Apprendre le surf (longboard) à 35 ans – Combien de temps ?

Dans mon article la semaine dernière je vous faisais part de mon rêve de toujours d’apprendre le surf. J’ai mis du temps c’est vrai.. Mais c’est à 35 ans, mère de 2 enfants que j’ai décidé de me lancer ce nouveau défi, d’aller au bout de mon rêve. Mieux vaut tard que jamais !!

C’est aujourd’hui la suite de ma série surf, l’épisode 2 !! Je suis excitée à l’idée de vous faire découvrir mes premiers pas sur le longboard, mes premiers take off, mes premières vagues.. et surtout mes premières machines à laver !!

Je suis tout d’abord partie à la rencontre de Luca Bobbio, mon prof de surf pour ces quelques jours.

Munie de tout mon attirail de surfeuse girly, je n’avais qu’une hâte aller dans l’eau et apprendre le surf . Une vraie gamine 🙂 Mais pas de précipitations, il faut s’échauffer !!! Je me suis toujours demander ce que faisaient les surfer à courir sur la plage moulés de leur combinaison, réponse à ma question : ils s’échauffaient.

C’est vrai qu’en voyant les surfers glisser sur les vagues on se dit que ça n’a pas l’air si compliqué, FAUX !!! Le surf fait énormément travailler les bras et surtout les jambes. D’où l’importance de l’échauffement.

Combien de temps faut-il avant les premiers take off ?

Moi qui avais hâte de rentrer dans l’eau et de me mettre debout sur ma planche..

Je commence avec Luca à travailler mes premiers take off, un geste technique qui permet de passer de la position allongée à debout sur le longboard. Tout est dans les jambes et le basculement du corps pour trouver l’équilibre.

Ca y est le take off je maîtrise à peu près.. Je précise « à peu près » car au moment où il s’agit de rester debout sur la planche, je suis plus du genre à me prendre des vagues.. encore et encore.
J’ai mis environ une matinée avant de commencer à me lever sur la planche et à tenir quelques secondes debout.

Il est donc difficile de savoir précisément en combien de temps apprendre le surf, tout dépend de la forme physique et de la persévérance de chacun.

Lucile Woodward s'apprête à apprendre le surf

Apprendre le surf – Mon bilan après 2 jours de pratique

Johnny Utah, héro de Point Break, petite je m’imaginais apprendre à surfer comme lui.. Mais la seule chose que j’ai en commun aujourd’hui avec lui, ce n’est pas le flow sur la vague, car non je n’ai aucun flow sur cette planche… Mais la blessure au genou !! 😉

Les premières vagues, mais surtout les premières machines à laver ont été très dures.. Aussi bien physiquement que mentalement !! Peut-être plus mentalement, car en réalité le surf ne demande pas excessivement de force physique.

J’ai appris face à ces premières difficultés à m’accrocher et persévérer pour y arriver. Tout est dans la tête !

En fait le surf est un sport qui me ressemble bien. Je comprends pourquoi j’en ai fais un rêve depuis l’adolescence. C’est un sport qui demande beaucoup de lâcher prise, qui permet de s’évader, de surfer sur la vague, de se laisser aller et guider. Une vraie thérapie !

En résumé, ce fut dur et compliqué mentalement, mais avant tout un grand kiff !!

Le mot de la fin : n’ayez aucuns regrets dans la vie, et faites ce dont vous avez toujours rêvé, live more !!

Mes doutes, ma baisse de morale et mes premiers pas debout sur la planche, ENFIN !!! Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour le prochain épisode.

N’oubliez pas de vous abonner à ma chaine Youtube pour ne rater aucuns des épisodes qui vont suivre !!

Si vous êtes déjà un peu plus avancés que moi dans votre apprentissage du surf voici quelques autres vidéos cool pour s’en mettre plein les yeux et progresser encore plus.

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *