Détox au sucre

Mes enfants peuvent-ils manger comme moi ?

Partager l'article

Quand on commence à mieux manger, la question de l’organisation familiale se pose toujours. Quels repas vais-je préparer pour mes enfants ? Est-ce que je dois prévoir un plat à part pour moi et un autre pour le reste de la famille ? Je vous rassure tout de suite, la réponse est NON ! Pas besoin de préparer des plats différents, vos enfants peuvent tout à fait manger la même chose que vous. Je vous partage mes astuces de coach et mon expérience personnelle de maman qui fait face aux mêmes galères du quotidien que vous !

Gagnez du temps, simplifiez-vous la vie !

On court toutes après le temps : boulot, enfants, transports, sport… Nos journées sont suffisamment chargées comme ça, pas la peine de se rajouter des tâches supplémentaires en cuisinant différemment pour toute la famille : un repas pour moi, un pour les enfants, un pour mon conjoint… No way !!

Au-delà de la vraie galère en termes d’orga, il n’y a rien de plus insupportable et frustrant que de voir les enfants et leur papa se gaver de pâtes au fromage tandis que maman subit son poisson vapeur et haricots verts. 

Vos enfants peuvent tout à fait manger la même chose que vous !
Vos enfants peuvent tout à fait manger la même chose que vous !

D’autant que l’alimentation équilibrée, riche en produits naturels, non transformés, convient à toute la famille, et particulièrement à votre enfant !!

La bonne alimentation ? Celle d’un enfant de 2 ans !

On est tous d’accord, l’alimentation d’un enfant de 2 ans ne devrait pas être composée de produits transformés, de junk food ou de sucreries en excès. Pour bien grandir, un enfant a besoin de fruits, de légumes, de céréales complètes, de légumineuses et d’un peu de viande et de poisson. Ce sont ces aliments simples et de qualité qui vont lui construire une flore bactérienne résistante et lui donner tous les nutriments nécessaires pour bien grandir. 

Comme nous en fait ! Manger équilibré ne devrait pas être cantonné à un certain âge de la vie, cela concerne tout le monde : enfants, adultes, personnes âgés. Finalement, c’est un peu dans l’autre sens qu’il faudrait voir le problème : comment les adultes peuvent manger comme leurs enfants !

Pour la petite histoire, c’est la pédiatre de mon fils qui m’avait conseillée d’éviter de lui donner de la viande ou du poisson au dîner. En testant ses recommandations sur moi, j’ai direct ressenti des effets positifs en termes de digestion, de qualité de sommeil et d’énergie. Ce qui fonctionne pour nos enfants, fonctionnent aussi pour nous en tant qu’adultes !!

Manger équilibré concerne tout le monde !
Manger équilibré concerne tout le monde !

Et pour cause, le Comité d’Experts Spécialisés “Nutrition Humaine” considère qu’il est pertinent d’appliquer aux enfants de 4 à 17 ans les repères alimentaires élaborés pour la population adulte. Il suffit simplement d’adapter la taille des portions. Pas de stress donc quant à préparer un plat spécial pour votre enfant de 7 ans ou votre ado en pleine croissance ! 

Bien évidemment, tournez-vous vers un professionnel de la santé si votre enfant a une quelconque allergie alimentaire ou suit un régime particulier.

Ancrer des bonnes habitudes pour toute la vie

On a tendance à l’oublier, mais construire de bonne habitudes alimentaires ça commence dès l’enfance. En faisant découvrir le vrai goût des aliments non transformés à votre enfant, en éduquant son palais aux différentes saveurs naturelles, vous lui donnez toutes les clés pour conserver ces bonnes habitudes à l’âge adulte. C’est un vrai cadeau que vous lui faîtes !!

Surtout, vous l’aidez à se construire un capital santé sur la durée, et ça, c’est inestimable. De récentes études ont montré que les plaques d’athéromes (premières phases de maladies coronaires) commençaient dès l’âge de 10 ans chez les enfants ayant un niveau élevé de cholestérol… Je suis choquée de savoir que des maladies majoritairement associés à des personnes âgés puissent aujourd’hui toucher nos enfants. 

Manger maison, c’est bon !

Ma recette de pad thai
Ma recette de pad thai

Vous allez me dire que les enfants rechignent vite devant leur assiette de légumes. Oui et non. Parfois ils ont un véritable dégoût pour un aliment c’est vrai, mais cela peut aussi être un a priori ou une idée reçue entendue à l’école “le chou fleur, c’est dégeu !”. Et des fois, c’est les parents qui sont responsables de ce rejet des légumes. Récemment à l’aéroport, j’étais à côté d’une famille et j’ai entendu la maman dire à ses enfants: “Si vous n’êtes pas sages pendant les vacances, ce sera brocolis et haricots verts à tous les repas!”. J’étais sidérée. Avec ce genre de phrase, on associe les légumes verts à une punition dans la tête des enfants, alors que les pâtes/pizzas/burgers-frites sont vus comme une récompense. Du grand n’importe quoi ! Alors que si on mange comme eux et avec plaisir, ils nous copient et mangent aussi ! Si, si ! 

Testez donc avec eux ma recette de pad thaï, vous m’en direz des nouvelles ! 😉

Perso, j’ai adoré faire découvrir de nouvelles saveurs à mon enfant lorsqu’il a eu l’âge de manger ses premières purées de légumes. Et surtout, c’était super bon ! Un peu d’huile d’olive, pas trop de sel, j’avais toujours envie de finir son assiette ! 

La cuisine maison ne rime pas avec insipide. Le tout c’est de leur faire goûter. Ils n’aiment pas votre salade d’endives ? Pas grave, vous re-tenterez l’expérience dans quelques mois. Ils boudent vos lentilles ? Essayez peut être de les préparer différemment. Parfois ils ne les aiment pas cuites ou en conserve car elles ont un goût de fer et sont très molles. Cuites maison (20 minutes) en salade avec des tomates, de l’échalote et de l’huile d’olive et du vinaigre de vin, c’est frais, coloré, et vous allez voir qu’ils vont en redemander ! 

Donc, OUI vos enfants peuvent manger la même chose que vous (même si vous suivez mon rééquilibrage alimentaire !) et plutôt deux fois qu’une ! Il suffit simplement de veiller à adapter les portions selon leur âge. Je le répète encore et toujours le rééquilibrage alimentaire n’est pas un régime ! C’est juste un apprentissage pour apprendre à revenir à une alimentation équilibrée à base de produits bruts et naturels, riche en fruits, légumes, céréales, légumineuses, noix etc…

Le rééquilibrage alimentaire n'est pas un régime mais un apprentissage !
Le rééquilibrage alimentaire n’est pas un régime mais un apprentissage !

Pas la peine de se prendre la tête en cuisine à composer des menus spécifiques. Un seul et même repas pour toute la famille, et tout le monde se portera très bien, croyez moi !

Bien sûr, ce conseil est valable pour les mamans… comme pour les papas ! Cet article s’adresse à tous ceux derrière les fourneaux 😉 

Dîtes-moi dans les commentaires si vous cuisinez différemment pour vos enfants, ou si au contraire chez vous c’est le même menu pour toute la famille !

Je vous ai gardé le meilleur pour la fin, mon GUIDE PAUSE GOÛTER est enfin en ligne, après plusieurs mois de travail ! C’est un petit guide pratique pour aider les parents pressés à composer des goûters équilibrés pour leurs enfants, aussi bien au supermarché que dans la cuisine.

Il contient :

  • Des informations sur les besoins nutritionnels des enfants ;
  • Des recommandations d’experts santé (pédiatre, dentiste) ;
  • Décryptage des étiquettes au supermarché ;
  • Les aliments à éviter ;
  • Les astuces pratiques au quotidien ;
  • 25 recettes sucrées et salées faciles, rapides (15-20 min max) et transportables.

Commentaires
  • Amandine
    5 septembre 2019 à 15:32

    Bonjour, peut on préparer les différents goûters 1 semaine en avance? Soit congeler les gâteaux ? Ou avez vous une durée de garde des différents goûters ?
    La barre de céréales peut-être garder combien de temps?

    Merci de votre retour

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      5 septembre 2019 à 15:41

      Hello, en général 3-4 jours pour la conservation. Perso je congèle, plus pratique 😉 Bises !

      Répondre
      Annuler

  • Elodie
    4 septembre 2019 à 14:58

    Je suis bien d’accord avec tout ça, mais après, on compose avec nos enfants et leurs goûts. Surtout dans la période de néophobie (où ils ne veulent plus de légumes ni goûter à tout ce qui est nouveau…). Cependant, il est toujours plus sain de leur faire cuire des pâtes (et d’y ajouter des légumes / sauces / herbes / épices en plus ou moins grosse quantité) plutôt que de prendre un plat tout prêt hyper industrialisé.
    Il est aussi très important de les sensibiliser aux bienfaits d’une nourriture variée, en ne leur mettant pas la pression, ils ont le droit d’avoir leurs propres goûts. Et comme pour nous, il faut les laisser se faire plaisir de temps en temps 😉

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      4 septembre 2019 à 15:29

      Tout à fait ! Merci pour ton point de vue sur le sujet. Bises 🙂

      Répondre
      Annuler

  • Judith
    30 août 2019 à 17:52

    Constat de nos vacances au Monténégro cet été: les plats enfants ne plaisent pas à mon fils de 4ans qui mange volontiers fruits/légumes/viande/poisson/vg soit comme nous! Je suis aussi désespérée de ce que l’on propose aux gamins et on reçoit souvent des compliments du chef quand on voit ce qu’il mange à son âge. Evidemment pâtes, pizza (la dernière on lui a commandé une 4 saisons car il voulait des « champipis » et les artichauts sont passés sans soucis!) et les produits sucrés sont des hits mais ce n’est pas son seul horizon gustatif.

    Répondre
    Annuler

  • Jennifer
    30 août 2019 à 10:45

    Super article, le concept de nourriture pour enfant m’agace prodigieusement. Surtout qu’il sert surtout à vendre des produits industriels genre yaourts enfants bourrés de sucre et d’additifs…
    Quant aux menus enfants, en effet c’est consternant ! Comme nous avons deux enfants, nous leur prenons souvent un plat classique qu’il partage !
    Je suis tout à fait d’accord, leur apprendre le goût des vrais aliments c’est un cadeau pour la vie !

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      30 août 2019 à 10:57

      Merci pour ton avis positif sur le sujet 😉

      Répondre
      Annuler

  • Melanie
    29 août 2019 à 21:34

    Effectivement c’est nickel pour un enfant de 2 ans. Un peu plus tard, vers 3 ans, ils commencent à rejeter tout ce qu’ils mangeaient sans problème pour se refermer sur riz pâtes purée, seuls un ou deux légumes sont acceptés alors qu’ils mangeaient de tout… Et ça dure jusqu’à 7/8 ans…😫😫

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      30 août 2019 à 09:41

      Faut être patient… avec ma fille pareil c’est compliqué ! Bises

      Répondre
      Annuler


Derniers articles