L’arnaque des régimes hyperprotéinés !

Vous comptez vous lancer dans un régime hyperprotéiné dans le but de maigrir rapidement ? Fuyez l’arnaque ! Ça ne fonctionne pas ! Pire, c’est dangereux pour votre santé. Je vous explique pourquoi.

Régimes hyperprotéinés : comment ça marche ?

Je le sais, à l’approche des fêtes de fin d’année, vous êtes toujours très nombreux et nombreuses à vous orienter vers ce genre de régime pour perdre du poids rapidement afin d’être au top devant la famille… Depuis plus de 12 ans que je fais ce métier, je vous assure que j’ai eu énormément de témoignages dans ce sens !

Rendu célèbre par le Dr Pierre Dukan (qui a perdu son titre de médecin au passage ! Vous comprendrez mieux pourquoi par la suite…), le régime hyperprotéiné est l’un des régimes les plus connus au monde. Mais en quoi consiste-t-il exactement ?

Le principe des régimes hyperprotéinés

Comme son nom l’indique, le principe est simple : manger des protéines, encore et encore, quitte à frôler l’overdose !

Un régime composé à 30% de protéines et même jusqu’à 40-50% pour le fameux régime Dukan, la démesure totale !

En gros, on mange des viandes maigres (blanches ou rouges), volailles, poissons, fruits de mer, œufs à gogo.

Ce régime se divise généralement en 4 phases :

  • La phase d’attaque : période allant de 1 à 10 jours durant laquelle l’alimentation se compose uniquement de protéines (blanc de poulet, œufs, poisson, laitage 0%)
  • La phase de croisière : durant laquelle les légumes sont introduits (royal !)
  • La phase de consolidation : 10 jours de consolidation par kilo perdu. Fruits, fromage et certains féculents retrouvent une place dans l’assiette
  • La phase de stabilisation : retour à la normale. Tous les aliments sont de nouveau autorisés avec 1 journée par semaine 100% protéinée

Plus de protéines si on est sportif ?

Autre croyance pour ceux qui veulent prendre de la masse musculaire : manger absolument entre 2 g à 2,5 g de protéines par poids de corps. N’importe quoi, c’est trop et inutile. Prendre du muscle sans trop de protéines c’est évidemment possible.

Exemple. Si je pèse 70 kg, je devrai manger 175 g de protéines ce qui fait un peu plus de 7 steaks hachés de 100 g (24% de protéines / 100 g) à ingurgiter.

J’ai d’ailleurs posé la question à l’enseignant-chercheur François Mariotti, spécialisé en nutrition : “De quelle quantité de protéines avons-nous véritablement besoin ?”

  • Pour couvrir les apports en protéines d’un adulte normal : entre 50 et 60 g par jour. En moyenne, un adulte Français en consomme 90 g par jour, donc pas de souci ! Vous n’aurez aucune carence.
  • Pour couvrir les apports en protéines d’un athlète sportif : on calcule à 1,2 ou 1,3 g par kg de poids de corps. François Mariotti, rappelle que même pour un athlète de haut niveau, 10 à 12% de protéines suffisent.

Hyperprotéiné = danger

Bon, alors vous vous en doutez bien, je ne vous donne pas ces infos pour vous inciter à vous lancer dans un régime strict et hypocalorique, mais bien pour vous faire prendre conscience de ses dangers !

Ce régime minceur est une totale aberration : comment peut-on supprimer les fruits et légumes de son assiette ?! Cela n’a aucun sens ! Où sont les fibres, vitamines, minéraux antioxydants, essentiels à notre santé et à notre énergie ? Vous risquez des carences alimentaires rapides, c’est justement ce qu’il faut éviter à notre corps.

Wrap healthy sans trop de proteines

Des protéines en quantités phénoménales

Et je ne parle même pas des quantités phénoménales de protéines complètement décorrélées des préconisations santé !!

Je le rappelle, l’être humain n’a besoin que de 10 à 15% de protéines d’après l’OMS (Organisation mondiale de la santé) ! On est à des années lumières d’une alimentation équilibrée et des besoins de l’être humain là ! On marche sur la tête !

Cette surconsommation de protéines n’est pas sans conséquence pour notre corps et notamment pour nos reins. En effet, les régimes protéinés ont tendance à augmenter le calcium urinaire pour compenser l’acidité causée par l’excès de protéines. Résultat à long terme ? Les reins sont énormément sollicités, ce qui peut entraîner la formation de calculs rénaux.

L’ingestion de telles quantités de viande est aussi néfaste pour la santé cardiovasculaire, mais aussi pour vos os !!

Pour compenser ce mode alimentaire très acidifiant, l’organisme doit puiser dans sa réserve minérale : les os !! Ce qui a pour conséquence de provoquer une déminéralisation osseuse !! Et oui, tout ça juste pour un régime hyperprotéiné… C’est n’importe quoi.

Les régimes hyperprotéinés favorisent l’effet yoyo

Eviter effet yoyo des arnaques hyperproteine

Alors quand on me dit :

“Pourquoi autant de personnes se lancent dans ce type de régime si c’est aussi mauvais pour la santé ?” Eh bien parce que ça fonctionne ! Enfin… au début ! Avec ce type de régime, on perd en effet rapidement du poids, mais on reprend tous ses kilos (voir bien plus !) sur le long terme… Pas génial comme calcul. Si vous voulez des aliments pour un ventre plat, il faut penser différemment.

Déjà car les protéines en excès procurent un effet de satiété rapide. On a moins faim, donc on mange moins. C’est aussi simple. Ensuite, ce type de régime contient peu de glucides, ce qui oblige l’organisme à taper dans les réserves de graisses. Enfin, comme si cela ne suffisait pas, ces régimes sont souvent hypocaloriques.

Combinez ces 3 facteurs ensemble et vous obtenez une perte de poids rapide, mais surtout, hyper dangereuse pour votre santé ! Au mieux, vous reprendrez tous vos kilos aussi vite que vous les avez perdus, au pire, vous développerez des pathologies et troubles alimentaires : rénales, digestifs cardiaques, dérèglement du métabolisme… Désolée d’être aussi cash, mais c’est la vérité !

Et j’ose le dire : les professionnels de santé, diététiciens, nutritionnistes ou pharmaciens qui vous proposent encore ce genre de régimes sont des criminels !!! Ils connaissent très bien les méfaits scientifiquement prouvés de ce genre d’alimentation.

Les produits spécial régime hyperprotéiné

Berlingots à boire, whey protéine, substituts de repas, barres de proteines, cookies.. Toujours plus dans l’excès et l’hyperprotéiné. Beaucoup d’industriels et de marques spécialisées comme Myprotein, Nu3, Feed ou encore Foodsping les mettent fortement en avant.

Jouer sur l’aspect régime protéiné + maigrir = vendre.

Maintenant, si on regarde ces produits”minceur” ou “diète”, ils s’ajoutent souvent à une alimentation déjà existante comme un surplus de calorie. Donc, on en mange pour imaginer perdre du poids, alors qu’on impose des calories supplémentaires à notre corps.

Votre métabolisme n’est pas toujours prêt à recevoir cet excès, et on peut se retrouver avec des boutons, des troubles digestifs, diarrhée etc.

En regardant de plus près les macronutriments des produits de régime protéiné, je me suis rendu compte de certains points.

  • Ultra transformé, donc une qualité d’aliment réduite
  • Provenance des protéines de faible qualité
  • Ajout d’arômes chimiques pour donner du goût
  • Plein de faux sucres pour essayer de rendre ça bon
  • Souvent pas mal de sel pour exhausser le goût

Et puis, la viande ou le poisson ça coûte assez cher, mais certains produits de régime, c’est encore plus coûteux ! Beaucoup d’autres produits, autres que d’origine animale, contiennent aussi des protéines et en assez bonne quantité !

Quand on devient végétarien par exemple, on peut combler son apport grâce à des produits végétaux comme le soja, les légumineuses, les graines..D’ailleurs j’ai quelques recettes de rééquilibrage alimentaire pour se faire plaisir. Donc, si vous êtes flexitarien vous pouvez largement trouver votre compte en protéine.

La solution pour perdre du poids sans régime hyperprotéiné

perdre poids durablement solution sans régime

Premièrement, arrêtez de voir les aliments comme une liste coupée en deux : les aliments autorisés et les aliments interdits. On ne diabolise AUCUN aliment, ok ? Ce qui fonctionne c’est l’équilibre, comme une balance que l’on cherche à stabiliser avec un peu de tout et pas un programme 100% protéiné.

Deuxièmement, acceptez que perdre du poids demande du temps. C’est comme ça. En voulant aller trop vite, on perd justement du temps. Il n’y a pas de méthode miracle, aucune recette magique pour se remettre en forme (ça se saurait !). La seule chose qui fonctionne, c’est la perte de poids petit à petit, durable, sur le long terme. Donc pour ça, on passe au rééquilibrage alimentaire !

On s’écoute, on prend plaisir à manger et on évite les multiples régimes qui ne servent à rien !

En acceptant le processus, vous mettez toutes les chances de votre côté pour ne pas reprendre vos kilos. Je vous guide à faire les bons choix avec l’ÉTAPE 1 de ma méthode BODY BY LUCILE en vous apprenant notamment à équilibrer facilement votre assiette sans frustration, ni privation.

Et vous, avez-vous déjà testé l’un de ces régimes hyperprotéinés ? On est entre-nous, dîtes-moi tout ! Partagez vos expériences en commentaires.



23 commentaires à “L’arnaque des régimes hyperprotéinés !

  • titou

    Vous dîtes “Un régime composé à 30% de protéines et même jusqu’à 40-50% pour le fameux régime Dukan, la démesure totale ! En gros on mange viandes maigres, volailles, poissons, fruits de mer, œufs à gogo.” J’avoue ne pas comprendre si vous mangez maximum 50% de protéines durant une période, cela n’est pas 100% comme vous le dites dans la même phrase. De plus vous parlez d’une absence de vitamine mais l’ensemble de ces régimes préconisent une alimentation avec des légumes à volonté donc pas de soucis de vitamine ni de minéraux. Votre raisonnement est donc biaisé puisqu’un régime tel que vous le décrivez, n’existe pas. A titre perso j’ai fait un régime protéine et j’ai réappris l’intérêt de tous les aliments sans pointer du doigts des “mauvais aliment”, cela m’a permis de rédécouvrir les légumes dont la densité nutritionnelle est exceptionnelle … par contre OUI j’ai définitivement banni les mauvais glucides (c’est ça le drame de notre mauvaise éducation alimentaire) … c’est ce que préconise tous les régimes protéinés mais ils prônent tous un vrai rééquilibrage alimentaire car aucun régime n’est pire qu’un autre, ils sont tous mauvais s’ils ne sont pas suivis d’une alimentation saine. Les études médicales ne voient pas plus de yoyo dans les régimes protéinés, paléo ou cétogène ou sportif … Ils ont tous des effets yoyo pour une raison très simple, si le but ultime est de maigrir sans changer votre vie sur le long terme il y aura du yoyo et cela quelque soit la méthode. Je trouve que pointer du doigt les régime hypocalorique est un peu simpliste car toutes les méthodes sont bonnes si on peut les tenir sur le long terme avec comme objectif premier le rééquilibrage alimentaire mais tout commence aussi par une perte de kilo et pour perdre des kilos, vous n’avez pas le choix que de revoir vos macronutriments et par définition revoir surtout vos apports en mauvais sucres. Donc inévitablement vous consommerez plus de bonnes protéines, plus de bon gras et moins de mauvais glucides souvent cachés dans une alimentation transformée, ceux dont on sait qu’ils n’ont que peu d’intérêt nutritionnel. Prouvez moi qu’à Okinawa ou en Crète, les centenaires font le plein de glucide à la hauteur des bonnes préconisation des savant de la nutrition. Non, il mange raisonnablement et ont un régime hypocalorique, basé essentiellement sur les légumes avec un peu de protéine et peu de glucide … c’est le cas des régimes dit “protéinés” … les régimes protéinés bannissant les légumes à la phase d’attaque n’existent pas …

    Répondre
  • Anne

    Bonjour Lucile.
    Témoignage similaire à celui de Marion, après toutes ces années de yoyo (20ans), le corps peut il se reprogrammer à son poids de forme?

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Bonjour Anne, oui c’est entièrement possible. Etape 1 de la méthode pour revoir toutes les bases alimentation et sport ! 🙂

  • Marion

    Alors. Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours eu rapport compliqué avec la nourriture. Même ado alors que je faisais 50kg pour 1m75. J’ai des hanches larges et un fessier un peu rebondi (que j’ai toujours ++) et on me disait que j’avais un « cul de négresse ». Le pot de Nutella ne durait pas plus d’une semaine. J’ai quelques fois essayé de me mettre les doigts au fond de la gorge mais je n’ai jamais réussi à vomir. En 2006, j’ai 20 ans, je rencontre un homme qui est aujourd’hui mon mari. Je pèse 58kg. Il réussi à me faire arrêter de fumer. En 1 an je prends 10kg. Il est souvent absent plusieurs soirs de suite pour le boulot. J’ai mon rituel avant de rentrer à la maison: la petite épicerie de quartier où je fais ma réserve pour la soirée. Chocolat, cacahuètes, pistaches, gâteaux, saucissons, un plat à réchauffer au microonde (ravioli et cie) sur lequel j’ajoute une montagne de gruyère, etc, etc. Que de bonnes choses. Et chaque soir je me couche ballonnée, à la limite de vomir. J’ai oublié de dire que je suis asthmatique depuis l’enfance. Et à l’époque, asthme=dispensée de sport. En 2010, je suis arrivée à 75kg et je me lance dans le merveilleux régime Dukan. Bien sûr durant toutes ces années, j’ai dépensé des sommes phénoménales en pilules miracle en tous genres, shakers à soupe dégueu, Slim Fast avec des repas à bouffer 2 barres de chocolat et 1 pomme. Tout cela orchestrant un superbe yoyo. Avec Dukan je perds 9kg. Je pèse 66kg quand je tombe enceinte de ma fille en 2011. Je perds 6kg le 1er trimestre (merci les hormones 🤮) que je reprends rapidement +20. Fin de grossesse 86kg. Sortie de maternité 75kg. Je reprends le même rythme alimentaire. Début de ma 2ème grossesse en 2014 75kg (oui j’ai fait le yoyo pendant 3 ans mais j’ai rien perdu). Même joyeusetés au 1er trimestre, je perds 8kg, hospitalisée pour déshydratation cette fois. Je reprends tout ensuite +21. Fin de grossesse 96kg. Sortie de maternité 75kg. Je me marie en 2016, essayant de cacher mes 80kg dans ma robe de mariée. Toutes ces années, j’ai du m’inscrire 8 ou 10 à Weight Watchers, que je tenais 3-4 semaines et que je continuais à payer sans compter les points. Aujourd’hui j’en suis à 92kg. Quand je regarde en arrière en faisant ce bilan et que je m’aperçois que j’ai pris 34kg en 13 ans j’ai envie de pleurer. Je me rends compte de tout le mal que je me suis infligée. Je me dis que si j’avais mis dans une tirelire tout le fric que j’ai claqué dans ces saloperies, je serai riche. Je repense à toutes les activités dont je me suis privée parce que je craignais d’être jugée. Depuis quelques temps j’ai mis des mots sur mes maux: « hyperphagie » « manger ses émotions ». Mais j’ai envie de changer. Déjà pour ma santé. Ensuite pour mes enfants. Pour être un exemple pour eux et leur apprendre à s’alimenter correctement pour ne pas tomber dans ses travers. Avant je faisais ça pour le regard des autres. Mais j’arrive à passer au dessus de ça. Parfois. Pas tout le temps. J’y travaille. Voilà! Ça fait du bien d’avoir vidé son sac!

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Bonjour Marion, merci pour ton témoignage très émouvant. Je suis heureuse de voir que tu as pris conscience des choses, aujourd’hui tu te sens avec un rapport plus sain avec la nourriture. Effectivement ces régimes sont désastreux et détractent complètement nos corps… A bientôt

    • Nath

      Ton témoignage m’a tellement émue! je ne sais pas où tu en es aujourd’hui mais je souhaite de tout mon coeur que tu sois enfin en paix avec tes émotions, ton corps et donc toi même. Pas de jugements comme dirait Lucile, step by step.. je voulais juste t’envoyer plein de bonnes ondes car je suis passée par là et j’en suis sortie..même si 10 kilos en moins me feraient malgré tout vraiment du bien… mais avec Lucile je vais y arriver j’en suis certaine… je repense mon mode de vie et mes “vérités” ancrées grâce à toutes ces années d’infos intox… allez courage à toi.

    • Sly

      Ton témoignage m’a touchée. J’ai moi aussi eu beaucoup de mal à accepter mon corps : seulement 3kgs en trop qui quelques fois en semblaient 30 aux yeux dans le regard de mon entourage. Je suis hôtesse de l’air, milieu dans lequel dès que tu dépasses la taille 36 tu es considérée comme obèse ! Heureusement il y a les voyage et surtout un séjour en Inde où on m’a appris à gérer mes émotions par la respiration et la méditation. Je te vous venir … non je ne suis pas devenue une sorte de gourou new age. De longues marches en pleine conscience vident l’esprit et laissent s’envoler nos émotions. … et puis je te donne l’exemple des Bréziliennes Tous les hommes fantasment sur les Cariocas, mais crois moi je n’ai jamais rencontré de Brésiliennes au physique de Gisèle Bunchens à Rio. Elles sont toutes bien en chair mais surtout musclées et libres dans leur corps.

  • Cineke

    Bonjour Lucile, j’ai fait le régime protéiné à base de sachets (petit-déjeuner et dîner) il y a 15 ans. J’étais suivie par un médecin traitant et j’ai perdu 17 kgs. Ce qui est difficile avec ce genre de régime en plus des méfaits pour la santé c’est qu’il n’apprend en rien à mieux manger et à rééquilibrer l’alimentation. J’ai eu de la chance parce que juste après ce régime, j’ai mangé en faisant attention de manière générale mais sans me priver. Même après ma grossesse, je n’ai pas repris le poids perdu. J’ai juste pris 2 ou 3 kgs après des années que j’ai pu reperdre en rééquilibrant. Merci pour cet article, à l’époque, c’était une mode et on était très mal informé. 

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Hello et merci beaucoup pour ton témoignage. Une belle prise de conscience que tu as eu à temps ! A bientôt

    • Laura

      Il a écrit un livre sur ce sujet pour l’expliquer en détail. Cette méthode reprend les grands piliers de sa célèbre méthode, mais en réintégrant chaque jour une nouvelle catégorie d’aliment. Cette méthode a 2 phases de stabilisation successive.
      Je souhaitais avoir ton avis car j’apprecie ta philosophie et tes conseils.
      Il a d’ailleurs écrit un livre pour expliquer cette méthode, c’est plutôt intéressant. Merci

  • Evy

    Je te suis depuis longtemps maintenant et j’entends ce que tu dis mais en même temps, je suis confuse. On dit que les glucides non utilisées en énergie se transforment en graisse… et je stocke pas mal dans le bas du corps. Alors comment parvenir à déloger cette graisse ? Je fais du renforcement musculaire 2-3x par semaine (pas mal de compound) et j’ai suivi ta détox au sucre avec succès. Je suis tes conseils depuis plus d’un an mais je commence à perdre patience 🙁 (d’après le test pour ta dernière méthode, je devrais suivre le niveau 3).

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Bonjour, je ne comprends pas cette histoire de glucides non utilisés… L’alimentation doit rester simple, non transformée. Et il faut faire du sport très régulièrement. L’étape 3 de ma méthode sort le 5 Décembre, mais peut-être que les 2 premières pourraient t’aider à mieux comprendre tes besoins en alimentation. A bientôt

  • Gaëlle

    J’ai fais le régime Dukan il y a 15 ans. A l’époque je venais de rentrer dans la vie professionnelle et j’avais arrêté le sport par manque de temps. J’avais 7 kilos à perdre et j’ai bêtement copié mon collègue qui faisait « le régime à la mode » et chez qui ça fonctionnait à merveille ! Perdre a été rapide, mais dès la phase de stabilisation j’ai repris 1 ou 2 kg. Au final j’avais repris tout le poids perdu au bout d’un an. Et pendant plusieurs années ensuite j’ai continué à prendre du poids, sans changer mon alimentation, jusqu’à avoir 15 kg de plus que mon poids initial.
    Aujourd’hui je commence à pouvoir perdre du poids juste en faisant attention. Ce régime enlève tellement de groupe d’aliment que le corps est traumatisé. Je ne le recommande à personne, ce régime fait bien plus de mal que de bien.

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Merci Gaëlle pour ton témoignage, c’est important d’avoir pris conscience de cela. Bises

  • Eliana

    Merci Lucile pour cet article! Je suis intérêssée par un rééquilibrage alimentaire. J’aimerais savoir si dans vos méthodes on doit peser les aliments? Merci!!!

    Répondre

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.