Coaching

Pour courir plus vite : nagez !

Si seulement cet article pouvait être lu par toutes les personnes qui courent partout dans le monde !! Est-ce qu’on peut faire une demande Google pour ce genre d’article indispensable au bien-être de l’humanité s’il vous plaît ?

Vous courez ? Vous aimez courir et vous avez envie de progresser ? Pour la rentrée vous vous êtes fixé un objectif de temps pour une prochaine course ? Génial ! Alors déchaussez vos baskets et enfilez votre maillot de bain. La piscine est l’endroit idéal pour gagner en capacité cardio vasculaire sans se faire mal.

Et oui par ce que la course à pied c’est assez violent. Même si on court super bien, même si on est parfaitement chaussé, on se prend plein de micros impacts dans les chevilles, dans les genoux, dans le bas du dos.

Et quand on veut progresser en course à pied il y a deux façons d’y arriver. Soit de partir pour des sorties « longues » et peu rapides: 50 % au delà de ses habitudes pour que les muscles des jambes soient encore plus endurants. Soit de partir pour des sorties courtes et rapides pour que le muscle cardiaque et les poumons soient plus efficaces. Ces sorties fractionnées sont hyper efficace, assez dure à encaisser tout de même … Et pour ceux qui ont un peu mal partout considérées comme ultra violentes pour les articulations.

Et c’est pour cela que je veux vous parler de natation. Parce qu’on peut faire du fractionné dans l’eau. Et que c’est hyper efficace pour le cœur et les poumons. Alors oui, si vous êtes un superbe coureur, vous n’êtes peut-être pas un excellent nageur, mais peu importe. En à peine 30 minutes, on développe un cardio vasculaire hyper puissant sans se faire mal !

Courir plus vite

Et pour vous prouver que je ne raconte pas des salades, je suis allée en parler à l’uns des plus grands professionnels de l’entraînement Romain Barnier. Bon et par la même occasion j’avais pu faire la connaissance de Camille Lacourt. C’est vraiment dingue de nager à côté de nageurs olympiques. Ils se déplacent vraiment comme des poissons, à une vitesse hallucinante …

Entraînement courir vite

En pratique, dans un plan d’entraînement pour courir plus vite, on va nager 1 fois par semaine. En plus de ses autres sorties running / renforcement musculaire et stretching.

On construit sa séance comme ceci :
– 5 minutes d’échauffement en crawl.
– Puis enchaîner des 25 mètres hyper rapide avec peu de récupération 5 secondes max. En moins de 25 minutes on est cuits. Mais on sent son cœur et ses poumons qui bossent à fond !
– On termine avec 5 minutes très souples en dos double bras par exemple pour se détendre.

De l’eau, une planche ou des palmes

On n’oubliera pas de boire en posant une bouteille d’eau sur le bord du bassin. Si vous êtes en piscine de 50m, vous pouvez enchaîner des 50m rapides avec palmes.

Et si vraiment vraiment on n’aime pas le crawl, alors on opte pour des 25 mètres de battement de jambe en s’équipant juste d’une planche.

#GetSpeedoFit

Alors, qui s’y met ? Qui va suivre ce plan d’entraînement et courir plus vite? Qui a une course à pied à préparer sans se blesser ? Qui va gagner 4 – 5 minutes sur 10 km ? Je lis tous vos commentaires ! !

Et j’en profite pour remercier Speedo pour m’avoir offert l’opportunité de vous parler de cette chouette façon d’utiliser la natation pour être mieux dans son sport. Donc si vous aussi avez opté pour l’entraînement mixte : tagguez vos photos sur les réseaux sociaux avec #getspeedofit que je puisse vous voir et vous encourager !


Commentaires
  • André
    5 septembre 2018 à 14:01

    BonjourLucile
    5 s de récup entre chaque 25m et on doit enchaîner ça pendant 30mn pas de récup entre des séries de 15 ou 20 par exemple comme quand on fait 2 séries de 30/30 EN RUNNING

    Répondre
    Annuler

  • Nathalie
    1 octobre 2016 à 15:26

    Bonjour Lucile,
    J’aimerais savoir si nagez avec planches + palmes, c’est efficace quand même ?
    Je ne sais pas nager le crawl, mais aimerais intégrer une séance de natation par semaine en plus du running.
    Merci

    Répondre
    Annuler

  • florence
    28 septembre 2016 à 11:09

    j’adore la piscine et la course à pied mais cela me fait trop mal au genou et bas du dos alors que j’adore courir seule, me balader le matin de bonheur enfin tant pis allons’y pour la piscine
    Je ne sais pas nagez le crawl c’est balot, pour la planche faut une petite planche ? la petite planche en photo c’est pour mettre entre les jambes ?
    Je vais également faire la gym en plus et revoir la nutrition, j’ai pris le coaching, en plus je suis végétarienne mais je mange très mal donc on y remedie ALORS C’EST PARTI
    MERCI

    Répondre
    Annuler

  • Audrey
    21 septembre 2016 à 11:30

    Hello ! Merci pour cet article qui tombe à pic ! Je vais commencer à aller à la piscine 1 fois par semaine.
    Quel conseil me donnerait tu pour acheter de bonnes palmes ? As tu des marques chouchou ? Merci d’avance !

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      22 septembre 2016 à 11:33

      Moi j’utilise les mini palmes Speedo je les trouve bien car elles sont vraiment petites. Donc ça fait bosser sans avancer trop vite non plus pour pas enquiller trop vite les virages.

      Répondre
      Annuler

  • Sabrina
    28 août 2016 à 23:43

    Je suis totalement d’accord avec toi.. l’année dernière j’ai combiné les deux et très vite j’ai senti ma capacité respiratoire augmenter. Je pouvais courir une heure sans être trop fatigué après. Étant mince de nature j’ai séché encore plus. Donc idéale pour ceux qui veulent perdre du poids. Moi j’ai dû arrêté parce que j’avais perdu mes petites fesses lol

    Répondre
    Annuler

  • rose
    26 août 2016 à 15:01

    Merci à toi pour cette très bonne idée.
    J’ai prévue de faire un nouvelle entrainement et me préparer pour la run and bike de l’année prochaine.
    Pour le renfo j’utilise tes vidéo, et pour l’alimentation ton plan alimentaire.
    Je ne suis pas très douer en course mais grâce à toi je vais pouvoir n’être que meilleur.
    Je veux , et ferais tout pour que cet année je ne craque pas et ne lâche pas tout au bout d’un mois,

    Répondre
    Annuler

  • Annick
    25 août 2016 à 12:16

    Je confirme! Au niveau international: l’Américaine Emily Infeld qui multiplie les blessures comme moi les boucles d’oreilles, est revenue à deux reprises à son meilleur niveau en 2015 et cette année (suite à des blessures à la hanche, et j’ai oublié l’autre blessure). Elle était à 2 doigts d’abandonner l’athlé. Son entraineur Jerry Schumacher, en bon élève de Jack Daniels (ancien triathlète) lui a demandé de faire conserver son corps d’athlète grâce à la natation. Résultat: médaille de bronze à Beijing 2015 sur 10000m. Cette année rebelotte, blessure 6 mois d’arrêt, retour à la natation, jusqu’en mai, reprise de l’entraînement, trials américain en juillet (normalement la reprise nécessite 6 à 10 mois pour retrouver son niveau) résultat: une très belle 11ème place à Rio sur 10000m avec peu d’entraînement course à pied. Idem pour sa coéquipière, la steepleuse Colleen Quigley (décidément ce Jerry Schumacher!!), 2 mois d’entraînement (après 1 an d’arrêt suite à une blessure) rendu possible grâce à la natation. Résultat: une belle 8ème place à Rio sur steeple. J’ai eu accès à leur entraînement en natation. Et comme le dit si bien Lucie Woodward, le fractionné en natation (fractionné demi-fond bien entendu par sprint) est la clé. Du coup, j’ai testé (je reprends la nat’ depuis début août). Enfant en plus de l’athlé, je faisais aussi de la nat’ suite à une grave scoliose (dossiste). Les résultats en cross étaient fabuleux (après j’ai choisi les études). Cette année, teprise des bonnes vieilles habitudes: dos (pas facile de retrouver sa technique en dos!! mais la patience paiera) et surtout nage libre. Les Fractionnés (suivre l’appli Speedo et les conseils de Richie Porte) demi-fond!! Et je commence à voir les bénéfices!!!!! Par contre, 2 séances de nat’: une 1h en semaine (récup’/endurance), 2h le samedi (fractionnés) sachant que le vendredi c’est travail du seuil en athlé. Je vous laisse imaginer la fatigue le dimanche (2h de sortie longue)… Mais ça commence à payer! Merci Lucie Woodward!

    Répondre
    Annuler

  • Candice
    24 août 2016 à 14:12

    Très bon article merci! je pense que dans l’autre sens c’est valable aussi 🙂 étant nageuse depuis toujours je me suis mise à l’athlétisme et notamment au travail de 800m (ouais ça pique!) et les résultats sur ma condition physique ont été fulgurants!! En général les nageurs n’aiment pas trop courir et je pense que c’est une erreur de rester seulement dans les bassins, le corps est trop habitué à ce type d’effort. Pour ceux qui ne sont pas trop nageurs, je me permets de conseiller la nage avec palmes qui demande un peu moins de technique mais qui procure une dépense énergétique supérieure (les muscles des jambes consomment énormément d’O2 ce qui fait bien monter le cardio). Il suffit de garder le principe de fractionner à haute intensité.

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      24 août 2016 à 15:28

      Merci Candice pour ce super témoignage. C’est vrai que les nageurs sont souvent de piètres coureurs. On est trop dense !!! J’en connais un rayon 😉 Bravo pour ta condition physique !

      Répondre
      Annuler


Derniers articles