L’aquabike : oui, non, comment ?

L’aquabike, pourquoi et comment s’y mettre dans le cadre d’une remise en forme ?

Aquabike et efficacité

L’aquabike est l’un des essors sportifs les plus fulgurants de ces 5 dernières années. Qui n’a pas un centre d’aquabike dans son quartier ? À côté de son bureau ? Pas loin du centre commercial ?

Alors pour commencer : oui, l’aquabike c’est efficace. De toutes façons, tous les sports sont efficaces. Dès que l’on bouge et que l’on mange mieux, on se sent mieux et le corps va mieux.

Car l’aquabike, ça muscle les jambes, et offre un certain massage drainant grâce à la résistance de l’eau. Ne vous attendez pas non plus à une transformation immédiate. Comme tout sport, cela se construit sur le long terme, à raison de 2 séances minimum par semaine.

Et bien sûr, l’aquabike fait aussi beaucoup travailler le cœur. Vous aurez tous les bénéfices santé du sport avec du vélo en piscine. Les artères se nettoient, le foie s’active, les triglycérides diminuent… Bref, c’est un bon sport santé, qui ne fait pas mal au dos ni aux genoux. C’est donc idéal pour tous les âges, pas besoin d’avoir une condition physique particulière.

La régularité pour des résultats

En aquabike, c’est la régularité qui paie. Comme pour tout. L’idéal pour moi se situe à 2 voir 3 séances par semaine pour espérer voir des résultats sur la silhouette en 1 mois.

Et si vous faites un autre sport, alors 1 ou 2 séances d’aqua bike par semaine. L’important c’est de continuer. Même en hiver, même quand il pleut. Perso, j’adore aller nager quand il pleut dehors. On est bien au chaud dans l’eau, en maillot de bain. Alors que dehors c’est l’enfer ! Faut le voir comme ça 😉

Equipement pour pratiquer l’aquabike

Pour profiter de la séance, il vaut mieux s’équiper d’un maillot de bain avec chamoisine, c’est mieux. Choisissez un maillot de bain type nageur, ou un maillot de bain avec brassière intégrée ou pourquoi pas même une vraie brassière de sport si vous avez de la poitrine. Car quand on se donne à fond, ça bouge vraiment !

L’aquabike en baignoire ou en piscine ? 

Sans hésiter, je dirai piscine ! Le cours collectif, c’est ça qui motive, qui donne la pêche et qui donne envie de se dépasser sans jamais s’ennuyer. J’ai testé les deux possibilités. En piscine ou en cabine individuelle. Et y a pas photo !!

En cabine on s’ennuie, y a un bruit d’enfer, c’est peu motivant et on a du mal à finir son abonnement.

Tandis qu’en piscine, si on tombe sur un bon prof, on s’éclate. Musique cool, bonne relation musique mouvement, on bosse aussi avec des élastiques pour les bras et le dos, on fait du rétro pédalage (j’adooooore !!)

Aqua bike informations et test

Aquabiking à la maison 

En ce moment, le home training et l’envie de pouvoir faire chez soi et à son rythme une activité sportive non traumatisante est une vraie tendance. Et oui, certains privilégiés ont des piscines individuelles et ont la chance de s’offrir un aquabike chez eux. C’est top !

Mais choisissez le bon appareil ! Le Happy Bike par exemple est celui le plus vendu en France. Parce qu’il est d’un super rapport qualité prix, c’est le moins cher de sa catégorie et il est 100% inox marin. Il se règle en hauteur, il y a un réglage des pieds pour s’adapter à la profondeur de la piscine, un réglage du guidon et aussi de la selle pour s’adapter à son utilisateur. On peut y attacher des élastiques. Et les « pédales » sont confortables sans besoin de chaussons en plus pour les pieds.

Ensuite, mettez votre meilleure playlist pour vous donner à fond dans le cardio, ou regardez quelques cours sur YouTube pourquoi pas !

La bonne position pour pratiquer

Pour un maximum de résultats, adoptez la bonne position ! C’est à dire la selle assez haute, il faut que la jambe du bas soit presque en extension complète. La selle doit pouvoir s’éloigner du guidon (ou le guidon de la selle), pour que vous ayez environ l’espace d’un avant bras entre le bout de la selle et le guidon.

Ensuite quand vous pédalez, rentrez vos genoux et allongez votre dos. Dos rond = mal de dos assuré. Genoux écartés = Problèmes de hanche à long terme.

Et quand vous êtes en danseuse, remontez vos pédales au maximum en activant l’arrière des cuisses. Et n’oubliez pas d’allonger votre dos plat, et rentrez votre ventre !

Enfin, l’aquabike est un sport très complémentaire de la natation. Ainsi vous pouvez facilement combiner cette pratique sportive avec mon programme de natation !

4 commentaires à “L’aquabike : oui, non, comment ?

  • (Une autre) Lucile

    bonjour,
    Petite question sans rapport : quand va paraître le 3eme mois du programme d Émira ? Je me lasse un peu depuis juillet de refaire les mêmes exercices …
    (ou, honnêtement, je les zappe de plus en plus …)

    Répondre
  • Sophie

    Bonsoir,
    Trop de chance !! Je fais de l’aquagym mais je ne pense pas que mon centre aquatique propose de l’aquabike. Je peux toujours me renseigner. Sinon combien de temps faut-il en faire lors d’une séance ? Quand je travail mon cardio c’est en général 1 bonne heure. Est ce que ce serait de trop pour de l’aquabike.
    Merci beaucoup Lucile.
    Bonne soirée.

    Répondre
  • Anlore

    Inscrite depuis septembre dans une salle proposant des cours aqua avec coach et des cours autres (body jam, body balance, pilates, rpm …) : j’adore !
    J’ai donc découvert l’aqua cycling : Trop bien !
    Je fais aussi de l’aqua training , de l’aqua boxing, de l’aqua workout (4 ateliers : tapis, vélo, haltères, trampo) 😉
    J’alterne avec les cours non aqua 🙂

    Répondre

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *