Coaching

Survivre aux fêtes : mes 6 conseils de coach

Oui, ça arrive dans 10 – 12 jours, et oui, ça va faire exploser les crans de ceinture !!! Haha. Voici mes 6 conseils de coach sportif diplômé et formé en micro nutrition pour survivre aux fêtes de Noël et nouvel an. 

Survivre aux fêtes : Ne paniquez pas !

Hey, en réalité, ce ne sont que 4-5 repas max !! Donc c’est bon on ne panique pas ! On a le droit de manger 3 – 4 repas trash par semaine dans la mesure où l’on mange les 16 autres de la semaine de façon saine.

Donc oui aux tartines de beurre avec les huitres, la farce ultra grasse, la buche de Noël, les mégas plateaux de fromage, les chocolat et le champagne … Tant que ça n’est pas tous les jours de l’année.

Faites du sport !!

Vous allez avoir du temps pour faire du sport !! Et même mieux : profiter du dehors quand il fait jour !!

Même si vous n’aimez pas courir : marchez. Prenez le chien de votre voisin ou de votre tante, partez faire un petit tour avec votre nièce et son nouveau vélo … Bref, soyez le plus actif possible.

Je vous ai préparé un entraînement de  sport entre Noël et le Nouvel an dans cet article, essayez !!

Pour survivre aux fêtes : ne donnez pas de leçon

Ce n’est ni le moment, ni le lieu, ni les bonnes personnes. Vous n’allez pas apprendre à votre grand-mère à manger moins de viande alors qu’elle approche des 90 ans. C’est trop tard, et ce n’est pas grave.

Vous n’allez pas non plus faire la leçon à votre oncle sur la quantité de foie-gras qu’il consomme le soir de Noël…

Commencer à critiquer les repas – surtout les repas de fêtes – devant une famille réunie : c’est le meilleur moyen pour se brouiller avec tout le monde et passer un très mauvais moment. Donc on ravale ses dents, et on ne dit rien.

Ne parlez pas non plus calories, minceur, tour de taille et régime du 1er Janvier. Tout le monde s’en fiche et vous devriez bien vous en ficher vous aussi. C’est déprimant de compter ses calories, je vous déconseille complètement de vous y mettre. Surtout devant un repas de fête !

Apportez vos plats healthy

Pour vous, pour les autres. Vous proposez de préparer l’apéro avec plein de crudité, du guacamole, du houmous, des bruschetta d’artichaut et roquette. Ou apportez le dessert : un superbe plateau de fruit, des açaï bowl ou des veggie truffes.

Sautez le petit dej

Oui exceptionnellement on a le droit de sauter le petit dej, surtout si on s’est rempli la panse d’un repas à 5000kcal la veille au soir.

On en profite pour aller faire du cardio par exemple, au réveil. Bien hydraté. On boit beaucoup d’eau avant – pendant – après son cardio. Faites le plein d’anti oxydants juste après, surtout pour éponger les effets toxiques de l’alcool. Donc haro sur les fruits frais de saison, sur les légumes crus ou cuits à la vapeur douce. Les jus maison avec extracteur (ou centrifugeuse) sont une très bonne idée. Dans la limite du raisonnable. 

Mais ne vous affamez pas non plus juste avant un gros repas. C’est la pire façon de se jeter encore plus sur l’apéro chips / petits-fours à 19h30.

Scellez votre intention de la nouvelle année

On profite mieux de la folie des fêtes de fin d’année quand on est convaincu qu’en Janvier 2018, on sera au taquet de la forme. Et surtout si on se fixe des objectifs atteignables !

Donc par exemple : je profite à fond de cette semaine de gueuleton, et en Janvier, je mange moins le soir 3 fois par semaine et fais au moins 1 fois du sport tous les Dimanche.

Sympa comme résolution. Facile à tenir, positive, et raisonnable.

D’ailleurs je vous prépare un ebook Objectif Nouvelle Année pour l’après fêtes.


Commentaires
  • Clotilde
    13 décembre 2017 à 15:39

    Très chouette article, comme toujours 🙂 Je ne laisse jamais de commentaires, mais c’est la deuxième fois que je constate une mauvaise utilisation de “haro”. J’imagine que tu veux plutôt nous dire de nous ruer sur les fruits de saison, les légumes, etc. Je prends bonne note de tous tes conseils en tout cas et compte bien profiter à fond des fêtes sans culpabiliser !

    Répondre
    Annuler


Derniers articles