Chouchoutez vos courbatures !

Depuis que j’ai repris mes entraînements … Mmmmmh je déguste niveau courbatures ! L’avant des cuisses, les mollets, les abdos (Ça faisait longtemps que je n’avais pas eu mal en rigolant), les fessiers, les biceps … Bref, cette sublime impression que le corps pèse une tonne, que chaque mouvement met en jeu un nombre inouï de muscles oubliés … Je connais bien moi aussi.

Oui ça fait mal. Mais en même temps c’est tellement bon !! Comme disent les américains ‘It Hurts So Good’ !!! C’est intraduisible mais c’est tellement ça en même temps.

Vous aussi vous avez des courbatures ? C’est bien !! Ça veut dire que ça bosse. Les courbatures en réalité, se produisent après un effort de contraction musculaire dont le corps n’a pas l’habitude. Pendant ces grosses contractions, beaucoup de cellules musculaires meurent ou sont ‘traumatisées’. Ensuite l’organisme en reconstruit de nouvelles, plus solides, plus costaudes. C’est ainsi que l’on se fabrique des muscles plus forts. Et c’est quand l’organisme ‘balaye’ ces cellules mortes qu’apparaît la douleur.

Rien n’a voir avec l’acide lactique, que beaucoup accusent à tort.

Du coup, maintenant que vous savez ce que sont les courbatures, vous les aimerez mieux. Vous vous direz : Oui, j’ai bien bossé et je me construis un corps en titane !! Et si vous n’avez plus de courbatures : allez voir  à la fin de ce post, et revenez me voir ensuite !

Alors la vraie question, c’est  : qu’est-ce que je fais de mes courbatures ? Est-ce que je continue à travailler dessus (aille, ouille!!) est-ce que j’attends que ça passe (aille aussi), est-ce que je prends des anti douleurs ? Voici mes conseils pour chouchouter et profiter au mieux de vos courbatures.

– Refaire du sport sur des courbatures
Excellente idée !! Mais uniquement pour les sportifs confirmés. Le fait de casser à nouveau des cellules musculaires sur des muscles en reconstruction permet de reconstruire des fibres encore plus solides. On appelle cela la surcompensation. L’effet est garanti. En revanche, ça fait mal !! Et il faut aussi s’assurer que même courbatu l’on continue de bien se positionner et ne pas faire n’importe quoi. Donc pour sportif ayant déjà l’habitude. Sinon c’est risque de blessure.

– Attendre que ça passe
Très bien aussi ! Mais si vous ne faites vraiment rien, lorsque vous êtes débutant, les courbatures peuvent durer 6 jours !! Oui, oui !! Donc 6 jours sans faire de sport c’est dommage … Alors pour les faire passer plus vite, il y a les bains chauds (marche moyen), l’aspirine (marche très bien), les massages à l’huile d’arnica (marche très très bien). Ne cherchez plus, prenez celle-ci the one and only !

– Etirer mais pas trop
Pas trop d’étirement sur un muscle courbatu ! Car il se reconstruit costaud. Et vous en l’étirant à bloc vous lui enverrez un autre message pour se construire plus étirable. Il risque de ne pas comprendre et de se déchirer. Oui le muscle est intelligent, respectez-le 😉 Donc on étire un peu car ça fait du bien, ça détend les fibres musculaires, ça allonge le muscle. mais pas non plus en cherchant une amplitude de malade. 30 à 45 secondes par groupe musculaire ça suffit. 2 à 4 fois par jour.

– Boire & manger
De l’eau, de l’eau, de l’eau !! Cherchez particulièrement les eaux riches en minéraux et particulièrement en magnésium (Rozanna par exemple). On cherche aussi les aliments riches en magnesium : les amandes, noix, noisettes, légumes verts, légumineuses …
On ne force pas sur les protéines animales, pour ne pas surcharger les reins. 100g par jour c’est bien assez. Et si on n’est pas en recherche de volume extrême : du poisson ou de la viande 3 fois par semaine c’est bien assez !

Enfin, si vous n’avez pas de courbatures … Si vous n’avez pas ressenti de courbatures depuis pas mal de temps, si pour vous les courbatures c’est un peu de l’histoire ancienne … C’est mal !!! lol

Plus sérieusement, le fait de ne plus jamais ressentir de courbatures indique que votre corps s’est complètement habitué aux entraînements que vous lui proposez. Et comme je le dis toujours : il faut changer son entraînement. Sinon, le corps se met en mode ‘automatique’ et régresse, même si vous continuez votre sport. Donc pour toujours voir des résultats, rester tonique et plutôt mince sans trop d’effort, il faut entretenir sa masse musculaire en lui proposant des nouveaux entraînements régulièrement. Faire un tout autre sport. Charger d’avantage. Aller plus vite. Changer de rythme. Utiliser du matériel pour améliorer sa technique … Sortir de sa zone de confort en bref !!

C’est en cherchant toujours plus loin, mieux, différemment que vous obtiendrez un corps en forme à vie. Donc oui … sorry de le dire, mais les courbatures, c’est pour toute la vie … Alors chouchoutez-lez !!

19 commentaires à “Chouchoutez vos courbatures !

  • Thibaut

    Hello ! Je me suis mis au cross-fit après 1 an de non sport (un bébé est arrivé dans la famille – et du coup, le temps que tout se mette en route…. bref !)

    Je bois environ 3/4 tasses de 25cl de café (bon c’est peut être trop j’en suis bien conscient). Mais c’est de l’eau ! est-ce que ça réhydrate malgré tout ?

    Répondre
  • Guitreau

    Encore une fois merci pour ses bon conseils. Je pensais ne pas aller au sport aujourd’hui car courbatures de ouf. Et ben si finalement j’y vais mais séance cardio.merci lucile

    Répondre
  • bblinou83

    Là, je suis en mode courbatures sur l’avant des tibias suite à l’entrainement dénivelé de jeudi et le trail du jour!
    Mais le chrono le fait passer!!
    Et ce soir crêpe party!

    Répondre
  • Margaux

    Ah merci Lucile pour toutes ces explications!
    Avec tout ce qu’on entend à droite à gauche difficile de discerner le vrai du faux!
    Maintenant je sais que j’ai raison d’aller courir tout doux quand j’ai des bonnes courbatures, étrangement ça fait bien plus mal si je reste au repos, vu que mes muscles sont pas du tout échauffés et que donc, au moindre mouvement, aie!!

    Répondre
  • Sissi

    Je n’ai pas essayé Lucile mais chez Weleda, on m’avait dit que l’on pouvait appliquer avant et après le sport leur huile à l’arnica pour prévenir les courbatures. Je sais que les yogistes utilisent aussi l’huile essentielle de gaulthérie (anti-inflammatoire et antidouleur) diluée dans une huile végétale ( 1 goutte pour 10 gouttes) de calophylle (qui facilite la circulation sanguine) par exemple. J’ai pris note de tout cela mais je ne peux pas faire de sport depuis longtemps souffrant d’intenses céphalées d’effort et je suis suivie depuis peu à Lariboisière. Je ne sais pas si un jour tu auras l’occasion d’aborder ce problème et de donner qq conseils à celles et ceux qui sont dans mon cas pour s’entretenir physiquement sans avoir l’impression pour autant que notre tête va exploser.
    Merci pour tout ce que tu partages avec nous et félicitations pour ta petite puce et ta reprise rapide du sport.

    Répondre
    • Aurélie

      Bonjour, attention la gaulthérie c’est la même molécule que l’aspirine. Il ne faut surtout pas en prendre à la légère (donc pas sur doser) et surtout éviter si on présente des allergies à l’aspirine (phénomène de plus en plus observé par les vigilances des centres antipoison)

  • Dodie

    Bonjour Lucile

    Aujourd’hui tu as posté l’article qu’il me fallait. Merci merci merci
    (J’ai même fait une recherche sur ton site il y a 15 jours sur ton site sur les courbatures mais je n’avais pas trouvé)
    J’ai repris le sport il y a deux semaines après une pause bébé (j’ai fait un peu de sport pilate et piscine jusqu’à pratiquement la fin de ma grossesse). Ma fille à presque 4 mois maintenant j’ai fait ma rééducation et il me tardait de reprendre le sport (course à pied et Karaté).
    Et la première semaine je crois que j’y suis allée un peu fort car j’ai eu des bonnes courbatures (bon je m’y attendais et c’est vrai que ça fait plaisir quelque part les courbatures) mais surtout je me suis fait mal au dos mais en faite j’ai l’impression que c’est des courbatures qui “ne passe pas”. Trop contente de pouvoir à nouveau le défouler j’ai refait du sport dessus mais mon dos me fait toujours souffrir (malgré une visite chez l’ostéo) je me suis un peu calmé du coup.
    Voilà juste pour te faire part de mon expérience et te remercier pour tes précieux conseils.
    Je t’ai découverte dans les maternelle en septembre pour les exercices femme enceinte mais manque de pot j’ai accouché en aout. Maintenant je te suis sur ton site qui est super.
    Merci et a bientôt

    Répondre
  • Marie

    En pleine récupération de muscles après une plastie du LCA du genou, je redécouvre certaines courbatures oubliées ( que j’ai même prises pour une déchirure tellement cette intensité de courbature m’était oubliée), et ce qui me rassure c’est que mon Kiné et toi avez le même discours 😉
    Sauf que nous avons opté sur le travail (doux) sur courbatures,pas facile tous les jours!
    Arnica et froid après effort aussi font partie de notre arsenal!
    Bravo pour ton blog et bon courage pour tes courbatures!

    Répondre
  • Virginie

    Merci Lucile pour cet article très instructif mais très fun aussi!
    Moi j’aime bien les courbatures! C’est tout à fait ça, it hurts so good 🙂 En reprenant le sport j’ai pas mal souffert, après plus trop… En apparence en tout cas! Pas de douleur “en surface”, je ne les ressens pas forcément dans la journée. Par contre des que je m’échauffer pour la séance quotidienne aie aie aie! Mes muscles profonds tirent, font mal… Les abdos profonds, les grands fessiers, les dorsaux…Du coup je me dis chouette, je me construis une belle musculature solide! C’est une sensation différente des courbatures “de surface” que je ressentais au niveau des tendons notamment quand je faisais de la danse, mais ça me rappelle se je ne bouge pas pour rien 😉
    Conseil huile essentielle pour les coureuses de fond/demi-fond qui comme moi ont un mauvais retour veineux: quelques gouttes de gaultherie dans l’arnica, et à vous les jambes légères!
    Bon sport à toutes 😉

    Répondre
  • Val

    Bonjour Lucile,

    je suis depuis pas mal de temps ton blog et je le trouve riche en informations. merci

    pour la première fois j’ai une interrogation. (trop bien tes explications, je n’ai pas de question d’habitude 🙂
    je pratique la zumba depuis maintenant 1 an et demi et c’est pour moi THE activité sportive de la semaine (pas le temps sinon , oui je sais c’est mal).
    Je n’avais pas fait de sport depuis des siècles avant de reprendre et je pensais bien souffrir de ces affreuses courbatures tellement bénéfiques. Seulement voilà je n’ai jamais eu l’ombre d’une courbature (même sur la séance d’essai) et pourtant on se donne à fond, pendant les cours je ressens bien la brulure au niveau du muscle qui travaille, et il ne me semble pas que les étirements de fin de cours soient si intensifs que ca…. du coup je me pose des questions (et j’ai posé cette question à la prof) et pour l’instant je n’ai pas d’explication satisfaisante à ma question : pourquoi est ce que je ne ressens pas de courbature après nos cours tellement intensifs?

    si tu as une explication…..
    merci d’avance.
    Val

    Répondre
  • fleur14

    Bonjour,
    Bravo pour ton blog et tes conseils.
    Je souffre de fibromyalgie et nous avons constamment des douleurs.
    Toutefois, hors le kiné bien sûr, chez moi je fais de petits étirements ; même le matin au réveil assise encore sur le lit.
    Bonne journée.
    Cordialement.

    Répondre
  • a good cooking day

    Merci beaucoup pour toutes ces explications ! J’apprends toujours quelque chose sur ton blog et je t’en remercie ! Merci aussi pour les quelques recettes que tu publies je fais souvent les lentilles aux carottes et la salade de riz pois chiches et coeur d’artichaut. J’ai repris le sport il y a quelques mois et si je tiens c’est un peu aussi grâce à toi et ton blog 🙂 MERCI !

    Répondre

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *