Aller au contenu

Tabac, Alcool, et Malbouffe – Ce que le gouvernement pourrait préparer !

    Il y a eu 2 rapports politiques super intéressants sur la malbouffe et la prévention santé ces dernières semaines, et j’ai envie de vous en parler. Parce qu’on a l’impression qu’il ne se passe jamais rien dans les instances publiques à ce sujet ; alors qu’en réalité les envies sont là, les rapports aussi… Ensuite il faut juste mettre les plans à exécution.

    Du côté français tout d’abord : au Sénat, un rapport extrêmement fouillé et détaillé a été rédigé et présenté fin Mai.

    Il s’agit d’un document expliquant comment mettre un gros coup de frein aux 3 top killers de la population française. À savoir : le tabac, l’alcool et l’alimentation ultra transformée.

    Pour le tabac et l’alcool, les deux sénatrices rapporteures Elisabeth Doineau (élue de Mayenne – Union des Démocrates Indépendants) et Cathy Apourceau-Poly (Pas de Calais – Parti Communiste) demandent une augmentation annuelle des taxes sur les cigarettes (pour atteindre 20€ le paquet dans quelques années comme en Nouvelle Zélande) et sur l’alcool – notamment sur le vin qui échappe totalement à la fiscalité comportementale.

    Pour donner un exemple : sur un paquet de cigarette à 12€ : 10€ sont des taxes, 1€ revient au buraliste, 1€ au fabriquant de tabac. Sur les spiritueux, cette taxe préventive est de l’ordre de 50% en France. Sur le vin =  à peine 0.5% !!

    Beaucoup d’autres propositions très intéressantes sont formulées comme l’éducation plus intense sur les liens entre l’alcool et certains cancers. Par exemple le cancer du sein est directement lié à une consommation excessive d’alcool. Il faudrait que la population féminine soit beaucoup plus au courant, informée, comme on a pu le faire pour le lien entre alcool et grossesse depuis 10 ans.

    dry january la suite

    Concernant l’alimentation, les idées sont passionnantes. Comme par exemple : augmenter drastiquement la taxe soda qui n’a abouti en rien depuis 2018 ! Mais en même temps bien sûr, cette taxe sur les boissons sucrée était à peine de quelques centimes d’euros à payer par les fabricants sur les millions de litres vendus chaque jour. Les sénatrices proposent aussi que le marketing et la publicité de TOUS les produits ultra transformés et nutriscore D-E soient interdits pour les enfants de moins de 17 ans. Avec une diminution de l’accessibilité de ces produits pour les enfants. Le rapport incite aussi à réguler les listes des ingrédients avec des taux de sel, de sucre, de graisses saturées limités pour tous les produits vendus sur le sol français. Ça c’est concret !! C’est ça qu’on veut !!

    Je vous encourage vraiment à lire ce document. Il est long, mais les premières pages résument parfaitement la situation et les propositions. Personnellement, j’ai vécu la lecture de ce rapport avec une grande émotion, un grand enthousiasme, une bonne surprise. Comme pour me redonner foi en la vie, en nos instances gouvernementales. Ça m’a fait du bien de voir qu’il y a des vraies envies et de réels engagements de la part des politiques pour faire changer les choses. Le rapport est là, posé sur la table, et la commission du Sénat a validé les propositions !! Je répète : Les recommandations sont adoptées. La commission sénatoriale adopte, à l’unanimité, le rapport d’information et en autorise la publication.

    Ensuite ? Et bien le Sénat va faire des propositions au parlement et aux ministères pour envisager la mise en place de lois / réglementations allant dans le sens de ce rapport.

    Rapport OMS Europe : ultra transformé, tabac, alcool, pollution

    Pareil pour l’OMS qui a pondu un rapport du même style début Juin.

    L’OMS Europe explique que 4 industries sont responsables de 2,7 millions de morts prématurées chaque année en Europe. Le tabac, l’alcool, l’alimentation ultra transformée et la pollution à l’ozone. 

    90% des morts prématurées en Europe… Et toutes les dépenses santé en amont.

    Ce rapport propose lui aussi des solutions de taxation, de régulation, d’interdiction et d’éducation autour de ces sujets. Avec des actions pratiques, concrètes et innovantes. Dans le but d’inciter les pays européens à prendre certaines directions.

    mauvaise alimentation habitudes

    Mais alors, que va-t-il se passer? Les idées et les envies sont là, portées par différentes instances du plus haut niveau. Ces idées seront-elles mises en place, ou croupiront-elles des décennies dans des placards tandis que le monde continuera de tourner comme il est ?

    Nous avons réussi en quelques décennies à totalement changer la vision du tabac dans la population. C’est possible, et ça demande une énorme communication et une synchronisation des actions. Mais c’est possible. De la loi Evin en 1991 (interdiction de fumer dans les écoles, les hôpitaux, les transports publics !!) , au paquet neutre en 2016 : cela s’est fait !! Et ça marche. Les jeunes fument de moins en moins. La cigarette c’est le mal, on le sait, c’est ancré dans les pensées.

    Donc on peut aussi y arriver pour l’alcool et la malbouffe. Encore faut il favoriser la mise en place d’un gouvernement qui prendra ces bonnes décisions en faveur de la prévention. À méditer.

    9 commentaires sur “Tabac, Alcool, et Malbouffe – Ce que le gouvernement pourrait préparer !”

    1. Je mange sainement, je fais du sport, je n’ai jamais fumé et je bois très rarement de l alcool, mais c est mon choix. Taxer, encore taxer, toujours taxer, les fumeurs ne fumerons pas moins il auront juste moins d argent. J’ai un fils qui fume, j’ai perdu mon père du cancer du poumon, pour autant cette société, je ne sais pas, vertueuse parfaite ou je ne sais quoi d’autre, me paraît anxiogène. Déjà que je coupe le son de tous les flash info du gouvernement, sur la santé et le reste car je ne supporte pas qu on s adresse à moi comme si j’avais 5 ans. Je suis très mitigée sur tout ça.

    2. Hello,

      Pour ma part je trouve cela mitigé voire pas bénéfique. On se trompe de combat. À côté de ces actions complètement subies par les consommateurs, on n’interdit pas l’implantation d’usines Coca Cola, par exemple, énormes consommatrices d’eau, pour la fabrication d’une boisson épouvantable pour le corps.
      On n’interdît pas les Mac Do, Berger King et compagnie, font le nutritionniste score est?… sans compter leurs déchets qui jonchent nos routes. A quand les emballages consignés?
      Une petite zone d’activités ludiques a ouvert près de chez moi. Resto?: Bourget King et Le Bureau… nan mais on ne peut pas trouver sain?
      Les actions devraient porter sur la promotion et l’accessibilité des produits sains pour tous, qu’on soit particulier, artisan boulanger, restaurateur; pas sur l’interdiction et l’hyper taxation des produits néfastes en grande surface.
      Voilà voilà, 😇

      Bises à vous

      Delphine

    3. Merci pour l’ information, c’ est essentiel de porter à connaissance ! Il y a aussi des actions mises en place dans des territoires qui ont des PAT (projets alimentaires territoriaux) objectif mieux manger pour tous et assurer des revenus pour les agriculteurs.
      Quant au cancer du sein j’ ai surtout l’ impression que tout y mène, pour en avoir eu un à 40 ans je ne pense pas que ça soit ma consommation d’ alcool, c’ est tellement multi factoriel et environnemental

    4. En voilà une bonne nouvelle !!
      Merci beaucoup pour le partage
      C’est sur, je vais les lire ces rapports.
      Merci pour ça et pour tous les autres partages
      Vous êtes inspirante et motivante
      Si j’ai retrouvé mon poids de forme et que le sport fait partie de mon quotidien, c’est en partie grâce à vous
      Belle et douce journée à vous
      Madeleine (naturopathe)

    5. Bonjour,
      Est ce possible d’avoir un lien vers le rapport cité ? Ou les références complètes pour le trouver sur le net ?
      Belle journée,

    6. ces rapports sont un début mais malheureusement ils ne sont intéressants que pour les gens qui s y intéressent. les lois sont votées en fonction de l économie et des gros industriels pas en fonction de la santé des gens.bon ne comprends pas pourquoi on a laissé entrer la vapoteuse pour ado. qui tuera des millions de gosses dans qques années.
      alors oui c’est bien mais si les industriels ne sont pas punis il ne se passera rien.

    7. Utopique tout cela … on ne peut pas pratiquer l’assistanat par une étatisation de la bouffe et de l’alcool
      Voilà ce qui se passera : ils continueront d’acheter leur paquet de clopes à 20 balles , bouffer du Mac do , payer des mojitos à 12 balles chaque week end et paradoxalement trouver la consultation médicale bien onéreuse depuis les 3 euros de revalorisation de la consultation … ! Elle est là, la vraie classe moyenne française, !
      Avant de penser à des réformes sur le paquet de clope, le gouvernement ferait mieux de se pencher sur les causes du niveau scolaire qui baisse année après année … la base et le socle pour former un adulte plein de discernement ….

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *