Coaching

A propos de mon job

Le précédent billet a rencontré … comment dire … un fort déchaînement de commentaires !!

Je les ai tous validé, sauf un qui était vraiment trop hors sujet, et je me suis permis d’ailleurs de répondre directement à son auteur. J’appelais juste un chat – un chat. Rien d’autre. Alors oui j’ai certainement appuyé sur un point sensible …

Je souhaitais du coup juste faire un petit billet sur mon rôle de coach sportif, sur mon job, sur l’essence de ce que je suis.

J’ai créé ce blog en 2011, après la naissance de mon fils. Parce que d’un seul coup, tout était compliqué pour ma vie de sportive. Je ne pouvais plus m’entraîner entre 19h et 21h les soirs de semaine, finies les sorties running de 2h le dimanche après une nuit d’enfant malade … aussi par exemple. Ou les stages de 3 jours tous les mois pour découvrir une activité ou approfondir ma pratique.

Il a fallu que je trouve des solutions « maison », que personne ne pouvait me donner. Ça a commencé par revoir mon alimentation. Par trouver des entraînements plus courts, plus efficaces, plus simples à faire dans mon salon. Des petits trucs du quotidien qui m’aidaient à garder la forme et la motivation. Et c’est tout cela que j’ai eu envie de partager. J’utilise ma double compétence de journaliste scientifique / coach sportif et de jeune maman pour vous donner des conseils validés, sains et simples.

C’est pourquoi via des vidéos pratiques et gratuites sur YouTube, via ce blog et via maintenant les autres réseaux sociaux, j’ai eu envie de proposer des solutions à tous les millions de gens dont je partageais dorénavant « la vraie vie ».   Du sport à la maison. Des petits challenges personnels le week-end. Des conseils alimentaires sains et simples à mettre en place au quotidien et en famille …

Le métier de coach sportif est assez ingrat. On doit être un exemple permanent, sourire, proposer nos conseils avec motivation et accorder notre discours à nos coachés. Souvent il faut réduire les objectifs impossibles que vous vous fixez, apporter de la douceur dans la façon dont vous traitez votre corps. Ça c’est le côté cool. Où tout le monde vous aime et  vous admire.

Mais de l’autre côté de la médaille, il y a ce moment où il faut un peu ruer dans les brancards. Où nos coachés nous demandent parfois – souvent – la Lune sans vouloir faire le chemin pour y aller. Il y a ces moments où le coach doit décider : soit je dis la vérité à mon coaché, et je risque de le perdre. Soit je continue de sourire et je garde mon client. Là c’est le côté moins cool, où l’on risque de se prendre des réflexions vite méchantes. « C’est son métier d’être en forme » « Je n’ai pas votre génétique » « Tu es trop musclée – trop maigre, je ne veux pas te ressembler », « T’es qui toi pour me dire ça » « Tu n’es qu’une coach sportif, arrêtes de me parler … »

On le sait dans le métier. C’est comme ça on passe tous par là. Au mieux on perd un coaché, au pire on se fait bâcher… On y est préparé, on en parle souvent entre nous d’ailleurs. Chaque job a son revers de médaille. Le mien c’est celui là, clairement.

Je pense que si ce blog fonctionne depuis plusieurs années, c’est parce que vous trouvez ici des réponses à vos questions. Vous trouvez un coach qui sait ce qu’elle dit, qui sourit et motive avec coeur et bienveillance. Un coach qui sait aussi dire la vérité, botter les fesses quand il le faut, expliquer les choses par A + B … bref, faire son job de coach, quoi !

Depuis début Septembre j’ai beaucoup lu de questions qui me demandaient la Lune… sans vouloir y aller.  « Je suis un bec sucré, ça ne changera jamais, alors donne moi des conseils pour perdre du poids ! » « Dans ma famille on n’est pas sportif, donc comment faire pour perdre mes poignées d’amour sans faire de sport ». « J’ai gardé mes kilos de grossesse après 10 ans … » Je n’invente rien !

Mon blog s’inspire désormais des centaines de questions que je reçois chaque semaine. Je vous réponds souvent en privé. Parfois en public. Et je n’ai pas peur de faire mon job. De sonner les cloches quand il le faut, et de rétablir de la bienveillance quand il le faut aussi.

Je vous remercie surtout de votre fidélité, et de vos incroyables efforts pour aller mieux. Je sens qu’une vraie prise de conscience est entrain d’opérer dans notre pays. Il y a une forte responsabilisation de la société face à la sédentarité, au surpoids et à l’obésité. Et tout ça c’est grâce à vous. Alors bravo, et encore merci.


Commentaires
  • corinne herviersanz
    20 mai 2016 à 18:19

    bonjour lucile jai trouver par hasard vote site je fais du sport tous les jours

    Répondre
    Annuler

  • Sophie
    17 mars 2016 à 12:22

    Moi, j’ajouterai juste que quand on est pas prêt à assumer que des enfants ça prend du temps, on en fait pas! J’ai deux enfants en bas âge, un travail, du linge à laver, des repas à préparer, et une télé souvent éteinte… donc 30 minutes par jour, ça le fait! ORGANISATION!!!
    Pensez un peu à celles qui aimeraient tant ne pas avoir de temps pour faire du sport, se lever la nuit pour câliner un enfant malade, remettre une sucette, faire de la trottinette ou 30 fois le tour du parking en tenant la main de son enfant sur des rollers! Pensez-y seulement!
    C’est comme les gens qui râlent après les instit parce qu’ils ont plein de vacances… Choix de carrière!!!
    Si on veut vivre égoïstement pour soi, on reste seule.
    Il n’y a pas de vraie vie, de fausse vie, il y a la vie, et on en a qu’une. Alors vivons là, sans juger la façon dont les autres vivent la leur!

    Lucile, j’arrive un peu tard par rapport à cette discussion, mais je vous encourage respectueusement, car votre site est une mine d’or, j’en parle à tout le monde autour de moi…

    Répondre
    Annuler

  • Mademoiselle T
    25 janvier 2016 à 19:45

    Heu… Mais c’est bien votre job ‘coach’, non? Donc, le sport fait parti intégrante de votre temps de travail.

    Et tout le monde n’est pas coach… N’est ce pas? Parce qu’après une grosse journée de boulot, pas mal d’entre nous ont à s’occuper des enfants (devoirs, douches, repas, activités extérieures… ), les courses, puis, certaines autres -mamans célibataires- ont aussi, les A/R chez le papa et les soucis qui découlent des séparations (il y a des soucis aussi quand on est en couple Hein :)mais on est 2 à gérer donc, c’est un poil plus ‘simple’ niveau organisation 🙂 )…

    Bref, tout ça, c’est pesant et on n’a pas toujours le moral…

    Je trouve bien dommage, parce qu’une ou deux personnes croient au père Noël (oui, maigrir et être musclée en mangeant des cochonneries & sans faire aucun sport, on sait bien que ce n’est pas possible 🙂 ) de mettre tout le monde dans le même sac…
    Non, tout le monde ne peut pas avoir un corps de déesse/bombasse/mannequin! On peut faire en sorte de sentir mieux, d’être plus ferme mais tout le monde n’est pas logé à la même enseigne…

    Comme je disais en commentaire sur l’article qui a tant fait débat ^^, j’ai toujours été mince mais après 2 grossesses, mon corps n’est plus le même… Et malgré mes 53 kilos pour 1m70, j’ai un petit bidou et de mignonnes poignées d’Amour! Elles n’étaient pas là avant mes grossesses, donc, nous pourrions en déduire que ce sont des ‘restes’ de mes grossesses. 😉

    Tout ça pour dire: Cessez donc d’être méprisantes/ juges/ moqueuses/ médisantes envers les ‘autres’ (que vous ne connaissez certainement pas et dont vous ne connaissez pas non plus ni le passé ni le présent…), prenez soin de VOUS, vivez VOTRE vie de la façon qui VOUS convient…

    Si des personnes ‘tombent’ sur des sites tels que celui-ci, c’est qu’elles ont déjà fait un pas de géant vers leur ‘vivre mieux’, laissez leur le temps de comprendre, de poser des questions (qui peuvent parfois paraître stupides mais bon…) et ne les ‘bloquez’ pas tout de suite avec tout ces commentaires négatifs!

    Sur ce… Sport, Paix et Amour les filles!! 😉 ^^

    Répondre
    Annuler

  • Chloé
    11 janvier 2016 à 22:15

    Hello Lucille

    J’ai découvert ton site il y a 4 jours, et je crois déjà avoir tout lu 🙂

    Ton blog correspond pile a ma mentalité face au sport : se sentir bien dans son corps, le nourrir de bonnes choses, prendre PLAISIR a faire plein de sport.
    Quand j’étais parisienne, toutes mes copines se plaignaient d’être grosses, il y avait toujours un régime a la mode débile, le sport n’était envisagé que pour perdre du poids … So boring

    J’ai déménagé a Londres, il y a 3 ans et tu as tout a fait la mentalité anglo-saxonne ! Healthy is the new skinny 🙂 Quel plaisir d’aller a la salle de sport avec nos collègues de travail le matin, faire attention a nourrir son corps de bonnes choses, essayer plein de sport (hot yoga, piscine, pilates, HITT, trx….). Faire ses courses a Wholefoods, tester les brunchs vegan et les cours de SoulCycle 🙂

    Je pense qu’avant d’être dans un rapport d’image/ de poids, il faut vraiment se concentrer sur comment l’on se SENT ! Le bonheur qu’on ressent après avoir couru 1h près d’un lac, d’avoir tout donné après une séance de muscu, d’avoir fait un repas hyper sain et bon 🙂
    J’adore suivre des comptes Insta et des filles qui m’inspirent alors je reviendrais sur ton site, j’espère que tu dégageras encore ces vibes de plaisir, d’effort, d’amour de soi … qui font tellement de bien face aux « comment perdre 5 kilos avant l’été » !

    Chloé

    Répondre
    Annuler

  • Bourg-Galland
    6 janvier 2016 à 11:35

    Cela fait un moment que je lis avec assiduité ton blog et j’y puise énormément de conseils…
    Enceinte de 8 mois de mon deuxième bébé, j’ai également acheté ton livre qui est pour moi une véritable Bible!!! Merci beaucoup pour ton optimisme, tes cours de sport durant la grossesse ainsi que le yoga. Je crois ne pas en avoir manqué un seul!! Cela m’a beaucoup aidé durant ma grossesse, car très sportive, j’ai du lever le pied en raison de complications… Mais j’ai pu malgré tout effectuer les exercice que tu conseillais ce qui m’a non seulement rendu le sourire mais également permis d’entretenir mes muscles…
    J’ai hâte maintenant d’entamer la phase de récupération sportive post-grossesse, et je sais que grâce à tes conseils cela va bien se passer!
    Voilà juste un simple post pour te dire… MERCI!!

    Répondre
    Annuler

  • Frédérique
    8 octobre 2015 à 13:32

    Très étonnée également par l’avalanche de commentaires ulcérés sous le billet précédent qui n’était ni intransigeant ni moralisateur.

    Je connais beaucoup de femmes avec des enfants en bas-âge, en surpoids, et qui assument leurs kilos en trop. Elles disent « j’aime trop manger », ou « pour l’instant, ma ligne n’est pas ma priorité » et puis basta.

    Tout le monde n’est pas focalisé sur la minceur, et c’est tant mieux. Mais dès lors qu’on fréquente un blog fitness, il faut vraiment être de très mauvaise foi pour s’offusquer des injonctions à l’effort et à la rigueur alimentaire.

    Qui voudrais entendre un coach sportif lui dire : « Ben ma ptite dame, maintenant que vous êtes mère, vous êtes condamnée à garder votre surpoids. J’ai moi-même gardé ma bouée post-grossesse malgré un entraînement intensif et une vie de privilégié(e), alors vous, n’en parlons pas ! D’ailleurs à la ménopause ça sera encore bien pire, autant vous résigner, hein ! »

    J’ai 47 ans, et j’ai depuis quelques mois décidé de reprendre mon corps en main. Et c’est plutôt le manque de programmes sportifs un peu ambitieux qui me désole. Après 45 ans, il n’est question que de se cocooner, de manger des fruits et des légumes et de faire du cardio tout doucement, comme si tout était joué et qu’on n’avait plus rien à attendre au plan physique et esthétique.

    Mais je suis sûre qu’un billet un peu énergique et bousculant les idées reçues sur les kilos de la péri ménopause en ferait hurler plus d’une…

    Répondre
    Annuler

  • YOUPI
    7 octobre 2015 à 11:31

    C’est la première fois que je commente sur ce blog. En ce qui me concerne, j’apprécie justement de lire ce blog parce que Lucille dit les choses clairement, elle ne prend pas les lecteurs pour des imbéciles, elle ne donne pas dans la magie ou le miracle ! Les conseils qu’elle donne fonctionnent pour la vie quotidienne, pour ce qu’elle appelle « la vraie vie », la réalité quoi ! J’ai utilisé moi-même « l’excuse » kilos de grossesse pendant 2 ans, avant de comprendre que je n’arrivais pas à maigrir car j’étais en manque de sommeil. J’ai mis des choses en place et tout est rentré dans l’ordre après 2 ans de n’importe quoi. Quel soulagement !! Lire ce blog m’a beaucoup aidée et motivée. J’ai perdu 7 kgs, je n’ai jamais été aussi mince de toute ma vie (j’avais toujours eu 5 kilos de trop depuis mes 12 ans) et je fais du sport…avec mon fils de deux ans et demi. Alors non bien sûr je ne fais pas de jolis exercices « tout bien comme il faut », mais au parc on bouge, on court, on saute, on lance le ballon… Je me remets en forme avec lui gentiment et c’est déjà un très grand pas pour moi (et le petit chou est très très content !!!) Un grand merci à Lucille pour l’état d’esprit, la motivation et l’énergie qu’elle m’a transmis à travers tous ses billets !!!!

    Répondre
    Annuler

  • Babyweight
    2 octobre 2015 à 21:09

    En revanche Lucile petit commentaire en dehors de l’aspect sportif tu es journaliste alors « les commentaires…je les ai tous validé » sans S ça ne le fait pas et halte à la point d’exclamationite !!!!!

    Répondre
    Annuler

  • Babyweight
    2 octobre 2015 à 20:01

    Ton post sur les kilos de grossesse m’a énervée, agacée, vexée dans mon amour propre « non mais pour qui elle se prend cette donneuse de leçon  » j’avais envie de dire un truc vache comme tous ces commentaires négatifs mais au fond de moi je savais que tu avais raison cela fait 1 an que j’ai 6 kilos de trop suite à ma grossesse, 1 an que je me rassure avec cette fausse excuse mais au final je sais que la vérité c’est que je manque encore d’un peu de volonté pour les perdre pour de bon ces kilos manger mieux, faire un peu de sport ce n’est pas décrocher la lune mais quand j’aurais réussi je serai fière. Merci de nous donner parfois des coups de pieds aux fesses, s’enfermer dans son mal être est parfois si simple.
    Alors oui je t’en veux de ce post sur les kilos de grossesse mais la vérité est parfois dure à entendre et en même temps je trouve ça tellement juste. Bravo pour ta pêche et ta franchise !

    Répondre
    Annuler


Derniers articles