Faire du sport pour préserver sa santé mentale

Comment le sport peut aider à “survivre” au confinement et à préserver sa santé mentale ?

Depuis le début du confinement, on parle beaucoup du sport pour garder la forme, lutter contre la sédentarité, maintenir un poids stable… Et pour cause, c’est essentiel pour notre bonne santé physique, mais qu’en est-il de notre santé mentale ?

Confinement et santé mentale

On ne peut nier l’impact du confinement et de la distanciation sociale sur notre moral : ennui, manque des proches, perte de liberté, isolement, stress… Une détresse qui touche d’autant plus les personnes isolées, seules, ou vivant dans de petits espaces sans accès extérieur.

De récentes études ont montré par ailleurs une augmentation inquiétante de l’anxiété et de la dépression dans la population générale. Et 74% des adultes souffriraient de troubles du sommeil depuis le début du confinement.

anxiété et confinement, dépression et confinement, troubles du sommeil

Sport et bien-être : faire le plein d’endorphines 

Alors que faire face à cette déprime ? Comment prendre soin de sa santé mentale pendant le confinement ? En bougeant ! Et oui, on pense principalement aux bénéfices du sport sur la santé physique, mais son impact sur la santé mentale est tout aussi importante.

Le sport est un allié plus que jamais indispensable en cette situation anxiogène. Puissant vecteur anti-stress, le sport procure une sensation de bien-être grâce aux endorphines, les fameuses hormones du bonheur. Elles procurent un effet de plaisir immédiat et antalgique, semblable à celui de la morphine.

D’ailleurs depuis quelques années, le sport est prescrit par des médecins pour soigner certaines maladies chroniques et notamment la dépression.

Prévenir le stress grâce au sport

En fait, quand on fait du sport, on “stresse” son corps, on le soumet à une difficulté qu’il doit dépasser. C’est là qu’il va sécréter l’adrénaline, l’hormone qui nous permet de réagir efficacement au stress. Cette hormone répond à un besoin accru en énergie pour faire face au danger, notamment en augmentant le rythme cardiaque, la respiration ou la pression artérielle.

Du coup, plus on fait du sport, plus on on est résistant au stress, et plus on est entraîné pour ne pas basculer dans l’anxiété et la dépression.  

Selon une étude française, l’anxiété généralisée affecterait 6 % des sportifs de haut niveau, contre 14 % de la population française. C’est dingue une telle différence !

Quels sports pratiquer pour retrouver le moral ?

Le cardio est très efficace pour ressentir ce coup de fouet immédiat grâce aux endorphines : marche rapide, vélo d’appartement ou run par exemple (quand vous pouvez respecter la distanciation sociale) sont très efficaces pour ressentir un apaisement et un bien-être immédiat.

Le cardio peut aussi se pratiquer facilement à la maison en enchaînant rapidement plusieurs exercices de musculation. C’est ce que je vous propose notamment avec mes cours collectif live chaque semaine. N’hésitez pas à vous inscrire si vous voulez suer avec moi !

Le renforcement musculaire classique est aussi très bon pour le moral : squats, gainage, pompes, abdos… On se concentre sur les sensations ressenties dans son corps, les muscles qui se contractent ou qui tremblent. On peut aussi ajouter des poids avec des haltères ou des bouteilles d’eau pour se dépasser et sécréter encore davantage d’adrénaline.

Toutes les pratiques orientées “bien-être” comme le stretching ou le yoga sont aussi très intéressantes pour apaiser le rythme cardiaque et favoriser le lâcher prise. On revient au corps, à l’instant présent, sans penser à l’après, aux peurs ou aux doutes.

Personnellement, étant sujette aux problèmes d’insomnie, j’aime bien pratiquer le yoga le soir pour m’apaiser et préparer mon corps à l’endormissement. Ça marche super bien.

Trouver sa routine

Finalement, peu importe le sport, choisissez surtout celui qui vous plait et que vous pouvez faire sans contrainte, ni pression. Pas pour les kilos ou la taille fine, mais juste pour vous faire du bien au moral.

Le plus important c’est de pratiquer avec régularité. Un run 3 fois par semaine, 20 min de yoga tous les matin au  réveil ou 10 min de fitness tous les jours… Peu importe ! Trouvez simplement la routine que vous pourrez maintenir sur la durée, et qui va vous aider à vous libérer des tensions et des angoisses dues au confinement.

>> Mes conseils pour se remettre en forme pendant le confinement

À force de régularité, vous devriez ressentir des effets positifs assez vite. En cas de forte détresse psychologique, consultez un professionnel de santé (même à distance).

N’hésitez pas à partager cet article autour de vous. Prenez bien soin de vous, à très vite.

34 commentaires à “Faire du sport pour préserver sa santé mentale

  • RENEE

    Ayant découvert depuis peu “RESTEZ EN FORME” sur FRANCE 3, je remercie LUCILE et AMADOU pour le bien-être qu’ils nous apportent et la qualité de leur “prestation”, de leurs conseils et du choix offert pour réaliser les mouvements, chaque jour étant différent de la veille, perso j’évite de solliciter mes cervicales, sinon, le reste va bien surtout pour mon âge (80ans !!!). Restez longtemps SVP, au-delà du confinement, rien à voir avec la gym que je pratiquais en salle. Je vous embrasse et encore merci. RENÉE

    Répondre
  • Thomas

    Je suis coach sportif à Brest, spécialisé dans la méthode Pilates depuis une douzaine d’années. Grâce au confinement, j’ai découvert tes vidéos sur youtube et tu m’a permise de maintenir mon morale et ma condition physique grâce à ton enthousiasme et tes bon conseils qui se rapprochent des principes de la méthode Pilates pour le maintient de la forme. Je peux maintenant m’inspirer de tes exercices, merci Lucile

    Répondre
  • Marjorie

    Bonsoir Lucile. Je te suis sur différents réseaux et tes conseils de vie m’ont aidé à perdre 8 kg en 4 mois mais surtout à me renforcer et à changer mon fonctionnement concernant la nourriture . Je me suis remise au sport en janvier ( course à pied et natation) et pdt le confinement j’ai fait bcp de pilates et suivi certains de tes lives et j’ai aussi acheté le programme 10km en moins d’une heure juste avant le confinement. Je vais enfin pouvoir l’attaquer !!
    Bref je me renforce tranquillement mais sûrement ! Nouvelle étape: j’ai arrêté de fumer il y a deux semaines et j’ai de gros pb de sommeil depuis, surtout pour l’endormissement.. Tu conseilles le yoga avant de se coucher, je n’y connais rien tu aurais des tips à me donner ? Merci d’avance ! Bonne soirée 😊

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Bonjour Marjorie, merci pour ton témoignage j’adore vous lire !! Que de changements, bravo à toi. Oui, je te recommande vivement mon programme Yoga débutant
      Bises et bon entraînement !

  • Alexandra

    Bonjour,

    Je vous ai découverte à la télé j’ai suivis les cours comme ça. Je suis en situation d’obésité et même si c’est loin d’être facile j’arrive a suivre le rythme vous et Amadou êtes hyper pédagogues et le fait que tous vos exercices aient des options pour qu’ils soient accessible à tous est encourageant pour moi. Je me challenge maintenant que j’ai repris le travail à faire du sport 3 fois par semaine, pas parce que j’y suis obligée mais parce que j’en ai envie et ça change mon approche du sport. Alors merci, beaucoup! Il faut que cette émission dure longtemps encore!

    Répondre
  • Déborah

    Bonjour Lucille,
    Je vous ai découverte sur Internet et j’apprécie beaucoup votre vision du sport et de l’alimentation. Pendant le confinement, j’ai fait du sport trois fois par semaine (renforcement musculaire et body attack en alternance). Mais je n’ai pas perdu de poids ni de centimètres. Je pense néanmoins que mon corps s’est affermi. Je mange de façon équilibrée, je ne grignote pas et mange à ma faim, pas plus. Sauriez vous ce qui explique cela ? Vous remerciant par avance de vos conseils.

    Répondre
  • Camille

    Bonjour Lucile,
    Je vous ai découverte récemment par vos vidéos Youtube. J’apprécie beaucoup ces dernières ainsi que votre blog. Je trouve ça important que vous mettiez en avant que faire du sport permet en partie de préserver sa santé mentale. Ayant eu des problèmes psychologiques, le sport m’a permis et me permet toujours de me sentir mieux.
    Actuellement étudiante et souvent stressée et angoissée, il est difficile de concilier les études et le bien-être, notamment par le sport. J’ai toujours fais du sport mais depuis le confinement, je fais 3 séances de sport par semaine : 2 fois 1h30 de renforcement musculaire et une séance de running de 50 min environ. Quel temps me conseillez pour chaque séance sachant que je préfère travaille tout le corps ? Comment puis-je concilier mes études tout en gardant une activité physique plutôt régulière dans un temps “compacté” ?
    Je vous remercie par avance et je continue à vous suivre ! 🙂

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Bonjour Camille, tu peux essayer de garder ce rythme et si c’est compliqué même 30 minutes en variant toujours renfo, cardio et stretching c’est super. Continue de bien manger équilibré et varié 🙂 Bises

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *