La vérité sur les barres protéinées

Vous êtes forcément passés devant en faisant vos courses le samedi matin au supermarché du coin. Elles sont devenues tellement répandues ces dernières années que même les plus grandes marques comme Mars et Snickers se lancent dans la production de barres protéinées. Pour vous dire !!  

Mais derrière toutes ces promesses de vente hypers attrayantes, savez-vous réellement ce que vous mangez ? Pensez-vous vraiment que ces barres “protéinées” sont bonnes pour votre santé ? Si vous me suivez depuis quelque temps maintenant vous savez sûrement là où je veux en venir avec cet article…  

Alors, simple barre chocolatée déguisée ou véritable solution-miracle ? Je vous dis toute la vérité ! 

Pourquoi manger des barres protéinées ? 

Protéines, protéines, protéines … On nous répète sans cesse, et a mon plus grand désespoir, que les produits protéinés sont le graal pour atteindre nos objectifs de remise en forme. Qu’on veuille se muscler, se tonifier ou perdre de la graisse, les protéines seraient LA solution à tous nos problèmes 😡

Petit piqûre de rappel !  Selon lANSES, voici à peu près de quoi doit être constituée l’alimentation d’un être humain pour qu’il soit au meilleur de sa forme physique, mentale, psychologique :

  • 40-55% glucides (féculents, légumes, fruits, céréales…)
  • 35-40% lipides (graisses)
  • 10-20% protéines (végétales ou animales)

Retenez bien ce chiffre : 10-20% seulement !! Alors avant de vous ruer sur tous ces compléments alimentaires posez-vous une question : est-ce que mon apport actuel en protéines n’est pas déjà suffisant ? 

Car oui, une surconsommation de protéines est loin d’être bénéfique et peut avoir de lourdes conséquences pour votre corps. Notamment pour vos reins !! Les régimes hyperprotéinés ont tendance à augmenter le calcium urinaire pour compenser l’acidité causée par l’excès de protéines. Résultat ? Les reins sont énormément sollicités, ce qui peut entraîner la formation de calculs rénaux. Pour en savoir plus sur les dangers de ces régimes hyperprotéinés vous pouvez aller lire mon article à ce sujet. 

Fabriquées, donc, à partir de protéines isolées présentes dans différentes sources comme le lait de vache ou de soja, les barres protéinées ne sont rien de plus que des compléments alimentaires. En plus d’avoir un effet coupe faim, elles sont censées renforcer notre apport en nutriments et aider le muscle à se construire après une séance de sport.

Rapide, simple à consommer, pratique à emporter… sur le papier ces barres ont l’air d’être l’encas parfait pour combler le manque et obtenir tous les nutriments nécessaires. Mais si vous vous y intéressez d’un peu plus près, vous allez vite constater que c’est loin d’être le cas…

Des barres protéinées… pas très protéinées ! 

Riche en protéines”, “riche en fibres”, “faible en sucre” … Voilà ce qu’on peut lire sur quasiment tous les emballages. Plutôt alléchant non ? Mais ne vous faites pas avoir !

Ce n’est pas parce qu’elles sont dans le rayon “fitness” ou “diététique” de votre supermarché, qu’elles sont forcément bonnes pour la santé. Il suffit de regarder la liste d’ingrédients pour s’en rendre compte… 

Sucre à gogo, émulsifiants, épaississants, collagène et j’en passe…  Ces barres “protéinées” sont juste des produits ultra-transformés qui vont vous donner mal au bide. Ça fait moins rêver d’un coup !

Gardez bien en tête que dans ces compléments, la protéine, c’est tout simplement de la poudre. Si elle n’était pas accompagnée de tous ces éléments, votre barre serait bien trop dure, bien trop compacte et tout simplement impossible à manger !! Alors si vous êtes en train de vous dire que votre barre protéinée préférée est aussi délicieuse qu’une barre Nuts, ou qu’un Sundy, c’est qu’elle ne doit pas être aussi protéinée que ça…

Certaines contiennent autant d’ingrédients que ces barres chocolatées classiques et sont tout aussi caloriques voire plus ! 

Prenons l’exemple de la barre protéinée de la célèbre marque Mars : Mars HiProtein. En regardant sa composition, on peut constater qu’une barre de 66 gr, contient à elle seule 15g de sucre (cela représente quand même 3 morceaux de sucre). Selon lOMS, le sucre doit représenter seulement 5 % des apports énergétiques quotidiens, ce qui équivaut à 25g par jour. En consommant une de ces barres vous êtes déjà à plus de la moitié de l’apport journalier recommandé !! 

Pour ce qui est des barres protéinées au goût soit-disant “fruitées”, dites-vous que certaines ne contiennent même pas de fruits… Incroyable non ? Encore une fois c’est juste une poudre composée de fructose, de sucre, de sirop maïs, de gluten de blé… de l’ultra-sucré et de l’ultra-transformé quoi !

Résultats des courses ? Vous allez simplement devenir accro et vous serez encore plus affamés. Alors, si vous cherchez à perdre du poids, à améliorer vos conditions physiques ou à manger plus sainement, et que vous vous empiffrez régulièrement de barres protéinées en pensant que cela va vous aider, vous devez réellement prendre conscience de ce que vous consommez ! Croyez-moi, sauf si vous êtes sportif de haut niveau, haltérophile ou que sais-je, vous n’avez pas du tout besoin d’adapter votre alimentation avec ce genre de collation !!

Et tout cet excès de sucre n’est pas sans conséquence sur votre santé : obésité, diabète de type 2 ou encore maladies cardio-vasculaires  Cet ennemi souvent invisible est un véritable poison. Attention, je ne dis pas que le sucre doit être à bannir pour toujours. On peut en manger, mais avec beaucoup de parcimonie et de modération, ce qui est loin d’être le cas avec ce genre de barre.

Moral de l’histoire : ne vous laissez surtout pas avoir par ces soi-disant “protéines” écrites sur l’emballage, mais apprenez plutôt à lire les étiquettes !! Il n’y a que comme ça que vous saurez véritablement ce que vous mangez.

Vous voulez atteindre vos objectifs ? Une seule solution : ENTRAÎNEZ-VOUS !!! Régulièrement, quotidiennement, en adoptant une alimentation équilibrée ; c’est ça le secret (qui n’en est pas vraiment un d’ailleurs). Vous n’avez pas du tout besoin de manger ces trucs dégueux, alors par pitié, arrêtons de nous faire avoir par toutes ces allégations marketing qui ne sont que du bullshit. Vous voulez une collation saine et efficace ? Une poignée d’amandes, une pomme et de l’eau ! Rien de plus, rien de moins.

J’espère que cet article vous aura plu et surtout qu’il vous aura ouvert les yeux ! Allez aussi regarder ma vidéo youtube sur le sujet. MyProtein, Feed, Snickers Hi Protein, Special K protein … Je teste et analyse les ingrédients de ces barres dites “protéinées”. Accrochez-vous, ça promet… 🤢

Un commentaire à “La vérité sur les barres protéinées

  • Marielle

    Merci pour cet article. Je suis d’accord, les barres, c’est pas bon. Je fais partie de celles dont la maman faisait la cuisine et dont le pépé cultivait son jardin, du coup, les aliments transformés, à la maison, on ne connaît pas (et même mes filles de 20 ans, c’est dire….)
    Par contre quand je lis que notre alimentation doit être composée de 45 à 50% d’apports glucidique et que plus loin il ne faut que 5% de sucre, j’ai un problème…. Comment peut on conseiller 40 ou 50 % de sucres (dans sucres, j’entends TOUS les sucres), et de l’autre 5% (ce qui en réalité correspondrait à une consommation entre 20 et 30 grammes selon la table Ciqual) ?
    On voit quand même que les recommandations de l’OMS depuis les années 70, en matière de consommation de glucides, ont surtout servi à fabriquer des personnes en surpoids. La surconsommation de céréales, les ajouts de l’industrie agro-alimentaire alimentaire, toussa toussa….
    Bref… je crois qu’il faut de la mesure en chaque chose. Que pour surveiller sa consommation de glucides, quels qu’ils soient, la table ciqual est LA référence. mais que cela demande un effort considérable à beaucoup de vérifier la composition des aliments transformés, dans une société où justement on prône la facilité….(mais c’est un autre débat !)

    Répondre

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *