Coaching

Perte de poids : pourquoi je stagne ?

Ce sentiment de ne plus avancer quand on voit son poids qui stagne, on a toutes vécu ça. Comment dépasser ce palier, là est la question…

Depuis plus de 10 ans, je travaille à vous faire retrouver la ligne, à la garder, à vous remotiver surtout !! Et vous savez quoi, avec plus de 10 ans d’expérience, je me rends compte au final que ce n’est pas la perte de poids le plus dur. Le plus compliqué souvent, c’est la stagnation! Vous passez toutes par cette étape hyper frustrante. Ce palier de poids que vous n’arrivez pas à dépasser.  

Vous me demandez souvent : “Mais Lucile, pourquoi je stagne dans ma perte de poids alors que je fais tout bien???”. Et en vérité, il y a plusieurs cas de figures, plusieurs façon d’envisager cette stagnation. Donc je vous propose de vous répondre une fois pour toutes. A vous de piocher dans les situations dans lesquelles vous vous retrouvez, et d’adopter la bonne attitude.

Mon poids stagne après une perte de poids importante

C’est bien !!! Soyez heureuse ! Si vous avez perdu plus de 10kg, parfois 15 – 20kg … et que votre poids stagne : c’est top !! Cela signifie que vous avez atteint un palier d’homéostasie. C’est-à-dire que votre corps est en train d’enregistrer ce poids comme votre nouveau poids de référence. Donc il met en place tout son système d’auto-régulation pour maintenir ce nouveau poids de forme.

Attention : cette période de stagnation ne signifie pas que vous pouvez repartir “comme avant” à manger n’importe quoi et ne plus faire de sport … Sans prendre un gramme. NON !! Cela signifie qu’en maintenant cette hygiène de vie que vous avez mise en place, vous êtes sur un nouveau poids de forme, et vous le garderez, tant que vous continuez sur la même lancée. 80 % sain, 20 % trash, avec du sport raisonnable, et vous garderez ce poids.

Personnellement, je suis pour la “stagnation” pendant plus de 6 mois, voire même 1 an, ou à vie si ce poids vous convient ! Cette période de stabilisation est naturelle et nécessaire. Parce que c’est toujours un stress pour l’organisme de perdre du poids, mais aussi pour le mental, car on change “d’image dans le miroir”. Donc profitez de cette période pour travailler sur l’acceptation de vous-même, de votre corps. Arrêtez de toujours vouloir plus (ou moins !!). Soyez heureuse avec les choses comme elles sont.

Une perte de poids de 10 – 20 kg est déjà un immense atout pour votre santé. Donc soyez en fière.

Ensuite, dans 1, 2 ou 3 ans, si vous en avez l’énergie, vous pourrez aller un peu plus loin peut-être dans votre pratique sportive ou dans votre alimentation. (voir les 2 points suivants).

 

Mon poids stagne malgré tous mes efforts

Vous mangez bien, vous faites du sport comme votre rythme vous le permet … Et vous ne voyez absolument aucun résultat sur votre silhouette. Je comprends totalement votre frustration. Pour mieux comprendre, voici une check-list de causes possible à cette “stagnation”:

  • Est-ce que vous mangez VRAIMENT bien ?

    Parce que parfois on a quelques petites habitudes qui ont l’air de rien, et qui annulent tous nos efforts. Comme trop de produits laitiers, souvent trop sucrés (Bonjour les Taillefine 0% !), ou de la viande ou du poisson tous les soirs, ou un petit dessert qui a l’air de rien, ou trop d’alimentation transformée… Deux petits biscuits de rien du tout, tous les aprems au goûter, peuvent vous plomber complètement. On imagine souvent pas la quantité de sucre ou de mauvaises graisses cachées dans les produits industriels. Donc si vous n’êtes pas sûre, lisez attentivement et systématiquement les étiquettes des produits que vous consommez et regardez, non pas les kcal, mais plutôt la quantité de lipides et de sucre, et la liste des ingrédients.

    Donc on arrête les produits transformés au maximum et si vous avez besoin de conseils pour cuisiner maison et sain, je vous conseille vraiment de vous orienter vers mon rééquilibrage alimentaire, qui pourra vous aider à faire le point, et à voir sur 4 semaines, comment on tient une alimentation équilibrée.

 

  • Est-ce que vous changez vos entraînements ?

    Je ne perds plus de poids, je stagne

    Souvent, en sport, on trouve son rythme, et hop on s’habitue à nos 30 min de piscine tranquillou et à notre heure de zumba le samedi. C’est cool, ça fait du bien. Vous aurez tous les bénéfices “santé” de cette activité physique : votre coeur, vos artères, vos poumons vous remercieront. Mais sur votre poids ou votre silhouette : vous ne verrez pas grand chose. Pour que les muscles soient galbés et que votre masse grasse fonde grâce au sport : il faut changer vos entraînements et toujours aller chercher un peu plus loin. Un peu plus vite, un peu plus fort, un peu plus dur … En sport, la clé c’est l’adaptation. Toujours demander à son organisme d’aller un peu plus loin que sa zone de confort et de s’adapter à un effort physique différent ou plus intense.

    Et si vous avez besoin d’être guidée pour faire varier vos entraînements, je vous propose de suivre un de mes programmes sur 8 semaines comme Objectif Rentrée. Ce type de programme est conçu pour vous challenger et vous pousser à sortir de votre zone de confort! Et si vous ne faites pas assez de cardio (très bon pour aller puiser dans la graisse), je vous encourage à suivre un de mes programmes running sur 5 semaines.

 

  • Est-ce que vous ne stressez pas un peu trop ?

    Le stress fait grossir. C’est prouvé par A + B . Le stress demande à votre corps de fabriquer du cortisol, une hormone qui vous fait transformer les réserves de graisse en énergie disponible pour vos jambes. C’est-à-dire que si un lion vous poursuit dans la savane : vous courez plus vite !! Mais c’est la même hormone qui est diffusée en cas de stress au travail ou en famille. Sauf que vous ne faites pas un sprint immédiatement !! En revanche, vous avez les mêmes “after effect” : qui sont d’avoir faim ! Donc oui le stress fait grignoter et favorise la prise de poids sans que l’on s’en aperçoive.

Mon conseil dans ce cas là est de travailler sur votre dose de stress. D’accepter les choses comme elles sont, même si le patron n’est pas parfait, même si les enfants sont durs … Prenez du temps pour vous, et octroyez vous des pauses. Le yoga (pas du yoga que sportif, mais un yoga body & mind, comme le Yin Yoga par exemple), la méditation, la sophrologie, le sport aussi peuvent vous aider. D’ailleurs, n’hésitez pas à refaire ma vidéo de relaxation lorsque vous sentez le stress monter !!

 

  • Est-ce que vous dormez assez?

    Le manque de sommeil donne faim. Car l’hormone de satiété – la leptine – est sécrétée en fin de nuit. Donc si vous ne dormez que 5 – 6h par nuit … Il y a de fortes chance pour que vous n’en ayez pas assez dans votre organisme … Et donc que vous ayez faim toute la journée. Et si vous travaillez de nuit ou avec des horaires décalés : vous souffrez probablement de la même chose. Consultez un médecin du sommeil pour vous aider à mieux caler vos phases de sommeil et vos prises alimentaires. Je vous avais d’ailleurs écris un article pour vous donner mes astuces pour un meilleur sommeil.

 

  • N’auriez-vous pas une légère obsession avec votre balance?

    A trop scruter la balance – tous les jours, voire plusieurs fois par jour, pour certaines – on devient obsédée par le chiffre qui s’affiche. Alors oui c’est important de connaître la réalité de son poids. Par contre, ce n’est pas le seul indicateur. Avez-vous déjà regardé votre masse grasse? Votre masse musculaire? Votre masse osseuse? Votre masse hydrique? Sinon investissez dans une vraie balance! (C’est bientôt Noël ahah). Moi, j’utilise la Body Cardio de Withings depuis 2 ans, et elle me donne toutes ces indications utiles pour comprendre “mon poids”, mais plus encore ma santé. A chacun des coachings, je l’utilise avec mes coachées pour leur montrer la fonte de leur masse grasse et l’augmentation de leur masse musculaire. Car des fois le poids stagne mais ces indicateurs là bougent! Et comme le muscle pèse plus lourd que le gras … 😉

    Donc mon conseil: on n’arrête de se focaliser que sur le poids, on prend en compte d’autres indicateurs. Last but not least: vos vêtements! On peut ne pas avoir perdu un gramme depuis 1 mois, par contre on se sent bien plus à l’aise dans son jean ou dans sa petite robe! Et ça, ça compte!

Je ne perds plus de poids, je stagne

 

  • Avez-vous une contraception hormonale ?

    Plus d’1 femme sur 3 se plaindrait d’une prise de poids liée à la pilule ou à un implant hormonal. Les études sur le sujet sont assez controversées, et cela dépend de votre tolérance aux oestroprogestatifs. Mais parlez-en à votre médecin/gynéco, et ne vous laissez pas intimider par son indifférence, s’il l’est! Vous avez le droit de ressentir un inconfort, un gonflement, une prise de poids liée à votre contraception et vous avez le droit d’essayer autre chose !! Certains médecins s’accordent plutôt à dire que la pilule donnerait faim. Mais encore une fois, je pense que l’industrie pharmaceutique derrière est tellement puissante, qu’il sera impossible de prouver quoi que ce soit à ce sujet.

 

  • Est-ce que vous avez déjà été en paix avec votre poids  ?

    Depuis que le monde est monde, votre poids est-il un problème qui vous obsède ? Avez-vous l’impression d’avoir tout essayé, et qu’au final, rien ne puisse vous aider ? Dans ce cas là, je vous conseille de vous orienter vers la psycho-nutrition. Il s’agit d’expert psychiatres, psychologues et nutritionnistes qui prennent en charge les aspects psychologiques et nutritionnels en même temps. Il ne vous donneront pas une méthode pour mincir, mais vous feront comprendre d’où vient votre blocage et comment y mettre fin. C’est un travail de fond, qui peut vraiment aider certaines personnes qui n’ont jamais réussi à être zen vis-à-vis de leur poids.

 

J’espère avoir répondu de façon assez large à vos questions sur une stagnation de poids. Dites-moi en commentaire si vous avez déjà vécu une période de stagnation ?

Encore merci pour vos messages et vos questions, je me nourris de tous vos retours !!

Bon courage à vous !

Lucile


Commentaires
  • marie jasmine
    20 novembre 2018 à 13:11

    Bonjour Lucile , dans ton programme , tu ne parle pas pour quel age le programme , courir si on a des problèmes de genoux ..ou d’esouflement..

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      23 novembre 2018 à 11:40

      Bonjour! Mes programmes sont adaptés à tout le monde! Il suffit juste de prendre RDV chez votre médecin traitant pour vérifier si vous êtes apte à reprendre le sport. Mais si votre médecin est ok, mes programmes, notamment Apprendre à courir, sont fait pour les débutants et sont progressifs en terme de difficulté. Si vous prenez le programme Apprendre à courir, veillez à bien faire les séances de renforcement musculaire du programme, nécessaire pour renforcer les muscles sollicités pendant la course.

      Répondre
      Annuler

  • Amelie
    29 septembre 2018 à 22:43

    Merci Lucile pour cet article . Je suis en plein dedant . 17 kgs de perdu en 2017 et depuis janvier 2018 je stagne à +ou – 1/2kgs. Bon mon alimentation n est pas encore complètement parfaite (reste du grignotages sucres) mais meme en faisant très attention ça ne bouge pas bcp . Focalisée sur ma balance tous les jours ma motivation pour la perte de poids s essoufflé un peu . J ai encore 20 kgs a perdre . J ai repris sport de façon plus intense et je vais voir . Des conseils lucile ??merci

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      1 octobre 2018 à 10:26

      Hello, il faut que tu essayes d’appliquer ce que je préconise dans mon article. Varier ton entraînement et ton alimentation pour “choquer” ton corps. Si tu réussis à freiner les grignotages du sucre ça te donnera beaucoup plus de résultats. Continue tes efforts. Bises.

      Répondre
      Annuler

  • Marion (ou Brenda)
    28 septembre 2018 à 02:27

    Merci pour cet article hyper instructif et vulgarisant les choses.
    Et même si on sait tout ça, ça fait du bien de le “re entendre” pour se le remettre en tête.

    Répondre
    Annuler

  • Adele
    27 septembre 2018 à 21:08

    « Étrangement, dans notre société dite pluraliste, ouverte et tolérante, il n’existe qu’un seul modèle de corps auquel chacun cherche à se conformer, par crainte de se voir marginalisé, non reconnu, de subir des moqueries ou une mise en quarantaine. La femme est poussée non pas à devenir elle-même, vraie, dans son corps et dans son âge, mais à s’aliéner, à s’identifier à son apparence corporelle, jeune et belle. Émancipée des patriarches, elle est désormais dépossédée d’elle-même ainsi que de sa subjectivité, prisonnière des magazines de mode et de l’imitation «  Moussa Nabati

    Répondre
    Annuler

  • marie
    27 septembre 2018 à 15:55

    Mon soucis Lucile on vient de tout plaquer pour vivre à la campagne, pas de salle à moins de 25 km et niveau cardio je peux trouver des vidéos courir … OK mais niveau renfo ça va être du répétitif +++ malgré ton programme et tant d’autres je vois pas la solution tu as un conseil?

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      27 septembre 2018 à 16:35

      Hello, avec toutes les vidéos sur youtube et toutes les zones du corps à travailler, je pense que tu peux trouver de quoi varier. Tu n’as pas à en faire tous les jours si tu en fais 3 fois par semaine c’est top. Puis dés que tu te lasses, tu cherches une nouvelle vidéo. Bises.

      Répondre
      Annuler

  • Alexandra
    27 septembre 2018 à 12:38

    Hello Lucile ! Merci pour cet article c’est vraiment intéressant. Pour ma part j’ai commencé il y a 2 ans tes programmes; le premier fût celui de Kelly. Je n’ai pas 10 kilos à perdre, mais en terme de profil disons c’était celui dont je me sentais le plus proche vu que j’ai 26 ans. A la fin de ce programme de 5 mois je me suis affinée et j’ai perdu un peu de masse grasse et ensuite j’ai continué, j’ai gardé le rythme cardio 2x/semaine + renfo 3x/s en changeant souvent et en me basant sur d’autres de tes programmes et de tes vidéos. Mais cela fait un an que je stagne complètement .. impossible d’affiner mes cuisses, mon ventre etc malgré le 80/ 20 et le programme sportif qui change (surtout le renfou je varie, sinon en cardio je reste sur la course) avec en plus beaucoup de surf l’été et au printemps. Je ne prends pas la pilule, je ne suis pas plus stressée que cela donc j’avoue être complètement perdue. Mais difficile pour toi aussi de m’aiguiller car faire du cas par cas à distance est impossible j’en suis consciente, mais voila peut-être que d’autres personnes ont été dans ma situation donc je suis ouverte aux petits tips pour avancer ! 🙂 Merci

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      27 septembre 2018 à 13:27

      Hello, les derniers kilos sont les plus durs à perdre… Il faut persévérer et être patiente c’est la clé ! Continue de varier tes entraînements et ton alimentation surtout c’est le principal. Courage !! Bises.

      Répondre
      Annuler


Derniers articles