromage de chèvre …

 

Au goûter, c’est là que vous prendrez le fruit frais et le yaourt ou 1 poignées d’amande ou 2 carrés de chocolat noir. C’est là que c’est le plus opportun physiologiquement de consommer tous ce qui est ‘dessert’. Donc réservez vos desserts pour le 4 heures.

 

Le soir, préférez toujours végétarien. Vous dormirez mieux, digérerez mieux, et aurez moins de pulsions sucrées à 22h …

 

Donc on choisi par exemple soupe (maison) avec de la pomme de terre dedans + 2 tranches de pain. Ecrasé de pomme de terre à l’huile d’olive + légumes cuits. Pâtes aux légumes et huile d’olive. Risotto de légumes sans crème fraîche. Quinoa + concombres à la crème.

Pareil : pas de dessert le soir. Sauf quand vraiment ça vaut le coup, quand c’est un vrai dessert maison, un anniversaire … Une occasion spéciale.

Bouger régulièrement

Alors bien sûr, ce genre d’alimentation est plutôt conseillée aux personnes qui bougent régulièrement, qui font au moins l’équivalent de 30 min de marche rapide par jour.
Mais au final, si on mange comme on le doit, on devrait aussi ‘bouger’ comme on le doit, non ? Nous sommes des êtres de mouvements, faits pour bouger. Mais ça… c’est une autre histoire !! Et ça se lit dans toutes les autres pages de mon blog !!

Pas de miracle

Donc non, je ne vous donne pas de méthode miracle pour vous affiner en mangeant des pâtes au fromage et sans jamais bouger. Là ce dont je vous parle, ce n’est pas d’un régime. Là je vous parle de la chimie du corps humain. On est fait pour manger comme cela (à peu près) et en fonction de ses goûts. Et on est programmés pour bouger un peu / beaucoup presque tous les jours.

Alors bien entendu on peut faire des écarts à ces généralités. Et fort heureusement. Mais en se raccrochant un peu toujours à cette base alimentaire et d’activité physique … On est à peu près sûr de rester en forme pour très longtemps !


Commentaires
  • S.Cla
    24 mai 2016 à 09:38

    Tout a fait d’accord avec ce post je ne mangeais pas de féculent le soir résultat j’étais affamée le matin et je craqué depuis que je mange meme que 3 ou 4 Cuillere a soupe de féculent le soir j’ai stabilisé ma faim j’en mange un peu moins que le matin et le soir mais il n’ a que comme ça que j’ai réussi a maigrir très lentement a savoir 1 à 2 kg par mois max mais durablement.

    Répondre
    Annuler

  • Straub
    9 mars 2016 à 13:29

    Bonjour Lucile,

    Je viens de m’acheter ton livre “objectif: un corps canon” et je bloque assez sur la partie dessert.
    En fait j’ai compris que l’on devait privilégier les desserts plutôt à 16h, donc en fait cela réduit la quantité de fruits et yaourts soja à une prise par jour?
    C’est bien cela.

    En tout cas merci pour ton blog super sympa et ton ouverture au végétarisme, car moi qui court beaucoup depuis que je me suis mise à ce mode d’alimentation ( à 80%) je me sens beaucoup mieux.

    Au plaisir de te lire

    Répondre
    Annuler

  • Marguerite
    2 février 2016 à 21:23

    Bonjour Lucile super article mais j’ai une seule question , ne faut il ne PAS mélanger féculent et protéine ?
    Merci

    Répondre
    Annuler

  • Jéhanne
    27 octobre 2015 à 14:20

    Bonjour,
    merci pour votre blog très intéressant et très motivant.
    Si je peux me permettre, au sujet des repas que vous proposez le soir, je pense que les pommes de terre, mis à part les pommes de terre Nicola et encore que, ne sont pas très recommandables car elles sont à IG haut (et les pâtes doivent être complètes).

    Cordialement.

    Répondre
    Annuler

  • Carmt
    24 octobre 2015 à 18:48

    Après, faut pas diaboliser les pâtes au fromage non plus.
    Les pâtes, c’est une bonne source d’énergie, et le fromage, c’est pas le diable.
    Si on mange pâtes-fromage à tous les repas, là, ça va pas le faire, bien sûr, ça sera pas équilibré. Et puis ça dépend aussi de la quantité (combien de gens versent une quantité de pâtes au pif dans la casserole et finissent même s’ils ont plus faim ? Alors qu’on peut juste mettre le reste dans un tupperware et le réchauffer plus tard). Mais une fois de temps en temps, c’est un repas vite fait. Même s’il vaut mieux des pâtes avec une sauce maison pleines de légumes et avec un poil d’huile d’olives par exemple.
    J’entends souvent les gens dire qu’il faut éviter de manger des pâtes (parfois c’est même tous les féculents, même si c’est aberrant comme tu l’expliques bien), alors qu’au fond tout n’est question que de quantité, et d’accompagnement (oui avec 3 tonnes de fromage, et en mangeant son assiette de pâtes plus une demi-baguette au cours du repas on risque de manger trop).

    Répondre
    Annuler

  • lili-anne
    22 octobre 2015 à 09:15

    rectif : qui nous font de l’œil!

    Répondre
    Annuler

  • lili-anne
    22 octobre 2015 à 09:14

    CC! Moi le plus difficile c’est de quitter le sucré (eh oui c’est comme un amoureux trop collant!) et de réduire la quantité-pas des légumes bien évidemment, car comme par hasard on n’est jamais rassasié(e) après une assiette de légumes si on voit quelques frites qui nous font du coin de l’œil!

    Répondre
    Annuler

    • Aurore
      20 avril 2016 à 23:25

      Bonjour Lili-Anne,

      Concernant le sucre, étant une adict, j’ai décidé d’arrêter tous les gâteaux, bonbons, chocolat d’un coup. J’en suis bientot à trois semaines et plus j’avance, moins j’en ressens l’envie. Bien sur, j’y pense mais moins. J’avais au départ essayer d’arrêter petit à petit mais sachant que le sucre appelle le sucre, ca ne fonctionnait pas. Je me donne des défis d’un mois car je pars entre amis au moi de mai et juin mais si je peux continuer a manger des cheat meal salé, je le ferais et laisserais le sucre encore de côté pour en avoir envie le moins souvent possible. Si tu essayes cette methode ou une autre, ce serait cool de se tenir au courant 😉

      Répondre
      Annuler

  • Stéphanie
    20 octobre 2015 à 09:11

    Un tout grand merci pour cet article qui met les points (ou les patates ? :D) sur les i concernant un bon équilibre alimentaire ! Pour préciser mon point de vue, je fais du yoyo et des régimes depuis mon adolescence et je suis passée par la case régime hyper-protéiné à deux reprises. Dans ma tête, les féculents étaient devenus l’élément interdit par excellence, synonyme de prise de poids. Résultats ? J’avais tout le temps faim, et j’oscillais entre les périodes de disette et de craquage complet… J’ai mis des années à reprendre confiance en mon assiette et à m’autoriser à nouveau les féculents et légumineux. Maintenant, j’ai arrêté les régimes, et même si mon poids ne me contente toujours pas, je me contente d’essayer de manger un maximum équilibré et varié, et de faire plus de sport. Et je m’en porte beaucoup mieux… 🙂

    Répondre
    Annuler

  • massabiauagathe
    18 octobre 2015 à 15:26

    Agathe

    Je ne comprend pas:

    60 – 65 % glucides ?

    Pouvez-vous m’éclairer?

    Bonne journée

    Répondre
    Annuler


Derniers articles