Jeûne intermittent mon avis mais pas que !

Le jeûne intermittent se veut tendance. Il est parfois présenté comme une méthode efficace pour perdre du poids, tandis que d’autres le voient plutôt comme un moyen de purifier et détoxifier son organisme.

Parce que ce sujet vous intéresse, je vous propose de découvrir des avis, des témoignages et mon retour d’expérience sur le jeûne intermittent.

Récapitulatif sur le jeûne intermittent

Le jeûne intermittent consiste en une alternance de périodes de jeûne et de périodes pendant lesquelles vous vous alimentez normalement. La méthode 16/8 consiste à ne rien avaler pendant 16 heures. Concrètement, cela signifie que vous sautez le petit déjeuner ou le dîner.

Cette pratique n’est pas dangereuse à partir du moment où le jeûne est effectué sur une courte période.

Cependant, pour des jeûnes plus longs ou lorsqu’on à des complexités médicales, il est conseillé de se faire suivre par un médecin.

Mon retour d’expérience sur le jeûne intermittent

jeune intermittent avis lucile woodward

Si vous voulez mon avis sur le jeûne intermittent, sachez qu’il apporte de réels bienfaits. Il ne fait pas spécialement maigrir, mais beaucoup de personnes pensent qu’il faut passer par là pour commencer à perdre du poids.

Comme je pratique moi-même le jeûne intermittent, voici mon témoignage :

Je pratique le jeûne intermittent depuis deux ou trois ans et j’ai l’impression de mieux gérer mes sensations de faim et de satiété.

Je ressens aussi plus d’énergie. Certaines études montrent qu’un jeûne de 16 heures ou de 18 heures permet de relancer des processus de réparation de l’ADN. Cela retarderait le vieillissement de l’organisme (à condition de le faire souvent, et sur le très long-terme).

Notez qu’il est aussi possible de faire un jeûne de 24h mais qu’il est différent du jeûne 16/8.

Faites vous votre avis sur le jeûne intermittent

À l’aide de mon programme, tester le jeûne intermittent et faites-vous votre propre avis !

L’avis de Charles Brumauld (Diététicien-nutritionniste)

Ce professionnel fait le jeûne 16/8, son avis peut donc être une bonne base de réflexion par son expertise, ses compétences en tant que nutritionniste et pratiquant.

Il explique qu’il ne regarde pas les heures pour savoir s’il jeûne depuis 16 ou 18h, il faut être à l’écoute de ses sensations.

Il souligne aussi le fait que nous sommes tous des jeûneurs. En effet, entre le petit-déjeuner et le déjeuner par exemple, nous jeûnons !

Et l’avis des chercheurs dans tout ça ?

Je ne pouvais pas vous proposer un article sur ce thème sans vous donner l’avis des chercheurs.

Certains d’entre eux ont pu étudier le jeûne 16/8 et donner un avis objectif. Ils pensent que la perte de poids rapide associée au jeûne peut être due à la perte d’eau et de glycogène plutôt qu’à la perte de graisse.

Ils ont aussi pu constater une certaine fatigue, des étourdissements et de faibles niveaux d’énergie chez les personnes qui testent le jeûne sur des durées plus longues.

Ils mettent aussi l’accent sur le fait qu’il existe encore peu de recherches mettant en évidence un lien direct entre le jeûne intermittent et la perte de poids. Et les résultats mettraient plutôt en avant qu’il n’y à pas de réelle perte de graisse juste avec le jeûne.

De manière générale, il semble ressortir des études que le jeûne intermittent peut être supportable chez les personnes en bonne santé, à condition toutefois qu’il ne dure pas trop longtemps.

Ce qui signifie que si vous voulez vous lancer dans un jeûne intermittent de 24 h, il est recommandé d’en parler d’abord à votre médecin traitant ou à votre nutritionniste.

Qu’est-ce qui se dit sur le sujet du jeûne dans les forums ?

Le jeûne intermittent, dans les forums, fait aussi beaucoup parler de lui. Je suis allée voir d’un peu plus près ce qui s’y passait, pour vous en faire un petit résumé ici.

Certaines personnes affirment avoir pu perdre du poids grâce à la pratique régulière du jeûne intermittent. Comme dans ma propre expérience, les « testeurs » de cette pratique remarquent mieux ressentir la sensation de faim et de satiété.

J’ai aussi trouvé le témoignage d’un jeune homme sportif qui déclare avoir perdu de la masse musculaire et de l’énergie. Il a aussi été sujet à des vertiges. Il n’était pas encadré médicalement.

En résumé, sur les forums, il est surtout question de personnes qui veulent à tout prix perdre du poids, voire beaucoup de poids…

Si c’est aussi votre objectif, je vous conseille à nouveau de vous tourner vers votre médecin, un nutritionniste. Les médecins seront à même de vous renseigner sur quoi boire ou manger pendant le jeûne intermittent.

Jeûne intermittent avant / après à quoi s’attendre au final ?

Les effets diffèrent tellement d’une personne à l’autre qu’il est difficile de ne rendre qu’une seule conclusion… Certaines observeront une perte de poids (poids ne veut pas dire perte de gras), alors que d’autres non. Vous pouvez ressentir un gain d’énergie, ou vous sentir plus faible.

Ce qu’il est important de comprendre, c’est que le jeûne intermittent n’est pas un énième régime. Le risque avec cette pratique, si vous ne perdez pas de poids alors que c’est votre objectif, c’est d’être tenté de vous restreindre encore plus. Et de restriction en restriction, des carences apparaissent, et toujours sans perte de poids…

Comme le dit Charles Brumauld, il vaut mieux se tourner vers le sport que vers les restrictions lorsque l’on souhaite perdre du poids ☺ !

Et puisqu’on parle de sport, sachez qu’il est possible de faire du sport à jeun, et que cela peut être bénéfique pour votre corps !

Donc si je résume un peu, si vous voulez de vrais résultats, avec un jeûne intermittent 16/8 et un avant / après convaincant, renseignez-vous bien sur cette pratique, et ne vous lancez pas dans des restrictions alimentaires sans l’avis d’un professionnel avisé !

Le jeûne permet un meilleur contrôle de la sensation de faim et de satiété. Il redonne de l’énergie, aide à lutter contre le vieillissement prématuré des organes jouant un rôle dans la digestion et aide certaines personnes à perdre du poids.

Si vous souffrez du syndrome de l’intestin irritable, cette pratique peut vous apporter un certain soulagement.

Tout le monde ne perd pas du poids en pratiquant le jeûne intermittent. Par ailleurs, ne pas manger alors que le corps réclame peut entraîner des vertiges, une sensation de faiblesse généralisée, voire des crises d’hypoglycémie.
Cette pratique peut engendrer plus de méfaits que de bienfaits si elle n’est pas encadrée par un professionnel ou qu’on ne suit pas bien les conseils de base.

Pour que votre expérience soit bonne, planifiez et préparez votre jeûne. Renseignez-vous sur ce que vous pouvez faire et ce qu’il vaut mieux éviter, ce que vous pouvez manger et ce que vous pouvez boire.

Accordez-vous des temps de repos pour ménager votre organisme. À la fin de votre jeûne, reprenez une alimentation normale en douceur, sans vous gaver ! Ah, une dernière chose : ne débutez pas votre jeûne avec un festin en vous disant que vous mangerez moins après, le corps n’aime pas trop faire le grand écart avec la nourriture !

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *