Running

Pourquoi j’ai mal aux genoux quand je cours ?

Partager l'article
Lucile, j‘ai 29 ans, je suis deux fois marathonienne et j’ai couru 7 semi-marathon. Et depuis quelques temps j’ai mal aux genoux quand je cours. Quelle est la bonne dose hebdomadaire pour que je puisse courir encore à 60 ans ?

Pourquoi j’ai mal aux genoux quand je cours ?

Hello Marinette, et bravo pour vos marathons ! La course à pied est un sport violent pour l’organisme. Les impacts répétés soumettent les ménisques (coussins des genoux) et les disques vertébraux à des tensions surhumaines. J’assume l’utilisation de ce mot. L’être humain n’est pas forcément fabriqué pour courir de longues distances.

Et ceux qui sont génétiquement faits pour courir plus de 20 km sans avoir mal sont des humains adaptés… À savoir des physiques très très légers : comme on a d’ailleurs pu le constater avec le triplé kényan victorieux du marathon de Paris.

Par conséquent Marinette, je vous conseille plusieurs pistes pour avoir moins mal aux genoux, et continuer à courir le plus longtemps possible.

Se muscler pour mieux courir

D’abord, il faut vous muscler vraiment. Le fitness en poids de corps, c’est bien, mais quand on est marathonienne, il faut vraiment faire de la PPS. Préparation Physique Spécifique à une course de +42km.

Des foulées bondissantes, des échelles de rythme, des sauts, des montées de marche, des conseils pour bien placer son pied, ses épaules, sa respiration… Préparer les genoux, les chevilles, les mollets, les cuisse à la course à pied longue distance… Ça ne s’invente pas. Et pour cela rien de tel qu’un coach sportif spécialiste du running.

Changer de chaussures pour protéger ses genoux

Comment êtes-vous équipée ? Quand on court beaucoup, on change de chaussures de running tous les 2 – 3 mois. Et oui !!

L’amorti des chaussures de running est très très fragile en réalité. Et les milliers de périostites, tassements de L5- S1, fissures de ménisque… sont souvent liés à des chaussures trop vieilles.

Donc oui le running ça ne coûte pas cher, mais quand on s’entraîne au delà de 2h – 3h par semaine, on change de chaussures très très souvent.

En effet, ça fait parfois mal au porte-monnaie, mais qu’est-ce qui vaut mieux ? 100 € de baskets, ou 15 séances de kiné remboursées par la sécu ?

Les bonnes huiles de massage anti mal aux genoux

Mieux récupérer après la course à pied

Ensuite, faites attention à mieux récupérer. Un peu d’étirements ? Oui ok, vous le faites, vous dormez bien aussi. Mais quand on est marathonien (et sportif de haut niveau en général), il faut passer du temps à récupérer. Parce que la récup c’est aussi important, voir plus, que l’entraînement.

Requinquer les muscles, les vider de leurs toxines, les soulager…  cela demande beaucoup d’attention.

Je vous conseille donc de boire beaucoup d’eau, de vous masser, et d’user et abuser du trigger point therapy, du foam roller.

Les massages à l’huile d’Arnica et Gautlérie sont excellents également pour soulager les muscles et les articulations.

Les articulations sont au service des muscles n’oubliez pas. Donc si les muscles sont tendus, les articulations sont tiraillées. Et sur le long terme, cela peut conduire à des blessures, ou au fait d’avoir mal aux genoux quand on court.

Une alimentation saine pour avoir moins mal aux genoux

Il faudrait peut être penser à mieux manger. Saviez vous Marinette, que le sport de haute intensité (comme peut l’être la course à pied longue distance) est très acidifiant et oxydant ?

Les contractions musculaires engendrent de l’acidité dans l’organisme ainsi que des radicaux libres. Et pour “basifier” son pH, le corps n’hésitera pas à prélever des minéraux dans les os s’il n’en a pas assez dans l’alimentation.

Donc quand on court, il faut manger beaucoup beaucoup de légumes, cuits vapeurs. Des fruits, des céréales complètes, des légumineuses. L’idée étant de faire le plein de minéraux, d’antioxydants, de vitamines pour contre carrer les effets du sport.

Mincir en cas de surpoids

Pour avoir moins de douleurs, il faut parfois envisager une perte de poids légère si on est en surpoids. Regardez les vainqueurs des marathons, les meilleurs du monde en ultra trail… Ils sont maigres comme des clous !!

Et oui, quand on court des longues distances, il vaut mieux être le plus léger possible pour provoquer de plus faibles impacts sur les articulations, voler sur le macadam…

Je ne vous conseille pas de vous affamer et de devenir ultra maigre bien évidemment, mais quelques kilos en moins, sur 42km, ça fait vraiment la différence. D’ailleurs mon ami Jean-Marc Delorme perd toujours un peu de poids avant ses courses d’ultra trail.

Vous pouvez creuser du côté de vos habitudes alimentaires, et vous inspirer de ma règle du 80 % alimentation saine – 20 % trash. Moi c’est la règle que je me fixe, et ça fonctionne super bien.

Vous pouvez vous inspirer de mon programme de Rééquilibrage alimentaire d’ailleurs, avec très peu de sucre. Peut-être que cela vous aidera ?

Bref, tout cela pour dire au final que devenir marathonien ce n’est pas anodin. Ce n’est pas un problème, ne me faites pas dire ce que je ne dis pas !!! Mais c’est une entreprise importante, qui mérite une prise en charge à la bonne hauteur.

A savoir un contrôle médical régulier, un équipement millimétré, un entraînement adapté guidé par des professionnels expérimentés, une récupération optimale, et une alimentation de sportif de haut niveau.


Commentaires
  • Stéphanie Dupin
    12 mars 2018 à 14:24

    Bonjour,

    J’ai commencé à courir il y a environ 10 mois j’ai 44 ans au bout de 2 mois ( je courrais 2 fois par semaines environ 4kms par sorti) j’ai eu une tendinite du tendon d’Achille j’ai fait une pose de 1 mois changé mais baskets après la reprise j’ai été 3 mois tranquille en faisant toujours 2 sorties par semaine entre 5 et 7 kms par sortie. Et là douleurs sur le côté gauche extérieur de mon genou gauche et depuis là douleurs toujours présente (consultation chez mon généraliste, podologue qui m’a prescrit des semelles) j’ai fait 1 pose de 1 mois 1/2 j’ai ressayé de courir en me limitant à 1 sortie par semaine (5 kms) avec la genouillière zamst rk1 et je me fais des massage avec des huiles essentielles (genévrier, gaulthérie, romarin à camphre enrichie à l’extrait d’arnica) avec tout cela sa ne s’arrange pas auriez-vous des conseils et dois-je changé mes baskets.
    Merci d’avance car je suis désespérée de voir pas d’amélioration et ne pas pouvoir continuer ce sport que j’ai pris plaisir

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      12 mars 2018 à 22:14

      Bonjour, en avez vous parlé à un kiné ? La douleur au genou évoque peut être un syndrome de l’éssuie glace. Il faudrait peut être remuscler vos cuisses de façon symétrique. Cela se travaille chez un kiné. Pour le tendon, Parfois cela peut venir d’une mauvaise chaussure, d’un mauvais positionnement du pied, d’un surpoids … A bientôt !

      Répondre
      Annuler

  • Mélanie
    1 décembre 2016 à 15:48

    MERCI POUR TOUS VOS CONSEILS TRES INTERESSANTS, ça m’a confirmé qu’aller chez un PODOLOGUE en tout premier lieu était sûrement une très bonne chose, un premier rendez-vous à effectuer. Je croyais que j’avais le symptôme de l’essuie-glace mais je commence à en douter, ou alors il fait d’autres dégâts/douleurs.

    Répondre
    Annuler

  • Alexandra
    5 novembre 2016 à 10:11

    Qu en pensez vous?

    Merci pour vos conseils

    Cordialement

    Répondre
    Annuler

  • Alexandra
    5 novembre 2016 à 10:10

    Bonjour Lucile, voilà j ai commence la course à pied en septembre pouretrouver un souffle, je fais de l asthme a l effort. J ai déjà vu une belle évolution. La je cours trois fois par semaine 1h en petit footing. 7km/h. La dernière fois a la fin de la séance en passant a la marche j ai eunmalnquelques minutes aux genoux derrière la rotule. Puis c est passe et plus rien. Je m interigz quand même sur cette douleur.
    Au en pensez vous?

    Répondre
    Annuler

  • Astrid
    2 juillet 2016 à 09:02

    Bonjour à tous,
    Je ne suis pas podologue mais je confirme qu’une bonne paire de semelles orthopédiques pour faire du sport avec charge (type body bump etc…) change la vie. Idem pour la course.
    Je l’ai vécu. J’avais régulièrement mal aux genoux après la course. C’etait juste parce que j’ai un pied un peu plus play que l’autre. Je n’avais donc pas des appuis homogènes.
    Bon sport à tous

    Répondre
    Annuler

  • cnalic
    13 juin 2016 à 11:26

    Bonjour lucile,
    Je suis une femme de 65 ans et j’aimerez savoir si vos exercices feront effet sur mes muscles a vrai dire
    Jusqu’à quel age seront efficace?

    Répondre
    Annuler

  • BARBIERA ELISABETH
    15 mai 2016 à 17:40

    Bonjour Lucile,
    il y a des douleurs qui surviennent aux genoux quand on court, mais aux pieds aussi!
    Je m’étais engagée pour les 10km de la rondes des plages à Menton et avec un entraînement un peu coaché (séquences de 1000m, 2000m, 3000m en temps soutenu, fractionné, 4 courses par semaine soit plus d’un marathon par semaine…), une douleur au talon a surgi: aponévrosite!
    Attention aux excès et la personne podologue a raison: les pieds, c’est la base.
    La course a eu lieu ce matin: objectif fixé en moins d’une heure atteint : 58 minutes!
    Un mal qui va m’empêcher de courir mais ton exemple ne m’empêchera de faire du sport … sans les pieds!
    Bon rétablissement et continue à nous transmettre ta bonne énergie!
    Cordialement

    Répondre
    Annuler

  • mehdi
    3 mai 2016 à 12:28

    les douleurs de genoux peuvent être du a la manière de courir (cadence…), certes favorisé par des chaussures maximalistes. Un entrainement mal gérer peut engendrer des douleurs. Il y a des kiné qui sont spécialisés dans la course a pied, mais comme tout info pertinente, il faut chercher.
    J’aime beaucoup votre site.
    Cordialement

    Répondre
    Annuler


Derniers articles