Aller au contenu

Travailler moins pour vivre plus, le secret de la vraie forme

    Pour la 1er fois depuis mes 17 ans, je vais prendre de très très longues vacances d’été. Sans travailler, à part 2- 3 jours par ci, par là. Je vais me poser vraiment. Vraiment. Comme j’en ai rêvé et comme j’en aurai tellement eu besoin l’année dernière après les ennuis professionnels auxquels j’ai du faire face. 

    J’ai bataillé mentalement et physiquement pour maintenir mon nom, ma communauté, mon savoir faire. Et donc je pense que j’ai vraiment enchaîner plus de 18 mois de travail et de stress sans réel break. Et à 42 ans, après avoir monté une communauté de feu, créé des centaines d’idées de remise en forme, des millions de contenus autour du sport et du coaching, créé une entreprise à 12 salariés, tenu le fort pendant le Covid, perdu 10 salariés et une séparation d’associée, recommencé un nouveau projet à zéro… Aujourd’hui je le dis haut et fort : j’ai besoin de travailler moins, pour vivre plus. 

    Travailler moins pour vivre mieux. Un mantra que j’essaye de me rappeler régulièrement, qui me parle énormément … Que je vous recommande chaque jour … mais que j’ai tellement de mal à m’appliquer à moi-même. 

    Pourquoi ? J’y réfléchis souvent. Parce que j’ai peur, majoritairement. Peur de ne pas avoir assez d’argent pour maintenir le niveau de vie que l’on a acquis à la sueur de notre front, mon conjoint et moi. Peur de ne pas être assez voyante / présente sur les différents réseaux de communication que j’ai créé. Peur de vous perdre. Peur de rater quelque chose. De rater une opportunité de travail, une idée, un moment de vie qui n’existera plus… 

    Je vous l’avoue, c’est une peur qui m’obsède. Pourquoi ? Je ne le sais pas encore vraiment, et ça demanderait certainement une psychanalyse un peu plus poussée. 

    img 5809

    Pas assez confiance en moi ? Pas assez de recul par rapport à mon éducation « sois meilleure que tous les autres ma fille, y’a que ça dans la vie ». Pas assez d’argent de côté pour faire face aux imprévus (rapport à l’un des épisodes de LONG LIVE). Pas assez de ‘corones’ pour dire merde à tout ça, et décroître de mon propre chef. Pourtant : Travailler moins, vivre mieux … Ce mantra m’appelle et me rappelle chaque jours de plus en plus fort. Comme la Reine des Neiges 2. Into the unknown. 

    Vers l’inconnu et l’au-delà. Vers une façon différente de travailler, vers un monde d’espoir auquel j’aspire -et je pense- auquel on aspire tous. 

    Cette semaine, rapport aux élections, j’ai partagé la citation de Nelson Mandela : « Que vos choix s’expriment en direction de vos espoirs, pas en direction de vos peurs » ou quelque chose comme ça. De toutes façons le problème avec Internet c’est que les citations de ce type son invérifiables… 

    Mais peu importe que cette phrase soit de Mandela ou de quelqu’un d’autre fort en punchline… C’est vers un monde d’espoir, moins orienté « rat race » que j’aimerai vivre ma vie. Plus de qualité. Plus de temps pour bien faire les choses. 

    Ma mésaventure entrepreneuriale m’aura finalement appris cela. J’ai besoin de travailler moins pour vivre plus légèrement. 

    img 7819

    Pour conclure cette newsletter, je dirai que c’est pareil dans le sport, et dans l’alimentation !! Moins courir pour mieux courir de Sebastien Cornette, moins s’arracher dans la majorité des séances de sport pour mieux performer le jour J. Manger moins et mieux : cela se révèle vrai à chaque fois. 

    Si vous avez le temps, je vous encourage à lire la BD incroyable d’Aline Fares – la Machine à Détruire. Qui vous mettra d’autant plus sur la piste du travailler moins pour vivre mieux. Attention, cette bd fait très très mal !! 

    Mais ça ouvre les yeux. 

    Je souhaite enfin vous remercier pour tout votre soutien, messages, rencontres depuis 2011 et ma 1er vidéo YouTube pour Doctissimo. 

    L’heure est enfin venue d’une vraie pause pour moi. Et je vous retrouve fin Août pour de nouvelles aventures ! 

    33 commentaires sur “Travailler moins pour vivre plus, le secret de la vraie forme”

    1. De très belle vacances à vous !
      La meilleure des coupures !

      Merci pour votre partage d’expérience.
      Je peux y retrouver un peu, beaucoup de mon cas en vous car je suis également à mon compte et c’est une bataille à plein temps avec soi-même..
      Merci pour tout, j’adore tout vos contenus et prises de positions !
      J’espère pouvoir faire un jour un programme avec vous .

    2. Bonjour Lucille
      J’ai 62 ans et oui moi aussi je voudrais lever le pied et pouvoir vivre plus et mieux et si j’approche à grand pas de ma retraite, je te suis dans ce mantra qui m’inspire Travailler moins vivre plus
      En ce moment je suis attirée par la van life c’est une telle liberté et cela me procure de la joie
      il faut aller vers ce qui nous procure de la joie, cela nous apporte une telle liberté, nous ressource
      on devrait pouvoir faire que ce qui nous convient, nous inspire.
      La vie en décide autrement parfois.
      bel été à toi
      Florence

    3. Bonnes vacances Lucile,
      je vous suis depuis votre émission TV lors du COVID.
      Je vais regretter une partie de l’énergie que vous insufflez contre vent et marée.
      Mais cela est secondaire, il faut penser à vous et vos proches.
      A bientôt peut être pour de nouvelles aventures.
      Bien amicalement.
      Claude

    4. Bonjour Lucile, je vais me permettre le tutoiement, j’espère que tu es ok avec cela. Je n’ai jamais écrit, j’ai découvert tes vidéos pdt le 1er confinement, j’ai acheté/testé qqs programmes (mais pas réussi à les suivre vraiment)
      En tout cas, je voulais tt simplement te remercier et te dire bravo !
      Je suis admirative de ton travail et de ton énergie, et j’aime aussi beaucoup le format de tes newsletters depuis 1 an, au contenu instructif et inspirant!
      Grâce à toi et ton travail, j’ai appris pleins de choses sur le sport, la santé, l’alimentation. Et moi qui ne faisais pas du tout de sport, fumait (beaucoup), était collée à l’ordi ultra stressée (pdt des années) et sortait boire des verres (pas mal) pour décompresser, je découvre ses dernières années et petit à petit de nouveaux bonheurs : courir régulièrement, participer à des courses solidaires, sentir de la puissance ds mon corps, apprendre à pousser un peu plus pour monter en performance tout en respectant l’energie et le mood du jour, et être plus cool si jamais j’y arrive moins bien, au moins j’essaye et j’en ai conscience.
      Petit kif perso enfin: me masser les cuisses en position de squat juste pour le plaisir de sentir les muscles (inexistants au toucher auparavant), quelle surprise et quelle joie de sentir que ça a bossé, ça s’est raffermi et qu’il y a de la vie là-dedans 😉
      Tous les contenus que tu produis m’ont accompagnés ds cette évolution vers une vie plus saine, donc un énorme merci pour cela !
      Sur ce, très bonnes vacances méritées 🙂

    5. Quel parcours Lucile, quel exemple !
      mais bien souvent le travail, la réussite ont un prix que nous les femmes payons au prix fort… pourquoi ? … pourquoi nous infliger tant d’injonctions au détriment parfois de notre slow life, de notre santé mentale…
      Tu as tellement raison de prendre ces longues et grandes vacances. Le début d’une nouvelle ère !
      Prends bien soin de toi Lucile 🙏
      Belles et heureuses vacances
      see you soon😘

    6. Profite de ces longues vacances Lucile, tu les as bien méritées! Oui c’est important de prendre du temps pour soi et pour ceux qu’on aime, de ne pas être toujours dans la course infernale vers… on ne sait pas toujours…
      Malheureusement c’est souvent dans les moments de crise (maladie, décès, ou autre problème grave…) que l’on en prend conscience véritablement. Un mal nécessaire sans doute pour mieux rebondir ensuite et faire le point sur ce qui est vraiment essentiel. C’est ce que tu es en train d’expérimenter…
      Merci pour ce que tu donnes, pour ce que tu es, merci tout simplement.
      Je te souhaite d’excellentes vacances!!!!
      Amicalement
      Muriel

    7. Bonnes vacances Lucile!
      Merci beaucoup de partager cela avec nous et pour tous tes conseils sport santé au quotidien! Tu es de looooooin la coach médiatisée dans laquelle je m’identifie le plus…!
      J’ai bientôt 42 ans et j’ai fait le même choix que toi il y a maintenant 5 ans. Je sais donc combien c’est difficile de prendre un tel virage dans sa vie!! Pour moi le sentiment de peur provient surtout du fait qu’on pense qu’on ne brillera plus autant à l’avenir, qu’on va décevoir ses proches, voire ne plus « exister »… je craignais aussi beaucoup le fait de devenir dépendante financièrement de mon mari 🫣
      Bien sûr mon niveau de revenus a baissé (j’étais cadre de banque et suis devenue coach sportif 😜), mais j’y ai gagné tellement plus que des euros! Organiser mon planning comme je veux, pouvoir aller récupérer mon fils à l’ecole, goûter avec lui, préparer un bon petit plat healthy pour le dîner, déjeuner avec une copine que je n’ai pas vue de longue date… tout cela n’a pas de prix et ce n’est pas une fois à la retraite que j’aurais pu le vivre!
      J’avoue que mon ego tente, souvent, de remettre en cause ce choix, mais mon mental et mon corps finissent toujours par reprendre le dessus 😅
      Alors je t’assure que tu fais le bon choix et ta communauté est à fond derrière toi 👊
      Profite bien de ces 2 mois de pause estivale, car crois-moi, ça passe très vite quand même 🤪
      Et au plaisir de faire enfin un jour ta connaissance… 🤩

    8. ça me parle! j’ai fait ce choix il y a 4 ans, juste avant l’arrivée du COVID. Fonctionnaire avec un taf intéressant et un bon revenu, je ne supportais plus d’être assise 8-9h/jour derrière un ordinateur. j’ai utilisé mon CPF pour me former comme coach de Pilates, j’ai fait une 2eme formation à ma charge, et je suis maintenant à mi temps avec des cours collectifs qui ont trouvé leur public. je gagnerai beaucoup plus d’argent si j’étais à plein temps dans mon administration, j’aurais même eu un poste d’encadrement…. mais le temps que je m’accorde pour moi maintenant (plus de sport, plus de lecture, plus d’activités manuelles ..) n’a pas de prix.

    9. Bonjour Lucile,

      quel beau message à la veille des vacances!
      quel résilience, dans un monde au il faut être sur tous les fronts ton message fait beaucoup de bien!

      Passes de très belles vacances !

    10. Bonjour Lucile,
      Je ne sais pas si vous pourrez lire ce message mais sachez que cette newsletter fait du bien à lire. Je vous suis depuis plusieurs années, pas assez régulièrement vu mon corps, par manque de temps et de motivation surtout (sans doute).
      J’apprécie beaucoup ce que vous impulsez. J’aimerai avoir votre mental.
      Bref merci et profitez bien de vos vacances

    11. Il faut que tu lises le livre “Paresse pour tous” d’Hadrien Klent, ça va beaucoup raisonner avec ce que tu dis ! Une très bonne lecture!

    12. Bonjour Lucile,
      Je suis complétement d’accord avec vous, même problème, comment rendre cette envie réalisable et réalisée… Travailler moins pour être mieux…? Je n’ai pas encore trouvé mais je cherche chaque jour à faire de mon mieux pour vivre sainement et sportivement. Chaque nouvelles petites victoires du quotidien sont bonnes à prendre. Alors encore merci pour vos contenus qui reboostent et que donnent toujours envie de faire encore mieux. Bon repos et Bonnes vacances. Ludivine

    13. Nous arrivons souvent a ces conclusions malheureusement seulement après avoir déjà été trop loin ou après avoir subi un gros bouleversement pas cool. Pour ma part, le décès de mon mari d’une leucémie à 37 ans. S’en est suivie une nouvelle vie avec mon fils de 6 ans où j’ai du tout reconstruire et du redéfinir tout de suite ce dont on avait besoin. Ma conclusion a été celle-ci : je dois savoir qui JE suis et ce que JE veux, là ou c’était habituellement mon mari qui organisait toute notre vie. Mon fils n’avait plus qu’un parent et celui-ci se devait donc d’être présent et pleinement épanoui pour lui apporter amour et SÉRÉNITÉ. Je me suis donc dit que si j’allais bien, et donc que j’acceptais d’être un peu egocentrée, lui irait de toute façon bien aussi. J’ai donc monté mon entreprise avec ce prisme, cette priorité absolue : le plaisir avant, travail interdit le we et après 18h et orienter les choix stratégiques de l’entreprise de façon a ce qu’ils collent. Sport midi et soir, une petite série Netflix le midi avant de reprendre et des we prolongés très régulièrement pour profiter de mon nouvel amoureux. Bonheur pour moi = bonheur pour les gens qui m’entourent. Oui le salaire n’est pas mirobolant mais me suffit pour aller a la piscine de temps, manger bio sans compter mes cadis et aller au resto de temps en temps. Bonheur.

    14. Merci Lucile pour votre résilience et votre bienveillance. Vous êtes une personne entière et votre bonne humeur fait beaucoup de bien à votre communauté -)

    15. Bonne PAUSE ma belle Lucile !!
      Profite du moment, oui le moins, le lâcher, le « vide » est essentiel !
      Ce mantra « travailler moins pour vivre mieux » cela résonne en moi très fort et je le bosse depuis pas mal de mois et on y arrive.

      PROFITE
      à très vite mais pas trop non plus.
      Dépêche toi de ralentir 😉
      Je t’embrasse bien fort

    16. Je te souhaite de passer des vacances reposantes et ressourçantes 🙂
      Concernant le sujet du travailler moins pour vivre mieux, je suis sur instagram une personne qui assume totalement ce mode de travail, c’est Cannelle et Pied sur Ciel : https://www.instagram.com/cannelle_et_pieds_sur_ciel?igsh=MTgzeDRybWg5aWFnNQ==
      (sûrement qu’il existe d’autres personnes à prendre en exemple 🙂 )
      Même si elle ne propose la vente de ses bijoux que peu de fois, la qualité et la sensibilité qu’elle y projette me donne tout de même envie de la suivre et d’acheter ce qu’elle propose.

    17. Belle dernière newsletter ! tout en honnête et on se reconnaît vraiment. tu es tellement proche de nous 😍dans ce que tu ressens et exprimes.
      bel été et ressource toi en famille et à bientôt ‘

    18. très bonnes vacances à toi Lucile! c’est tellement mérité tu as bien raison 😀
      Merci pour ton travail, tu fais partie des personnes qui changé ma vie à travers ce que tu partages et tes programmes de sport. je parle souvent de toi à mes proches sur les sujets qui t’animent et qui nous animent également; du bon sens, du bien être, la base pour moi et j’espère que cela se développera à plus grande échelle car on en a marre de ce système toxique…
      à la rentrée pour de nouvelles aventures !

    19. Tu à tout à fait raison ! Je te rejoins dans ce raisonnement. C’est la qualité de la vie qui est primordiale.
      Passe de très bonnes vacances Lucile, tu les a empalements mérité !!!!!
      Merci à toi pour cette année sportive.
      Hâte de recommencer en septembre. ☀️🫶☀️🫶☀️🫶☀️🫶☀️🫶☀️🫶☀️🫶

    20. Lucile,
      Toujours un réel plaisir cette newsletter, j adore !
      Votre façon de penser reflète tellement notre quotidien, nos préoccupations. Qu on soit une mordue de sport, une ancienne sportive ou une sportive dans l âme, vos mots sont justes. Un conseil de lecture, une réflexion, et plein d optimisme.
      Merci
      Anne

    21. Lucile, tu es un véritable moteur pour moi et sans trop me tromper, je pense pouvoir dire que tu es un moteur pour la quasi totalité des personnes qui te suivent.
      Des erreurs, nous en faisons tous, mais ce qui compte c’est d’en ressortir grandi et d’avoir appris de nos erreurs.
      Ne te flagelle pas. Tu es juste humaine! Tu as raison il faut apprendre à lâcher prise mais ce n’est certes pas évident (ce qui est également mon cas), mais j’essaie de prendre un peu de temps,…parfois…, pour profiter de mon mari, de mes enfants, ma famille, mon chien,… et ces (rares) moments sont tellement précieux et galvanisants!
      Sur ces quelques mots, je te souhaite d’excellentes vacances et profite un maximum de tout ce qui pourra t’apporter du bonheur et te ressourcer.
      À très vite.

    22. Lucile, ce que vous avez écrit en quelques lignes me parle tellement… je suis mandataire indépendante en immobilier et j’ai vraiment l’impression que ma vie professionnelle s’impose totalement dans mon quotidien, me laissant que peu de place à ma vie personnelle.
      Et pourtant je suis en pleine forme, 55 ans , traversée il y a 15 ans un cancer (sauvetage pendant plus d’un an…)…. Et non, aujourd’hui je ne suis toujours pas capable de relever le défi de prendre soin de moi… je vous suis et ai déjà acheté des formules de coaching que vous proposiez pendant le Covid ! J’ai adoré et ai pris tellement soin de moi à ce moment là !! Comme beaucoup pense… j’aspire à mieux … et j’espère y arriver! Prenez soin de vous et bonne continuation ! Je continue à vous suivre (même si nous n’avons pas le même niveau de sport ! lol )
      Patricia

    23. Bravo Lucile et merci pour tout ! Ta force, ton courage, ta résilience, tes batailles m’inspirent chaque jour. Je suis très admirative de tout ce que tu fais et je te remercie de nous tirer vers le haut et de nous apprendre tant de choses. Je suis professeur de yoga depuis 3 ans et demi et je viens de passer mon CQP IF tout en continuant à travailler et en étant maman de 2 enfants dont un bébé de 9 mois, tu y es pour quelque chose ! Merci pour ton inspiration et de me donner envie de me dépasser !
      À très vite pour la suite 🙂 passe un très bel été !

    24. Merci lucile, je me reconnais en vous lisant , bravo ! Je vous soutiens à fond , je viens de faire des choix dans mon entreprise qui sont enfin tournés vers mes désirs et à partir de , il faut sont temps , un rythme, et ouf toutes les circonstances de la vie convergent dans ce sens , MERCI ! Bonne vacances y Hasta Pronto

    25. Profite bien de ce break et merci pour tout ce que tu as déjà donné !
      Tu es très inspirante !
      Je garde un merveilleux souvenir de DAkhla et à bientôt 57 ans si je suis en pleine forme, c’est en grande partie grâce à toi !
      Prends bien soin de toi et Enjoy !
      Nathalie

    26. Bonjour, une chose alors bonnes vacances, profitez bien.
      Revenez nous pleine d’énergie ( enfin ça vous en avez) et d’idées nouvelles ( ça aussi).
      Merci de nous donner autant, et de nous booster autant.
      Hâte de vous retrouver dans deux mois.

    27. Bonjour Lucile ! Et wahouuuu quel texte! Totalement d’accord avec toi! Que c’est dur de travailler moins , et en même temps , on sait que c’est mieux ! Bravo d’incarner cette femme qui bosse , maman, coach extra , tu sais nous emmener là où on doit être pour être bien et ça , quel cadeau! Merci vraiment, je te kiffe !!
      Bonne journée et surtout bonnes vacances !! Profite bien 😊

    28. Très bonnes vacances à toi, Lucile, ainsi qu’à ta famille, pour toutes les raisons que tu as citées dans ta lettre.
      A la rentrée, avec le LWEC !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *