Coaching

Les faux amis de l’été

Spoiler : il n’y a pas que le pastis et la charcut qui nous font du mal.

Les faux amis de l’été ! Les erreurs à éviter en terme d’alimentation, sport et apéro !

J’ai décidé de vous parler de ce sujet parce que j’ai réalisé au fil des années en observant mes coachées que l’été est vraiment une saison assez tricky pour ce qui est de la forme. Ça devrait être facile, mais ça ne l’est pas tant que ça.

Pour le moral, c’est probablement ma saison préférée, avec le soleil qui revient, mais qui ne tape pas encore comme un dingue, mais où toutes les activités d’extérieur deviennent beaucoup plus confortables (le running, c’est vraiment le top en ce moment, si vous repoussez le moment d’apprendre à courir depuis des mois, c’est la période idéale pour vous lancer : vous n’aurez pas besoin d’autant vous équiper, ce sera agréable, vous aurez les vacances d’été pour conserver le rythme et surtout vous serez déjà dans votre nouvelle routine pour la rentrée).

Pour le corps par contre, l’été est une saison bourrée de pièges. On se dit “allez l’été je vais manger des salades facilement et me bouger, je serai au top sans avoir besoin d’y penser” et on se retrouve en septembre un peu démoralisée parce-qu’en fait non…

Ce que je tiens à vous dire ici, c’est que l’été est vraiment un excellent allié potentiel pour notre corps, mais uniquement si on fait attention à tous ses faux amis. Autrement dit à nous d’en faire un bon ami et pas un ennemi…

Les boissons de l’été

Un verre d’alcool = un éclair au chocolat

L’alcool, c’est l’une des choses les plus néfastes pour le poids (et pas que, mais ça vous le savez !), surtout quand c’est régulier et en quantité.

En termes d’impact, de gras stocké, un verre d’alcool revient à un éclair au chocolat même s’il est bien moins calorique sur le papier.

En fait, la différence, c’est qu’un verre d’alcool va directement être stocké en mode graisse, sans transition. C’est la nature du sucre qui est différente (chimie métabolique).

Quand vous mangez un fruit ou un gâteau, le sucre va d’abord être dispo dans le sang puis mis de côté en attente d’être utilisé en énergie. Si on ne l’utilise pas, alors seulement il est transformé en gras. En gros, le corps lui laisse le bénéfice du doute pendant quelque temps.

Si vous avez décidé de boire de l’alcool, partez plutôt sur du vin

Vous y gagnerez au moins quelques antioxydants, pas mal pour le côté cardiovasculaire.

Attention, quand je dis vin, je parle de bon vin, sans trop de sulfites et pas bourré de pesticides, donc des vins bios ou naturels.

On en parle pas mal en ce moment : les vins sont hyper touchés par les mauvaises pratiques, il y a énormément de pesticides dans les bouteilles classiques (notamment certains Bordeaux).

Le vin bio, il y en a d’excellents aujourd’hui. Il existe même des appellations qui sont bio par nature, comme le Bandol. Perso ça m’arrange, c’est dans le coin où je passe toutes mes vacances d’été depuis 10 ans !!

Remplacer par un jus d’orange ou d’ananas ? Surtout pas !!

Ça c’est LE mauvais réflexe par excellence. Parce que ça reste quand même de petites bombes de sucre, avec tous les mauvais effets qui vont avec.

Le pire scénario, c’est d’associer l’alcool à un sucre rapide type jus d’ananas ou grenadine, ça fait un effet booster pour le gras : ça augmente encore plus le stockage !! Donc oui, à choisir une teq paf est un moindre mal devant une tequila sunrise (probablement ce qui se fait de pire).

Oubliez les boissons gazeuses sans sucre

Ce n’est pas non plus la solution pour se rafraîchir l’été. Vous allez avoir l’impression de vous hydrater et de vous faire du bien avec zéro impact sur votre corps, mais ce n’est pas le cas.

Il y a bien un impact, et il est négatif, avec une sorte d’effet rebond qui augmente notre consommation de calories dans un second temps.

Les smoothies ne sont pas vos amis

Ils ont l’air sympa et ultra healthy avec leurs fruits en quantité et leurs promesses de maxi vitamines. Mais un smoothie, industriel ou pas, c’est beaucoup trop de sucre d’un coup pour l’organisme (même si c’est « du bon sucre », non transformé). Le corps réagit avec un pic glycémique, donc plus d’insuline libérée, donc plus de sucre transformé en graisse directement et stockée dans les tissus adipeux.

Les vrais amis des boissons de l’été

Vous allez être déçues, mais il n’y en a pas tant que ça. Après, c’est une question d’habitude, il faut juste oublier cette idée qu’on va s’enfiler plein de boissons de toutes les couleurs et de tous les goûts pendant l’été et se focaliser sur d’autres choses sympas. Le bon choix : de l’eau à volonté, de l’eau gazeuse et des eaux améliorées : préparez-vous des carafes d’eau avec des concombres (ma version favorite), ou des feuilles de menthe, un jus de citron… Le thé glacé est aussi une bonne façon de se faire plaisir, tant qu’on ne le sucre pas !

boissons d'été - Lucile Woodward

Les apéros d’été

Le gras caché à l’apéro

Souvent on se dit, je sais ce que je dois éviter : les chips, les curly et le saucisson, le reste c’est bon. On se retourne vers l’anchoïade et la tapenade qui ont l’air plus healthy, mais c’est un très mauvais calcul.

Ca reste des aliments gras, d’autant qu’on les mange souvent avec du pain ou des croutons !!

L’autre danger avec l’apéro, c’est le facteur accumulation. On grignote sans s’en rendre compte, et on consomme beaucoup plus que ce que l’on pense… A la fin de l’apéro, on a vite fait d’avoir ingéré la quantité d’un repas sans s’en rendre compte… avant même de passer à table. Pas vraiment le truc le plus mâlin… Alors on opte pour des crudités, des olives et des tartinades maisons, type caviar d’aubergines ou caviar de carottes, que vous pouvez retrouver dans mon carnet de recette “Révélez Votre Corps d’Eté”. 

apéro healthy été - Lucile Woodward

Programme ‘‘Révélez Votre Corps d'Été’’
8 semaines pour un corps tonique et sans complexes.

Si vous manquez d’idées, inspirez-vous de ma nouvelle vidéo YouTube, je vous propose une recette de dips et de cocktail healthy à tester pour vos apéros !! Dites-moi ce que vous en pensez.

Les faux amis du sport en été

Apéro et sport en prévision =  je bois 1L d’eau avant de me coucher

L’un des nombreux défauts de l’alcool, c’est qu’il déshydrate. Vous avez dû le remarquer si vous avez déjà abusé un soir, souvent on se réveille la nuit pour boire, et c’est pour cette raison qu’on a la bouche pâteuse au réveil.

Donc si vous avez décidé que vous alliez faire du sport le lendemain pour éliminer votre apéro, je salue l’initiative, mais de grâce, hydratez-vous énormément avant de vous coucher. Sinon vous partez avec un corps vraiment fragilisé. À gagner : des courbatures, mais aussi des maux plus ennuyeux comme des tendinites par exemple (avec la déshydratation, les fibres musculaires ont du mal à bien se contracter, donc on tire plus sur la corde, le tendon).

Transpirer avec un Kway n’est pas une bonne idée.

L’été, sur la petite route en bas de chez moi, je vois systématiquement passer des gens en mode « sauna ambulant », persuadés qu’aller faire du running en se couvrant un max pour transpirer est une bonne idée.

Très très mauvaise idée. Je dirais même, totalement interdit.

Il n’y a pas pire pour risquer le coup de chaud*. (* le coup de chaud est un vrai terme médical, oui oui. Il est à bien distinguer de la déshydratation et renvoie à cette situation où la température du corps devient trop élevée et qu’on ne peut plus la réguler soi-même, comme de la fièvre, avec risque d’évanouissement).

Au-delà de 28°, évitez le sport

Les gars du tour de France le font, mais ils sont assistés, ultra entraînés, et hydratés en continu. Nous, on n’a tout simplement pas les conditions réunies pour le faire sans danger, donc on va tout simplement passer notre tour.

Mollo sur les sports sur le sable

On a l’air sexy quand on fait du volley sur la plage, je vous l’accorde. Mais la triste réalité, c’est que les sports sur sable sont hyper néfastes pour les chevilles et les genoux. Rappelons quand même que le sport est fait pour prendre du bon temps et faire du bien à notre corps, pas l’inverse. La réception sur terrain meuble, c’est un coup à se faire une entorse et à devoir vraiment arrêter le sport quelque temps (ça m’est arrivé, et autant vous dire que ce n’est pas drôle. Aujourd’hui dans le Var je n’ai que des plages de cailloux, autant dire que je ne suis pas tentée). Donc si on est débutant, mieux vaut aller mettre des baskets et aller sur un terrain plat pour tenir debout tout l’été !

Les vrais amis des sports d’été

Tous les sports d’eau ! La piscine, la mer, la plongée, surfer, nager… C’est vraiment les meilleurs sports pour le corps l’été (avec quand même toutes les précautions qui s’imposent hein, de l’eau, de la crème solaire, bref du bon sens.).

sport été - Lucile Woodward

Une activité au top à laquelle on ne pense vraiment jamais : marcher dans l’eau le long de la côte. C’est du cardio très doux qui vient tranquillement modeler les fessiers, les jambes, les abdos…

Pour le reste, attendez la fin de journée pour avoir des heures fraiches : partez faire votre running ou lancez le tournoi de badminton après 18h idéalement…

Comme pour tout le reste des conseils, il faut vraiment réussir à s’écouter et à écouter le bon sens. Si on est vraiment honnête avec soi-même, on sait que ces cocktails ne font pas nous faire tant de bien et on sent bien qu’il fait un peu chaud pour aller courir sur le bitume… Et l’été, on a un peu plus de temps pour soi et pour ceux qu’on aime, alors profitons-en pour se poser deux seconde et être attentif à nous-mêmes !

EnregistrerEnregistrer


Commentaires
  • Catherine
    8 juin 2018 à 09:35

    Bonjour,
    Depuis quelques mois, j’ai découvert le kéfir de fruits. C’est une boisson qu’on fait maison avec des petits grains que quelqu’un nous donne la première fois. Une première fermentation donne une boisson plate mais on peut faire une seconde fermentation avec des fruits, un peu de jus de fruits ou de sucre, du gingembre, des herbes, etc…et on obtient une boisson pétillante, aromatisée naturellement, quasiment sans sucre mais riche en probiotiques (le sucre a été transformé en bulles par les levures) et sans alcool. Plus d’infos sur le site cfaitmaison ou la page “FB KÉFIR, KOMBUCHA et JUN, partageons tous ensemble…”

    Répondre
    Annuler

  • Kiki
    8 juin 2018 à 09:32

    Ouahhhh merci pour ces conseils, je te suis depuis trèèèèèèèèèèèèèèèèèèès longtemps avant d’être aussi connu, et j’admire ton circuit sans mensonge, que du vrai car de nos jours avec les réseaux on nous vend bien de la m…. . Maman de 47 ans avec 2 garcons , on suit tous tes conseils, tes recettes, par contre le sport j’ai du arreter un peu car petit soucis de genou…. Mais je ne lache rien!!! je te souhaite tout le bonheur du monde…… une bonne continuation …. bisous.

    Répondre
    Annuler

  • Sophie
    7 juin 2018 à 14:19

    Nan mais j’adore tes articles Lucile. Tu es une vrai personne, honnête, logique, réaliste et tu as LE raisonnement qu’il faut avoir pour toutes les situations ! Tu es une femme de la vrai vie, comme nous, avec toutes les qualités et défauts qui font de toi une belle et unique personne ! Si je devais suivre une coach (en terme de sport, alimentation voire même psychologique) ce serait toi… En fait j’ai déjà fait tous tes programmes. Et même si j’ai été tentée et ai craqué pour d’autres, les tiens restent les plus adaptés à mon mode de vie, celui de toutes les femmes (et hommes) qui sont, femme d’abord, épouse, amie,mère puis salarié… Merci pour tout Lucile ! On t’aime vraiment fort !

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      7 juin 2018 à 14:24

      Merci pour ce message, je suis ravie si je peux vous aider au mieux à avancer et à retrouver un mode de vie qui vous convient.

      Répondre
      Annuler


Derniers articles