Détox au sucre … Attention ça va piquer !!

Détox de sucre : le cas de Clémentine

Bonjour Lucile,

Je fais actuellement 1m59 pour 62.2kg et je suis âgée de 29 ans. J’ai un objectif de 55kg mais surtout avec une silhouette plus musclée et tonifiée. Il y a 1 an, j’étais à 76 kg, sédentaire et mon alimentation était peu équilibrée (gras + sucre + repas à heures décalées du fait de mon ancien job + sandwich + junkfood…)

Actuellement, je suis à environ 6/7h de sport par semaine (zumba, body attack, renforcement musculaire, jogging…), et j’adore ça je ne m’en passerai plus ! J’ai également adopté un mode de vie plutôt actif (monter les escaliers, aller marcher, préférer les trajets à pied plutôt que la voiture …)

Peux-tu me conseiller sur mon alimentation ?

Voici ma journée type :

Petit déjeuner : 140 ml de lait écrémé avec des céréales spécial K nature (30/40g) + un café avec un sucre + 2 tranches de pain de mie avec du beurre et de la confiture + un jus d’orange pressé

Collation du matin : thé ou cappuccino sans sucre avec une barre de céréales spécial K

Repas du midi : 1 protéine (jambon, steak, poisson, œuf….) + 1 féculent (riz complet, pâtes, lentilles…) + 1 portion de fromage (camembert, St agur, St Nectaire, cantal…) + 1 tranche de pain complet type “bjorg” ou une portion de baguette classique + 1 fruit (orange, pomme, fraise, poire…) + 1 yaourt (style Danone nature) ou fromage blanc avec sucre

Collation de l’après midi : thé ou cappuccino sans sucre + pomme + barre spécial K ou si je craque, cappuccino aromatisé chocolat + 3 petits beurres et 2 barres de chocolat au lait Milka

Repas du soir : 1 protéine (jambon, steak, poisson, œuf, galette de soja/fromage type “Céréalbio”….) + 1 légume (soupe de légumes, haricots, carottes, chou, petits pois…) + 1 ou 2 galettes de riz ou maïs + 1 yaourt ou fromage blanc ou petit suisse avec de la stévia + 1 fruit si la faim est là (pomme ou poire).

Merci ! Clem.

Mes premiers retours sur le sucre et ses repas

Bonjour Clémentine, et merci pour votre question très précise. Tout d’abord, bravo pour votre motivation et pour vos premiers résultats, c’est top !!!

Alors, en lisant la “journée type” alimentaire, d’une part je pense que vous êtes beaucoup trop dans le “calcul”, grammage, calories… Il faut lâcher du lest. D’autre part, l’alimentation est beaucoup beaucoup beaucoup trop sucrée.

Entre :

  • les special K,
  • les barres de céréales
  • les cafés avec morceau de sucre
  • les petits beurres
  • le milka,
  • la confiture
  • les yaourts sucrés
  • et en plus, les fruits à chaque fois…

Vous droguez votre organisme avec des produits contenant du sucre… C’est pour cela que vous avez faim en permanence !

Le sucre : le pire ennemi du système cardio vasculaire

Vous savez quoi ? Le corps n’a à peine besoin que de 5 g de sucre par jour pour vivre !

Alors oui, si on fait du sport on en a besoin d’un peu plus. Mais là, vous devez être facilement à 50 voire 60 g de sucre par jour. Peut-être même plus !! C’est beaucoup trop. Pour votre ligne, certes. Mais surtout pour la santé. Le sucre est l’un des pires ennemis du système cardio-vasculaire. Il est nécessaire de réduire car à ce rythme :

  • Vous encrassez vos vaisseaux sanguins
  • Vous abîmez vos organes régulateurs du taux de sucre dans votre sang (notamment le pancréas)

Je vous invite vraiment à changer cela !!

Conseils Lucile pour sortir de sa dépendance au sucre

Mon conseil est d’éliminer au maximum le sucre (avec un programme exemple) et les céréales raffinées (produits avec de la farine blanche, céréales industrielles), et toutes ces douceurs sucrées qui certes sont sympas de temps en temps, mais là, vous en êtes au stade de droguée.

Regardez la liste des ingrédients dans les barres et les céréales soi-disant ‘minceur’ que vous achetez.

‘Sucre’, ‘sirop de glucose fructose’, ‘sirop de riz’, ou je ne sais quoi d’autre… Du sucre caché, mais bien présent !! Soyez conscients de ce que vous mangez et d’une possible addiction. Et là, je m’adresse à tout le monde !!

Quelques aliments plein de mauvais sucre à éviter à tout prix

Aliment à éviterÀ remplacer par
Pain blanc / de miePain complet du boulanger
Pommes de terreChou, carottes, patates douces
Pâtes blanchesCéréales complètes, quinoa, lentilles
Céréales petit-déjeunerMuesli sans sucres ajoutés, avoine

Les mauvais sucres se trouvent dans beaucoup d’autres aliments maintenant connus du grand public tels que les sodas, les jus de fruits industriels, les sauces, les barres de céréales (même complètes), les plats déjà prêts ou les aliments ultra transformés.

Privilégiez les produits qui ont un index glycémique faible.

Plus les aliments ont un index glycémique bas, plus le sucre se diffusera lentement, ce qui permettra au corps de pouvoir l’utiliser et ne pas le stocker sous forme de graisse immédiatement. Cela permet souvent d’éviter de manger de mauvais glucides et privilégier ceux qui servent réellement à l’organisme.

programme détox sucre

Cure de sucre : l’aspartame ne remplace pas le sucre

Attention, je ne dis pas que le sucre doit être à bannir pour toujours. On peut en manger, mais avec beaucoup de parcimonie et de modération. Vous comprenez ? C’est peut-être un peu violent, et vous ne vous attendiez peut-être pas à cette réponse. Mais moi, je dis la vérité. Et là, clairement, il est important que quelqu’un vous en fasse prendre conscience !! En l’occurrence aujourd’hui, c’est moi. Et j’assume totalement.

N’essayez pas de masquer ce sucre avec de l’aspartame, du sucralose, de l’acésulfame k ou n’importe quels édulcorants.

Il est prouvé aujourd’hui que les édulcorants non seulement sont cancérigènes, mais en plus, ils incitent à plus de consommation de calories solides. En gros, si vous consommez des produits édulcorés, vous mangerez plus en bonne dose dans la journée … Désolée !! Je sais je vous mets au pied du mur, mais là Clémentine, il est important de vous sevrer du sucre maintenant !!!

Sucre ou aspartame, il faut faire une détox !

Remplacer le sucre par des légumes et des crudités

Je trouve aussi que votre alimentation est très pauvre en légumes frais et de saison. Vos soupes sont-elles maison ? Si oui, tant mieux. Mais essayez de consommer aussi des légumes le midi. Et particulièrement en crudités si vous les digérez bien.

La tomate (un fruit-légume) par exemple, est peu calorique, riche en fibres et en lycopène (baisse les risques cardiovasculaires relatifs au diabète de type 2).

Avec tout le sport que vous faites, vous avez besoin de beaucoup de vitamines et de minéraux que vous trouverez dans les légumes verts, les légumes de saison, les légumes locaux, cuits vapeurs ou consommés crus. Sinon vous allez vous épuiser … Et chercher votre énergie dans le sucre … Et le cercle vicieux repart.

Détox au sucre : le programme

Vous pouvez tout à fait vous inspirer de mon programme : rééquilibrage alimentaire. C’est un guide complet qui permet de s’en sortir facilement et de bien manger sans se frustrer. Une cure de sucre sur 1 mois pour se désintoxiquer.

Voici une journée detox :

Matin :

Muesli non sucré + lait d’amande si possible. Ou pain complet avec beurre de baratte ou fromage ou purée d’amande ou purée de noix de cajou. Un fruit frais de saison. Une boisson chaude.

Midi :

Viande ou poisson (pas obligatoire pour les végétariens) + crudités et/ou légumes cuits + féculents assaisonnés d’un peu de matière grasse : huile d’olive ou beurre de baratte (pas de dessert).

Goûter :

1 fruit frais de saison avec 1 ou 2 poignées d’amandes, noix, noisettes (mais non grillées et non salées). Une boisson chaude non sucrée.

Dîner :

Féculents hors pâtes (quinoa, riz rouge, riz complet, haricots rouges, pommes de terre vapeur …) assaisonnés à votre envie et avec un peu de matière grasse type huile d’olive ou beurre de baratte + légumes cuits.

Un yaourt non sucré. Et juste 1 carré de chocolat noir. Boisson chaude type tisane à volonté. Non sucrées bien sûr !

Programme pour sortir de la dépendance sucré de notre alimentation

Attention Clémentine, ça va être très dur les 5 premiers jours, vous allez être comme en manque total de sucre. Et cela va être difficile de combattre ces envies. Je comprends ce que vous allez vivre car ces produits sont ancrés dans vos habitudes et votre cerveau en est dépendant.

Mais vous devez absolument vous sevrer de tout ce sucre qui est mauvais pour votre corps et vos hormones. Vous avez 29 ans et toute la vie devant vous. Si vous continuez à ce rythme, même avec le sport, vous risquez le diabète de type 2 à 50 ans ou d’autres pathologies. Et ça, je ne peux pas le laisser passer.

Manger de bonnes quantités pour éviter les fringales de sucre

Dans mes indications alimentaires, je ne précise aucune quantité, car je vous invite à manger selon votre faim. C’est important de répondre à vos sensations de faim et de satiété que vous avez d’ailleurs complètement oubliées en mangeant autant de produits si sucrés depuis  longtemps.

Si vous avez envie d’une énorme platée de quinoa et de légumes le soir : allez-y. Mais pas de sucres !!! ET le moins possible d’aliments industrialisés. Et vous verrez, vous n’aurez pas faim le soir, vous dormirez bien.

Et au bout de quelques semaines à ce rythme, vous pourrez de temps en temps vous permettre des petits moments de plaisir où vous mangez ce qui vous plaît car ce ne sera pas une habitude mais une exception.

Moi je dis toujours : 80% très sain, 20 % sans prise de tête !!! Donc on évite de faire un régime avec un effet yoyo qui fruste plus qu’il ne marche, il faut apprendre à manger !

Qu’en pensez-vous ? Vous me tenez au courant ? Bon courage surtout. Faites cela juste une fois pour votre vie, pour éviter d’avoir une dépendance au sucre.

Et après, cela vous paraîtra totalement naturel !

A bientôt, Lucile

99 commentaires à “Détox au sucre … Attention ça va piquer !!

  • thullier

    Bonjour Lucile!

    Quant à moi, j’ai fait un mois de Fitnext et je me suis sevrée de sucre et de café grâce à cette méthode. Dur au début, effectivement, ça devient naturel au fil du temps. Quand je pense aux jours quand j’avais plus rien de sucré à mettre sous la dent et que je mangeais du sucre à la cuillère :)))) Droguée la fille. Maintenant ça fait quelques mois où je suis beaucoup plus calme par rapport aux envies sucrées, par contre le café me tient bon. Je n’arrive pas à boire juste un café par jour. Mais j’y travaille!
    En tous cas super blog, je continuerai à lire tes articles bien volontiers

    Répondre
  • Tikitoy

    Je viens tout juste de faire votre connaissance. Je suis abonnée sur d’autres sites et être addict au sucre, pas de problèmes pour comprendre ce fléau. Mais je pense que le miel et les produits de la ruche ne peuvent pas faire de mal en quantité raisonnable car ce sont des produits naturels!

    Répondre
  • AxelleRose

    Bonjour!
    Article parfait pour m’ouvrir les yeux… Bon je me voilais simplement la face, l’addiction au sucre j’en suis pleinement consciente, me l’avouer réellement c’est plus difficile. J’attaque dès maintenant le sevrage, il est temps.
    petite question pour les yaourts non sucré, il les faut donc obligatoirement natures ? ceux aux fruits le sont forcement ?

    Répondre
  • Marlène

    Bonjour Lucile. Mais que penser des sucre contenu dans les conserves types maïs ? Je fais actuellement 57kg pour 1m60 et j’aimerais arriver à 54,53kg. Je fais actuellement le tbc1 (c’est d’ailleurs comme ça que je t’ai connu) jen suis à la semaine 9. A côté je fais du cardio et de la musculation en salle. Bref, tout ça pour dire que le soir en général je me fais une salade avec de la mâche ou laitue, 50g de tofu, un peu de mais, 1 demi boîte de haricot vert quelques cornichons et tomates cerises avec un filet de citron et un carré frais en assaisonnement. Je fais la guerre aux sucres et me suis rendue compte que dans les conserves il y en a ! Pas bcp mais quand même… que faire ? Et d’ailleurs, je n’ai pas saisi la nuance entre glucides et sucre… aurais tu des alternatives ? Car Pas facile de trouver du mais congelé ou frais… et peut on vraiment se lâcher sur ce genre de légumes le soir ?

    Merci pour tes réponses et bravo pour tout ce que tu nous apportes, ton blog m’aide vraiment tous les jours !!!

    Répondre
  • Juliette

    Bonjour Lucile 🙂

    Je tombe ici en faisant une recherche sur le sevrage du sucre,…et je découvre ton blog alors que je te suis sur IG.
    Petite question: j’ai 36 ans, je suis mince mais je suis accro au coca depuis longtemps (le reste de ma nourriture est équilibré et je ne suis pas sédentaire).
    Ta réponse m’a convaincue mais je me demande si je peux diminuer en douceur?? Je ne suis pas à ma 1ère tentative et c’est vraiment très très dur!

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Oui bien sûr c’est comme pour le tabac, il y a plein de façons d’arrêter !! Déjà de prendre conscience de votre addiction c’est génial !! Donc accrochez vous, vous allez y arriver. Parfois l’hypnose peut aider !

  • Patty

    bonjour,
    Merci pour cet article qui m’aide dans ma démarche de sevrage au sucre. Cela fait plusieurs semaines que l’arrêt du sucre me titille. Je l’ai déjà pendant 3 jours en décembre mais avec les fêtes je n’ai pas tenu. Dans tous les commentaires, je lis que les personnes ont un “pêché mignon” : le sucre. Hors, ce n’est pas mon cas, la vue d’une pâtisserie m’écœure ainsi que tous les gâteaux industriels. Je n’aime pas le chocolat, les bonbons encore moins. Alors pourquoi ai-je des envies irrépressibles de ces aliments et pourquoi j’en consomme beaucoup ? A la suite d’un reportage sur le sucre, je me suis penchée sur le problème et découvert l’effet addictif du sucre ainsi que ses méfaits. Comme j’ai une faiblesse au pancréas, je dois limiter cette consommation. Je suis en surpoids (normal vu ma consommation de sucre), j’ai des grosses fringales dans la journée, problèmes de somnolences… bref tous les symptômes de l’excès de sucre. J’en ai parlé à mon mari qui m’a dit “ok, arrêtons le sucre !”. Il faut dire qu’il a eu il y a 3 ans une grosse alerte au diabète (8g dans le sang, si si c’est possible sans tomber dans le coma) suite à un traitement à base de cortisone.
    Donc depuis 2 jours nous sommes en phase de sevrage. Le matin nous mangeons de 5 céréales non sucrés + des graines de lin et de chia auxquelles j’ajoute des amandes et des noix de pécans. J’ai lu que nous manquons de vitamines B et que ce manque pourrait nous inciter à consommer du sucre. Nous avons supprimé le pain blanc par du demi-complet pour le moment mais je compte passer au complet dans qq temps. Et surtout nous avons fait le plein de légumes de saisons… J’espère tenir la cadence.

    Répondre
  • sabine

    Bonjour
    J ai 35 ans , je vais 3 à 4h de sport par semaine (Bodyattack Pump Rpm) depuis 10 ans. Je mesure 1.69m et pèse 61.5kg. J ai un rapport compliqué à la nourriture car je culpabilise bcp mais vu la quantité de sucre que je consomme chauqe jour c est normal. Pas de soda ni de bonbon mais du chocolat, du muesli, des gateaux, du pain des fruits et quasi pas de protéine. Je mange peu lors des repas et je grignote tout le temps en me disant je ne mange rien de gras donc pas de pb..
    Sauf que…
    J ai vu samedi pour la première fois un nutritionniste qui m a dit stop car oui j ai tout le temps faim oui je me sens déprimée oui j ai moins d énergie.
    Plus de sucre pendant un mois hormis un fruit à 17h et un au dîner.
    Que du pain complet céréale ou seigle.
    Et oeuf jambon fromage au petit dej. Bref une totale remise en question, le salé au matin me dégoûte..
    Mais j en suis à mon 2ème jour de désintoxication. C est dur , je suis en manque..mais je vais tenir bon pour ma santé pour mon équilibre psychique et pour ma jolie cellulite…
    Bon courage à tous.

    Répondre
  • sabine

    Bonjour
    J ai 35 ans , je vais 3 à 4h de sport par semaine (Bodyattack Pump Rpm) depuis 10 ans. Je mesure 1.69m et pèse 61.5kg. J ai un rapport compliqué à la nourriture car je culpabilise bcp mais vu la quantité de sucre que je consome chauqe jour c est normal. Pas de soda ni de bonbons mais du chocolat, du muesli, des gateaux, du pain des fruits et quasi pas de protéine. Je mange peu lors des repas et je grignote tout le temps en me disant je ne mange rien de gras donc pas de pb..
    Sauf que…
    J ai vu samedi pour la première fois un nutritionniste qui m a dit stop car oui j ai tout le temps faim oui je me sens déprimée oui j ai moins d énergie.
    Plus de sucre pendant un mois hormis un fruit à 17h et un au dîner.
    Que du pain complet céréale ou seigle.
    Et oeuf jambon fromage au petit dej. Bref une totale remise en question, le salé au matin me dégoûte..
    Mais j en suis à mon 2ème jour de désintoxication. C est dur , je suis en manque..mais je vais tenir bon pour ma santé pour mon équilibre psychique et pour ma jolie cellulite…
    Bon courage à toute.

    Répondre
  • Christophe

    Magnifique réponse à un vrai problème !
    Je suis venu sur ce site car j’ai 53 ans , grand sportif depuis 4 ans mais je me sentais à plat depuis 3 jours où je modère vraiment l’apport en sucre …
    C’est tellement bien dit , bravo !

    Répondre
  • Christiane

    Bonjour ,

    J’ai 51 ans , un parcours d’allergique à plein de choses , pendant 15 ans aucun agrumes……j’ai bien dis allergique et non pas intolérante c’est à dire hospitalisation pour un œdème de la luette……aujourd’hui une allergie au blé pas au gluten ….et aux œufs …..
    Pendant des années j’ai écouté le débat qui traitait du lait de vache ….aujourd’hui je peux témoigner que mes journées sont plus faciles moins douloureuses, j’ai supprimé le lait de vache……
    Je n’ai plus mal partout……
    Je lis beaucoup , j’essaye de comprendre et d’appliquer ce qui me semble être juste pour moi …….
    Je mange donc sans gluten ……et je ne mange plus de viande …..
    Les chèvres sont devenues mes meilleures amies!!!!!!!!
    Reste le sucre…..
    Je vais essayer forte de tout ce que j’ai lu qui est pour moi plein de bon sens d’adapter à mon niveau …..et je reviendrai lire vos commentaires
    Merci pour vos conseils et douce et belle journée à tous

    Répondre
  • willem

    oi aussi je suis accro aux sucres ! tout ce qui est mauvais est tellement bon au palais ! une journée sans ces cochonneries et j ai des maux de tête et je me sens très mal! grace à tes conseils j espère m en sortir !! merci!!

    Répondre
  • Ginnevra

    Bonjour Lucile,

    je voudrais également me sevrer du sucre, mon problème principal n’étant pas mon poids que des problèmes de peau, et je sais que le sucre, raffiné notamment, est très mauvais dans ce cas. Je me demande cependant ce qu’il en est du miel. Peut-il, à petite dose bien sûr, par exemple simplement pour adoucir le café le matin, être consommé sans perturber le sevrage?

    Merci d’avance pour ta réponse!

    Répondre
  • lola

    Coucou Lucile merci pour tous tes conseils !
    Je ne mange pas de sucre, mais du miel ! Est ce que cela est aussi déconseillé dans les boissons chaudes du matin et du soir ?

    Répondre
  • lilou

    Merci Lucile pour tes précieux conseils! moi je suis vraiment trés accro au sucre et comme je souhaite m’en défaire, j’ai lu, lu et relu tes articles et tes livres pour me motiver à essayer de ne plus manger de dessert et de manger moins sucré au quotidien..
    A ma grande surprise, je me rends compte que mon besoin de sucre est essentiellement lié à mon émotionnel.. et plus j’en mange, moins je me sens zen.. si je peux dire!
    Depuis une semaine, je ne mange plus de dessert et j’ai réduit mon apport quotidien et je me sens mieux! je suis tes conseils alimentaires et j’ai même perdu 1.5 kg en une semaine sans me priver de rien.. si vraiment je tiens à une note sucrée, je prends une tisane à la reglisse..et c’est bon!

    Répondre
  • Mary

    Super article encore une fois ♥
    Par contre je me demandais, je mange super sain de manière générale. (souvent: lait écrémé le matin, spécialK, midi: salade de légumes frais (cuits et/ou crus) bio, j’essaye d’ajouter un peu de poulet parfois mais j’ai du mal avec la viande), soir: soupe maison, 1 carré de chocolat noir parfois, et niveau collation, je tourne au thé sans sucre. Je ne m’affame pas, mes salades du midi sont assez balaises! Par contre, gros problème et pas des moindre, et là on rentre dans le glamour… Je digère super mal depuis ma reprise du sport. (avant ça j’avais tendance à manger des saletés de poudres gerlinea le soir, et ma fameuse salade le midi) j’ai compris en te lisant que je devais arrêter de suite et trouver plutôt un bon équilibre sport/alimentation.)

    Voilà ce que j’ai essayé pour ne pas être pliée en deux sur ma chaise toute la journée…

    J’ai essayé de zapper le lait pour du lait d’amande, eau de riz, lait de soja. Aucun changement. J’ai essayé de zapper les céréales (dernier point noir sur mes consommations quotidienne) contre un muesli ou des biscottes 6 céréales. Une horreur, c’était encore pire. Je mange une cuillère de muesli, je galère pendant des heures.

    Autre constat: quand je fais un écart du genre panini le midi (ça a du m’arriver 2 fois en 3 mois mais clairement j’ai senti la différence): journée impeccable. Je n’ai pas le ventre gonflé.

    Le reste du temps, j’ai mal. Bref je digère super mal. Dès que je mange un peu de légumes, paf.. Je trouve aussi que le WE se passe mieux. Je dois bouger davantage. Au travail je suis assise sans arrêt (pourtant c’est en semaine que je fais le plus de sport. J’ai fait la cure de probiotiques dont tu as parlé dans tes livres (♥), j’ai essayé le charbon alimentaire. Nada, aucun changement. Tu sais d’où ça peut venir? Ou c’est juste que je ne digère pas bien les légumes? Cuits ou pas, même galère 🙁

    Désolée pour le pavé, merci pour ton temps,

    Mary

    Répondre
  • Juliette

    Bonjour Lucile,
    Je suis presque tout à fait le programme que tu proposes dans cet article depuis 3 jours (en gros, mes journées sont de ce type :
    – Matin: thé vert non sucré, citron pressé, muesli sans sucre ajouté, yaourt (parfois aux fruits, oops) et un fruit)
    – Midi: legumes/soupes, pain complet, filet de poulet
    -Gouter: une poignée d’amandes et/ou un fruit
    – Soir: viande blanche, légumes, parfois un petit féculent.

    Les Premieres journées se sont tres bien passées, mais je commence à ressentir le manque ce soir, apres le repas, ou j’ai envie d’une petite note sucrée pour finir la journée (je vais prendre un carré de chocolat noir avec mon infusion).

    Cependant, je constate des désagréments intestinaux (diarrhée sans rentrer dans les détails). Je voulais savoir si c’etait courant lors d’un changement d’alimentation (et particulierement apres les fetes), et si c’etait quelque chose qui se regule vite avec une bonne alimentation?

    Je te remercie d’avance pour ta reponse, ainsi que pour tous tes précieux conseils 🙂

    Juliette

    Répondre
  • Sophie

    J’ai repris le sport sérieusement depuis environ six mois (cardio et renforcement musculaire). J’étais tombée sur cet article un peu par hasard et ça m’a semblé tentant de faire la détox au sucre moi aussi. Je n’ai jamais été une grande mangeuse de sucré, je dois le préciser. Mais je dois avouer que ça a été très très dur car bizarrement dès que j’ai commencé, je ne pensais qu’à manger du sucré. Ca virait à l’obsession !
    Maintenant la détox est passée, mon corps s’est habitué : plus de céréales sucrés le matin, pas de dessert ou vraiment très rarement si c’est fait maison et que ça vaut le coup, plus de pain blanc, etc. Je me plaignais depuis ma reprise du sport de ne pas retrouver mon physique de sportive, mais depuis que j’ai arrêté le sucre, j’ai vraiment perdu en graisse au niveau du ventre et des cuisses. J’ai vu un changement hyper rapide. Alors oui c’est dur au début, mais maintenant je n’ai même plus envie de sucré ! Ça m’a permis de retrouver une super forme et de me sentir bien dans mon corps. Merci Lucile encore une fois !

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Super Sophie, merci pour ton témoignage ! Si tu veux m’envoyer des photos avant/après, je suis preneuse !!! A bientôt

  • Clarissa

    Bonsoir

    Merci beaucoup pour cet article et tous ces commentaires, car je viens de prendre conscience que je suis également addict au sucre :$
    Je pensais déjà que j’en mangeais un peu trop, mais il est vrai que j’ai essayé plusieurs fois de restreindre les portions, sauf que cela s’est avéré possible seulement pendant 5 jours à une semaine avant un craquage complet et une reprise de plus belle.
    Mais maintenant que je mesure la gravité du problème, ainsi que ses conséquences, j’espère que j’arriverai à me défaire définitivement de mes mauvaises habitudes et à déshabituer mes papilles et mon corps au sucre.

    D’ailleurs, si quelqu’un a un conseil ou des astuces pour éviter de craquer, c’est avec grand plaisir. J’ai tendance à vraiment abuser lorsque je suis stressée ou dans une période pas top-top et c’est généralement hors des repas.

    Voilà. Une bonne soirée à toutes et tous 🙂

    Répondre
  • Océane

    Je vais relire cet article 3 fois au moins, il faut vraiment que j’arrête de chercher un petit quelque chose sucré sans cesse…… COURAGE & VOLONTE.

    Répondre
  • Fabrice BONNEROT

    Les personnes qui se retrouvent en surpoids ont généralement du mal à percevoir leurs ressentis émotionnels et physiques. Aussi lorsqu’une émotion forte se manifeste, cela déclenche un incendie émotionnel dans le cerveau sans que la personne ne puisse la repérer et la calmer par elle-même. Ceci peut déclencher une EME, Envie Émotionnelle de Manger.
    En réponse la prise d’un aliment sucré va jouer le rôle de calmant, d’anesthésiant. Immédiatement après avoir pris du sucre, une quantité plus élevée de sang afflue vers certaines parties de notre cerveau. La zone de récompense du cerveau est activée et répond directement au goût sucré. La dopamine, un neuro-transmetteur responsable du ressenti de plaisir, est diffusée dans le cerveau. La dopamine fait immédiatement se sentir bien voire euphorique.
    Le piège, plus on en mange, moins on est heureux et plus on en a besoin. Le plaisir laisse place à l’addiction.

    Un accompagnement comportemental et cognitif apprend à identifier et apprivoiser les émotions à l’origine des EME et à se libérer de l’addiction au sucre.

    Chaleureusement,

    Répondre
  • Amanda

    Lucile, j’ai suivi ces conseils et je ne me suis pas sentie du tout frustrée :D, je déjeune avec du pain complet (sans gluten, j’ai une légère sensibilité), du beurre de cacahuètes bio et un yaourt nature et non seulement j’ai perdu du poids, mais j’ai l’impression que mon problème de rétention d’eau s’est calmé. De plus, je n’ai plus faim alors qu’avant j’avais faim deux heures après le petit déjeuner ! Bon de temps en temps je m’accorde un petit plaisir et puis je mange tous les jours du chocolat noir mais je me sens bien mieux ! Si bien que j’ai acheté des yaourt aromatisés et je les trouve bien trop sucrés alors qu’avant j’adorais ça !

    Répondre
  • Mélissa

    Bonjour Lucile !
    Je vous ai découverte par votre livre : un ventre plat c’est malin ! Je suis tous vos conseils en alimentation et en sport, mais en ce qui concerne l’alimentation, j’ai un petit soucis pour le gouter notamment, où vous conseillez de manger des noisettes ou amandes.
    Le problème est là : je suis allergique à la plupart des fruits mais aussi aux amandes et aux noisettes en particulier.
    Je voulais donc vous demandez si vous auriez une autre astuce pour les “petites faims” ? :$

    En tout cas, le matin maintenant je mange : muesli, lait de chèvre et du thé vert; et je tiens mieux jusqu’au midi 🙂

    Merci d’avance pour votre réponse !

    Encore merci pour tous vos conseils et votre bonne humeur dans les vidéos fitness master class 😀

    Répondre
  • Justine

    Bonjour Justine du 45 ! Félicitations pour ta fille 🙂
    Ce qui a marché pour moi, c’est d’allier alimentation et sport. Lucile insiste beaucoup là-dessus, et ça fonctionne vraiment. (avant, quand je décidais de “faire régime” ou de “faire attention”, je réduisais mes assiettes, j’évitais de grignoter, je ne faisais pas de sport, je ne perdais pas vraiment, puisque je reprenais. Et une fois, j’ai voulu me mettre au sport, je n’ai rien perdu, car je n’avais pas changé mon alimentation…). Là, j’ai radicalement changé mon alimentation, et je fais du sport, et ça marche ! Je pense que ça fonctionnera pour toi aussi, il n’y a pas de raison ! Là déjà tu fais attention au sucre, c’est super. Moi non plus je ne mangeais pas des tonnes de sucre, et au final, j’ai quand même senti le sevrage ^^ C’était pas horrible, mais on sent quand même un manque.
    Il y a aussi le livre de Lucile que tu peux consulter : Un ventre plat c’est malin. Sur le blog, il y a pas mal de témoignages, dont un sur ce livre. Quelqu’un qui a perdu son petit ventre de femme enceinte. Ça peut t’intéresser !
    En tout cas, tous les conseils de Lucile sont bons à prendre. Ça ne reste que mon avis, mais depuis je me sens super bien ! J’ai encore de la graisse tenace à perdre, mais vu tout le chemin que j’ai fait, j’y crois !
    Ah ! Pour le temps. Bon, tout d’abord, on n’a pas le même problème, mais je vais te dire en combien de temps j’ai perdu : j’ai perdu entre 7 et 10 kilos (je ne me pèse pas souvent. La dernière fois j’étais à -7kg, ma mère m’a dit que j’ai encore perdu – ça faisait bien 3 semaines que je ne l’avais pas vue-, alors là je dois être entre deux je pense). J’ai commencé à suivre les vidéos de Lucile à partir de mi-mars, et je vais à la salle de sport 2 fois par semaine minimum, depuis début avril. Parfois je vais à la piscine, mais c’est pas plus d’une fois par semaine. Il m’arrive d’aller courir et de faire des randonnées (quand le temps le permet). Donc tu vois, au final, j’ai perdu tout ça en deux mois et demi, en me faisant plaisir avec les bons petits plats maison 🙂 Je n’étais pas torturée comme en période de régime, et j’ai pris goût au sport. Quand je pense à ta situation, je me dis que ça doit être plus simple pour toi (peut-être !), comme tu dis que tu as pris beaucoup d’eau. Ça me semble plus facile à éliminer que la graisse, non ?

    En tout cas bon courage, et amuse-toi 🙂

    Répondre
    • Justine du 45

      Merci Justine pour ton message !
      Je vais consulter comme tu me l’a suggéré les témoignages présent sur le blog ! ça devrait me motiver …
      Moi je n’ai jamais su faire un régime correctement … Je commence bien mais me trouve vite frustrée bon avant ma grossesse j’étais normal mais nous les filles toujours complexés … on cherche toujours à perdre du poids !
      Le sport j’aime ça mais j’ai des problèmes de malformations ligamentaires aux genoux qui m’empêchent de faire beaucoup de choses !
      Je n’ai le droit qu’au vélo,la natation et la marche ( ce qui entre nous est déjà pas mal ! ) ! j’adore les randonnées mais maintenant difficile d’en faire ! C’est pour ça que les ” Fitness Master Class ” à la maison c’est hyper pratique, hyper rapide et du coup je me lasse beaucoup moins qu’un autre sport ! Je fais ça quand je veux c’est génial 🙂 !
      Pour ce qui est du sevrage au sucre ! effectivement je ressent quand même des effets positifs … il faut juste poursuivre les efforts !
      Et concernant les kilos qu’il me reste à perdre c’est bien de la graisse et non de l’eau ! l’eau je l’ai perdue très rapidement après l’accouchement ! L’allaitement m’a permise de perdre 2-3kg suppl mais voilà la je stagne et j’évite de me peser du coup sinon je vais baisser les bras comme à chaque fois ….
      J’aimerais tellement arriver à avoir le corps que je convoite tant ! C’est à dire avec des formes et musclé et j’espère y arriver un de ces jours …

      Bonne continuation de ton côté et bon courage 🙂
      Amicalement

  • Justine du 45

    Bonjour à toutes !
    J’ai lu quelques uns de vos commentaires mais pas tous ^^
    Voilà moi j’ai accouchée il y a tout juste 4 mois et je viens également de stopper l’allaitement de ma fille …. au cours de ma grossesse ma prise de poids était raisonnable ( 12kg ) mais malheureusement rien que la dernière semaine j’ai pris 6kg d’eau supplémentaire soit 18 kg au total !
    Au départ 57kg pour 1.55m et la je suis a 65kg j’en ai perdu mais il m’en reste pas mal ….
    J’ai commencé les séances Fitness master class depuis une semaine environ et ça me fait le plus grand bien … j’accompagne depuis le début de semaine par le programme ” anti sucres ” de Lucile un peu plus haut ! ( sachant qu’à la base je ne mange pas des tonnes de sucres non plus … ) ma question est donc : vais je voir quand même des résultats en perte de poids ou dois je changer de stratégie ? et si oui en combien de temps ?
    Merci à toutes de vos réponses ! et vos conseils sont les bienvenus 🙂

    Répondre
  • Virginie

    Je pense pas que ce soit sérieux de dire à une personne ayant cette routine alimentaire (à lire ceci un bol de special k, c’est creuser sa tombe…) qu’elle va droit vers un diabète de type 2, sachant que le type 2 est un diabète à déterminant génétique fort… BOF.
    Beaucoup de vérité par rapport à l’addiction au sucre, je le concède et il faut en prendre conscience. Pour ma part, je ne consomme plus de sucre blanc ou d’aliments transformés.

    J’ai souffert de carences importantes en sucre et d’hypoglycémies récurrentes alors que j’avais un régime alimentaire bien plus riche en sucre que celui-ci !
    Travaillant en maison de repos avec des personnes âgées ayant conservé une vivacité incroyable et n’ayant jamais entendu parlé de quinoa et de de protéines en poudre et encore moins de sirop d’agave je trouve cet article un chouia trop exagéré; je ne nie pas les effets néfastes de la consommation de sucre à outrance sur l’organisme MAIS par rapport à la routine alimentaire incriminée ici, oui.

    Répondre
  • tincelle

    Je ne peux qu’approuver cet article !! Et cela vient d’une ex-accro au sucre ! Après avoir lu un article sur le sevrage anti-sucre il y a qq mois, je me suis dit, tiens je vais tester : une semaine sans aucun sucre raffiné. Et là, c’est tellement étrange qu’il faut le vivre pour s’en rendre compte : moi qui ne pouvais pas terminer un repas sans un qqch de sucré (il m’arrivait de manger carrément un morceau de sucre s’il n’y avait rien d’autre :p), je regardais les pâtisseries et autre sans aucune envie ! Le sucre appelle le sucre, ce n’est pas une phrase en l’air ! Il faut tester, l’expérience vaut le coup.
    Je suis retournée au sucre ensuite et c’est plusieurs mois après que j’ai eu le déclic, sport + rééquilibrage alimentaire et maintenant je m’en veux presque de ne pas craquer devant les sucreries, sans compter les remarques de mes proches qui pensent que je me prive de force -_-” mais non, je n’en ai juste… pas envie !

    Répondre
  • Juliette

    Bonjour Lucile,
    Je suis moi aussi une grande sugar addict, et je voudrais me sevrer afin de retrouver ma ligne. Je voudrais également me remettre au sport que j’ai arrêtè depuis le mois de décembre (avec une tentative de reprise qui a échoué en mars :/ ). (MAIS ! à partir du 26 avril au plus tard, j’aurai beaucoup de temps pour moi et donc pour m’y remettre)
    Je sais que ce sevrage sera difficile et je voulais te demander deux conseils. D’abord, je suis une grosse accro du coca zéro, ce qui pose problème, aurais-tu un conseil a me donner pour remplacer ca par une boisson un peu moins insipide que l’eau? (je bois beaucoup de thé mais parfois, j’ai envie de quelque chose de plus frais).
    La deuxième chose est que je ne mange pas de poisson (une sombre histoire de dégout pas très fondé (ou alors un traumatisme psychologique du à un événement refoulé? :p), donc j’ai tendance à manger de la viande plus souvent, est-ce problématique d’en manger tous les jours même si ce n’est que 100 grammes?
    Merci d’avance pour ta réponse!
    Juliette

    Répondre
    • Anne

      J’ai lu dans les commentaires précédents que même le soda light appelé le sucre, c’est peut-être pour cela que tu trouves l’eau insipide ? Trop habituée à boire quelque chose avec un goût ? Mais le mieux, ce serait tout simplement de boire de l’eau…

      Je ne parle qu’à titre personnel, mais j’ai eu des périodes où je buvais plus de sodas (chez les autres), et plus j’en buvais, plus mon corps me réclamait ça dès que j’avais soif. Le pire c’est qu’on sait qu’il suffirait juste de boire de l’eau en premier pour étancher sa soif et du coup ne plus avoir envie de soda. Je ne sais pas ce qu’il en ait pour vous, mais à mes débuts de vie en solitaire, je n’achetais pas d’eau en bouteille, et puisque le goût de l’eau du robinet me dégoûte, je ne buvais pratiquement plus. Dans mon cas, c’était le goût de l’eau qui me posait problème (bête à dire, certes…)

  • Justine

    On peut être diététicienne ou nutritionniste et avoir appris ses cours par cœur sans les comprendre… Ce genre de commentaire m’énerve ! Ça fait quelque temps que je suis les conseils de Lucile Woodward, et je ne me suis jamais aussi bien portée de toute ma vie. Oui, je n’ai pas peur de le dire, “DE TOUTE MA VIE” ! Je me suis mise sérieusement au sport, et j’y prends un réel plaisir, je fais du sport chez moi, je vais régulièrement à la salle de sport, et je commence à aller courir ! (ce matin je suis allée courir, à 7h30, alors qu’avant je n’étais pas une lève-tôt ! Et j’ai adoré, ça m’a fait un bien fou). Je n’ai jamais été autant en pleine forme qu’actuellement, et je ne veux pas que tout ça change ! Mes placards sont totalement différents, ma cuisine est pleine de légumes et de fruits, je me régale à chaque repas, j’ai redécouvert et découvert mille et une saveurs… JE NE CHANGERAIS CE BIEN-ÊTRE POUR RIEN AU MONDE ! Je compte bien aller faire un petit saut chez mon médecin (un bon médecin, qui m’a toujours poussée vers la consommation de plantes, sans me parler de marques, et vers des astuces nutritions ou autres. Le moins de médicaments possible avec lui, le plus de conseils possible, ça c’est un médecin !) pour lui parler de tout ce changement, et faire un bilan de santé, avec une prise de sang. Ainsi, je verrai s’il me manque quelque chose, et surtout, si j’ai réduit mes carences !! Car oui, j’en avais ! Mon copain n’a pratiquement plus de maux de ventres, et ça, ça soulage ! Il avait mal aux intestins TOUS LES SOIRS, et pendant la nuit !! Il avait des calculs, et moi j’enchaînais les infections urinaires ! Je suis même allée faire un uroscanaire… Alors oui, les conseils de Lucile Woodward nous sont utiles ! Elle nous aide à nous sentir bien, à être en bonne santé, à avoir une vie saine. Grâce à elle on apprécie le sport, le bien manger, en se faisant constamment plaisir (eh oui, manger des légumes, de bonnes soupes, des fruits, cuisiner des bons petits plats est un réel plaisir. Mon quinoa est un plaisir, mes courgettes sont un plaisir, mes carottes aussi, mon chou-fleur, mes haricots… et j’en passe !) !

    Et pour la petite info qui ne ferait pas de mal à une certaine diététicienne LUDIVINR (qui ne sait même pas écrire son prénom au passage…), le persil séché arrive en tête pour la teneur en calcium (1467 mg pour 100 g), très loin derrière le lait de vache (125 mg pour 100 g), ce dernier étant dépassé par les amandes, les noix du Brésil, les figues séchées… Sans parler des méfaits des produits issus des animaux pour le corps, mais ça c’st une autre histoire… Ces informations sont tirées de la bible de Philippe Sionneau : Bien manger peut vous sauver la vie. Un peu de culture, et surtout, pour la vie professionnelle, de connaissances, cela ne fait de mal à personne…

    Répondre
    • cjanel

      Tout a fait d accord. Et dieu merci le net existe car ça m a aidé bien plus que les dites diététiciennes d ailleurs la derniere êtait encore plus grosse que moi. Cherchez l erreur. Merci aux personnes qui font des articles intelligents pour aider les gens malades. Et je pense faire de meme d ici peut. Quand je pense a tous ces jeunes qui souffrent de troubles alimentaires ils pourront en voir des diététiciens. Y passer tous leurs sous. Ce sera de pire en pire. Ça me répugne que certains leur fassent confiance. Et maintenant ils viennent critiquer ici. C est sur que vous aurez de moins en moins de clients car vous ne savez rien. Les bouqins appris par coeur (ou pas d ailleurs) ça ne fonctionne pas dans cette histoire.

  • theodora

    Il y a de très bons documentaires sur youtube sur le lobbies du sucre que je vous conseille de regarder… ça motive encore plus à le diminuer de notre quotidien.
    Diminuer le sucre m’a permis de retrouver une réelle sensation de faim et de pas faim (très différent du « j’ai envie de manger »).
    J’ai bien évidemment encore des envies de chocolat, mais ça reste raisonnable, et laisser fondre dans sa bouche 2 carreaux de bon chocolat 2 fois par semaine (voir +) sera toujours mieux que mon ancienne habitude : des céréales sucrées le matin, une crème au chocolat le midi, 2-3 biscuits au gouter, et le traditionnel « ho aller, je me fais une petite tartine de nutella, je ne suis pas à ça prêt…. »
    Lucile le dit 20% de plaisir c’est important, et j’adhère à 100%

    Et lorsque je lis les critiques, je souris, j’ai consulté il y a quelques années un médecin nutritionniste qui m’a fait faire une diète protéinée en sachet… la pire chose que j’ai pu faire subir à mon corps. Et oui oui il s’agissait bien d’un médecin avec un diplôme et une belle blouse blanche.
    Je suis bien d’accord qu’en cas de problème il faut s’adresser à un spécialiste mais dans mon cas je préfère prendre les conseils notamment auprès d’une personne comme lucile qui nous explique son mode de vie tout en nous montrant les résultats.
    A chacun de l’adapter en fonction de ses besoins….perso je n’ai rien contre les produits laitiers ni le gluten pour l’instant et je ne m’offusque pas de lire qu’il faut les limiter… je prends l’info qui me plait c’est tout. 🙂

    Répondre
    • Anne

      Je suis d’accord avec vous, je n’ai jamais eu l’impression que Lucile nous ait expliqué son mode de vie alimentaire en sous-entendant que c’était la seule façon de vivre ! Elle nous dit toujours qu’il faut respecter sa faim, respecter son corps, respecter ce que l’on ressent, se respecter tout court. Un mode de vie peut très bien réussir à quelqu’un et pas à quelqu’un d’autre, le tout est de trouver SON équilibre personnel, celui qui nous convient et avec le quel on se sent le mieux. Je n’ai jamais eu l’impression de lire autre chose dans ce qu’elle écrit.

      Pour en revenir au sucre, j’ai eu une période (involontaire, mais mon rythme de vie s’y prêtait) où je ne mangeais jamais de sucre (hormis ceux présent dans les produits industriels, type pain pour sandwich etc) donc plus de gâteaux (plus l’envie, pas de privation particulière) ou de soda et ainsi de suite, hormis ma compote de fin de repas (mon amour de toujours), et le peu où je mangeais des choses trop sucrée, mon corps me faisait comprendre que ça ne lui plaisait pas ! 2 bouchées/gorgées max, je trouvais juste abominablement trop sucré. Aujourd’hui, je ne mange plus de cochonneries industrielles, hormis quand j’en ai vraiment envie et je ne mange plus de dessert, mais un peu de sucre en fruit/jus pour le goûter. Et les premiers temps, ça m’a vraiment manqué mon petit dessert en fin de repas !

  • CECILIA

    Tous ces commentaires qui s’insurgent contre les conseils de Lucile Woodward me font à la fois doucement rire, et très peur.

    Quand on sait à quel point certains médecins nutritionnistes et autres diététiciens sont endoctrinés via des formations financées par l’agro alimentaire ou travaillent directement pour cette industrie et sont donc bourrés de conflits d’intérêt qu’ils ne déclarent qu’à demi-mot, on ne peut que douter de votre parole, qui plus est particulièrement véhémente.

    Heureusement pour tout le monde, vous n’avez pas le monopole de la connaissance, quoi que vous en pensiez, et vous n’empêcherez jamais les gens d’être curieux.

    Comment peut-on conseiller de “se faire plaisir”, qu’est ce que ça veut dire se faire plaisir ?? Manger des chips ça fait plaisir mais c’est bourré d’acides gras saturés et de sel, et ce n’est pas bon. Manger un Twix ça fait plaisir, mais c’est bourré également d’huile et de sucre raffiné et autres conservateurs dont les effets perturbateurs sur l’organisme sont plus en plus mis au jour.

    Et c’est une grosse gourmande de ce type “d’aliments” qui le dit.

    C’est grave de dire des choses comme ça et de se servir de ses diplômes pour faire croire que sa parole est d’or !

    Certaines études mettent en lumière que le sucre raffiné peut parmi ses nombreux effets néfastes, favoriser la dépression !!

    Vous parlez d’impact du lait d’amande…De quel impact parle-t-on ?

    Comment peut-on faire croire que le calcium ne se trouve que dans les produits laitiers, et que les protéines ne se trouvent que dans la viande, le poisson et les oeufs ??? Quand on sait que de très nombreux légumes et autres herbes en contiennent, en plus de contenir de nombreuses vitamines et autres nutriments essentiels ??

    Je suis personnellement omnivore, je ne prône ni le végétarisme, ni le végétalisme, chacun mange comme il l’entend, mais c’est scandaleux, quand on est un scientifique reconnu comme tel dans la société, d’avoir un discours aussi réducteur, de ne pas être capable de remettre en permanence en cause ce que l’on sait, ou ce que l’on croit savoir et de laisser les gens se débattre, comme moi et beaucoup d’autres, face à une offre grandissante de produits transformés, bien souvent trop sucrés, trop salés, trop raffinés pour être intéressants pour notre organisme.

    C’est d’autant plus scandaleux que l’obésité est aujourd’hui un problème majeur. C’est bien que quelque chose cloche, et que les postulats desquels on partait il y a 50 ans, doivent aujourd’hui être revus. Il serait grand temps.

    Je suis désolée Lucile, je sais que ce n’est pas le débat, mais ces commentaires, moi, me révoltent.

    Répondre
    • chloe

      je partage votre avis…je ne suis pas végétarienne mais ça m’horripile de voir ici et ailleurs de nombreux avis de spécialistes en nutrition qui prônent la consommation de produits laitiers par exemple, alors que du calcium on en trouve ailleurs, idem pour les protéines systématiquement assimilées aux produits d’origine animale. Il y a d’autres alternatives, pourtant reconnues par le monde scientifique et médical, et je ne comprend pas que ces spécialistes en fassent abstraction la plupart du temps. Trop influencés par l’industrie agro-alimentaire? Quoiqu’il en soit c’est regrettable, encore aujourd’hui si l’individu moyen ne cherche pas à se renseigner de lui-même, il n’obtient qu’une partie des infos alors qu’en toute logique ce serait au corps médical et autres spécialistes de nous donner toutes les infos, après libre à nous de choisir notre alimentation….

  • Justine

    Un livre qui explique très bien comment bien manger, et surtout, pourquoi : Bien manger peut vous sauver la vie, de Philippe Sionneau. Très intéressant et enrichissant !

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Non !! ça ferait 240g de sucre pour un individu de 60kg. Là quand je parle de sucre je parle du sucre rapide, le morceau de sucre ultra raffiné. Et pas des glucides. Que l’on se comprenne bien !

  • Cathy

    Combien de temps faut-il pour se sevrer du sucre Lucile ? ( les filles votre avis est également le bienvenu ) Je viens de commencer le programme Fitnext il y a une semaine avec son programme detox sur 42 jours et surprise déjà 3kg de moins rien qu’en supprimant les cochonneries : sucres raffinés, farines blanches, charcuteries et autres graisses saturées. Le programme alimentaire est très sain à base de jus centrifugés, céréales complètes, légumineuses, omégas 3, fruits et légumes frais. Pas de produits laitiers, puis de toute façon suis intolérante au lactose ça fait déjà bien longtemps que je me suis mise au laits végétaux et aux fromages de brebis et chèvre. Certes le résultat est probant mais je souffre de maux de tête, de fatigue et de sautes d’humeur, super agréable pour mon entourage 🙂 Au bout de combien de temps les effets secondaires du sevrage cessent-ils ?

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Peut-être y allez vous un peu trop fort dès le début ? Parlez en à un médecin si les maux de têtes, fatigue et sautes d’humeur persistent.

  • brem

    pas d’edulcorant ca c’est bien vrai, pas de light ni alléger …. un bon carré de chocolat en fin de repas , manger diversifié et équilibré. ensuite consulté un professionnel compétent (dieteticien) pour avoir des conseils personnalisé et le pari sera reussi

    Répondre
  • Lilas

    Je suis moi-même diététicienne nutritionniste, et je vous remercie par cet article.
    On oublie trop souvent que les “céréales” du petit déjeuner sont en réalité des sucreries, que le pain et les féculents blancs sont trop raffinés et ne contiennent plus de fibres, et que leur IG est incroyablement haut. On ne prendra pas 5g en mangeant un bout de pain, mais tous ces féculents “simples” cumulés + des produits sucrés, ça fait beaucoup.
    Souvent, modifier la qualité de l’alimentation suffit largement à modifier son poids de forme.

    Répondre
  • Néroli

    Lucile tu es top tes conseils sont vraiment de bon sens. Les légumes c’est la base d’une alimentation : crus, cuits, en salade, en soupe, en wok, à la vapeur, à l’étoufée et manger à sa faim sans peser… Perso j’évite les yaourts ou de temps en temps un au lait de brebis. Je n’ai jamais été addict au sucre, mes parents ont toujours refusé soda, nutella quand j’étais gamine… aujourd’hui je leur dis merci !

    J’ai regardé aussi tes videos (yoga et stretching), j’aime beaucoup tu es claire dans tes conseils, sans blablater avec de l’inutile, précise sur les muscles. J’adore !

    Merci pour tout…

    Répondre
  • Ludivinr

    Bonjour,
    je suis diététicienne, et ce post me fais juste BONDIR sur plusieurs points, notamment la ration conseillée, faîtes des études de diét, et vous pourrez revenir donner des conseils alimentaires, chacun doit rester à sa place, avec ses connaissances, on ne s’improvise pas diét sur une simple formation. Avez vous fait des études de biochimie organique ou encore de physiologie/physiopathologie? savez vous comment est nourrir le cerveau chaque jour? quel processus? savez vous comment faire une journée type à partir des besoins REELS de la personne, en lui calculant le nombre de KJ (kcal) exact qu’il lui faut? Connaissez-vous l’impact des laits d’amandes? savez vous que ses besoins en calcium ne sont pas couverts? Et que les oléagineux contiennent de fortes proportions de lipides, en consommez tout les jours? Les diététicien(ne)s sont là pour faire ce travail, en tant que bon professionnel. Commentaire validé ou effacé?

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Je valide tous les commentaires !!
      Merci pour votre témoignage. J’ai une licence de biologie, une maîtrise de journalisme scientifique, un BP Jeps AGFF et me forme en ce moment à la micro nutrition à l’université de Montpellier. Ça c’est pour les diplômes. Et j’ai horreur de répondre à ce genre d’interrogatoire ultra français pour mettre les gens dans des boîtes en fonction des diplômes acquis.

      Je prodigue surtout des conseils alimentaires pour des gens très actifs et sportifs, mes conseils sont 100 % assumés. Et oui je mange des oléagineux chaque jour et je le conseille à tous. Oui je ne consomme que très peu de produits laitiers même enceinte, et mes os sont plus que solides. Il n’y a pas que le calcium dans la construction osseuse. La pensée unique me fait très peur.

    • Jacqueline

      Chere Lucile, je te suis reconnaissante pour tous tes conseils et personnellement, et cela depuis des annees, je ne mange AUCUN produit laitier. J’ai une intolerance au lactose et je me suis donc tournee vers les amandes (entre autres) pour couvrir mes besoins en calcium (meme pendant mes deux grossesses!). En Asie, personne ne mange de produits laitiers et il y a moins de cancers, et en general, moins de problemes de poids. En Europe, nous produisons bien trop de lait et il faut bien le ‘couler’ quelque part, du coup, il est partout: dans le saucisson, dans le jambon, dans les chips, etc. De meme pour le sucre (dont l’ industrie ne voudrait pas perdre le marche), il est cache partout… Arretons de nous empoisonner !
      Je souffre depuis des annees de troubles que la medecine ‘normale’ ignore.
      J’ai ete voir un medecin chinois et depuis fevrier, sur ses conseils, j’ai elimine le sucre, le ble, le mais, le soja. C’etait dur au debut et j’avais des appels de sucre difficiles a supporter… un peu comme la cafeine, lorsqu’on elimine le cafe… Mais il me manquait le cote physique. Je suis tombee sur ton livre “Un ventre plat c’ est malin” en vacances et je trouve tes conseils judicieux et juste.
      Cela fait un mois que je les suis et je me sens super en forme…
      Merci!

    • Mélanie

      Ah ah je rigole doucement là !!
      Et les études de diététique et même de médecine, par qui sont-elles financées … ??? LOBBYS derrière tout ça. Les industriels et surtout l’Europe veulent nous refourguer toutes les quantités astronomiques de produits laitiers fabriqués…donc forcément on va dire que c’est bon pour la santé…. Quand vous vous renseignez un peu et que vous sortez de ce schéma débile où on écoute les “études” (à quel point fiable ??? regardez qui les financent encore une fois …), vous vous rendez vite compte que ces produits laitiers sont ni plus ni moins que des poisons pour notre corps. Essayez ne serait-ce qu’un mois sans produits laitiers, vous verrez l’incroyable changement. Bref, ça m’énerve toujours de voir ça, de lire des choses comme ça.

    • Anne

      J’ai re-lu récemment ce petit détail (que les gens ont tendance à ignorer/oublier) mais un diététicien, si il a bien sûr une formation, n’a pas suivi une formation médicale, contrairement au nutritionniste.
      Je cite que : “le travail d’un nutritionniste consiste à prévenir, dépister puis prendre en charge les maladies liées à la nutrition (diabète, obésité, cholestérol, intolérances alimentaires…)”, donc il est réellement à même de connaître de manière approfondie le fonctionnement du corps et que c’est un bac+8 universitaire (et je précise cela uniquement pour faire valoir que le nombre d’années d’étude est représentatif des quantités de connaissances acquises). Un diététicien est un “rééducateur” nutritionnel dont le travail consiste à effectuer des bilans alimentaires” (avec un bac+2, c’est light assez léger pour être incollable en biochimie organique, comme précisé dans le commentaire). Je ne dénigre pas votre métier, il trouve bien évidemment son utilité et ce n’est pas moi qui le contredirait cela !
      Je comprendrais que vous trouviez ce commentaire vexant, mais quitte à se targuer de vraies connaissances en bioch et compagnie et de demander des comptes en terme de formation, autant avoir le vrai bagage qui va avec.

    • cjanel

      Et bien pr une diététicienne vous avez du apprendre par coeur et ne pas aller chercher bien loin. Les oléagineux sont conseillés tous les jours car ce sont de trés bonnes graisses. D ailleurs je n ai jamais été aussi mince que depuis que j en mange énormément dans la journée. De plus etes vous au courant que les amandes et le lait de coco sont bien plus riches en calcium que le lait de vache? Moi ce qui me fait bondir c est que j ai pu payer pr aller voir des “diététiciennes”qui, comme je m en était déja rendu compte, sont finalement moins renseignées que les ” amateurs”.

  • Céline

    “vous risquez le diabète de type 2 à 50 ans” Vraiment n’importe quoi…
    Je suis interne en endocrinologie depuis 2 ans et demi (avec 6 ans d’études de médecine derrière moi) et je trouve que cet article est plus qu’exagéré! J’avais remarqué le principe assez récurrent de culpabilisation de ce blog, mais jusqu’à maintenant les conseils étaient plutôt sains alors je ne disais rien. Mais là, je ne peux pas ne rien dire. Le diabète de type II est un phénomène très complexe qui ne se résume pas à “j’ai mangé beaucoup de sucre toute ma vie, alors je suis puni!” En voyant le régime alimentaire de Clémentine l’alarme diabète ne sonne pas dans ma tête, loin de là!
    Alors quand on est “coach sportif” il faudrait se contenter de donner des conseils sportifs, alimentaires, mais éviter les amalgames avec des pathologies graves dont on sait visiblement peu de chose!

    Répondre
  • Marie

    Je mange du sucre tous les jours et je vais très bien… le diabète ne me fait pas peur (eh non, ce n’est pas le fait de manger sucré qui rend diabétique…). Le risque avec des articles de cet ordre, c’est de créer de réels désordres alimentaires… qui se ferait vraiment plaisir en ne mangeant que du quinoa, du riz complet et compagnie… faut arrêter l’hypocrisie quand on a mangé du sucre pendant des années et qu’on stoppe d’un coup, en général on répercute sur autre chose: augmentation de l’apport en lipides, ou même compulsions alimentaires. S’ensuit un cercle vicieux: je me restreins (sans sucre) + pas de plaisir, puis je craque, puis je culpabilise, puis je me restreint encore plus et ainsi de suite, jusqu’à ce que 10, 20, 30kg soit pris… Alors que cette pauvre Clémentine à l’air plutôt bien dans sa peau (pour le moment), avoir une relativement bonne hygiène de vie (sport régulier, rapport poids/taille parfait). Donc mon conseil pour Clémentine: mange en fonction de ta faim, continue le sport, et surtout mange ce qui te fait réellement plaisir!

    Répondre
    • cjanel

      Depuis mon arret du sucre je ne fais plus de boulimie. Je suis boulimique depuis 16 ans. Ça ne fait que quelques mois mais en 16 ans je n ai jamais tenu si longtemps. Le sucre seul est responsable de tout ça d apres moi car il amene a un cercle vicieux. Il rend hyperphage et boulimique et je regrette que personne ne m ai dit ça plutot. Cela maurait évité cet enfer. J ai perdu 16 ans de ma vie.Je n y toucherai plus jamais. Donc NON CE N EST PAS L ARRET DU SUCRE QUI VOUS DONNERA DES PULSIONS OU KILOS EN TROP. CROYEZ MOI

  • Barbara

    Bonjour,
    Je suis d’accord sur le fait que vous donniez des conseils sportifs, remise en forme… ce qui est votre domaine. Par contre l’alimentation, il existe des professionnels qui ont fait des études. Merci de respecter le travail de chacun.

    Répondre
  • delph

    un petit plaisir sucré de temps en temps, et de qualité, suis d’accord avec toi Marie 😉
    Mais tu verras que l’on est vite écoeuré par trop de sucre par contre et que ce petit gâteau ou pâtisserie de temps en temps suffit. Bon courage à toutes…

    Répondre
  • Marie

    Je me rends compte avec tous vos messages que beaucoup d’entres nous connaissent le même problème que Clémentine qui est le mien aussi : je suis total accro au sucre.
    Je pourrais me passer d’aliments salés, de nourriture grasse mais pas de sucre. Dès que je suis stressée, je me tourne (me venge, me réconforte…) vers tout ce qui est sucré. Je suis une “boulimique” de sucre.
    Et ce n’est pas facile pour moi d’entamer un sevrage, je débute et le premier coup de mal-être, je craque laissant tomber toutes mes résolutions.
    Vous dites tous et toutes que les premières semaines sont les plus difficiles. Alors, pour passer ce cap, je vais lire et relire ce post pour me motiver.
    Merci Lucile pour vos conseils. Bon courage Clémentine pour la suite.
    Et pour reprendre notre coach Lucile, n’oublions pas que “c’est notre corps, nos règles du jeu” donc on se fait quand même 20 % de plaisir (pour moi, je choisis un plaisir sucré !!!).

    Répondre
  • delph

    très intéressants tous ces témoignages… j’ai également vu un médecin nutritionniste, et je suis étonnée, car elle me fait prendre des yaourts danone 0% et de l’édulcorant stévia (j’avais également entendu parlé du fait que ça pouvait être cancérigène). Je trouve étrange qu’il y ait plusieurs discours venant de professionnels.
    Ayant diminué le sucre, la pâtisserie…, mon truc aussi, gourmande quoi !, et bien on s’en passe, c’est vrai, manger sain et équilibré (avant le rééquilibre je mangeais déjà relativement sainement mais avais pris du poids suite maladie et traitements qui ont fait que pdt une période, j’ai pris du poids non stop) nous procure un bien-être, une vitalité au quotidien. Je m’accorde un repas libre avec dessert de temps en temps, notion de plaisir, de convivialité, et comme ça, tout va bien, et la perte de poids est là, moins de graisse apparente au niveau du corps.
    Bonne continuation à toutes et à plus lucile !

    Répondre
  • Cécile

    Bonjour Lucile,

    Je viens de découvrir votre blog et cet article me parle tout particulièrement, étant moi-même en cours de désintox au sucre!

    J’ai débuté le sport il y a un an et demi, ayant réalisé la nécessité de prendre soin de son corps pour rester en bonne santé! J’ai progressivement modifié ma façon de manger (sans pour autant me priver) en consommant davantage de fruits et légumes, et moins de junk-food.

    Ma silhouette s’est affinée, mais voulant perdre quelques kilos indélogeables, je suis allée voir une nutritionniste qui a eu le même constat que vous pour Clémentine: beaucoup trop de sucre dans mon alimentation!! Je n’avais pas réalisé quelle quantité de sucre je consommais (dans mes aliments habituels du type céréales, petits gâteaux, crèmes-desserts et même compote que je consommais en grande quantité)!! J’ai donc commencé le sevrage depuis une semaine… Je suis tout à fait d’accord avec votre terme “désintoxiquer”: il est difficile de se rééduquer et de bannir ces aliments “sucrés”!!

    Bref, je raconte ma vie, mais mon commentaire avait pour but de vous remercier pour cet article boostant, qui incite à poursuivre la “désintox” et améliorer son alimentation!!

    Et bon courage à Clémentine et bravo pour le chemin déjà parcouru 🙂

    Répondre
  • Juliette

    Bonjour! Je pensais justement me “sevrer” du sucre, et je ne savais pas trop s’il fallait y aller d’un coup ou progressivement. Cet article tombe à pique! Toujours de très bons conseils et un super blog 😉

    Répondre
  • Fit pinkette

    A peu de chose près c’est ce que ma nutritionniste m’a également conseillée. Je confirme que c’est dur les premiers jours. De mon côté j’étais accro à l’aspartame! Maintenant je trouve ça beurk! Mon petit plaisir sucrée c’est le sirop d’agave pour les yaourt nature.
    Par contre si Clém adore le fromage pourquoi pas en consommer le matin avec le pain complet? Perso c’est ce que je fais! Un délice et je suis rassasiée pour longtemps!

    Répondre
  • LUCIE G

    Blablabla tout ça!
    Il faut juste manger équilibré, varié, en quantité raisonnable! Arrêtez de vous priver de tout… car l’important c’est aussi d’être bien dans sa TETE! Et si on ne se fait jamais plaisir…! Perso j’ai fait ça je suis passée de 66 kg à 59kg pour 1m66, je ne bouge plus de ce poids, je fais attention mais je me fais plaisir et je ne passe pas ma vie à regarder la moindre calorie ingurgitée… VIVEZ!

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Oui c’est tout à fait ce que je dis !! 80 % sain, 20 % sans prise de tête !!

    • CECILIA

      Bonjour !

      Si je peux me permettre LUCIE G, bien sûr que le but est de manger équilibré, varié, et en quantité raisonnable, mais si on s’intéresse de près à la nutrition, et en tout cas c’est mon cas, c’est parce que précisément pour moi manger équilibré, varié et en quantité raisonnable n’allait pas de soi jusqu’à aujourd’hui. Je n’ai pas eu la chance d’avoir une bonne éducation alimentaire et j’ai lutté pendant de nombreuses années contre une alimentation peu variée et en quantité trop importante.

      Donc pour moi, me prendre la tête sur ce que je mets dans mon assiette, c’est nécessaire, et c’est comme ça que j’éduque mon corps à aimer les aliments sains plein de vitamines et de nutriments essentiels et qui m’aident petit à petit à perdre la masse grasse que j’ai en trop.

      Et ça ne m’empêche pas de vivre, et de me faire plaisir bien au contraire ! Je ne m’étais pas sentie aussi vivante et pleine d’énergie depuis longtemps, et en prime, je suis de plus en plus consciente de ce qui fait du bien – ou du mal – à mon corps.

      Mais le plaisir passe un peu moins par les gâteaux, viennoiseries, et autres barres chocolatées, et un peu plus par celui de cuisiner plus, faire du sport, et découvrir de nouvelles saveurs 🙂

    • cjanel

      Etre bien dans sa tete c est aussi ne plus manger de sucre car il est responsable de beaucoup de maladies comme la dépression. Renseignez vous!

  • Caroline

    Bonjour tout le monde tout d’abord merci pour cet article super intéressant
    Ensuite je confirme le sucre c’est presque une drogue j’étais dans le même cas que Clémentine, mais après avoir fait plusieurs malaises et pris énormément de poids en 6 mois, j’ai consulté et on m’a trouvé de l’hyperinsulinisme avec un taux de risque de finir diabétique d’ici mes 22ans (j’en ai 21) du coup sevrage complet du sucre, mais ça n’a pas suffit alors je dois prendre de la metformin à vie 2 fois par jour tout en évitant de manger trop sucré uniquement. Par chance le mental fait beaucoup et si je ne dis pas non à un carré de chocolat ou à une bonne glace de temps en temps je ne me sens plus du tout accro au sucre et ma santé s’est stabilisée et j’ai déjà reperdu 1/3 du poids pris en seulement 2 mois alors bon courage à celle qui veulent faire le sevrage, mais vous verrez ça en vaut vraiment la peine; pensez à votre santé et à votre ligne 😉

    Répondre
  • Jessica B

    Hé oui, dur de se passer du sucre… Mon péché mignon, ça a toujours été la star des sodas, j’en buvais jusqu’à trois canettes le soir ! A la rentrée de septembre, j’ai dit stop : ça a été très dur au début mais aujourd’hui ça ne me manque plus, je n’en bois qu’à certaines occasions, et sans prise de tête !
    J’ai retrouvée le plaisir de consommer de façon raisonnée et ça vaut toutes les canettes du monde !

    Répondre
  • la paillette frondeuse

    voilà 8 mois que je me suis remise à faire du sport, rapidement ça m’a amené à réfléchir sur la qualité de mon alimentation (alors que j’avais tjrs joué sur la qté et les graisses pour faire régime). Pour me rééquilibrer en terme de protéines et avoir de l’énergie je me suis réorientée vers des trucs plus sains comme le muesli, les fruits secs et à coques, le lait de soja, les légumes variés, la volaille, … mais reste toujours cette envie de sucre -_-” et je me rend compte en te lisant que pour bien faire il faudrait que je fasse aussi la chasse au sorcière dans ce secteur de mon alimentation. Manger vraiment sain et équilibré c’est comme de refaire son éducation, c’est long et difficile de détecter et d’éradiquer toutes ses mauvaises habitudes.

    Répondre
  • CECILIA

    Moi aussi j’adooooore le sucre !! C’est terrible, mais petit à petit on s’en passe, et plus on s’en passe, moins on en a envie, surtout quand on se renseigne un peu sur ce qu’est le sucre et sur ses effets sur notre corps.

    Pour moi, comprendre que le sucre était constitué de calories “vides”, c’est à dire sans nutriment pour notre corps, sans aucun bénéfice pour notre santé, que notre organisme était en fait incapable de le métaboliser, bref d’en faire quelque chose, et qu’à défaut il le stockait directement sous forme de graisse, a été une REVELATION.

    Car oui, tout le monde ne le sait pas encore, mais le sucre tel qu’on le connaît aujourd’hui, tout blanc et tout mignon, subit un raffinage extrême entre le moment où il est extrait de la canne à sucre, et le moment où il arrive chez nous, et autant dire qu’une fois dans notre assiette, il a été dépouillé de tout ce qui pouvait être intéressant pour notre corps, bref il ne reste plus rien d’autre que ce doux goût de sucre…rien d’autre !

    Moi aussi j’ai mangé des spécial K, j’ai même fait le tour de toutes les céréales Kellog’s ou presque depuis ma plus tendre enfance et j’adorais ça !!

    Sans parler des desserts et gâteaux industriels…que j’aime toujours et que je m’efforce de limiter le plus possible, et ce n’est pas facile tous les jours !!

    A vrai dire c’est scandaleux qu’on nous laisse mettre dans nos assiettes (et dans celle de nos enfants ) autant de choses mauvaises pour notre santé et qu’en même temps et de manière parfaitement hypocrite on nous dise de “bouger plus”, “manger au moins 5 fruits et légumes par jour” etc etc…

    Depuis quelques semaines, je redécouvre le plaisir de manger plus de légumes, de cuisiner des choses saines, et je ne me sens pas particulièrement frustrée, bien sûr il y a toujours ce moment après le dîner où notre corps se souvient de la petite friandise et qui en demande, et pour me calmer, j’ai maintenant toujours quelques amandes à portée de main.

    Et puis c’est tellement agréable de voir son corps changer petit à petit, une peau plus reposée, moins grasse, plus d’énergie…

    La nutrition telle que les industriels nous la servent aujourd’hui est un vrai problème de santé publique, et se prendre en main individuellement en décidant de contrôler ce qui rentre dans notre bouche, finalement ce n’est pas qu’une affaire de silhouette et de bikini sur la plage, c’est un acte militant contre la malbouffe (en plus de se trouver plus jolie dans le miroir 🙂 )

    Le sevrage prend du temps, et je crois que le secret réside dans le fait de considérer le sucre comme une drogue et de comprendre que pour s’en passer, il va falloir passer par un sevrage progressif, petit à petit remplacer le sucre raffiné par du sucre naturel issu des fruits, en mettant par exemple du miel dans son thé ou son yaourt, en remplaçant les gâteaux du goûter par des dattes ou autres fruits secs, des amandes ou des noisettes…

    Et tout ça je l’ai compris grâce à toi Lucile et à tout ce que j’ai pu lire aussi en-dehors de ton blog, alors merci à toi et tout mon soutien à Clémentine !!!

    (Et désolée pour le pavé)

    Répondre
  • Ankya

    Bonjour,
    Je suis tout à fait d’accord avec Lucile. Je suis un rééquilibrage alimentaire depuis 5 semaines maintenant (j’ai déjà perdu 4 kilos sans avoir faim). Le sucre a été grandement réduit, tant que parfois je me demande ce que j’ai le droit de manger (fini le rayon des Prince/BN/Barquettes, fini le rayon des céréales petit déjeuner, fini le rayon des bonbons :'( mais bonjour les fruits et légumes et d’autres façons de donner du goûts à mes plats). De temps en temps il faut s’accorder une “douceur” (pour ne pas “péter les plombs” et se remettre à manger du sucre en mode boulimie), une mousse au chocolat de temps en temps de préférence le midi pour pouvoir l’éliminer dans la journée. Pour ma part, je mangeais au Mc Do une fois par semaine (au moins) et maintenant c’est une fois par mois. A présent, dès que je mange une compote qui n’est pas “sans sucre ajouté”, j’ai l’impression de manger du sirop pur… on se déshabitue très vite du sucre !!! J’espère que ça pourra vous rassurer 🙂
    Autre chose qu’il faut savoir, c’est qu’il ne faut pas manger du 0% (yaourt…) c’est ma nutritionniste qui me l’a dit, mais privilégier plutôt le 20% car avec le 0% on aura faim bien plus vite, et notre corps a quand même besoin d’un peu de matière grasse.
    Bref, je vous souhaite beaucoup de plaisir avec vos nouvelles habitudes alimentaires 🙂 Vous avez déjà perdu beaucoup de poids, je suppose que vous êtes donc super motivée pour continuer dans la bonne voie 🙂

    Répondre
  • Sahra

    Merci pour cet article, il tombe à pic ! J’ai découvert il y a environ une semaine plusieurs articles qui expliquaient que l’envie de sucré pouvait être aussi forte qu’une addiction à une drogue, et que les industriels nous rendaient “accros” à leurs produits grace aux sucres cachés (sirop de glucose, saccharose, fructose…). J’ai enquêté dans mes placards et je me suis rendue compte de tous les produits qui en contenaient, et c’est assez effrayant ! Depuis environ une semaine donc j’ai arrêté de consommer ces produits, je me garde seulement mes special K du matin, en attendant de finir le paquet et après je n’en rachète plus. J’ai vraiment ressenti un manque les deux premiers jours, même avec la petite dose de sucre le matin dans mes céréales !! Mais je continu sans craquer parce que je sais qu’il s’agit d’une addiction et non d’un vrai besoin. Encore merci Lucile pour cet article, il me redonne un peu plus de motivation et me convainc que je fais quelque chose de bien ! 🙂

    Répondre
  • Sassa

    Bien dit ! Je me suis sevrée du sucre et ça a été dur. Il faut serrer les dents pendant des semaines, et pourtant je n’étais pas spécialement gourmande… Mais les bienfaits sont énormes. J’ai beaucoup, beaucoup moins faim. Je me sens plus légère à la fin des repas, et pourtant rassasiée. Je ne fais plus d’hypoglycémie (j’y étais très sujette). Et l’effet “ventre plat” est bluffant ! A contrario, après le familial repas de Pâques, j’étais au fond du seau, j’ai eu des vertiges pendant deux jours et une faim dévorante qu’il a été difficile de maîtriser, mais je savais exactement ce qui m’arrivait donc j’y suis arrivée. Tous, toutes, écoutez Lucille, ses conseils sont de l’or en barre (sans sucre) 🙂

    Répondre
  • Vanessa

    Bonjour Lucile, j’ai une petite question par rapport au sucre : je n’en consomme pas beaucoup (pas de confiture, de sucre dans le café, je mange du pain complet et je vais bientôt passer aussi aux pâtes/riz complets…). Est ce que manger le soir uniquement un yaourt (type brassé 0 %) avec des fruits (pomme, orange, kiwi) est une bonne chose ou non ?
    Merci pour ton aide.

    PS : qu’est ce que le beurre de baratte ?

    Répondre
    • Sophie

      Bonjour Vanessa,

      Je me permets de répondre à ton commentaire car ma diététicienne a répondu à cette question. Il vaut mieux consommer les fruits, en particulier si tu es sujette à la rétention d’eau (et donc à la cellulite), en dehors des repas. Le soir, préfère des protéines maigres, animales ou végétales, accompagnées de légumes cuits. Surtout pas crus, car ils sont blindés d’eau et dur à digérer ! Le yaourt contient du lactose, et avec le sucre des fruits ou des légumes crus, tu auras trop de glucides. Comme me l’a dit la diététicienne, le combo gagnant pour le soir, c’est protéines maigres + légumes cuits + 1 produit laitier

    • CECILIA

      Les yaourts à 0% et tout autre produit dit allégé sont à bannir autant que possible.

      En effet ce qu’on ne sait pas forcément, c’est que pour compenser la matière grasse enlevée, les industriels rajoutent du sucre pour ne pas rendre le tout trop insipide.

      Je crois mais je ne suis pas du tout spécialiste, qu’il vaut mieux manger un yaourt non allégé et non sucré plutôt qu’un 0%.

      En règle générale, j’ai souvent lu qu’il fallait bien plus fuir le sucre que le gras, même si bien sûr le mauvais gras qui contient des acides gras saturés est à limiter pour veiller à ne pas augmenter son taux de mauvais cholestérol 🙂

    • Sophie

      Il me semble aussi que tu as raison, il faut fuir les 0% et les édulcorants. Mieux vaut apprendre a limiter ses portions ! Et vive le beurre de cacahuète pour le bon cholestérol 🙂

    • CECILIA

      Et Vanessa, je crois même que tu peux rajouter des féculents le soir mais plutôt ceux qui ont un index glycémique bas, et je crois par exemple que le riz complet ou riz sauvage en font partie, tout comme le quinoa.

      Plus simplement le riz basmati est connu pour avoir un index glycémique raisonnable.

      Bien entendu il ne faut pas abuser en termes de quantité.

      j’ai peur qu’un simple yaourt avec des fruits te creusent rapidement l’estomac, le risque étant alors de craquer dans la soirée, voire d’avoir faim pendant la nuit et que ça te réveille.

      Moi en ce moment je me fais une bonne quantité de légumes le soir accompagnés d’une protéine et/ou de riz basmati en quantité raisonnable.

      Et ça marche ! J’ai déjà commencé à m’affiner.

      N’aie pas peur de manger, le tout étant de miser sur la qualité des aliments plutôt que sur la restriction 🙂

      Sophie je ne connais pas le beurre de cacahuète et j’avoue qu’en tant qu’ancienne addict au Nutella (que d’ailleurs j’ai toujours mal digéré), j’ai peur d’en abuser si je m’y mets ! Pour l’instant je me contente de quelques amandes ou noisettes et je trouve ça trop bon !

    • Sophie

      Tu as raison Cecilia, le soir c’est soit protéines maigres animales (poisson blanc, oeufs, volaille) soit des céréales completes en quantité limitée (riz complet, lentilles, quinoa, haricots rouges…). Le tout accompagné de légumes cuits a volonté !
      Pour le beurre de cacahuètes, le plus dur c’est de ne pas taper dans le pot avec la cuillere (comme on a tendance a faire avec le nutella). Moi aussi j’aime me faire une poignée de noisettes avec un ou deux carreaux de chocolat noir 80% de temps en temps, ca me rappelle le nutella sans culpabiliser 🙂

    • Vanessa

      Merci pour vos réponses !

      En fait c’est mon repas du soir depuis 15 jours environ, et ça me convient bien (je veux dire par là que je n’ai pas faim après ou pendant la nuit).

      Maintenant je ne sais pas si je peux continuer à manger ça si je change le 0 % par un nature non sucré ?

      Ce que je ne comprends pas non plus, c’est que certaines disent qu’il faut manger les légumes cuits (j’ai effectivement tendance à avoir de la cellulite) et Lucile dit qu’ils faut les manger crus…

    • Sophie

      Pour les légumes crus, tout dépend si tu arrives bien a les digérer deja ! Ayant les intestins assez fragiles, j’ai du m’y mettre petit a petit pour bien les supporter. Tu peux manger les legumes cuits et crus, mais les crudités sont a privilégier le midi. L’avantage des légumes crus, c’est que toutes leurs vertus nutritionnelles sont conservées car pas de cuisson, mais comme ils sont tres riches en eau, mieux vaut les consommer au déjeuner en entrée ou en salade. Les légumes cuits le soir, c’est plus simple pour la digestion. Et pour conserver le maximum de leurs vertus, tu peux préférer les cuissons au four ou a la vapeur (meme sans cuit vapeur 😉 ).

  • tchonglee

    Bonjour

    Je suis ravie de lire cet article qui explique enfin pourquoi il ne faut pas manger tout ça. Souvent on m a dit mange pas ça mange pas ci c’est trop sucré mais sans m en dire plus. Maintenant j ai compris!! J adore vous suivre et merci encore pour tout

    Répondre
  • Chloé

    Entièrement d’accord avec Lucile! Je ne suis pas spécialiste, mais ce qui saute eaux yeux en voyant la journée type de Clémentine c’est l’overdose de sucre et l’absence de légumes!! Et quand on sait que le corps n’a pas besoin de sucre (autre que celui des fruits et les sucres lents)… Comme dit Sophie, se sevrer du sucre c’est dur (des études ont montré que le sucre a un pouvoi addictif similaire à la drogue…sans commentaire!) mais une fois qu’on y arrive, c’est que du bonheur! Maintenant les desserts et choses sucrées m’écoeurent très vite, une ou deux bouchées me suffisent. Du coup, pas vraiment de frustration au final! Pour ma part j’ai vu un effet sur ma peau (arrêt du sucre=beaucoup moins de boutons!)

    Répondre
    • Sophie

      J’ai remarqué pareil pour la peau, mais avant de lire ton commentaire je n’avais pas fait le lien ! Merci, c’est d’autant plus motivant 🙂

    • chloé

      si je ne dis pas de bêtises, il me semble que la consommation de sucre entraine un phénomène d’inflammation au sein de l’organisme. et l’inflammation au niveau de la peau, bah ça peut se traduire par des boutons, tout bêtement! et au niveau santé, inflammation=multiplication de cellules=possibilité de favoriser l’apparition de tumeurs…tout de suite, ça refoidit! (c’est très bien expliqué dans le livre de david servan shreiber sur le cancer)

  • Alizée

    Merci pour cet article très intéressant et qui rejoint bien ce que je pense: le sucre est une addiction.
    Je n’en consomme que peu, enfin raffiné… en revanche, je consomme beaucoup de fruits, voir des repas fruits donc pas mal de bananes, pommes, poires, et fruits de saisons: fruits rouges, kiwi, ananas, mangue etc..
    est ce mauvais?

    Répondre
  • allanca

    Bonjour

    je confirme que le sevrage de sucres commr le preconise lucile est ultra efficace. Apres avoir pris plus de 20 kilos pendant ma seconde grossesse j ai tout reperdu en 3 mois dont1 mois 1/5 de sevrage sucre. Je precise que j etais allee voir une dieteticienne et elle m a dit : le gouter on oublie definitivement.quand on est adulte on n en n a pas besoin! Viande60 a 80g par repas et meme 1 fois par jour c est suffisant. Cela fait la moitie d un steack ou steack hache. Si besoin d un gouter c est quelque amandes ou une pomme ou une soupe maison (car je travaille tard). Et j avais pas le droit aux pates et pommes de terres. 0 sucre bien sur et meme pas de soda sans sucre ou faux sucre car le cerveau continue de reclamer. Bon c un regime tres dur : apres sevrage le moindre gout sucre me rendait malade et un verre de coca c etait carrement la migraine. Auj je remange du sucre et je n ai pas repris. Je fais la meme taille et mensurations que quand j avais 20 ans! Alors courage tu peux te sevrer de sucre! Et merci lucile d etre si directe dans tes avis et de donner t conseils a tous

    Répondre
  • Marielle

    Je suis entièrement d’accord ! Suite à un très mauvais résultat d’analyses de sang, j’ai dû suuprimer le sucre. Très difficile les premiers jours et durant 3 à 4 semaines. Mais je me suis vite sentie mieux, plus d’envies de grignotage, plus de maux d’estomac… Quand j’ai voulu rmanger du sucre, je ne le supportais plus ! Mon corps m’a remerciée. Mais il est important de savoir que de temps en temps, on peut se faire plaisir 😉

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Merci Marielle et Sophie pour vos commentaires et vos témoignages. Le sevrage au sucre, c’est ce qu’il y a de plus dur. J’en suis bien consciente !

    • Audrey

      Bonjour et merci pour ces témoignages. Je me suis moi même lancée dans le sevrage du sucre (tout en m’autorisant les fruits cependant) étant une vraie Addict au sucre c’est très dur pour moi. J’en Suis a 4 semaines de sevrage et je ne me sens pas encore sevrée j’ai encore des envies compulsives de sucrées. Je ne trouve nulle part d’avis sur la durée ave un arrêt total de sucre pour se sentir vraiment sevrée ni comment faire pour le réintégrer partiellement sans retomber dans nos anciennes habitudes. Le côté tout ou rien est pratique car simple mais dans la vraie vie, ne jamais plus manger de sucre c’est quand même très dur. Merci pour vos conseils.

    • Novaro

      J’espère que vous avez tenu la distance ! Pour prendre conscience que cela dépend des personnes (pour que le sucre soit vraiment derrière nous ce serait 6 mois…), apprendre à le réintégrer avec sagesse, et prendre en compte la dimension plaisir, indispensable pour tenir la distance, je vous conseille les ouvrages de Sarah Wilson, comme “C’est décidé j’arrête le sucre” par exemple.

  • Sophie

    Bien parlé ! J’étais dans le même cas jusqu’à ce que je consulte une diététicienne. Le sucre appelle le sucre, et moi c’est mon péché mignon. Mieux vaut éviter a fond les sucres contenus dans les produits industriels mais privilégier des fruits, et se faire plaisir avec un bon dessert au resto ou des crêpes maison pour un petit dej. Et en plus, on le savoure beaucoup plus ! Se sevrer du sucre n’est vraiment pas évident, pour ma part je suis une grande fan de pâtisserie. Mais quand on s’y met, notre corps et notre silhouette nous disent vraiment merci (en particulier la culotte de cheval 😉 ). Bon courage pour la desintox !

    Répondre
  • doudoute

    J’ai arrêté de manger trop sucré depuis fin Janvier et franchement je ne regrette pas ! j’ai beaucoup plus d’énergie tout au long de la journée ! je suis sevrée, car quand je fais un écart je ne me sens pas super bien après ! C’est vrai qu’on ne se rend pas compte de la quantité de sucre que l’on peut ingurgiter, le sevrage sera dur c’est sûr mais c’est vraiment pour la bonne cause !

    Répondre

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *