Lifestyle

Peut-on fumer et faire du sport ?

Partager l'article

À l’occasion du mois sans tabac, on fait le point sur le sport et la cigarette : santé, performances, capacités respiratoires… 

Hello tout le monde ! Je ne vous parle pratiquement jamais de cigarette ici, pas par désintérêt mais parce que finalement pour moi ça va de soi : pour être en forme il vaut mieux ne pas fumer. Mais il m’a semblé important de prendre la parole à ce sujet, et notamment d’aborder le sport et la cigarette. Je me suis rapprochée du Dr Alice Picard, pneumologue à Bordeaux, pour vous apporter un maximum de données médicales.

DISCLAIMER

Attention, je ne vais pas me poser en donneuse de leçons ! Déjà parce que moi aussi j’ai un peu fumé par le passé. L’idée de cet article c’est surtout de vous informer, pour vous motiver encore plus à arrêter de fumer si vous êtes dans une démarche de remise en forme globale.

Le sport ne protège pas les fumeurs

On a longtemps cru que faire du sport pour les fumeurs allait limiter la casse côté santé… Malheureusement, c’est faux ! Le sport n’a pas d’effet “anti-tabac” et ne protège pas les fumeurs des maladies associées. C’est bien sûr toujours mieux de faire du sport quand on fume, à la fois pour la masse musculaire et le bien-être associé, et surtout pour se rendre compte des limitations cardio vasculaires qu’inflige la consommation de tabac…

Fumer juste après le sport = la CATASTROPHE !

On a tous déjà vu un sportif s’allumer une clope 10 min après son sport. Perso, je me rappelle dans les années 2000, j’avais un coach sportif que j’adorai, il nous donnait des cours de step de malade et entre deux cours, il se grillait une clope rapidos sur le trottoir… Je trouvais ça fou, mais je ne me doutais pas que c’était si grave !

Fumer après le sport: la catastrophe !

Parce qu’en réalité c’est vraiment LE truc à absolument éviter. Pourquoi ? Parce que quand vous faites du sport, vous apprenez à vos poumons à augmenter leur capacité respiratoire, donc à ouvrir les bronches au plus profond. Résultats, jusqu’à 3h après l’effort, les substances toxiques de la cigarette (goudron, nicotine etc…) vont pouvoir s’infiltrer encore plus loin au fond des bronches…

Vous l’avez peut-être déjà remarqué en courant, si une vieille voiture diesel passe à côté de vous, vous êtes super gênée sur le moment ! Le Dr Alice Picard a fait une comparaison assez poignante : fumer après le sport, c’est comme si un asthmatique en crise fumait une clope après avoir inhalé 10 bouffées de Ventoline !! Vous imaginez ?!

Et sur le long terme, le risque c’est de provoquer des cancers plus difficiles à détecter et à traiter car concernant des voies aériennes plus profondes. Cancers qui sont bien souvent déjà métastasés partout dans l’organisme une fois qu’on les diagnostique…

D’ailleurs j’en profite ici pour pousser un gros coup de gueule contre le mec de la piscine où je nage et qui passe son temps à fumer à côté de la porte du jardin ! JE SENS À PLEIN POUMONS sa fumée tous les 50 mètres ! Super agréable ! Je lui ai déjà dit. On en a déjà parlé aux maîtres nageurs entre acolytes du mercredi swim… Rien à faire.

La moindre cigarette en moins se ressent direct

C’est vraiment un sentiment que partagent les anciens fumeurs. Dès lors qu’on diminue sa consommation de cigarette, et surtout quand on arrête, on observe très vite les premiers bienfaits : l’arrêt de la toux du matin, le nez et la gorge moins encombrés, un odorat plus fin… Ce qui permet encore plus d’apprécier le sport et donc de s’y remettre à fond !

En général, les premiers ressentis positifs de l’arrêt de la cigarette sur le sport s’observent en 1 mois. C’est ce que l’on appelle la réhabilitation respiratoire. C’est absolument primordial de se remettre doucement au sport quand on arrête de fumer. Ça fait partie du protocole et accélère le processus de reconstruction des poumons. Le diaphragme reprend de la puissance, et la performance à l’effort augmente plus rapidement. 

Vous pouvez d’ailleurs télécharger la courbe de Fletcher, qui montre comment la capacité pulmonaire récupère du tabagisme avec le temps. Même si on ne récupère jamais totalement ses poumons d’origine, en arrêtant de fumer à 45 ans, la capacité pulmonaire reprend une courbe raisonnable et assez plane en 10 ans. C’est fou ! 

Le sport diminue la prise de poids quand on arrête de fumer

C’est un fait, arrêter de fumer fait grossir en moyenne de 10 kg (hommes ou femmes confondus). D’ailleurs c’est souvent un frein à l’arrêt de la cigarette, notamment pour les femmes. Sauf que le sport peut vraiment aider à brûler plus de calories au quotidien, et à éviter de vous venger sur le sucre, qui devient la nouvelle addiction après l’arrêt du tabac.

Pour éviter la prise de poids, la solution c'est d'adopter une hygiène de vie plus saine !

La prise de poids peut aussi s’expliquer par une modification du microbiote intestinal à l’arrêt de la cigarette. C’est ce que certaines études ont démontré. 

Pour éviter cette prise de poids, la solution c’est vraiment d’adopter  une hygiène de vie plus saine, en faisant du sport régulier, en consommant un max de fibres, en associant des probiotiques pour le microbiote…

Vous trouvez ça bête et cliché ? Peut-être. Mais c’est quand même fou de se dire qu’en à peine 1 mois d’arrêt du tabac, votre corps peut vraiment aller mieux. Et même si vous avez déjà essayé et que vous êtes retombé dans la cigarette : c’est n’est pas grave !! Chaque jour passé sans fumer est déjà un bon point. Souvent il faut plusieurs essais pour arrêter définitivement. N’abandonnez pas ! 

Comment reprendre le sport quand on arrête de fumer ?

Tout dépend de votre sensibilité au tabac mais quoi qu’il en soit il faut en parler à un médecin. Le Dr Picard voit souvent des personnes de 38-40 ans ayant fumées 1 paquet par jour pendant 20 ans et qui nécessitent un suivi médical spécialisé pour reprendre le sport. Car même avec toute la bonne volonté du monde, il faut y aller doucement et respecter ses capacités cardio respiratoires. Après 20 ans de tabac, les artères sont bouchées et souvent bien atteintes, donc on n’y va pas comme ça franco. Je vous le dis dans tous mes programmes : un petit rendez-vous chez le médecin avant de démarrer c’est bien. D’autant plus quand on arrête de fumer !

Votre médecin vous donnera des exemples de sensations, de battements cardiaques à respecter, le temps que vos poumons et vos artères récupèrent. 

Et la cigarette électronique, c’est mieux ?

Surtout pas la cigarette électronique !! Bienvenue dans le futur grand scandale sanitaire du 21è siècle ! La cigarette électronique, ou vapotage, après avoir été validée comme aide au sevrage tabagique en 3e intention, devient maintenant le nouvel ennemi numéro 1 des pneumologues ! 

Un rapport a fait état de 450 atteintes pulmonaires sévères aux USA suite à du vapotage de liquide avec goût. Sans compter le vapotage aux cannabinoïdes qui serait une nouvelle forme de consommation et surtout une nouvelle forme d’entrée des jeunes dans le tabagisme. 50% des jeunes entrent dans le tabac avec le vapotage !! Considéré comme plus “sain” !! Une nouvelle consommation qu’on n’avait pas du tout vu venir…

1 joint = 5 cigarettes en toxicité

Je suis désolée mais ça ne s’arrête pas là ! Ah oui parce que j’entends aussi souvent des “je ne fume pas de cigarette, je fume juste un joint de temps en temps.” Le cannabis est prouvé comme étant 5 fois plus nocif que la cigarette en terme de toxicité. Avec des atteintes des alvéoles pulmonaires plus importantes et une augmentation des emphysèmes. Les fumeurs réguliers de cannabis sont donc beaucoup plus rapidement essoufflés, et candidats à la greffe pulmonaire très jeune, parfois vers 45 ans.

Moi aussi, je viens d’arrêter

Je sais le constat n’est pas génial… Parce qu’on a beau essayer de voir le problème dans tous les sens : rien n’est bien !! La cigarette, même à peine. Le cannabis, pire. Le vapotage : nouveau gros problème. 

Perso, j'ai complètement arrêté en août dernier  !

Et bien sûr vous aurez toujours dans votre entourage un exemple de quelqu’un qui fume depuis 30 ans et qui est frais comme un gardon. Oui ça existe, mais c’est rare et ce n’est pas la majorité des cas. Statistiquement : fumer tue. Même une mini clope par-ci par-là. Et je suis bien concernée pour le dire, ça m’arrivait de fumer une clope par-ci par-là encore il y a quelques mois avec un verre de vin. Mais j’ai définitivement arrêté en août dernier, saoulée de tousser à mort le lendemain matin. Et puis je compte bien faire un 10 km à 80 ans en moins d’1h30, donc il faut que je me préserve !!

Faites un bisous à tous les fumeurs que vous connaissez. Ne les jugez pas. Aidez les, c’est tout. Merci de m’avoir lue jusqu’ au bout, promis la semaine prochaine on parle d’un truc plus funky !



Commentaires
  • Cecile
    12 octobre 2019 à 00:50

    Bravo pour cet article, j’ai arrêté il y a 14 ou 15 ans avec l’aide d’un tabagologue, je n’ai jamais repris et je fais de plus en plus de sport à 46 ans . L’arret du tabac c’est la meilleure décision de ma vie !

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      14 octobre 2019 à 10:20

      Merci Cécile ! C’est une super décision 🙂

      Répondre
      Annuler

  • Marine
    11 octobre 2019 à 08:24

    Merci pour ton article. Personnellement j’ai réussi à arrêter pendant presque 4 ans puis événements personnels donc j’ai repris depuis presque 3 ans mais depuis avril dernier je me suis mise à la cigarette électronique. À Poitiers nous avons un magasin qui fabrique ses produits sur place et ce sont des produits végétaux et bio. Par exemple je fume un produit à la menthe douce, il est composé de glycérine végétale bio et de propylène glycol bio, pour le parfum menthe douce, ils font infuser de menthe dedans. Je sens quand même une grosse différence niveau cardio par rapport à ls cigarette mais oui ma consommation à augmentée. Enfin là j’ai une énorme bronchite donc oui je n’ai pas fumé depuis environ 2 jours et je pense clairement diminuer et réussir à me passer complètement de ce geste un jour mais il faut le dire le plus dure c’est quand on boit un verre 😉
    Et merci pour le travail que tu fais, j’adore ton programme piscine !!!

    Répondre
    Annuler

  • Djam
    10 octobre 2019 à 22:47

    Bonsoir Lucile , merci pour cet article ! Est ce que tu peux me conseiller une marque de probiotiques ? Merci . Bonne soirée

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      11 octobre 2019 à 11:16

      Hello, je te conseille des probiotiques de qualité (10 à 20 milliards de bactéries, environ), sous forme de gélule végétale ou de sachet (ex. : Lactibiane de Pileje ; Cell’Innov de Microflore balance). Bises

      Répondre
      Annuler

  • Anne
    10 octobre 2019 à 19:20

    Super sujet d’article ! En tant qu’ancienne fumeuse qui était très accro, je pense qu’on en parle jamais assez. Merci!

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      11 octobre 2019 à 11:16

      Merci Anne, contente que cet article te plaise ! A bientôt

      Répondre
      Annuler


Derniers articles