Comment devenir végétarien ?

Bientôt 8 ans maintenant que je suis devenue végétarienne et je dois bien l’avouer : c’est l’une des meilleures décisions que j’ai prise !

Je vois d’ailleurs beaucoup de personnes qui aimerait tendre vers ce type d’alimentation mais qui ne savent pas réellement comment s’y prendre, par quoi commencer, ce qu’il faut manger… Et bien aujourd’hui, je suis justement là pour répondre à toutes ces questions !

Qu’est ce que le végétarisme ?

La question peut paraître évidente, mais c’est vrai qu’avec tous les modes alimentaires qui sont apparus ces dernières années, on peut finir par s’y perdre ! Entre le véganisme, le flexitarisme, le végétarisme, le végétalisme… on ne sait plus ou donner de la tête ! Alors, reprenons depuis le début. 

Le régime végétarien consiste à exclure de son alimentation la chair animale de son alimentation : la viande mais également le poisson. 

À l’inverse d’un végétalien, une personne végétarienne continue de manger les produits d’origine animale comme les oeufs, le miel, le lait…

Je tiens également à préciser une chose : le végétarisme n’est pas un régime, une mode ou que sais-je d’autre. Non, c’est un véritable mode de vie, lié à nos convictions personnelles !

Pourquoi devenir végétarien ? 

Comme dans n’importe quels domaines, définir et savoir pourquoi est-ce qu’on le fait c’est indispensable !! C’est super important puisque ce sera votre motivation première, celle à laquelle vous penserez quand vous aurez envie de craquer, celle qui vous fera tenir sur le long terme.

Quand une personne devient végétarienne, c’est très souvent pour l’une de ces 3 raisons :

  • La cause animale : pour lutter contre les maltraitances faites aux animaux dans les élevages, les abattoirs..
  • La cause environnementale : pour réduire les émissions de de gaz à effet de serre, lutter contre déforestation, le réchauffement climatique, la surpêche…
  • La santé : pour diminuer les risques de maladie cardio-vasculaire, de diabète, de cholestérol…

Perso, j’ai d’abord testé le végétarisme par curiosité et j’ai directement remarqué les bienfaits sur  mon corps : meilleure qualité de sommeil, meilleure qualité de peau, plus d’énergie… Aujourd’hui, je m’y retrouve complètement dans cette alimentation Elle est en totale adéquation avec ma manière d’être, de vivre, de pensée et je ne me suis jamais sentie aussi bien !!

Le plus important : il faut devenir végétarien uniquement par choix et surtout en pleine conscience.

Des risques de carences ? 

Ah les carences… les fameuses !! C’est LA frayeur par excellence quand on décide de devenir de végétarien. Peur de manquer de protéines, d’énergie, peur de se sentir faible… Alors je vous arrête tout de suite :

NON, une personne végétarienne n’a pas plus de risque de carence qu’un omnivore.

Ce sont surtout des idées reçues, ancrées dans nos esprits depuis un bon moment déjà mais qui s’avèrent complètement fausses !

Les protéines sont constitués de d’acides aminés. Des molécules que l’être humain doit consommer en quantité suffisante pour construire du muscle et plein d’autres éléments de sa physiologie. Les acides aminés se trouvent aussi bien dans la chaire animale que dans les végétaux. Si l’on varie les céréales / légumineuses / légumes / oléagineux : on est certain d’avoir bien assez de protéines dans notre alimentation.

J’en profite pour vous rappeler, encore une fois, qu’un être humain n’a pas besoin d’énormément de protéine dans son alimentation. Seulement 10% à 15% max des apports caloriques !!

En fait, il suffit simplement de se renseigner un peu pour faire les choses correctement et vous verrez que vous n’aurez aucun souci pour donner à votre corps ce dont il a besoin.

Que mange un végétarien ? 

Des fruits et des légumes 

Jusqu’ici rien de nouveau.

Riches en fibres, en vitamines, en antioxydants et j’en passe… Les fruits et les légumes sont indispensables dans notre alimentation qu’on soit végétarien ou non. Et ce qu’il y a de génial, c’est que vous en avez de toutes les sortes et vous pouvez les consommer de n’importe quelle façon. Alors un seul mot d’ordre, faites vous plaisir !

Des légumineuses

Haricots rouges, pois chiches, lentilles, fèves, soja…

Les légumineuses sont intéressantes pour leur source en protéines, leur apport en glucides ou encore en fer. Elles sont également riches en fibres, ce qui permet d’avoir un sentiment de satiété plus important.

Des céréales 

Épeautre, quinoa, riz, avoine…

Elles sont riches en minéraux, en protéines et en glucides. Les céréales permettent d’avoir et de garder de l’énergie tout au long de la journée. En les couplant avec les légumineuses, vous apporterez à votre corps tous les acides aminés nécessaires. Mais cela ne signifie pas qu’il faut absolument les manger ensemble le même jour !! Un repas du quinoa, un autre repas du riz complet, un autre repas des fèves, un autre repas des haricots rouges etc. Votre corps sait très bien prendre ce dont il a besoin alors pas de stress avec ce « couplage »

Des oléagineux

Noix, pignons de pins, amandes, pistaches….

Les oléagineux sont riches en vitamines, en minéraux, en calcium et sont sources de bonnes graisses. Ils sont parfaits en encas ou pour rajouter un peu de croquant à vos repas 😉

Perso, je combine à toute cette alimentation quelques compléments alimentaires. Notamment la vitamine B12. C’est une vitamine qui est produite par des micro-organisme dans la terre. Les animaux la mangent en broutant ou raclant le sol pour se nourrir. Mais … aujourd’hui, la plupart des animaux d’élevage sont supplémentés eux aussi en B12 car ils ne broutent ou ne picorent plus du tout la terre !! La B12 est une supplémentation indispensable et qui en plus, coûte très peur cher !

Comment composer un repas végétarien équilibré ?

Oui savoir ce qu’on doit manger c’est bien, mais il est tout aussi important de savoir comment. Il n’y a que de cette façon que vous pourrez éviter tout souci de santé. Ça peut paraître casse-tête, mais en vrai, qu’on soit mangeur de viande ou pas, c’est le même combat, non ?

En résumé, pour une assiette équilibrée vous devez respecter au maximum ces quantités  : 

  • La moitié de légumes (crus ou cuits)
  • 1/4 de légumineuses
  • 1/4 de féculents

Et à côté de ces repas, tout au long de la journée ou lorsqu’on a envie de grignoter par exemple, on se fait plaisir sur les fruits et oléagineux ! Si vous avez besoin d’idées pour votre menu, j’en ai fait un exemple pour le rééquilibrage alimentaire qui peut vous être utile.

Bon alors, plutôt facile, non ? 

Quelques astuces pour sa transition végétarienne

1. Y aller progressivement 

Le but n’est surtout pas de se frustrer ! Si vous êtes un gros mangeur de viande et que vous passez du tout au tout, c’est quasi certain que vous ne tiendrez pas ! Alors pas de pression. Changer une habitude de façon durable, quelle qu’elle soit, ne se fait pas du jour au lendemain.

Tout dépend de votre consommation de base, mais si vous consommez de la viande tous les jours commencez par la supprimer de vos repas une fois par semaine. Puis deux, puis trois…

Allez-y à votre rythme, écoutez-vous et surtout soyez bienveillant avec vous même !

De cette façon, vous allez aussi ménager vos intestins et évitez les problèmes digestifs. Ils ne sont pas habitués à digérer trop de fibre d’un coup, ce qui peut provoquer des ballonnements.

2. Cuisiner maison

Par pitié, ne vous laissez surtout pas avoir par les plats végétariens déjà tout prêts.. Je comprends le côté pratique, mais je vous assure que c’est le meilleur moyen pour vous dégoûter !! Rien ne vaut un bon repas maison, avec des ingrédient bruts, pleins de saveurs et surtout non transformés.

3. Varier les plaisirs

Soyez curieux !! Il y a tellement de choses à découvrir dans cette alimentation ! Tellement d’aliments que vous n’avez encore jamais goûtés. Si vous cuisinez toujours la même chose, vous risquez de vous lasser et la viande vous manquera plus facilement. Prenez le temps de vous renseigner ! Pour vous aider, vous pouvez aussi télécharger mes carnets de recette végétariennes, vous ne serez plus jamais à court d’idées 😉

Et en attendant, voici mon festin végé préféré :

4. Ne pas apporter d’importance à l’avis des autres

Je sais qu’encore aujourd’hui, les végétariens sont vite catégorisés… Pendant le déjeuner avec les collègues on va te regarder de travers, te demander “mais pourquoi tu t’infliges ça”… On va te juger quoi !!  Mais au final, qu’est-ce qu’on en a à faire de ce qu’ils peuvent penser ?? Est-ce que c’est réellement important ? Non ! Alors bien sûr, c’est super important de s’éduquer entre nous et d’être ouvert à la discussion, mais il faut reconnaître que c’est parfois très compliqué…

Bref ! Tant qu’on est bien dans ses baskets, qu’on sait pourquoi est-ce qu’on le fait et qu’on ne manque de respect à personne, pas besoin d’avoir la bénédiction de Pierre, Paul, Jacques. C’est votre vie, vos choix ! N’oubliez jamais ça 🙂

2 commentaires à “Comment devenir végétarien ?

  • Tiphaine

    En lisant ce texte, j’ai pu comprendre ce qu’est le végétarisme et surtout prendre connaissance des conseils importants à suivre pour pouvoir adopter ce mode de vie et rester en forme et en bonne santé. C’est un article qui m’a été d’une très grande aide et qui m’a également aidé à pouvoir retrouver une belle silhouette.

    Répondre
  • ville

    Merci pour ce bel article Lucile, je suis devenue végétarienne voilà 6 ans puis végétalienne, et je suis en pleine forme. Je l’ai fait essentiellement pour les animaux mais les effets sur ma santé ont été incroyables. Très sportive, j’ai trouvé que j’avais plus d’énergie mais aussi que je récupérais plus vite.
    Aucune carence, je me supplémente en B12 bien sûr. Je me suis aussi beaucoup renseignée sur la façon d’équilibrer mes repas sans prise de tête non plus.
    Je dirai même que j’aime cuisiner maintenant alors qu’avant pas du tout.
    La France est très en retard par rapport à de nombreux pays, les lobbys de la viande et des produits laitiers sont très présents. Et non, les protéines animales ne sont pas indispensables, le fer se trouve aussi dans les végétaux et pas besoin de produits laitiers pour le calcium ! c’est moi aussi une des meilleures décisions que j’ai prise dans ma vie ! être veggie c’est bon pour la santé, les animaux et la planète !

    Répondre

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *