Ne me parlez plus de “Kilos de Grossesse”

Lucile Woodward 17 septembre 2015 , 10 h 38 min

Attention cet article va peut-être en choquer quelques unes. Mais depuis plusieurs années maintenant vous me connaissez, vous savez que je ne pratique ni la langue de bois, ni les fausses excuses, n’est-ce pas ?

J’ai eu envie d’écrire cet article parce que mardi ma fille a eu 1 an et dans quelques semaines mon fils aura 5 ans. Et je constate que non : je n’ai plus mes kilos de grossesse.

En fait, depuis que je suis coach sportif et avec mon expérience de maman et amie de nombreuses mamans, j’en suis venue à cette conclusion : Après 1 an, ce ne sont plus de kilos de grossesse.

5 et 8 ans

Parfois des coachées viennent me voir et me disent “Halala, je n’arrive pas à me débarrasser de mes kilos de grossesse, 5 kilos à chaque fois, ça fait 10 !”
– Ah oui, mais félicitations! Quel âge a le petit dernier ?
– 5 ans ! Et le grand 8.

Ah … Et bien dans ce cas disons le très franchement. Ce ne sont plus des kilos de grossesse. Mais des kilos de sédentarité et d’alimentation déséquilibrée.

Je me permets d’écrire ce post, car je pense que pour atteindre ses objectifs de forme et de bien-être, il faut bien identifier la cause du problème. Ce ne sont pas les grossesses et les enfants qui sont en cause. C’est plutôt le manque de temps, la fatigue, la démotivation, les mauvaises habitudes alimentaires installées depuis la grossesse. Vos enfants n’y sont pour rien, cessez de leur mettre votre poids sur leur dos. Et vos hormones de grossesse ont depuis longtemps disparues, donc là aussi arrêtons de se voiler la face.

Et quand on a identifié les causes réelles, là on peut commencer à faire quelque chose.

Comment perdre ses kilos de grossesse

Comme quoi ? Comme d’éviter le grignotage toute la journée. C’est 3 vrais repas par jour. Et si c’est trop long entre 2 repas ou si l’on fait du sport entre, on se permet de manger 1 fruit frais de saison et 1 yaourt ou 1 poignées de noix mélangées ou 1 – 2 carrés de chocolat noir en plus en snack dans la journée.

Comme reprendre le sport. 2 fois 30 minutes de renforcement musculaire par semaine. A la maison, quand les enfants sont couchés ou le matin avant que la famille ne se réveille. Ou à 18h quand les enfants font leur devoir avant d’aller checker les cahiers d’exercices. Le week-end dans un petit bout de jardin ou au milieu du salon. Peu importe !!

Comme s’adonner 1 à 2 fois par semaine à un sport cardio qui nous plaît. Courir, danser, boxer, ramer, pédaller … Ce que vous voulez. Et on ne culpabilise pas de laisser ses enfants 1h un soir et 1h le week-end pour faire son sport. C’est comme ça, c’est la vie. Aucun enfant ne souffre de voir sa mère partir 1h à la piscine. Au contraire. Vous lui montrez le bon exemple, c’est beau !

Suivez Stéphanie, ma jeune maman de ma websérie 365 Body By Lucile !

Dîner végétarien

Comme dîner en même temps que les enfants. Plutôt que de grignoter pendant qu’ils mangent et de re-diner à 21h avec le conjoint ou devant la télé.

Comme dîner végétarien avec des légumes cuits et crus, des légumineuses et des céréales. Ça ne coûte rien, et c’est rapide à préparer. Genre Tomates basilic en entrée, petits pois et riz. Ou Concombres à la crème en entrée, quinoa aux tomates séchées. Ou batons de carottes trempées dans du houmous, pois chiches et semoule avec légumes couscous. Ou Jardinière de légume et riz rouge. Je ne sais pas moi, il y a des millions de dîner simples et pas chers à proposer à toute la famille. On peut les préparer en avance, les réchauffer, et on fait des économies immense en emballages, produits industriels 10 fois trop salés et gras …

Défi sportif

Comme se fixer un défi sportif dans les 3 prochains mois. Une course avec des copines, un challenge personnel, une découverte d’une activité, un week-end sportif en amoureux …

Comme s’autoriser de temps en temps un vrai bon dessert préparé maison, un apéro de fou avec des amis, une bonne bouteille de vin, une soirée pizza totalement trash, un dernier barbecue gargantuesque avant l’automne. Mais seulement de temps en temps.

Et surtout en se motivant en groupe. Via Instagram, via Facebook, via différents réseaux sociaux, vous êtes des milliers à vous motiver et ça c’est super chouette !! Essayez de suivre le #Bodybylucile par exemple avec ma méthode, ou #TBC du challenge de Sonia Tlev, des centaines de personnes se motivent pour garder la forme au quotidien. Et ça c’est beau.

Bravo en tout cas à toutes les mamans qui me suivent et qui m’envoient leur témoignage. Vos progrès et votre motivation me touchent énormément. Vous êtes toutes des stars !!

lucilewoodward

Je ne suis pas la coach des stars. Je me présente plutôt comme la coach sportif des vraies gens dans la vraie vie. Moi aussi j’ai un boulot, un enfant, un mari, des amis... Et je sais très bien à quel point il est difficile de rester motivé, de garder la forme, de garder la ligne dans nos vies d’aujourd’hui.

Les articles liés
Les bienfaits de la méditation

Oui je vous entends déjà !! OHlala la méditation c’est pour les autres, et certainement […]

New Year, New You ! Programme détox pour la nouvelle année J-3

Bonne année 2018 !! Je tiens tout d’abord à vous présenter tous mes voeux de […]

Sport pour mal de dos : bougez pour guérir plus vite

Non mais cette campagne anti mal de dos, je l’aime tellement !! Franchement, on peut […]

Commentaires
  • Aurélie 17 septembre 2015 à 10:50 Répondre

    Bonjour Lucile

    Juste un petit mot pour te dire Bravo ! Ta simplicité, ta franchise, ta bonne humeur, ton punch ! Tu es au top !
    Et tu as tellement raison ! J’ai acheté ton livre et j applique tes conseils nutritifs… et bien je mincis ! Et pourtant je ne trouve pas encore le temps pour me bouger le popotin ! Mais ça va venir très vite ! PROMIS !
    Encore Bravo et Merci Lucile !
    🙂

  • juju 17 septembre 2015 à 10:58 Répondre

    t’as tellement raison….

  • Les albums de lucie 17 septembre 2015 à 10:58 Répondre

    Merci Lucile pour cet article, en effet il faut, je crois, vraiment cesser de toujours trouver un bouc émissaire, des excuses. La grossesse n’est pas une fatalité et comme toute autre chose, il faut se faire plaisir tout en étant vigilant, s’aimer, se respecter, écouter les besoins réels de son corps, lui faire confiance aussi. Alors hop hop hop, on s’active si on veut vraiment rester en forme, y’a pas de secrets !

  • Emilie 17 septembre 2015 à 11:01 Répondre

    Lucile,

    Je ne suis pas encore maman, mais j’approuve à 200 % ton post.

    Aujourd’hui, beaucoup beaucoup trop de personnes se plaignent de : ne pas avoir le temps, ne pas pouvoir, ne pas savoir, ne pas arriver à faire du sport ni à manger plus sainement ! Ah bon ?! et comment font les autres alors ?!

    Ca vaut également pour les mamans ! Celles qui disent ne pas arriver à se débarrasser de leurs kilos superflus depuis des mois, des années, ne sont tout simplement pas assez fortes ou motivées.

    Tu as pris le risque de recevoir des plombs dans les pattes en disant juste ce que tu penses, et pour cela, j’apprécie ta franchise et je t’encourage à continuer ainsi, c’est ce qu’on a besoin d’entendre et de lire pour se BOUGER !!!!

    (et bravo pour ton corps sublime, malgré 2 enfants 😉 )

    • Audrey 19 septembre 2015 à 06:11 Répondre

      Comment pouvez-vous juger les mamans alors que vous même n’avez pas d’enfant ?
      Je vous conseille la lecture de cet article et un peu plus de bienveillance et d’ouverture d’esprit, tout n’est pas tout noir ou tout rose dans la vie:
      http://www.mamanstestent.com/2015/09/linjonction-permanente-faite-aux-corps.html?m=1
      Bisous !

      • Anais 7 novembre 2015 à 00:11 Répondre

        C’est marrant mais les mamans qui sont de l’avis de Lucile n’ont pas eu le droit au petit lien et a la leçon de moral !! Faut il avoir des enfants pour avoir in avis??

    • Anaïs 19 septembre 2015 à 14:08 Répondre

      Ahaha c’est un peu comme si moi je disais : “j’ai 32 ans, mais bon quand je vois ces gens de 80 ans qui se réfugient derrière l’excuse d’être vieux et qui bla-bla-bla…” Les mamans qui n’y arrivent pas ne sont pas fortes et motivées ??! Vous ne savez pas ce que c’est alors gardez vos leçons de morale et d’intolérance. Toutes les mères ne sont pas égales, peuvent élever leurs enfants seule, se lever des années 10x dans la nuit, avoir eu une grossesse à problemes etc etc. Signée : une mère de 3 enfants., cadre, qui vient de reprendre un M2, sportive, 1m73/61 kilos mais qui ne fait pas des grands discours sur ce qu’elle ne connaît pas !!!

      • Marine 6 octobre 2015 à 10:45 Répondre

        Merci Audrey et Anaïs, je suis contente d’avoir lu vos messages, vous avez exprimé avec franchise une mise au point nécessaire.

  • Julie 17 septembre 2015 à 11:18 Répondre

    Bravo pour ta franchise, tu n’as pas peur de te faire fustiger et c’est un de tes côtés que j’admire et que j’envie beaucoup ! Je ne suis ni maman, ni en surpoids, ni inactive, donc ça pourrait sembler facile d’être d’accord avec toi; mais je suis la fille d’une mère de 4 enfants qui pèse aujourd’hui et depuis toujours 50 kilos. Ma mère a pris 23 kilos pour moi et une quinzaine de kilos pour chacun de mes trois petits frères, elle a toujours su retrouver sa ligne très rapidement en ayant une hygiène de vie saine la plupart du temps et en étant très active.

  • sandrine 17 septembre 2015 à 11:21 Répondre

    Je suis contente que tu ai écrit cet article. Je t’avoue que ça m’avais fatigué de voir les commentaires sous les photos que tu postais suite à l’arrivée de ta fille. Le sport, c’est ton travail après tout. Celles qui s’émerveillaient devant ton ventre redevenu plat me semblaient parfois l’avoir oublié. Ça me renvoyait toujours aux remarques qu’on a pu me faire. Plein de copines le souligne, où est-ce que je trouve le temps de lire autant ? Entre le boulot et les enfants? Je suis chercheuse, je lis énormément dans le cadre du boulot, alors le soir prendre un bouquin et lire autre chose que de la science c’est un automatisme. Je me dis que c’est un peu pareil pour toi, à un autre niveau bien évidemment. Mais ça ne te “coûte ” sans doute pas autant de prendre soin de ton corps, de bouger, de faire du sport, bien sur que la dynamique est différente pour chacune! Bref, tout ça pour dire que j’adore la façon dont tu déculpabilises les gens et leur rapport à eux-mêmes. Tu es une vraie bulle d’oxygène! Merci!

  • cha 17 septembre 2015 à 11:30 Répondre

    Cela fait des années que je te suis, ton article est criant de vérité, ma fille a eu 1 an le mois dernier et suite à ma grossesse 3 kilo superflus restent, cependant lorsque l’on me dit “oh ca va tu as accouché il y a 1 an” ca je concevais cette phrase les 3 premiers mois mais après non comme tu le dis si bien ce ne sont plus des kilos de grossesse! Ce qui m’embete dans mon cas c’est que je suis très sportive (1h de cardio par jour) je mange très équilibré, je m’octroie apéro et resto avec les copains le week end et le reste du temps j’ai une alimentation saine. Pour ma part je ne vois pas trop où ça pêche !? plus de renfo? j’ai même pensé à aller voir une nutritionniste ayant été sujette à des problèmes de poids étant jeune 🙂

  • anna 17 septembre 2015 à 11:33 Répondre

    Ce discours est beau mais des fois la réalité est plus lourde !!! Maman de 3 enfants, j’ai subit le harcèlement au travail, j’ai démissionné depuis peu. Mon mari bosse en internat, nous n’avons pas de famille et je suis au chômage sans indemnité. Alors trouver du temps pour faire du sport et bien je ne le peux pas ! Je suis 365j/an maman pas de famille qui me prennent les enfants le temps d’un WE, de vacances. Nous vivons avec 2000 euros par mois à 5 ! Donc Oui j’ai encore des kilos de grossesse ma fille a eu 2 an ! Je les appelle comme cela car je mange équilibré mais ma vie stressante fait que je n’ai pas réussi encore (à défaut des 2 autres grossesse) à retrouver mon poids avant grossesse. Je crois que c’est beau la vie de BOBO, quand on peut se faire garder les loulous, allez à la salle de sport, … mais dans la vraie vie, souvent les femmes que je croise se disent comme moi elles n’ont plus le temps de penser à elles. Et en ce qui concerne insta gram ou Facebook à oui il y a des supers filles bien motivées qui ont retrouvé la ligne mais souvent elles n’ont pas d’enfant et un job ! et ça ça change tout. Et le bon côté des réseaux socio c’est qu’on en se sent pas seul, le revers de ma médaille c’est que tout y est édulcoré ! On prend une photo de nous pas au saut du lit décoiffé etc… on met en scène sa vie, son intérieur ses petits plats et bien tous ceux qui ont le temps de prendre en photo leur assiette joliement dressée n’ont rien d’autre à faire que cela ! Tout le temps à être sur insta, facebook et autres c’est du temps que vous avez “en trop” ! Alors Ouij’ai des kilos en surplus de ma dernière grossesse, j’ai passé 30 ans et je vois qu’ils sont plus durs à perdre, la dépression a fait son oeuvre aussi mais je veux bien qu’on échange nos vies 12 semaines ! Comme ça j’aurais le temps de mener à son terme le TBC ! et vous me direz si vous avez eu le temps et l’argent de tout gérer comme une pro svelte et souriante que vous ètes.

    • Marie 17 septembre 2015 à 14:03 Répondre

      Bonjour Anna, je te rejoins, malheureusement. Notre état de santé, puisque c’est bien de cela dont nous parle Lucile, est dépendant de notre situation familiale et économique.

      • Laureine 18 septembre 2015 à 09:33 Répondre

        Un article qui fait couler beaucoup d’encre! Anna, je te comprends très bien…je suis aussi maman de 3 enfants, je bosse la nuit, je n.ai pas de famille pour m’epauler j’ai eu pas mal de problèmes de santé et pourtant le sport me permet d’évacuer tout ces soucis…même avec les enfants tu peux bouger et ils en seront très contents.! Quand aux kilos de grossesse ce n.est pas tant le problème des kilos je pense mais plutôt la déformation de notre corps! Je n’ai aucun kilo en trop mais un bidou du à mes grossesses…il faut aussi savoir s’accepter telle que l’on est! La vie n’est pas uniquement faite pour les filles ultra minces!Courage!!!

      • Sophie J 18 septembre 2015 à 15:02 Répondre

        Rejoins le mouvement No Excuse Mom sur Facebook.
        J’ai un enfant, un job à plein temps, 4 heures de trajet domicile-travail, personne pour nous relayer pendant les 18 premiers mois de notre fils. Je n’ai pas 1€ à mettre dans une salle de sport.
        J’ai perdu 12 kilos et je prépare un semi-marathon alors que j’étais tout sauf sportive.
        On peut toutes y arriver!

    • Sunshine44 17 septembre 2015 à 16:04 Répondre

      Enfinnnnnn ! Merci pour ton témoignage qui rejoint le mien !

    • Laure 17 septembre 2015 à 16:52 Répondre

      Anna, je réponds par rapport à votre dernière phrase qui parle du temps et de l’argent car je ne suis pas d’accord avec vous.
      En étant maman de 3 enfants, je suis sûre que dans votre emploi du temps, vous pouvez vous accordez à faire du sport, même 15 minutes. Le sport est accessible à toutes et ne demande pas de moyens financiers, un ordinateur avec internet et on trouve facilement des exercices à faire, sur youtube, dailymotion, sites internets….etc
      Et même s’il est vrai que la motivation dépend énormément de l’état de santé dans lequel nous sommes (stress, maladie…etc), et qu’il est difficile de se motiver à faire du sport et bien sachez que le sport permet vraiment de se déstresser et de penser à autre chose. Le sport peut être ce moment rien qu’à vous, où vous prenez du temps pour vous, et cela peut vraiment vous faire du bien au moral.

    • Laure 18 septembre 2015 à 06:16 Répondre

      Tu es donc au chômage, et tu n’as pas le temps ? C’est une blague ? Tu as le temps pour les séries télé ?

    • Alice 18 septembre 2015 à 08:50 Répondre

      MERCI ANNA !!
      Lucile redescend sur terre stp 🙂

    • Lau 18 septembre 2015 à 19:00 Répondre

      Je pense au contraire que le sport peut être une bonne thérapie et un bon moyen se sortir de vôtre quotidien ne serait ce qu’une demi heure deux fois ou trois par semaine. Le seul point où je suis d’accord avec Lucile c’est que les enfants ne sont pas une excuse. Le soir ils dorment, le matin aussi, donc trouvé 30 minutes pour faire du sport chez soi sans matériel, ou avec peu comme une corde à sauter par exemple ce n’est pas le bout du monde. Passé un moment ce n’est plus des kilos de grossesse, c’est juste logique pas la peine d’être coach sportive pour le savoir. Courage à vous ! <3

      • Lublu 21 septembre 2015 à 12:49 Répondre

        Le soir ils dorment? le matin ils dorment? un fils de 3 ans couché à 20h30 levé à 6h30, une fille de 6 mois, couchée à 22h30, levée à …1h du matin, rendormie vers 2h, relevée à 4h du matin, 6h du matin (les bonnes nuits)… ce qui laisse un créneau horaire de 22h30 à 1h du matin pour une bonne nuit de sommeil, un creneau bien assez large pour regarder un film à la tv, faire deux heures de sport, dégager le tas de repassage, répondre à 10 e-mails et appeler 3 copines, non?
        … tout le monde n’a pas des enfants qui dorment… * et le jour je travaille (hein, des fois qu’on pense que toutes les jeunes mères enfilent des perles)…
        Donc, non, je n’ai plus de kilos de grossesse, mais j’ai la peau flasque, et des cernes plus grandes que mes yeux… le sport j’en ferai, mais le jour où je pourrai dormir plus de deux heures de suite, car aujourd’hui vraiment ce n’est pas ma priorité..

      • Elisabeth 22 septembre 2015 à 14:20 Répondre

        aime bien ce commentaire “les enfants ne sont pas une excuse. le soir ils dorment, le matin aussi”. C’est bien de faire des généralités mais il faut bien comprendre que toutes les mamans sont dans des situations différentes. Ma fille de 1 an fait des vraies nuits sans interruption depuis 1 mois. J’ai onze mois de sommeil haché à rattraper. J’ai un mari qui bosse souvent le soir et le dimanche et pas de famille sur place. Je prends le temps d’aller à la piscine une fois par semaine entre midi et deux mais je n’ai ni le temps ni les moyens de faire beaucoup plus. Je sais que je pourrais mieux manger, faire un peu de sport le soir dans mon salon mais la vérité c’est que je préfère prendre un bouquin ou diner tranquillement avec mon mari s’il est là. Je sais que trouver du réconfort dans la nourriture n’est pas une solution mais après une journée difficile je ne pense pas être la seule à craquer pour du fromage et un dessert au chocolat. Je suis lucide mes kilos en trop ne sont pas dus à la grossesse même si ça n’arrange rien. J’aimerais juste qu’on arrête de nous mettre la pression sur notre physique. C’est important d’être en bonne santé mais dire aux femmes qu’elles n’ont pas d’excuse pour ne pas se bouger c’est inacceptable. C’est une fois de plus nous soumettre à un diktat qui s’ajoute à celui de la mère parfaite, de l’épouse parfaite ou de la professionnelle parfaite.

    • Audrey 19 septembre 2015 à 06:15 Répondre

      Ne culpabilisez pas ! Lisez plutôt cet article cela vous fera du bien 😉
      http://www.mamanstestent.com/2015/09/linjonction-permanente-faite-aux-corps.html?m=1

    • Janine 20 septembre 2015 à 19:52 Répondre

      Bonjour Anna, je suis désolé mais ma mère qui a eu 8 grossesses dont une gémellaire et elle a toujours réussi ses kilos de grossesses. Pour sa dernière grossesse, ma petite soeur à 6 mois et elle a perdu presque tous ces kilos et on ne roule pas sur l’or. Enfin je pense que Lucile doit gérer ses entrainements, sa vie pro, ses enfants…

    • Emma 21 septembre 2015 à 11:38 Répondre

      Vous n’avez pas lu l’article? Elle dit justement que le manque de temps est l’un des facteurs pour lesquels on ne perd pas de poids! Et quand elle met des vidéos gratuites à disposition sur Internet pour 10 à 15mn par jour, la traiter de bobo est une sacré blague! Elle met le sport à disposition pour tous. Si vous ne voulez pas en faire, c’est votre problème.

    • Jours Heureux 22 septembre 2015 à 13:27 Répondre

      Chère Anna,

      C’est bien triste d’avoir une vie qui ne permet pas de s’épanouir, et j’en suis désolée pour vous. Par contre là où je ne comprends pas, c’est pourquoi avoir fait trois enfants ? Quand je lis de tels messages, des mères de famille en détresse ou débordées ou à bout, qui se sont en quelque sorte sacrifiées pour leur famille, ça m’afflige. Car à notre époque nous avons quand même de bons moyens de contraception, nous savons ce qu’engendre le fait d’avoir des enfants et de les élever, je me demande comment on peut se mettre dans cette situation dans notre pays.
      Je ne juge pas, chacun fait ce qu’il veut, mais je trouve ça bien triste et j’ai du mal à plaindre ces femmes qui ont fait ce choix d’avoir beaucoup d’enfants.
      Je vous souhaite de trouver un équilibre qui vous permettra de vous épanouir en tout cas.

      • Laure Anne 23 septembre 2015 à 09:27 Répondre

        Je suis bien d’accord avec toi ! J’ai toujours du mal à comprendre le discours, notre foyer n’a pas assez de revenu mais, est composé de 3 enfants a qui du coup, nous ne laisserons pas le choix de faire des études ou non etc. etc. Ça peut choquer mais pour moi bcp trop font des enfants sans pouvoir les assumer financièrement, bref c’est un autre débat !

        Je soutiens Lucile car on ne peut pas se plaindre d’avoir des kilos en trop de nos jours ! Et je souhaite insister sur le “se plaindre” ! Car on peut les assumer, perso je suis sportive (marathons etc.), mais dans mon entourage la majorité ne fait aucun sport (avec ou sans enfant). Certaines auraient quelques kilos à perdre selon mon jugement esthétique, mais elles les assument pleinement donc tant mieux et je ne suis pas là à leur rabâcher “tu devrais faire du sport etc.” (je ne parle pas des cas d’obésité qui mette en danger la santé). Si vous êtes là (sur le site de Lucile) c’est que vous vous intéressez au sport ou que vous cherchez à comment vous pourriez vous y mettre, donc arrêtez les excuses qui vous empêche de concrétiser et ayez un peu de bon sens : privilégier les escaliers, marcher autant que possible, quelques minutes de renforcement musculaire, un peu de corde à sauter … Rien ne peut empêcher de le faire ! A part la volonté …

      • krakette 6 octobre 2015 à 13:34 Répondre

        J’adore ce com.
        Je ne veux pas consacrer de mon temps, de mon argent, de mon espace à des enfants, ben du coup j’en ai pas. Voila. Facile. Et oh tiens le matin j’ai du temps pour faire du sport, 1h si je veux et je dors 8h à 8h30 par nuit, vous devriez essayer c’est trop bien 🙂

    • blablabla 3 novembre 2015 à 15:06 Répondre

      Tu as des enfants mais qu’est ce qui t’empêche de prendre 1/4 d’heure pour faire un peu de sport (via les video de notre chère Lucile par exemple) tu as bien eu le temps d’allumer ton ordinateur et de venir surfer sur ce site. Rien que pour ça je paris que tu as consacré 1/2 heure de ton temps (au moins). Si tes enfants sont capable de ne pas s’entre tuer pendant que tu es sur ton pc, je ne vois pas ce qui t’empêche de prendre un peu soin de toi a la place. Voir même de le faire avec eux. J’aime énormément faire participer les enfants à mes activités sportives, l’apprentissage du sport fait partie de l’éducation.

  • mathilde 17 septembre 2015 à 11:36 Répondre

    MER-CI!!!!! Enfin!!! Lorsque je parle autour de moi que je me suis remise au sport, j’entends très souvent “oh ben ça va pourtant tu as eu 2 enfants quand même”…. Ce à quoi je réponds généralement “oui mais le dernier a 2 ans alors bon, l’excuse des enfants…” . Et généralement, j’ai droit à un regard de travers…. lol . Je mesure 1m68 et rentre aujourd’hui dans une taille 40 . (je ne parle pas de poids, si il y a bien une chose que j’ai appris récemment, c’est que ça ne veut rien dire 😉 ). Je n’ai pas un objectif taille 32, mais j’avoue qu’une taille 38 m’irait bien 😉 . Et plus que des mensurations, je recherche vraiment un corps harmonieux. Etre à l’aise dans mon corps. Et je veux que les seules marques de mes grossesses soient mes vergétures (hum). J’étais en surpoids AVANT mes grossesses . J’avais abandonné l’idée de m’occuper de mon corps. Je l’ai maltraité, avec des régimes à la c**, avec une alimentation très aléatoire et bourrée de plats préparés. Je suis depuis quelques temps maintenant le TBC, j’ai lu tes livres, suis sur FB et IG des fitness girls, et mon dieu, quelle source de motivation!!! Et oui, un peu de sport, avec 2 enfants, un boulot à plein temps ,des horaires pourris , c’est possibles. Je ne dis pas que je fais du sport TOUS les jours, mais voilà, 1h de zumba par semaine c’est possible. Et j’y rajoute 3 séances de renfo musculaire. pas forcément faites aux bons jours. Mais c’est fait! Et l’on peut faire du sport AVEC ses enfants! Rien de mieux qu’1-2 séance de corde à sauter avec ma fille!!! Elle adore ça, on fait des “concours ” toutes les deux! (et du haut de ses 5 ans 1/2, elle me bat régulièrement 😉 ). Une bonne ballade en famille le dimanche, sur un parcours de santé, et hop, on joue avec le papa!
    Et pour les repas, je terminerai par dire que ce que nosu mangeons avec nos enfants leur apprends les bases pour l’avenir. Ma plus grande fierté? Ma fille qui a réclamé du brocoli à la vendeuse de fruits et légumes sur le marché durant nos vacances…. “maman trop bien on va pouvoir manger du brocoli de l’ile de Ré!!!”. La vendeuse était scotchée et moi, juste morte de rire!!! Merci d’enfin dire les choses. Et merci du travail que tu fais, car je sais que sans avoir commencé à te lire, je serai retombée dans un régime dangereux pour ma santé….

    • Hélène 17 septembre 2015 à 12:36 Répondre

      Je liiiike à fond ! Tout pareil 😉

  • Sunshine44 17 septembre 2015 à 11:53 Répondre

    Bonjour Lucile,
    Je me permets pour la 1ère fois un commentaire et je suis aussi du genre franche. Je suis ton blog et j’apprécie tes articles pour la plupart et la façon dont tu t’adresses aux femmes, quelles qu’elles soient, pour les motiver. Par contre, je trouve ton article vraiment très “donneuse de leçon”, et même si dans le fond tu as raison sur les kilos de grossesse, je ne trouve pas que l’on se cache toujours derrière de fausses excuses. Que dire par exemple de ces mamans qui élèvent leurs enfants et gèrent un quotidien seules en plus d’un boulot ? Peut-on malgré tout admettre qu’on n’a pas le corps de nos 20 ans toute notre vie, et d’autant plus après des accouchements ? Peut-on admettre que Dame Nature est injuste et selon aussi son patrimoine génétique la lutte n’est pas la même ? La compassion ne motive peut-être pas à faire du sport mais afficher son corps tabletté en-tête d’article, d’autant plus quand on est coach sportive (ton boulot te permet de faire du sport, et c’est vraiment chouette), je trouve ça à l’inverse du discours que tu revendiques aussi sur l’acceptation de soi-même. J’espère que cela ne sera pas pris pour de la jalousie car ce n’est vraiment pas le cas. Je trouve juste dommage que d’un côté tu dises qu’il ne faut pas être obsédée par les photos des mannequins de 20 ans (et c’est vrai !) et de l’autre tu dis que ce n’est qu’une question de fausses excuses, sans nuance… et tu arbores fièrement tes abdos à toutes celles qui te suivent… tu es très belle et talentueuse, aucun doute, et tu t’en donnes les moyens, on est toutes d’accord … nullement besoin de voir ton nombril pour le comprendre.

    • Saynary 17 septembre 2015 à 20:21 Répondre

      Tellement d’accord avec toi ! C’est ce que j’ai dis une fois sur IG en dessous d’une photo exhibant ses abdos en tenue de ville! Totalement hors sujet! Je te suis depuis le début Lucile, quand tu avais que 500 abonnés sur IG, tu as tellement changée! Oui tu as réussi, mais comme dit sunshine44, tu es devenue tellement nombrilliste que tu deviens en total contradiction avec ton discours de toujours sur l’acceptation et l’amour de son corps quel qu’il soit….

    • alix 18 septembre 2015 à 09:02 Répondre

      Merci pour ce commentaire !! Tout à fait d’accord !

    • mymy 18 septembre 2015 à 13:57 Répondre

      Elle ne donne pas de leçons, pourquoi voir le négatif partout? Elle donne plutôt des conseils, elle expose son fonctionnement, sa routine afin d’aider justement les personnes qui ont du mal à gérer. Je suis maman également , d’un bébé, j’ai un travail, un mari et je cuisine en plus, je n’achète rien de préparé, je fais absolument tout et pourtant et ben je fais du sport.
      Ok je l’avoue j’aime çà, c’est un besoin donc je trouve le temps, je préfère çà que regarder la tv par exemple. (et d’ailleurs pas trop le temps..C’est sûr çà aide d’aimer çà, je l’accorde.
      “nullement besoin de voir ton nombril, un peu de compassion….” ppff…mais justement, elle te montre que c’est possible, elle te montre que le corps est incroyable, elle te montre qu’il faut y croire, elle aussi à un travail, des enfants, un mari , elle cuisine, un quotidien à gérer, elle est coach certes çà aide mais en plus elle écrit, elle fait des émissions de tv…
      Arrêtons de se plaindre constamment, chassons les mauvaises pensées, il faut savoir aussi reconnaitre que parfois le problème vient de nous, et pas forcement des autres.

    • Audrey 19 septembre 2015 à 06:18 Répondre

      Bien d’accord avec toi ! Son article est loin d’être bienveillant et pour la tolérance bah on repassera !
      Je te conseille la lecture de celui-ci:
      http://www.mamanstestent.com/2015/09/linjonction-permanente-faite-aux-corps.html?m=1

      • Anais 7 novembre 2015 à 00:08 Répondre

        Faire des enfants pour leurs mettre sur le dos vos malheurs, vos problèmes d’argent et de temps c’est beau !! Ils ont l’image d’une mère malheureuse et fatigué quel exemple! Assumer ou n’en faite pas! Ou au lieu de passer deux heures sur des sites de sport à rager faite en ça vous fera du bien je pense !!

    • Marine 6 octobre 2015 à 10:48 Répondre

      Egalement tout à fait d’accord! Merci pour ce commentaire qui remet les choses à leur place, malgré tout le respect que j’ai pour Lucile.

  • agnes 17 septembre 2015 à 12:05 Répondre

    Oui ma grand mère m a dit un jour que elle n avait jamais pris de poids durant ses grossesses et elle m a dit celles qui mangent tout le temps”c est juste de la gourmandise”!! moi je la crois même si je n ai pas d enfants je pense que out peut s améliorer dans la vie y compris les mauvaises habitudes!!y a cas te regarder pour comprendre que ce n est qu une question d envie tout simplement …Bisous et au fait j espers que tu vas bientôt mettre de news vidéos sur you tube car j ai besoin de tes belles vidéos et de tes encouragements pour rester au top de ma forme!!!!

    • Audrey 19 septembre 2015 à 06:20 Répondre

      Mais c’est quoi ce cliché de la femme enceinte qui mange tout le temps ? Vous parlez d’une situation que vous ne connaissez même pas. Et les hormones ça vous parle ?
      Un peu d’ouverture d’esprit et de bienveillance s’il vous plait:
      http://www.mamanstestent.com/2015/09/linjonction-permanente-faite-aux-corps.html?m=1

      • Lucie 21 septembre 2015 à 14:51 Répondre

        Les hormones ont bon dos tiens ! Je suis enceinte de quatre mois, alitée le premier mois car épuisée (les hormones sûrement du moins c’était comme ça j’ai fait avec) et pourtant j’ai pas pris de poids jusqu’à maintenant où je commence tout juste. J’ai des envies bien sûr, je suis quelqu’un de gourmand, de temps en temps je m’offre un plaisir, un pâtisserie par exemple. Le reste du temps je fais gaffe “On mange pas pour deux mais deux fois mieux” car j’ai un être en devenir en moi et j’en suis pleinement responsable, j’ai envie dès maintenant de prendre soin de lui alors je fais gaffe, je prend sur moi, je me contrôle quoi ! Un peu de motivation ! On prend pas des kilos comme par magie, mes amies ayant pris pas mal de poids (+ de 20kg) me l’ont toutes dit : “on s’est fait plaisir”, “c’était no limit”, et bien c’est parfait, au moins elles assument et ne culpabilisent pas ! Je les trouve belles comme elles sont, parce qu’elles sont bien dans leur peau, c’est tout ce qui compte ! Alors les hormones désolée, c’est pas une excuse valable ! On y est toutes soumises !

        • mais non... 21 septembre 2015 à 19:39 Répondre

          enceinte de quatre mois et tu n’as pas pris… alors je ne sais pas si on te l’a dit mais la grossesse dure 9 mois… tu auras peut etre un autre discours en fin de grossesse…soyez indulgentes quand on ne connait pas la situation au moins….

          • Lucie 1 octobre 2015 à 10:40

            Y’a des mamans qui a 4 mois ont déjà pris entre 6 et 8 kilos 🙂 C’est un fait j’ai pu le constater autour de moi car on de grosses envies au départ c’est un fait ! C’est pas toujours évident de résister mais c’est comme ça ! Donc pas de soucis on en reparle en fin de grossesse quand j’aurais pris entre 9 et 15kg comme recommandé, bye !

        • Emy 23 septembre 2015 à 14:47 Répondre

          oui oui… on verra. J’ai eu trois enfants, et pour les trois grossesses je n’ai pas pris un gramme (voir j’ai perdu) avant le 5eme ou 6eme mois. mais après j’ai pris en moyenne 12 kilos (en quatre mois donc) sans changer mon alimentation. Aujourd’hui mon bébé a 2 mois, j’ai perdu tous mes kilo de grossesse et plus. Mais je n’ai pas retrouvé mon corps d’avant cette grossesse (il me faudra sans doute 9 mois…) pour ce qui est de mon corps d’avant les enfants je lui ai dis adieu, car je sais qu’il ne reviendra pas, quelque soit le sport que je ferais…

          • Lucie 1 octobre 2015 à 10:49

            Je m’attends à prendre ces kilos, jusqu’à 15 si le bébé en a besoin, le contraire serait vraiment inquiétant ! Donc tout ça me parait normal 🙂

  • Maman_2_anges 17 septembre 2015 à 12:18 Répondre

    Apres la naissance de ma fille, je me trouvais toutes ces excuses, fatigue, pas le temps, le sport n’est pas pour moi.. Etc etc et Apres la naissance de mon 2ème, travaillant de la maison et étant tenté de grignoter toute la journée j’ai décidé de me bouger les fesses. Et finalement, le temps je le trouve, on oublie la fatigue tellement on se sent bien Apres et voir les effets sur le corps… J’ai rééquilibré mon alimentation, 2 à 3 renfo par semaines et 2 a 3 run. Et je suis en manque si je ne peux pa faire de sport. Ma fille adore elle essaie de faire des choses avec moi du coup.. Si on s’en donne les moyens, on peut le faire. Rien n’est facile. Tout ce que tu dis est tellement vrai, il faut arrêter de se mentir. Au bout de plusieurs années se ne sont plus des kilos de grossesse. Continue avec ta joie de vivre et la motivation que tu nous procure… J’espère un jour réussir à avoir le ventre aussi musclé que le tien!!! Tu es superbe

  • lydie 17 septembre 2015 à 12:32 Répondre

    merci !!! j’adore cette article ……merci !!!!
    j’ai 2 enfants (2ans et 5ans) et après chacune de mes grossesses hors de question de garder ce poids et ce corps déformé par la grossesse hop hop hop …..après la naissance de ma fille surtout j’ai perdu mes 12kg en 4mois deja rien qu’avec la reprise d’une alimentation équilibré et saine. une fois la rééduc périnée faite go !!! reprise des footing et renforcement musculaire. A mon anniversaire en avril je n’ai jamais eu ce poids ni ce corps ….encore mieux qu’avant mes grossesses trop fiere de moi !!! aujourd’hui je m’entretien avec 2 footings d’1h par semaine et 3 renfo muscu de 30min a la maison (avec ma fille qui essai d’imiter maman) alors les filles ….on y va, motiver !!! et bye bye les poids de grossesse …….

  • Hélène 17 septembre 2015 à 12:34 Répondre

    Mais qu’il est beau, cet article ! C’est vrai, on se leurre toutes un peu avec nos kilos de grossesse. La preuve : Moi, j’ai pris 10 kg à chaque grossesse et dans les 3 mois, j’avais reperdu ce poids (à 1 ou 2 kg près). C’est après que j’ai repris (LOL). Clairement parce que je n’ai pas fait attention à mon alimentation ni fait de sport pour inverser la vapeur ! Tu as raison : une fois qu’on ne se voile plus la face, c’est là que le travail peut vraiment commencer. Il faut ACCEPTER, ADMETTRE qu’on n’a pas fait ce qu’il fallait (bon… en même temps… c’est pas facile !)… MAIS ne jamais oublier qu’il n’est jamais, jamais trop tard pour bien faire. Parce que je trouve qu’on a trop souvent tendance à croire que c’est fichu après un certain nombre d’années. C’est faux. Il n’y a pas de “délai”, de “date de péremption” après laquelle c’est trop tard, on est foutues, notre corps est foutu (enfin dis-moi si je me trompe). Je garderai toujours mes vergetures de grossesse (ça pour le coup, à priori, je crois que je n’y peux rien… j’ai hydraté ma peau pendant mes grossesses et malgré tout, le 8e mois m’a été fatal à vie) mais pour le reste, je peux changer la donne. Merci, coach !

  • pauline 17 septembre 2015 à 12:39 Répondre

    Bonjour Lucile,

    Ton article d’aujourd’hui me fait énormément de bien.
    En effet, mon conjoint est prêt à être papa mais j’ai trop peur du changement de mon corps et de me retrouver comme ma maman… avec un sur poids et un corps extra flasque. (Méchant à dire mais c’est l’exemple le plus direct que j’ai)
    Avec ton témoignage et celui des autres filles, je me dis que malgré la grossesse je peux y arriver. Je vais donc revoir mes acquis et moins penser à l’effet négatif que fera la grossesse sur mon corps.
    Continues ainsi tu es motivante !

    • oui 17 septembre 2015 à 17:48 Répondre

      oui on peut y arriver c’est sur ( j’y suis moi arrivée), mais ne te compare pas à Lucile qui est coach et dont le métier est de faire du sport..; quand tu es maman et que tu bosses le sport sera le soir quand bébé dort et la maison sera rangée , ou le soir en club quand le papa sera rentré du boulot et ne sera pas lui à son sport… pas si simple en terme d’organisation familiale, il faut le savoir…

  • sophie 17 septembre 2015 à 12:40 Répondre

    Pas de problème de “kilos de grossesse” pour moi, mais pour mon ventre il y a un avant et un après. Je parle de cette bouée qui m’accompagne désormais (et qui passe par dessus mes pantalons…) Je ne désespère pas de la voir un jour disparaître un jour. Cela fait maintenant 6 mois que j’ai accouché. J’ai voulu me remettre au sport le mois dernier mais cela était trop tôt pour mon périnée (il faut dire qu’il a bien morflé et les exercices n’étaient pas adaptés ! ). Je vais m’y remettre à la fin de mes cours de rééducation du périnée. Pour le moment, je suis motivée.

  • Simplecommechou LeBlog 17 septembre 2015 à 12:43 Répondre

    Ah ah ah!!!! ENFIN quelqu’un qui dit la vérité !
    Moi je dis souvent que les kilos en trop je les avais bien avant les grossesses 😉

  • Mary 17 septembre 2015 à 13:11 Répondre

    Mes ovaires polykistiques et le surpoids incontrôlable qu’ils peuvent entrainer me font soudainement déprimer 🙁 Je sais bien que je suis un cas particulier et que ça n’a pas énormément de rapport à prioris, mais je fais du sport presque tous les jours depuis Janvier (30m min de cardio, ou de renforcement musculaire), je mange sain, je ne grignote pas, je marche beaucoup pour aller bosser. Je ne mets aucun sucre dans mon thé ou mon café, je ne prends pas de dessert, je mange 90% végétarien. Et j’arrive à peine à me maintenir. 75% des femmes ayant ce problème hormonal sont en obésité. J’ai peur de la grossesse pour ce qu’elle va m’apporter en plus sur les fesses. Le moral est au plus bas. Et je culpabilise de lire cet article que j’aimerais bien pouvoir appliquer à mon cas 🙁 Mais en 9 mois de sport et d’efforts, même si j’ai pris du muscle et perdu un peu sur le ventre et les cuisses, j’ai perdu en tout 500g. C’est déprimant. Ok ça se voit “un peu” sur la silhouette. Mais la confirmation de la balance après tant de temps m’encouragerait. Les hormones sont ma bête noire. Entre l’acnée et la pilosité, tout est déréglé chez-moi et je n’arrive pas à avoir d’enfants à cause de ça. Bref tout ça on s’en fiche, mais je voulais juste ajouter que ben.. parfois les hormones sont aussi responsables de ces surpoids. Et il n’y a rien de plus “hormonal” qu’une grossesse 😛 Des fois le corps stocke parce qu’il a un problème autre que la motivation ou l’hygiène de vie 🙁

    • cyt 17 septembre 2015 à 15:24 Répondre

      Bonjour Mary, juste pour te dire, que oui, on ne pas pareil face aux hormones, mais il ne faut pas désespérer. On doit rester attentives, encore plus, mais c’est gérable. J’ai enchainé 3 ans de traitements en PMA pour tomber enceinte. C’était très dur, vraiment. Le poids qui faisait yoyo, j’ai connu… les traitements hormonaux aussi… alors il faut s’accrocher, accepter des fois que ce n’est pas notre faute, mais ne pas se lâcher et se laisser aller. Surtout faire attention avec l’anxiété… faire du yoga, se faire chouchouter avec une séance de massages, ça fait du bien à la tête et c’est par la que tout commence.

      Par miracle je suis tombée enceinte sans les traitements, on n’y croyais plus… et je suis maintenant a 8mois et demi. Courage, ça va marcher! Pendant les 3 premiers mois j’ai eu très peur, j’ai pris beaucoup de poids beaucoup trop vite, mon médecin ma tiré les oreilles 😉 et je me suis reprise en main, et la je suis a +7 kg , c’est niquel. (j’ai presque rien pris au 2eme trimestre, tout en mangeant équilibré, très léger le soir, j’ai pas de carences)

      Je te conseille vraiment le yoga, ça aide aussi dans l’équilibre hormonal et psychologique. Je t’envoie plein d’énergie positive!

  • Magali 17 septembre 2015 à 13:11 Répondre

    Très bien décrit Lucille!
    C’est le message que j’essaie de faire passer (de façon diplomatique bien sûr) à certaines copines qui envisagent la chirurgie car “il n’y a rien à faire de toutes façons, ça ne partira jamais!”
    Alors que leur temps libre sans enfant consiste uniquement en réseaux sociaux et TV.
    Et qu’elles sont trop fatiguées pour cuisiner et que les enfants de toutes façons n’aiment rien que les pâtes ou le riz!
    J’essaie de leur montrer que même si c’est dur, on y arrive petit à petit, en se prenant par la main. Pour ma part je ne grossis quasi pas pendant la grossesse, mais j’ai pris 15 kg en 18 mois après l’accouchement alors que ma 2e fille ne faisait pas ses nuits. Le problème a été résolu à ses 19 mois (enfin!), donc plus d’excuses pour continuer le grignotage et les soirées/we sur le canapé à végéter!
    Il ne me reste plus que quelques kilos à perdre, mais notre hygiène de vie à toute la famille a radicalement changé et on se sent tous tellement mieux! Il n’y a pas de deadline pour se prendre en main. Merci Lucille pour ce que tu nous apportes!

  • sego 17 septembre 2015 à 13:39 Répondre

    Bonjour Lucile,

    ton message me fait penser à ma maman. Je n’ai pas d’enfants mais je compte bien ne pas conserver des kilo au-delà d’un an!

    Sinon, je voudrais te contacter en message privé, m’ai je n’arrive pas avec le lien que tu as mis.
    Merci d’avance et bonne journée.

  • deltreylicious 17 septembre 2015 à 13:40 Répondre

    Super article !!! Je le montrerais à ma soeur qui vient d’accoucher !
    Deltreylicious

  • StephD 17 septembre 2015 à 13:41 Répondre

    Bonjour Lucille. Je suis “plutôt mince”. 56 kilos pour 1m70. Cependant pour mes grossesses, j’ai pris respectivement 17 et 23 kg. Non, je ne me suis privée de rien 😉
    Et je t’assure que malgré des heures de running et trois séances de muscu par semaine, mon “petit” ventre reste visible. Je suis musclée mais mon ventre reste un tout petit peu rond. Et ma peau est distendue. Mon dernier à 2 ans. Puis je encore espérer une amélioration?

  • deldes 17 septembre 2015 à 13:53 Répondre

    bonjour

    je suis diététicienne, je travaille souvent auprès de mères de famille…qui en effet pour la plupart ne retrouve pas leur silhouette d’avant…c’est un fait!

    OK pour dire que ça demande du boulot et que c’est pas de la magie.
    Mais la disponibilité et l’énergie que demandent le duo régime/sport ne sont pas forcément faciles à intégrer aux journées des Mamans…

    mais 2 choses m’interpellent:
    – comme le dit Sunshine44, il y a quand un patrimoine génétique plus ou moins favorable… on a pas besoin de comparer nos assiettes avec les copines pour se rendre compte que Dame Nature n’est pas équitable… 🙁
    – comment lutter contre les dégâts sur la peau, ok on peut perdre la graisse et se remuscler, mais les grossesses (et la prise de poids surtout si trop importante) laisse des dégâts sur la fermeté cutané…et la aussi Dame Nature est injuste

    en tant que coach, que conseillez pour agir sur la peau et éviter l’effet plissé…genre ballon dégonflé?? je conseille les massages avec des huiles raffermissantes mais ce n’est pas miraculeux…

    alors coach, je suis preneuse de vos conseils “localisés” 🙂 merci

  • stellalicia 17 septembre 2015 à 13:56 Répondre

    Super article !! Je suis entièrement d accord avec toi… j ai deux enfants (5 et 2 ans) et j ai toujours mes “fameux kilos de grossesses” enfin…. mes kilos quoi… car finalement ces kilos que je me traîne … à chaque période de ma vie ils ont porté un nom les kilos de la rupture… les kilos de la vie en couple, les kilos du stress au boulot et les kilos de grossesse!!! Effectivement c est un peu l excuse oui !!! En tout cas je me suis complètement retrouvée dans ton article…. merci à toi de nous faire partager tes expériences et des idées

    • Emma 21 septembre 2015 à 11:47 Répondre

      Pareil! Mes kilos en trop sont toujours synonymes d’une partie de ma vie, mais il faut savoir clore les chapitres aussi! Et mon corps est toujours un peu différent, mais c’est normal.

  • Sandra 17 septembre 2015 à 14:58 Répondre

    Lucile, je suis votre blog depuis quelques temps déjà et j’appréciais votre ton encourageant, bienveillant… Autant dire que votre post m’a particulièrement déçue. Et blessée aussi.
    Vous avez une bonne hygiène de vie, avez fait du sport votre métier (c’est quand même plus facile de pouvoir faire du sport dans le cadre de son métier que d’être obligée de caser ça sur le temps qu’on a à accorder à sa famille), de bons gènes peut-être aussi.
    Alors oui, nous sommes nombreuses à avoir gardé des kilos de nos grossesses que nous n’avons pas réussi à perdre. Certes un an après avoir mis au monde bébé, il n’est plus question d’hormones etc… Mais néanmoins ce sont des kilos hérités de nos grossesses.
    Certaines ont de moins bons gènes, certaines s’oublient complètement en se concentrant entièrement à la maternité et ne trouvent plus de temps à s’accorder, certaines n’ont tout simplement pas de temps à s’accorder entre le boulot, les enfants, le mari…
    Toute mon enfance durant j’ai entendu le fameux “quand on veut on peut”. Résultat j’ai été anorexique à l’adolescence.
    Alors cette fois-ci votre propos moralisateur me touche et me blesse profondément. Et je me décide à prendre la parole pour toutes ces mamans qui ont pris du poids pour mettre au monde de jolis bébés et n’ont pas pu tout perdre.
    Par manque de temps, par épuisement, parce que lors des dîners familiaux tout ce petit monde fait la grimace si vous leur servait du quinoa et des courgettes. Et que mieux vaut un plat de pâtes pris en famille plutot que faire bande à part générant mise à l’écart et frustration. Sans compter le message passé à nos filles…
    Vous oubliez que lorsqu’il est question de surpoids il est souvent question de souffrance, psychologique, physique… Et d’un tas de choses compliquées que vous ne voyez pas depuis votre environnement “healthy”.
    Je vous rassure, ce post n’est pas pour moi, j’ai perdu mes kilos de grossesse.
    Mais il est pour mes amies et toutes ces femmes qui n’ont jamais réussi à se débarrasser de leur kilos de grossesse, ne vous en déplaise.
    Il s’agit de votre blog et vous avez la liberté de donner le fond de votre pensée. Mais vous avez aussi une responsabilité envers toutes celles qui vous lisent et elles sont nombreuses. Vos mots les touchent et les motivent. Mais cette fois-ci vos mots les blessent et les culpabilisent.

    • quinoa 17 septembre 2015 à 17:45 Répondre

      lol!!! le quinoa courgettes! j’adore Lucile mais moi aussi quand je lis les soit disant recette aimées par toute la famille je rigole! quelle chance Lucile que toute votre famille se régale de quinoa brocolis !

      • Jours Heureux 22 septembre 2015 à 13:46 Répondre

        La nourriture c’est une question d’habitude, si vous étiez née en Asie vous mangeriez peut-être des criquets. Si vous habituez mal votre famille, ils se mettent à aimer ce que vous leur donnez.
        Je vous conseille de regarder les vidéos de Céline Repetto et surtout celles qui présentent sa petite Angie. Vous verrez sa fille de 4 ans manger tous les fruits et légumes que l’on peut se procurer, cueillir des blettes dans le jardin, croquer un brocoli crû… Elle mange avec plaisir toute cette verdure car elle y est habituée.
        https://www.youtube.com/watch?v=MPWkgOENfvA
        https://www.youtube.com/watch?v=OD0zVkG2aTI

        Les enfants ne sont pas programmés pour être des petits obèses se nourrissant exclusivement de junk food.

        • énorme! 25 septembre 2015 à 18:00 Répondre

          entre junk food et brocolis il y a une énorme marge de manoeuvre qui est simplement de manger sainement en se faisant plaisir…

    • Nora 17 septembre 2015 à 19:58 Répondre

      Merci Sandra vous avez su trouver les mots justes.

    • Mégane 17 septembre 2015 à 20:04 Répondre

      Merci Sandra, votre commentaire est tellement juste.

    • vero 17 septembre 2015 à 20:28 Répondre

      d’accord avec Sandra.
      c’est facile de faire la morale quand on est coach sportif, et qu’on a une constitution très probablement complaisante à la base.
      billet culpabilisateur.

    • Audrey 19 septembre 2015 à 06:27 Répondre

      http://www.mamanstestent.com/2015/09/linjonction-permanente-faite-aux-corps.html?m=1 Merci pour ce message je suis déçue aussi…
      Regarde cet article qui fait du bien

    • Mafalda 20 septembre 2015 à 09:12 Répondre

      Je suis tout à fait d’accord avec ton commentaire Sandra. Je suis habituellement enchantée d’être tirée vers le haut par le blog et les bons conseils de Lucile. Mais cette fois-ci, ses critiques et cette photo n’apportent rien… ah si une dose de culpabilité supplémentaire pour nous mamans qui c’est vrai ne culpabilisons jamais ! Alors oui je fais du sport, j’essaie de faire à manger équilibré, je ne désespère pas de retrouver mon corps d’avant ou presque, mais en attendant j’ai besoin d’encouragements, pas de critiques. Et je ne parle pas des mamans qui n’ont pas un conjoint qui accepte de s’occuper des enfants pendant le sport, ou qui n’ont pas les moyens de les faire garder, ou qui ont des problèmes de sommeil, ou qui n’arrivent pas à dormir plus de 4 heures par nuit depuis x années… ou… bref chacun fait en fonction de ses possibilités, on n’est pas toutes dans la même situation, ce serait bien de respecter chacun(e). A bientôt pour un post plus positif !

      • Jours Heureux 22 septembre 2015 à 13:48 Répondre

        Il faut changer de conjoint !! (humour)

        • krakette 6 octobre 2015 à 14:44 Répondre

          tout à fait d’accord !

    • Emy 23 septembre 2015 à 14:50 Répondre

      exactement…

  • GeekyMummy 17 septembre 2015 à 15:43 Répondre

    Bonjour Lucile !
    Alors je suis jeune maman d’une petite fille de 3 mois et d’un garçon de 3 ans et ton billet vient de me mettre un sacré coup de pied aux fesses ! Je crois qu’il fallait que quelqu’un me secoue les puces ! J’ai 3 grossesses et +20kg au compteur et après ce message je file direct noter mes séances de sport sur le calendrier de la famille, parce qu’après tout moi aussi j’ai le droit à un peu de temps pour moi ! Merci et à dans 6 mois pour un premier avant/après en images !

  • semens franciska 17 septembre 2015 à 16:00 Répondre

    coucou, très juste tout ça
    je suis maman de 5 enfants ma petite dernière maeva va avoir 2 ans.
    Mon plus grand est rentré au collège cette année il à 12 ans, viens ensuite Arthur 8 ans puis mes jujus 5 ans … pas toujours facile de faire du sport mais ça me fait un bien fou !!!
    ces moments que je prends pour moi je les apprécies grandement lol
    je me bat … je souhaite améliorer ma silhouette, je ne veux pas me cacher derrière l’excuse,
    ” j’ai eu 4 grossesses ” … j’ai du ventre et je veux le perdre … donc chaque victoire et bonne à prendre … même si petite soit elle … je pense qu’il faut laisser au corps le temps de changer …
    aujourd’hui je porte un pantalon en taille 40 qui à remplacé mon bon vieux 42
    je me suis donc affinée et j’ai souvent des compliments : les gens me demande souvent mais comment tu as perdu du poids ( – 9 kg par rapport à l’hiver dernier) et bien je leur réponds j’ai juste changé mes habitudes alimentaires et je fais du sport”
    pour ma part l’alimentation est primordiale, le sport seul ne suivit pas : leur réaction est souvent : elle a perdu du poids parce qu’elle fait du sport, la recette magique ! non non non pas seulement l’alimentation compte beaucoup !! alimentation santé + sport
    merci de ton article, bonne journée
    ps oser dire la vérité et pas d’excuses

  • Judith 17 septembre 2015 à 19:53 Répondre

    Tellement facile de dire ça lorsque son métier c’est “coach sportif”… J’ai deux enfants, je bosse dans un bureau du lundi au vendredi (voire samedi matin) mes journées commencent à 5h30 et se terminent à 00h. Le seul moment où je peux me poser ?? Quad je suis au lit… Du temps pour moi ??? Connait pas, j’ai en permanence quelque chose à faire. Une mauvaise organisation de ma part ?? Loin de là !!! mais tout ce que j’ai à faire ne me permet pas de me dégager ne serait-ce qu’une heure pour faire quelque chose pour moi. Je ne me rappel pas la dernière fois que je me suis assise sur mon canapé même 5 min. Le temps d’écrire ce commentaire ?? Je suis aux toilettes et j’optimise mon temps le plus possible.
    Votre vie vous permet ça, tant mieux pour vous… Les kilos en trop, la grossesse les a amené mais le rythme de vie que cela implique ensuite fait que les perdre sont plus compliquer. Ou alors il va falloir que je pense à m’accorder une nuit blanche par semaine pour pouvoir e consacrer à une activité physique tiens !! Ou me reconvertir en “coach sportif” pour pouvoir bosser et travailler mon corps en même temps que mes clientes !!
    BREF… venais vivre ma vie (et celles de bien d’autres) une semaine et on verra si le discours est toujours le même…

    • Emma 21 septembre 2015 à 10:42 Répondre

      Vous faites quoi alors sur un site de Fitness si vous ne voulez pas écouter ce que la coach a à dire? Bien sûr c’est “plus facile” car elle est coach, mais donner des conseils c’est son métier. Si vous voulez faire du sport, faites-en. Si vous n’avez pas le temps, ne venez pas blâmer la coach! Quelle mauvaise foi, c’est dingue. Ce n’est pas de sa faute si elle peut faire du sport et pas vous, elle ne va pas se taire pour autant et dire “bon si vous n’avez pas le temps, il ne vous reste que vos yeux pour pleurer”.

      • Lucie 21 septembre 2015 à 14:59 Répondre

        Merci Emma, je suis tout à fait d’accord. Les gens viennent ici pour toujours tout critiquer alors que les vidéos, recettes, conseils et motivations…tout est gratuit ! Des ingrats voilà tout… et je sais pas moi quand on a des rythmes de dingue comme ça et qu’on mange sainement, c’est juste impossible d’être en surpoids désolée c’est la pure vérité ! Courir après ses enfants, se promener le dimanche avec eux, faire un peu de vélo avec eux, les emmener à la piscine, tout ça aussi c’est du “sport”, y’a pas besoin d’aller dans une salle de gym et payer 40 boules par mois pour ça ! Pour 80% des cas surpoids = sédentarité et mauvaise hygiène alimentaire. Et quand je regarde autour de moi, les sodas, plats industriels, gâteaux hyper sucrés et que les gens s’étonnent, je me dis où va le monde ? Vous n’entendez que ce que vous souhaitez entendre, alors oust, vous n’avez visiblement rien à faire ici 🙂

  • Cécile Paris Pages Blog 17 septembre 2015 à 19:57 Répondre

    Lucile,
    j’étais une des mamans blogueuses présente en avril 2014 pour ton coaching avec la marque Britax. J’ai lu ton billet relayé par une amie blogueuse et les bras m’en tombent.
    Je suis une maman et mon corps a produit 2 bébés en 19 mois. Ma plus petite a désormais 18 mois et j’ai toujours des kilos de grossesse en trop. OUI certains sont dus à un manque évident d’activité car je ne fais plus de sport comme avant mes grossesses. OUI je mange PARFOIS mal. Pourtant, mon corps est différent. J’ai allaité ma dernière fille 15 mois et je peux me priver, je fonds bien moins vite. Est-ce une question de volonté? sans doute mais c’est aussi une question de fatigue. Tu dois avoir de la chance et avoir des enfants qui dorment mais beaucoup de parents accumulent un épuisement important. C’est mon cas. Et puis partir le soir 1h à la piscine, cela veut dire quoi, payer toutes les semaines une babysitter? c’est aussi une question de moyen j’imagine et d’envie car moi le soir, après une journée de travail pour moi, d’école et de crèche pour eux, j’ai envie de voir mes filles et pas de voir un carrelage bleu.
    Tu considères probablement que ces phrases sont des excuses, elles sont probablement en partie. Je considère surtout que les tiennes disent à toutes les mères qui ont des bourrelets en trop, des cernes, et qui n’ont pas le choix “c’est de ta faute, tu es nulle, bouge toi les fesses”. Pas top pour l’estime de soi.
    Cela me fait penser à ce billet qui date un peu mais qui avait fait écho en moi: http://mangeteslegumes.net/fitness-vanite/
    je préfère voir des gens prôner un corps sain et en bonne santé qu’un corps canon !

    • Marie 21 septembre 2015 à 11:52 Répondre

      Euh…elle n’a pas dit que ce n’était pas une question de manque de temps. Par contre, oui vous trouvez des excuses clairement. Emmener vos enfants dans un parc le weekend? Faire une randonnée? C’est du sport aussi et c’est gratuit. Elle n’a pas dit que les mamans ne faisant pas de sport étaient nulles, mais si vous êtes sur ce site, son public sont les personnes qui ont envie de mincir/se muscler/se remettre au sport. Et, en l’occurrence, son conseil est de trouver du temps pour soi. Pas de quoi fouetter un chat.

  • Lula00 17 septembre 2015 à 20:15 Répondre

    Je dirais juste qu’il y a des choses qu’on peut dire et d’autres quand on n’est pas compétent, il vaut mieux se taire, notamment en matière de physiologie.
    Lucile, vous êtes sympa, fraîche mais franchement vous auriez tout à y gagner de vous renseigner sur l’impact des hormones de grossesse sur le métabolisme et les changements que cela peut occasionner sur des personnes ayant un patrimoine génétique familial, on va dire, ingrat.
    Certes, il faut se bouger… mais il y a toujours eu des gros, des enveloppés et des maigres, et il y aussi beaucoup qui ont des TCA dans le lot (Troubles du comportement alimentaire qu’ils soient gros ou maigres d’ailleurs).
    Je vous invite mesdames, à aller consulter le site du GROS (groupe de réflexion sur l’obésité et le surpoids), peut-être changerez-vous votre regard sur le “manque de volonté des gros”. C’est bien aussi d’arrêter d’avoir des certitudes sur le corps, son fonctionnement et ses impacts sur la psyché…

    en a aus

    • Emma 21 septembre 2015 à 10:45 Répondre

      En même temps, elle ne dit nulle part qu’il faut être mince, elle dit juste qu’on a un poids de forme (différent pour chaque personne) et que les kilos du moment de la grossesse ne sont pas éternels. Mon poids de forme à moi est clairement supérieur à bien de mes amies, je suis plus ronde naturellement, mais j’ai un poids de forme qui ne bouge pas lorsque j’ai un rythme sain. Les variations sont dues à l’absence de sport ou un régime déséquilibré. Je ne serai jamais mince mais je m’en fous, je m’aime comme je suis et le message de Lucile ne me gêne pas du tout. Je ne le trouve pas culpabilisant du tout.

  • MamáConchita 18 septembre 2015 à 06:22 Répondre

    Tellement vrai !! Moi aussi je les appelais des kilos de grossesse jusqu’au jour où j’ai décidé de me bouger les fesses: entraîneur personnel pendant 10 semaines et je suis maintenant plus mince qu’avant de tomber enceinte 😉 et niveau organisation je fais mon sport une fois bébé couché (j’ai la chance qu’il s’endorme à 19h30 et que le papa gère pendant que je vais transpirer à la salle). Bon courage à toutes et plus d’excuses !

  • Karine 18 septembre 2015 à 07:53 Répondre

    Cet article est consternant. Cette façon de nier que chaque vie, chaque métabolisme est différent, que non on ne garde pas notre corps de 20 ans toute notre vie, cette culpabilisation pour quelques kilos décrétés “en trop” est terriblement violente.
    Je fais partie de celles qui ont de la chance: 2 grossesses en 23 mois et 4 mois après la naissance de ma 2eme, j’avais retrouvé mon poids d’avant le premier, qui me range dans la catégorie enviée des très minces. Et l’ai gardé. Sans JAMAIS faire attention à mon alimentation ni faire de sport, à part 3 semaines d’abdos avant l’été. Ben c’est JUSTE de la chance, je vais pas aller faire la leçon aux autres et je SAIS que chacune est différente et fait ce qu’elle peut.
    Comme le disent certains commentaires, certaines mères ont une vie plus dure que d’autres, moins de temps, plus de fatigue, plus de soucis, certaines ont un métabolisme moins en ligne avec les standards (trop maigres) de notre époque.
    Certaines ont aussi d’autres priorités dans la vie que de contempler leur nombril sur des abdos parfaitement galbés…

  • Chloé 18 septembre 2015 à 09:05 Répondre

    Pour ma part, je trouve ce billet extrêmement culpabilisant et loin des réalités de la vie de beaucoup de femmes (et d’hommes). Ce n’est pas tant la problématique des kilos de grossesse qui horripile que celle des kilos liés à la sédentarité et à la mal bouffe. Non, faire du sport régulièrement et manger équilibré ne suffit pas toujours. Et quand bien même, je ne laisserai jamais quelqu’un tirer des conclusions sur ma vie parce que je suis en surpoids. C’est ce type de discours véhiculé par des gens ayant un minimum d’influence médiatique qui légitimise la discrimination et l’intolérance.

  • AGNES L. 18 septembre 2015 à 09:09 Répondre

    Bonjour. tout à fait d’accord. Je me suis mise au sport fitness début mai 2015 car après 4 enfants et zéro sport j’avais pris du poids. résultats de mes exercices 8 kg en moins ( 67kg maintenant 59 kg) . mon corps s’est affiné et je me sens beaucoup mieux. il me reste une petite bouée sur le ventre mais je donne le temps. merci Lucile pour tes exercices qui m’ont motivée à continuer surtout quand ça devenait difficile. bisous à toutes et tous. vive le sport ^-^

  • mamanpdawan 18 septembre 2015 à 10:29 Répondre

    Je suis affligé de voir qu encore une fois la “norme” est d être mince après avoir eu des enfants, d effacer tous les stigmates de la grossesse et de l entrée dans la parentalité! Oui jai perdu mes kilos facilement après ma grossesse mais bordel mon corps à quand meme changé et il ne sera plus pareil, ET ALORS?!! l important ce n’est pas d être bien dans son corps avant tout? D être en harmonie avec sa tête et tout ce qu implique une grossesse ? J’ai vraiment du mal avec les discours moralisateurs et les soit disant conseils bienveillant. Laisser les gens normaux tranquille et retournez dans votre monde parfait.

  • Audrey 18 septembre 2015 à 11:17 Répondre

    Je ne suis pas non plus pour la langue de bois ça tombe bien…mais justement le politiquement correct ces dernières années c’est d’être une mama, qui sort de la maternité avec son slim 38 comme si de rien n’était,reprend le travail et fait du sport même si le petit dernier ne fait pas ces nuits et qu’elle est EPUISEE (allez quoi c’est pas compliqué de faire 50 squats entre le vidage du lave vaisselle et l’histoire du soir,quelles feignasses ces mamans!).Est-ce qu’on pourrait avoir un peu d’empathie pour la jeune maman et arrêter de lui mettre la pression dans tous les sens (allaitement,reprise du travail kilos à perdre) ?
    Donc ici,je n’ai pas de kilos de grossesse à proprement parlé,mais j’ai des kilos de la 1ere année de mon bébé,passée auprès d’elle (avec l’ainée) sans AUCUNE aide.A savoir que mon bébé de 16 mois vient d’intégrer ENFIN la crèche sans que je n’ai JAMAIS pu le confier à quiconque,non pas par choix car oui chère Lucille,rassurez-vous,durant ces 16 mois j’aurai eu bien envie et besoin d’aller courir,d’aller chez le coiffeur,et même d’aller voir mon gynéco et faire la rééducation du périnée….je ne parle même pas de dormir plus de 3 heures d’affilés.Il suffit de prendre une baby-sitter??mais suis-je bête pourquoi je ne l’ai pas fait?mon banquier ne l’entendait pas de cette oreille le vilain…J’ai enchainé courtes nuits,gestion de la maison,de 2 enfants et croyez bien que quand les enfants dormaient (3 heures max pour bb) je suis sans doute la pire des femmes mais je n’ai pas réussi à trouver la force de faire des exercices de renforcement…peut-être n’était-ce pas non plus une priorité quand on ne dort pas.Bon j’ai bien réussi à caler quelques footing le we quand mon mari était de retour de mission mais pas de quoi retrouver la ligne.Bref,pas d’inquietude,maintenant que bébé est en crèche,maman va ENFIN se bouger les fesses (à croire qu’elle les a laissé sur le canapé pendant 16 mois…) et retrouver la ligne,je vais perdre mes kilos qui ne sont pas des kilos de “grossesse ” ET ALORS?ils sont bien liés au fait d’avoir mis ma vie perso entre parenthèse pour mes enfants,je devrais culpabiliser ?
    J’ajoute puisqu’on n’est pas dans la langue de bois,que d’affirmer que vous avez perdu vous vos kilos de grossesse alors que vous êtes coach de SPORT.,ça me parait un petit peu normal,faites un travail sédentaire et trouvez le temps de faire du sport autant qu’un coach à côté (en plus des enfants,etc) et on en reparle.C’est bien de vouloir être motivante mais attention aux discours bête et discriminant pour les femmes.

    • eleonore 7 octobre 2015 à 17:46 Répondre

      c’est triste de considérer que vous avez mis votre “vie perso entre parenthèses pour (vos) enfants”…

  • Pascale 18 septembre 2015 à 11:34 Répondre

    Bonjour Lucile,
    Je ne suivrai aucun de tes conseils, parce que je n’ai pas envie, mais vraiment pas envie d’avoir un ventre comme le tien.
    Au revoir.

    • Marie 21 septembre 2015 à 11:55 Répondre

      Ne vous inquiétez pas, ça n’arrivera jamais 😉

      Bon vent!

  • Pacotille 18 septembre 2015 à 11:39 Répondre

    Bonjour Lucile,

    J’ai découvert ton article via une chouette réponse de Marie des Mamans Testent et franchement, les vergetures m’en tombent du ventre.
    Non mais c’est quoi ce diktat du corps parfait ! J’avais déjà du mal avec le concept Lucile Woodward présenté dans les Maternelles, du genre, on fait du sport avec la poussette et des abdos sur sa chaise de bureau… (y a un temps pour tout non?!) mais là, c’est franchement poussé loin !
    Bravo les mamans super sportives aux tablettes de chocolat, bravo les midinettes de 20 ans aux fessier en titane… Moi je m’en retourne essayer de rendormir mon petit 3ème qui hurle depuis ce matin et peut-être qu’au passage, je vais taper dans le pot de Nutella !!! Mais ne vous inquiétez pas pour ma masse graisseuse, si le mâle est rentré assez tôt du boulot, si la fièvre de ma fille est tombée, si mon petit troisième arrête d’hurler, si j’ai eu le temps de remplir le frigo pour les nourrir, peut-être que j’irais courir un semi-marathon et je ferais 30 min de step et 40 min de pilates avant de me coucher…

  • Samie 18 septembre 2015 à 11:44 Répondre

    Bonjour.
    Je découvre votre blog en même temps que cet article.
    Je suis maman d’un garçon de 2 ans, j’ai perdu tous mes kilos de grossesse en 2 mois, et j’ai ensuite réussi à perdre 8 kg de plus grâce à une super diététicienne. Je suis aujourd’hui dans la “norme” (Il y a vraiment une norme dans ce monde? Je ne pense pas mais bon), et je suis satisfaite de mon corps, et pourtant, il ne correspond en RIEN à ce que vous décrivez.
    J’ai le ventre et les cuisses flasques, j’ai des vergetures (eh oui, les vergetures, malgré les crème, et seulement 9 kg de poids en plus, elles viennent quand même quand on est prédisposé, zut de flute…), et je me sens bien! Je me sens bien car je me sens belle, même avec un pantalon qui serre les cuisses, même si je dois porter des tailles hautes pour éviter que mes bourrelets ressortent de tous les côtés, même si je dois montrer mes vergetures sur la plage..
    La minceur et les muscles ne font pas la beauté, ni la santé, et certaines femmes pourront s’empêcher de manger, pourront se forcer à faire 2 heures de sport par jour, et n’auront pas forcément le même corps que vous. Certaines femmes (et j’en suis la preuve) pourront faire attention et faire du sport et garder ce ventre flasque, ces hanches proéminentes, ces cuisses larges, et ces kilos en trop (ah ben oui, on est pas tous logés à la même enseigne hein)
    Je trouve cela malsain d’écrire un tel article, avec une photo de vous, montrant vos biscottos, d’un air de dire “vous avez vu, si vous faites comme moi, ben vous aurez le même corps!”
    On a pas toutes la motivation, toutes le besoin, ou l’envie d’avoir un corps pareil, et on a pas besoin de moralisateurs! Chacun fait ce qu’il peut, avec ce qu’il a !

  • anne-Lise 18 septembre 2015 à 12:19 Répondre

    Bonjour Lucille, j’aime beaucoup vos articles souvent très pertinents, mais là je reste de glace.
    Soudain vous corroborez les diktats de la société, de FB, d’instagram, et de la presse féminine. Je suis fort surprise.
    Une jeune mère voit son corps se transformer suite à une grossesse, le changement hormonal peut selon la physiologie de chacune avoir un impact différent. Comment pouvez vous dire qu’au delà d’une année il n’y a plus d’hormones qui circulent ? et les femmes qui allaitent encore ? comment pouvez vous juger de la fatigue des mères quand on sait qu’un enfant peut tout à fait ne pas faire ses nuits avant 4 ans, et que c’est tout à fait normal ?
    Ce n’est pas parce que vous vous avez pu, que Vous-sportive de métier- avez repris votre poids et forme d’avant la grossesse que toutes les mères le peuvent ! d’autre part physiologiquement il est tout à fait normal que le corps évolue suite à une grossesse, et en prenant de l’age. le stockage de graisse particulièrement chez la femme présent depuis des millénaire a permis la reproduction de l’être humain et sa survie.
    D’aurte part le métabolisme ralenti au fur et à mesure des années, la fonte musculaire intervient petit à petit, et les variations hormonales liées aux grossesses ont accentué le stockage…
    Donc dire que les kilos de grossesses sont une hérésie, est à mon sens une grosse erreur de jugement de votre part, et un manque de connaissance certain du métabolisme de la femme !!
    Et je ne rebondirai pas sur les commentaires qui pointent la feignantise, le manque de volonté, la mauvaise hygiène de vie, des femmes qui auraient gardé ces fameux kilos… car je risque de m’emporter !
    Anne-Lise

  • Bea 18 septembre 2015 à 14:33 Répondre

    Bonjour Lucile !
    Je te suis depuis quelques temps, depuis un congé mat devant les Maternelles je crois.
    Je ne commente pas (de mémoire) ton blog ni tes posts instagram etc. mais ton article m’interpelle. Je comprends, tu es coach, ton boulot est de motiver les gens même si c’est brutal.
    Je comprends aussi ton coup de gueule contre l’appellation “kilos de grossesse” mais franchement, au-delà de la sémantique on comprend ce qu’il y a derrière. En ce qui me concerne, j’ai 5 “kilos de grossesse” par rapport à mon poids d’avant, pas tellement pris pendant la grossesse mais surtout liés aux conséquences de la grossesse : les nuits blanches, la fatigue, le jonglage quotidien entre le boulot, le boulot de mère, le boulot de femme comme on dit. Donc je comprends qu’on englobe tout ça dans une appellation, même si je comprends aussi que ça te chagrine.
    Alors tu dis (et donc tu me dis) qu’on peut toujours caser des heures de sport et le maintien d’une alimentation équilibré, sans doute. Mais voilà, je prends mon exemple (au hasard 😉 : j’ai 38 ans, 3 enfants de 5, 3 et 1,5 ans et un boulot (que j’adore, je précise), je n’ai jamais été fan du sport pour le sport. Je me lève, je me prépare, prépare les enfants, les dépose à école/crèche puis cours au boulot (où je me maquille et prends mon petit dej). Je tente plus ou moins de maintenir un semblant de productivité tout en m’occupant des commandes de collants, de cadeaux pour les fêtes d’anniversaire, de déclaration PAJE pour la nounou etc. A 19h30, je rentre à la maison, après avoir évidemment essuyé un “tu prends ton après-midi?” en partant. A la maison, j’enchaine les devoirs, et passe un peu de temps avec mes enfants (“l’important c’est la qualité et non la quantité”, tel est mon mantra) puis avec mon mari (“ce n’est pas parce que vous êtes mère qu’il ne faut plus être femme” me dit Elle Actuelle). C’est vrai, parfois on ne fait rien que glander dans le canapé dixit les commentaires ci-dessus, mais franchement ça fait du bien. Puis je me couche. Le week-end, on enchaine les courses, les activités, le temps avec les enfants (“l’important c’est…”), les diners avec des amis (“ce n’est pas parce que vous êtes mère qu’il ne faut plus être une amie” me dit Marie Cosmopolitan). Alors j’essaie hein (la preuve, je viens ici ;-), j’ai essayé de caser le sport le midi, d’aller travailler en marchant, de me lever plus tôt pour faire des abdos pendant que tout le monde dort, mais pour être franche le matin je cours souvent en rendez-vous donc le métro est plus rapide, j’ai aussi des rendez-vous le midi ou je grignote une salade devant mon ordi pour tenter de pouvoir partir tôt (prendre mon après-midi donc), et le matin, après une nuit un chouïa interrompue (“maman, j’ai perdu Doudou”) à laquelle mon cher et tendre est resté insensible, je l’avoue, je grignote la moindre minute de sommeil. Bref, je ne te cache pas que parfois j’ai besoin un peu de lâcher prise.
    Encore une fois, je comprends, tu es dans ton rôle, et certainement je pourrais me motiver pour caser du sport dans tout ça, être une winneuse sur tous les fronts, comme tu le montres sur cette photo et que d’autres ici arrivent à faire. Mais juste, un peu, parfois, j’aimerais un peu de bienveillance. Sans rancune ;-)

  • Tina 18 septembre 2015 à 14:41 Répondre

    Je devine que l’auteure de cette article est une femme privilégiée et ayant les moyens de prendre du temps pour maigrir. Bref une bobo qui croit tout connaître de la vie et qui ne sait pas ce que ça fait d’être payé tout juste au SMIC et de trimer à chaque fin de mois.
    Les femmes sont des êtres humains, j’en ait ras le cul qu’on nous ramène à notre physique. Comme si c’était la seule qualité acceptable que nous avions. Oui nous sommes des objets destinés à être admiré par des mâles en rut!
    Ma grossesse m’a paralysé des jambes, l’équipe médical n’avait pas prévu cette complication car au début j’ai brièvement eu une paralysie faciale (assez courant chez les femmes enceintes) je ne trouve plus de travail, le salaire de mon mari est très bas et je dois me démener pour préparer des entretiens d’embauche, m’occuper de mon enfant, tenir l’appartement, résister aux effets secondaires de mon traitement…
    Alors voir une petite bobo hautaine écrire ce genre d’article culpabilisant me met hors de moi. Qui es-tu pour prétendre connaître la vie des femmes que tu culpabilisant ?
    Par pitié arrête de penser que si toi t’es capable de le faire, les autres le peuvent. Le monde ne tourne pas autour de ta petite personne.
    Les gens qui jugent la vie des autres, il y a rien de pire.
    Je suppose que je ne passerais pas la modération mais les femmes ayant subit une grossesse sont libres de faire ou ne pas faire du sport. Personne n’a droit de juger leur choix de vie. Ton article, tu te le mets là où je pense.

    • Emma 21 septembre 2015 à 10:46 Répondre

      Non mais sérieux, dans ce cas pourquoi tu viens lire le blog d’un coach? Un coach donne des conseils, si tu ne veux rien changer à ta vie, juste ne lis pas ça et dégage!

    • krakette 6 octobre 2015 à 15:15 Répondre

      Je me demandais pourquoi tu as fait un enfant si tu ne peux pas subvenir à ses besoins, je m’interroge. C’était tellement plus simple de ne pas galérer financièrement comme ça. C’est d’un égoïsme, vous lui préparez quoi comme avenir à votre petit ?

      • Gail 3 janvier 2016 à 23:08 Répondre

        Si je vous comprends, seules les personnes riches peuvent avoir des enfants mais vous n’avez donc aucune honte à dire des choses comme ça ? Oui, ma chère dame il y a des personnes en difficulté financière qui élèvent des enfants, quel scoop ! Concernant, le sport et les femmes (quid des hommes ?) puisque l’article parle de ça, la société “moderne” voudrait que les femmes “modernes” ne prennent plus de poids pendant leur grossesse (il faut donc tout faire pour rester mince pendant sa grossesse, le summum de la modernité) et si on a pris du poids les perdre très vite pour ôter les stigmates de la grossesse. Sachez aussi qu’il y a des femmes qui n’ont pas besoin d’avoir des tablettes de chocolat en guise d’abdos (préoccupations de certaines femmes occidentales qui ne représentent qu’un pourcentage infime de femmes sur cette planète, faudrait-il le rappeler pour souligner la singularité des questions posées dans cet article) pour se sentir bien dans leur peau donc chacun ses loisirs et chacun mène sa barque comme il le veut.

  • élise 18 septembre 2015 à 14:44 Répondre

    ouh là! cet article suscite la polémique!! de mon coté je me retrouve assez dans ton article, et j’en prends encore plus conscience cette année car les enfant ayant grandi (6 ans1/2 et 3 ans 1/2) je me suis mise au sport plus régulièrement et intensément, avec l’alimentation qui va avec. et ça paye!!-6kg (de 62 à 56 kg) et plus musclée, donc ça donne envie de continuer et ça fait beaucoup de bien! c’est sur que pour faire du sport 3 fois par semaine, j’ai des horaires de travail qui me le permettent, un mari qui gardent les enfants (mais après c’est mon tour de garde quand il va au sport), et souvent je préfère aller à la zumba que repasser donc j’ai des fringues froissées… merci encore pour ta motivation!!

  • Aevole 18 septembre 2015 à 14:59 Répondre

    Formidable. Un nouvel article bien culpabilisant à base de “y’a qu’à”, “la volonté”, etc.
    Et si derrière les “fausses excuses” vous écoutiez le message de fatigue, de lassitude, de moral en berne plutôt que de lancer ce regard méprisant ?

    S’il “suffisait de”, on le ferait toutes.

    Vous voulez la vérité en voici une : à sans arrêt culpabiliser les mères, vous pouvez faire beaucoup de dégât.

    • Marie 21 septembre 2015 à 12:06 Répondre

      Non justement, car il “suffit de” et tout le monde ne le fait pas. Pour lutter contre le cancer, il suffirait que personne ne fume pour réduire drastiquement les nombres de malade, pourtant les gens ne le font pas. Ca s’appelle la nature humaine et c’est bon d’avoir des rappels de temps à autre.

  • Milie 18 septembre 2015 à 14:59 Répondre

    Bonjour Lucille! Je ne peux qu’être d’accord avec l’article dans son ensemble! Sauf peut être les hormones de grossesse… Après suivent les hormones de l’allaitement, et ceux ci durent le temps que dure l’allaitement. C’est ainsi que un, deux, voire trois ans (et même plus) après l’accouchement, une maman peut tout à fait être encore sous hormones. ceci étant dit, je suis ravie de te lire. Et tout ceci me fait penser aux groupes de mamans que j’ai rejoint, il y a quelques mois maintenant, et grâce auxquelles j’ai pu enfin me trouver des activités qui me plaisent! Musculation, course à pieds. Tout cela grâce aux No Excuse Mom France. Ce serait sympa de pouvoir en parler avec toi. Ces mamans dont je fais parti te ressemblent. Plus d’excuses pour nous! La santé avant tout!

  • mimi 18 septembre 2015 à 15:18 Répondre

    Alors j’adore ton blog d’habitude mais là dire qu’il suffit de faire du sport pendant que les enfants font leurs devoirs… tu ne dois pas encore faire les devoirs avec tes enfants, il faut être avec eux les accompagner les guider surtout s’ils ne sont pas ado, il faut vérifier si la poésie est apprise, si l’auto-dictée est bien préparée, on ne peut pas dire à un enfant au CP/CE1 “fait tes devoirs, maman revient dans 1/2h. A cet âge là ils ne savent pas travailler seuls.

    Alors oui on peut faire du sport mais quand le papa a aussi un boulot qui le permet et des enfants “facile à vivre”. Ma fille de 3 ans 1/2 n’a pas fait ses nuits pendant 1 an alors dans ses moments là aller faire du sport c’est très dur quand on est sur les nerfs car on a passé une nuit avec 5-6 réveils…

    Alors je pense que celles qui veulent le peuvent mais pas comme tu crois Lucille, je fais 4h de sport par semaine, j’aimerais en faire plus mais je ne peux pas et je suis déjà chanceuse de pouvoir les faire ces 4h car mon mari termine à 17h30 et peut prendre la relève mais certaines ne le peuvent pas…

    Et faire du sport quand tout le monde dort encore, ça dépend de la taille de ton appartement, le mien ne le permet pas, je réveillerai tout le monde même sans mettre le son…

    Chacun fait comme il peut… et c’est déjà bien comme ça… pourquoi toujours cette culpabilité pour les mamans qui ne sont pas minces et musclées…

  • Lily59 18 septembre 2015 à 15:25 Répondre

    Je lis ce blog souvent, je te suis Lucile sur les réseaux sociaux, j’apprécie ton discours modéré sur l’alimentation, mais là, je trouve que ce texte – associé à la photo – est inutilement blessant. Elles ont dû être nombreuses à pleurer de rage devant ce billet (et ses commentaires insultants pour les femmes en surpoids). Mais quand comprendrez-vous (je m’adreese en particulier aux auteures des commentaires les plus insultants) que les femmes en surpoids sont des femmes perfectionnistes, hyperactives, le plus souvent dotées d’une empathie telle qu’elles s’oublient dans leur dévouement aux autres ? Comment prendriez-vous un article qui expliquent que les sportives sont auto-centrées, narcissiques et (à lire les comms, ça semble le cas) et si peu empathiques ? Evitons le plus possible les jugements. le problème du surpoids n’est pas un problème de volonté ou de courage !! Allez lire et relire les bouquins de Jean-Philippe Zermati, et vous comprendrez mieux la problématique du surpoids ! Je vous laisse avec cet article qui résume encore mieux que moi ce qu’on peut ressentir en lisant ce billet : http://www.mamanstestent.com/2015/09/linjonction-permanente-faite-aux-corps.html

    • Audrey 19 septembre 2015 à 06:29 Répondre

      Merci pour ce commentaire qui fait du bien 🙂
      J’ai moi même mis l’article de Marie en réponse à certains commentaires. Le pire venant de celles qui n’ont même pas d’enfants !

    • Fred 19 septembre 2015 à 20:19 Répondre

      Merci Lily59, je vous rejoins sur tous ces points cités, j’aimerais bien vous voir à vous lever une semaine sur deux à 3h30 du matin et l’autre semaine rentrer à 21h30. J’essaye de me forcer à faire un peu de renforcement quand je peux, je ne vois déjà pas beaucoup mes enfants et vous voudrez que je les prive de ma personne pour aller faire du sport. Ce n’est pas ma vision des choses et votre article est odieux envers les mères de familles qui travaillent. Nous n’avons pas votre chance, nous ne sommes pas coach sportif et nous ne partons pas non plus à l’île Maurice ou ailleurs, nous n’avons pas les mêmes moyens.

    • Sushi 20 septembre 2015 à 10:30 Répondre

      Ne pas faire de jugements, de généralités… Mais toi tu as le droit, n’est ce pas?

      Les seules femmes en surpoids que je connaisse sont effectivement faineantes et égoïstes, ne s’occupent même pas de leurs enfants. Et les sportives de mon entourage sont empathiques, courageuses et toujours prêtes à aider. Est ce que pour autant j’ai le droit d’en tirer des conclusions? Bien sur que non. Alors pourquoi toi tu te l’autorise?

      Je ne dis pas que je suis d’accord avec cet article, ou la manière dont il est formulé, mais ton commentaire est bien plus blessant.

    • Helene 20 septembre 2015 à 12:40 Répondre

      Chère Madame. Vous êtes sans doute pleine de bonnes intentions. Mais savez vous qu’on a le droit de détester faire du sport sans pour autant aimer ses kilos en trop ? Savez vous qu’il y a des gens que le sport met en condition d’échec, d’agacement, parce que tout le monde n’a pas la super coordination dont vous faites preuve, la représentation parfaite de son propre corps dont on a besoin pour faire des mouvements (pour vous très simple) ?
      Je déteste mes kilos superflus, qu’ils datent d’avant ou après mes grossesses, je ne les ai jamais aimés, je ne me les suis jamais pardonnés… Mais je ne ferai pas de sport pour autant.
      Mais surtout… savez-vous combien de mamans vivent seules avec leurs enfants, sans l’avoir choisi, sans que le père des enfants l’ait vraiment choisi, sans que le partage de la garde soit possible ?
      Oui, même avec des enfants en bas âge…
      Est-ce que vous connaissez les conséquences financières, les conséquences sur l’emploi du temps, d’une séparation ? Pour peu qu’on ait en plus quelques responsabilités d’un point de vue professionnel, et qu’on juge important de les conserver ?
      Oui, on peut juger important de conserver ses responsabilités, quand on élève 2 garçons et qu’on veut le donner un image belle de la femme, qui est capable de bricoler dans la maison, et de diriger d’autres personnes.
      Savez vous ce que c’est qu’élever des enfants « hors norme » et de décider qu’on garde le job à haute responsabilité qu’on avait avant ?
      Mes deux enfants sont précoces, ça ne donne pas d’angoisses de vie ou de mort et j’en suis heureuse, mais c’est du sport. Et quand on a passé la journée à faire du sport pour eux, (les occuper, les calmer, les défouler, les écouter, les rassurer, comme les autres mamans avec leurs propres enfants mais puissance mille), on a mérité son canapé..
      Surtout quand on sait qu’on va se relever entre 2 et 4h du matin pour gérer un cauchemar.
      Mais aussi s’ils passent leur unique soirée de la semaine chez leur père (qui aimerait les avoir plus mais ne le peut pas).
      Félicitations, Madame, pour votre famille parfaite, votre super organisation qui vous permet de vous entretenir, et d’être si belle. Mais vous avez de la chance. Soyez en consciente.
      Et cessez de cultiver le degré ultime de la mauvaise foi : votre boulot, c’est de faire du sport. Pas de piétiner 15h par semaine et de passer le reste de votre temps derrière un ordinateur. Ca aide.

  • Hanh O 18 septembre 2015 à 16:03 Répondre

    Ahah. Ca me fait marrer. Ou alors, on a des kilos en trop, même en mangeant des graines. Et on préfère quand même aller chez le coiffeur une fois par an (voir moins…), aller au cinéma ou prendre un café avec des copines, quand on a enfin un moment de libre sans enfants. Ou encore mieux se retrouver avec son homme pendant le seul we sans enfant de l’année. On préfére payer la piscine une fois de temps en temps et en profitant tous ensemble, plutot qu’y aller une fois par semaine seule pour faire du sport et ne pas faire d’autres sorties parce que la baby sitter, plus l’entrée de la piscine coutent chères.

    Et puis franchement, le soir, quand j’ai enfin rangé le salon, étendu la lessive et plier le linge, fait à manger pour le lendemain (parce que faire à manger maison, faut quand même les éplucher, les cuire, les faire tremper, … tous ses légumes et puis les préparer un minimum parce qu’à l’eau, on se fait pas vraiment plaisir en les mangeant quoi) après avoir lavé/couché les enfants. Il me reste donc environ 30 min pour lire un bon bouquin ou geeker un peu avant de sombrer dans les bras de morphée (je finis souvent après 19h…). Le matin c’est ma fille qui nous réveille depuis plus de trois ans. Entre 6 et 7h. Sachant que le deuxième nous réveille encore minimum 2 fois par nuit. Autant te dire que même le dimanche quand on fait rien, si elles dorment synchro pour la sieste, on roupille avec elles et j’vais pas me lever une heure plus tot pour m’agiter, je suis déjà suffisamment naze…

    On doit pas vivre sur la même planète. C’est bien beau de pouvoir se libérer 2h par semaine sans enfants, mais ca n’est pas possible chez tout le monde, faire des activités physiques en club ca coute un rein et quand on a des enfants faut souvent choisir, pour eux ou pour nous quand on a un budget serré. Et quand on a enfin du temps, il y a d’autres choses qui passent en priorité.

    On doit trouvé suffisamment d’astuces pour se dégager un peu de temps pour soi (commenter des articles de blog aux toilettes avec un minus qui nous tient la jambe par exemple) pour faire des choses qu’on aimait faire avant, qu’y inclure du sport n’est franchement pas la priorité de tout le monde. :p

    Pour ce qui est du ventre flasque et des 2kg ou plus qui restent accrochés malgré le combo graines/légumes, heureusement pour moi, je m’en fous et mon homme aussi. o/ Chacun ses priorités j’ai envie de dire. Pour moi, ca n’est clairement pas le sport et j’en ai pas fait mon métier non plus. ^^

    Mais se sont quand même des kilos de “grossesse” puisqu’ils n’étaient pas là avant et qu’ils ne sont pas apparus après, mais pendant. Sans parler d’excuses (pas sur d’en avoir besoin), juste pas la même vie peut être ou pas les mêmes priorités.

  • maryline 18 septembre 2015 à 17:26 Répondre

    Merci pour ce merveilleux message déculpabilisant vis à vis des femmes qui comme moi n’ont gardé aucun des kilos de leur grossesse, grâce à une discipline sportive(même pendant mes 4 grossesses, mais adaptée à ma condition de femme enceinte!), reprise assez vite après la naissance de chacun de mes enfants, avec une alimentation adaptée, mais pas rigoriste; je me lève très tôt chaque matin pour faire une séance de sport, soit mon jog du matin, soit du vélo, et je complète de gym, abdo, yoga, ou autre en fonction de mes envies pour varier et tout ça avant le lever de la famille; marche à pied pour aller à l’école au lieu de la voiture….moi, on me culpabilise car j’ai 4 enfants et je suis mince et on hallucine qd je dis que j’ai allaité tous mes enfants, genre “quoi avec tes petits seins !”; bref, je suis d’accord avec le fait que les femmes parce qu’elles sont mamans, se donnent des excuses; mais attention, certaines aussi aiment la femme qu’elles sont devenues, sans regret pour celles qu’elles étaient; du moment, qu’elles sont bien et heureuses, tout va bien! soyons bienveillantes avec notre corps de femme et de mère, soyons toutes indulgentes les unes envers les autres

  • Samia 18 septembre 2015 à 18:08 Répondre

    Super article comme d’hab 😉 tu es vraiment la meilleure Lucile et tout ça en toute simplicité. Tu es “mon Gourou” au bon sens du terme bien sûr ! Merci de partager tous ces conseils plein de bon sens avec cet enthousiasme qui ne te quitte jamais. Quelle générosité et quelle aurhenticité (trop rare) ! Bon j’arrête mon bavardage, j’ai une de tes vidéos qui m’attend . Merci pour tout, bisous. Samia

  • Floconnette 18 septembre 2015 à 18:18 Répondre

    Bonjour,
    j’ai lu quelques articles de votre blog, les ai trouvé intéressants (d’autant que je viens de me remotiver pour reprendre le sport), ai mis votre blog dans mon Netvibes et là je découvre votre article …
    Comment dire …. Alors certes je n’ai pas d’enfants mais peut être que penser que chaque femme est différente, que chaque corps réagit différemment au traumatisme d’une grossesse me semblerait être beaucoup plus bienveillant …
    Et je pense à ma maman … Qui a bien perdu tous ces kilos de grossesse certes mais ce n’est pas pour autant qu’elle a retrouvé sa silhouette d’avant notamment au niveau du ventre … La faute à un problème génétique qui entraîne un excès de liquide amniotique (18kg et 23kg pris quasi exclusivement sur le ventre), à 2 césarienne plus une appendicite plus une hernie … Et des abdos tellement distendus que faire des abdos lui est interdit par les médecins sous peine de claquage irrécupérable donc un ventre très distendu mais pas de kilos en trop …
    Et que non parfois la bonne volonté ne suffit pas …
    Qu’il est facile de juger le corps des autres quand on ne connaît pas les histoires personnelles. Culpabiliser les personnes ne produit pas de bons résultats en général …

  • Caroline 18 septembre 2015 à 18:35 Répondre

    Bonjour Lucile, ca fait quelques années que je suis ton blog, et j’aimais vraiment énormement tes articles, et tous tes posts qui etaient tellement motivants et qui m’ont beaucoup aidé, merci beaucoup pour cela la! Ceci dit, je trouve qu’il y a toujours cette ligne tres fine entre fitness/équilibre et accro/addict au sport et a son image et je trouve que tu as passé cette ligne. Je ne sais pas si c’est une bonne chose ou pas, mais ce n’est plus aussi motivant pour moi, car tout devient plus competitif, plus aussi sympa, et je ne trouve pas que les resultats soient particulierement sexy. En soit je ne suis pas en désaccord complet avec ton discours, mais je suis un peu decue du tournant que tout prend. A garder en tete tout de meme que j’ai repris la course il y a deux ans tout en te suivant, et que depuis j’ai couru des semi-marathon, et un complet, que je fais du pilate et du yoga et du renforcement musculaire – je suis en forme et je me sens bien, et pour ca je te remercie sincerement du fond du coeur!! Bonne continuation

  • Célina 18 septembre 2015 à 19:33 Répondre

    Bonsoir,

    Je trouve votre article culpabilisant. On rappelle déjà aux femmes 24h/24 que leur objectif premier dans la vie doit être LEUR LIGNE, faudrait voir à arrêter vous pensez pas ? Et en plus vous ajoutez que la plupart du temps si elles n’arrivent pas à mincir c’est parce qu’elles se trouvent des excuses 🙁 Vous semblez faire abstraction de l’aspect psy et émotionnel de la nourriture, en plus des contraintes réelles de vie de beaucoup beaucoup de femmes à qui on demande déjà TOUT LE TEMPS d’être parfaites, et d’être en charge du ménage, et des enfants, et de leur ligne, et et et …. Cela manque du coup pas mal de bienveillance et d’empathie ici. C’est un peu dommage.

  • MarionLyon 18 septembre 2015 à 20:08 Répondre

    Votre photo en début d’article rappelle vraiment celle de la femme de footballeur suédois, qui exhibait fièrement ses abdos peu de temps après son accouchement… un sommet de bêtise. Votre fausse bienveillance ne change pas le message culpabilisant que vous envoyez.

    • photoshop: 20 septembre 2015 à 14:44 Répondre

      ou photo retouchée allègrement à mon humble avis….

  • cathy 18 septembre 2015 à 21:30 Répondre

    Salut tout le monde,
    Je voudrais te répondre à toi Lucile et aux autres mamans qui ont commenté ton article.
    Ok tu as un style d’écriture qui est direct, tu appelles un chat: un chat. N’empêche que ce que tu écris est vrai.
    En tant que maman, on court tout le temps, du 1er janvier au 31 décembre.
    On assure souvent une bonne partie de l’éducation des enfants, on assure le taxi pour les diverses activités de tout le monde, et malheureusement encore en 2015 une bonne partie des tâches ménagères, avec bien souvent encore un job à accomplir…
    Ceci dit quand je lis ton article, je me dis que tu veux nous faire comprendre que l’on ne doit pas s’oublier. Qu’on reste une femme, en plus d’une mère. Qu’on doit penser à nous, à travers une bonne alimentation, et à travers une activité sportive.
    Parce qu’au fond bien manger et bien bouger, ça permet d’être bien dans sa peau, de se sentir belle et heureuse!
    Alors soyons honnêtes, moi tu m’agaces un peu avec tes supers abdos! Mais depuis que je te lis, je me suis remise à courir, à faire du renforcement musculaire à la maison, à acheter du quinoa et plus de légumes, ect.. J’ai fait mon premier trail (ceci dit j’ai été globalement assez nulle mais c’était génial), je me suis inscrite à des courses à pieds (ok pas des marathons mais des 10-12km) et j’ai appris à lâcher prise avec les tâches ménagères-prises de tête pour rien.
    Alors oui Lucile, ton article il est top, parce que tu nous dis de penser à nous et de nous occuper de nous.
    Et on s’en fou de cette histoire de kilos de grossesse, seulement il ne faut pas se planquer là derrière, parce que tu as raison, ce sont des fausses “bonnes excuses”.
    C’est chouette de te lire, c’est motivant et moi je me sens mieux dans ma vie.
    (une maman de 3 enfants en bas âge, qui bosse à plein temps).

    • Mathilde 20 septembre 2015 à 14:10 Répondre

      Merci!!!! Je crois que tu résume bien le message que je lis moi aussi dans cet article… parce que là, niveau commentaires, c’est juste un carnage….. lol .

  • A-M 18 septembre 2015 à 21:58 Répondre

    Pareil que certaines autres, j’avais déjà pensé à réagir mais là, je ne peux pas m’empêcher. Cet article -soit disant franc- est très blessant pour beaucoup de femmes (dont je fais partie).
    J’explique un peu mon cas: maman de 3 enfants, actuellement à mi-temps au boulot (travail en Belgique donc temps plein = 38 heures et pas 35h)(quand je travaille: réveil à 5h30 pour faire ce qu’il faut,les enfants sont à l’école vers 8h10, le dernier chez la gardienne et moi au boulot à 8h45) parce que physiquement, ça devient chaud d’assumer boulot temps plein à plus de 30km de chez moi, 3 enfants et la cuisine/lessive/devoirs/activités qui vont avec, un mari, une maison de plus de 200 m carrés que j’entretiens sans femme de ménage, je cuisine tout moi-même, je repasse tout moi-même. Je précise que mes parents vivent à plus de 60 km de chez moi et travaillent encore, ils me dépannent avec les enfants mais ne sont pas présents toutes les semaines. Je trouve le temps de faire 1h de pilates par semaine parce que c’est plus doux pour mes muscles et mon périnée malmené. Je précise que je n’ai pas l’argent pour me payer une femme de ménage,… donc, je fais avec.

    Lors de ma première grossesse, j’ai pris 23 kg, j’en ai perdu 17. seconde grossesse: prise de 13 kg et je suis redescendue à 68kg. Dernière grossesse: prise de 15 kg et perte de 18 (sans rien faire).
    Je suis presque à mon poids de jeune fille, en n’ayant rien fait de particulier si ce n’est de me vider pour nourrir mon fils (perte de fesses et de poitrine-plus dur à assumer); Il me reste des kg sur les hanches, ceux-là ne partent pas. c’est ainsi.
    J’ai toujours fait du sport étant jeune et ça me tombe dur de ne pas pouvoir en faire plus. C’est ainsi. J’adore faire de la pâtisserie, plus pour moi que pour les autres. C’est un plaisir que de voir le bonheur de ma famille et mes amis quand ils dégustent mes douceurs; je ne veux pas y renoncer. C’est ainsi. Je suis gourmande, c’est ainsi. Je fais attention mais sans plus. Et je ne le vis pas mal.

    alors, quand je vois tes photos, tes articles ainsi que ceux de Sonia Tlev par exemple, je me pose les questions suivantes: combien de temps travaille-t-elle? C’est son boulot d’être coach, c’est plus facile déjà. Qui s’occupe de son ménage/lessive/cuisine/courses/… ? Tout le monde ne vit pas en ville avec les commerces au pied de son immeuble, avec des transports en commun facile d’accès, tout le monde n’a pas une femme de ménage pour la maison et le linge. Comme dit précédemment, il y a aussi la génétique. C’est ainsi également. De plus, ce que tu ne dis pas, c’est que beaucoup de femmes (sportives surtout) ont des problèmes de périnées et que ça peut également handicaper et/ou freiner vis à vis du sport.

    Tout ce que toi et les autres coach (bien que, dans le cas de certaines, je me demande ce qu’il y à comme études derrière) montrent leurs abdos, leurs chouettes tenues de sport et donnent des soi-disant conseils ou des pensées sensées nous motiver, cela à souvent l’effet inverse. Combien d’heure de travail là derrière? C’est démotivant et frustrant parce que cela ne montre que de jolies choses mais tellement éloignées de la réalité de quantité de gens. Quand je lis les commentaires laissés ci-dessus (des femmes qui trouvent que du 42 c’est trop gros alors que, si c’est bien exprimé en taille française, c’est un 40 européen), je me dis qu’il y a un problème. Quelle est la réalité derrière toute cette débauche de “bons conseils”? C’est quoi la recette pour arriver à perdre ces kg qui ne sont plus de grossesse selon toi? L’article me donne l’impression que les choix que je fais de ma vie ne sont pas bons vu que mes kg “de grossesse” sont toujours là.

    Mes choix de vie, nos choix de vie à tous, sont ce qu’ils sont, en fonction de nos capacités physiques, psychologiques, financières, familiales,… Et se les faire renvoyer en pleine face parce que ça ne correspond pas à un “idéal” instagrammé ou photoshoppé et tellement auto-centré (vu le nombre de photos nombril à l’air), ça me déçoit terriblement. Je suis peut-être longue (sûrement même) mais là, je trouve que la réaction qui s’impose, c’est la rébellion pacifique mais ferme: je ne suis pas d’accord avec ce monde trop parfait pour être vrai, je ne suis pas là pour recevoir des critiques sur mon corps qui m’a donné de magnifiques enfants jamais malades, sur un corps qui est toujours prêt à aider les autres, qui est là pour aimer et être aimé. Je ne suis pas parfaite, j’aimerais faire plus de sport, être plus là pour mes enfants, mon homme, pouvoir voir mes copines plus souvent, me prendre plus de temps pour moi aussi. J’aimerais que mon ménage soit toujours nickel, n’avoir jamais de repassage en retard mais je ne peux pas, c’est ainsi. Je n’en suis pas malade et c’est tant mieux. Alors, merci de respecter mes choix et les choix et vies d’autres personnes en ne les culpabilisant pas et en ne prétextant pas d’être franche pour se donner bonne conscience.

  • Élise 18 septembre 2015 à 22:20 Répondre

    Moi je pense qu’au Nom de la tendance sanitaire actuelle qui veut qu’on fasse la chasse aux kilos et à la mal bouffe, vous faites par cet article surtout beaucoup beaucoup de mal à ces femmes qui ne sont pas vous, qui ne sont pas coach sportif, qui peut-être n’aiment pas le sport ou préfère mener leur vie et leur corps autrement que par le spectre que vous érigez comme étant LE bon mode de vie.
    Si demain la tendance nous dicte de faire un gâteau maison par jour, j’espère qu’une pâtissière qui ne fait que patisser Toute la journée, écrira un article qui dira “quoi mais comment !? Vous ne vous levez pas une demi heure avant tout le monde pour faire un gâteau, avant de partir faire votre journée de boulot. Quoi ?! Mais vous mangez une poignée de noix au goûter… Mais c’est un gâteau qu’on vous a dit qu’il fallait manger. Si vous ne le faites pas, vous n’avez pas d’excuses”.
    Vous avez des certitudes. Très bien. Mais rien ne vous oblige à les defendre de manière aussi humiliantes pour celles qui ne sont et ne seront jamais vous. Et qui s’en porte sûrement très bien.

    Une lectrice qui n’a pas de problème de poids (je vous vois venir. 🙂 ) mais qui aimerait que parfois on laisse les femmes souffler un peu.

  • Amsides 19 septembre 2015 à 08:21 Répondre

    Oh mais je vais faire suivre cet article de ce pas à une copine!! Son dernier a plus d’un an et elle ne fait que de se plaindre de ses kg de grossesse… en même temps elle boit du coca le midi et ne fait pas de sport… bon ça c’était avant que je le lui mette en évidence sous le nez car depuis elle s’est mise à l’eau, et pour le sport j’y travaille depuis 3 semaines mais je n’ai pas encore réussi à l’emmener avec moi pour marcher ou nager (moi je suis enceinte de 4 mois, elle devrait arriver à me suivre!).
    Merci pour cet article!
    PS: J’ai découvert cette semaine seulement ton site et les vidéos de yoga prenatal.. trop top! J’en ai d’ailleurs faite une séance ce matin à 6h (oui c’est un peu tôt pour un samedi matin mais les insomnies debutent ici…).

  • Christi 19 septembre 2015 à 09:39 Répondre

    Nan mais sérieux ??
    Je trouve ça laid des tablettes de chocolat chez une femme ! Ce corps trop musclé c vraiment pas harmonieux… Et puis ce petit ton de donneuse de leçon… Tu n’as pas trop le melon, ça va? Un peu de bienveillance…

    • Emma 21 septembre 2015 à 10:49 Répondre

      Lol dans ce cas ne fais pas de fitness et manges des chips, tu n’auras pas d’abdos pas de souci.

      • Christi 21 septembre 2015 à 14:25 Répondre

        J’ai des abdos mais pas de tablettes, et oui je mange des chips, je passe pas ma vie à faire du sport H24 ni à manger de l’herbe et des graines. Je préfère profiter de mon mari et de mes enfants !

        • Emma 29 septembre 2015 à 09:58 Répondre

          Dans ce cas, pourquoi lis-tu un blog de fitness? Va donc voir ta famille et laisse les gens faire ce qu’ils veulent. Quel ton péremptoire!

  • Christi 19 septembre 2015 à 10:15 Répondre

    Et bien je trouve ça moche ton corps trop musclé et tes tablettes…
    Échange ta vie contre celle d’une mère de famille débordée qui jongle entre son travail et ses enfants.

    Un peu de bienveillance dans tout ça ?non juste un article plein de vantardise à mon goût. La photo qui l’illustre le prouve bien.

  • Anne-Charlotte 19 septembre 2015 à 13:09 Répondre

    Je suis très déçue par le ton moralisateur de ce billet.
    J’ai deux enfants, la dernière a un an, je suis mince, très mince même. (taille 36 pour 1m73)

    La raison en est simple : je suis anorexique, je réagi au stress et à la fatigue en arrêtant de manger. JE travaille trop, mon conjoint est loin, je cours pour récupérer mes enfants, et je maigris. Et je donnerais tout pour retrouver une poitrine ronde et des fesses charnues.

    Le poids n’a jamais été un indice de bonne santé. ((“là où les maigres périssent, les gros maigrissent”)
    C’est en revanche un indice socio économique majeur, en France et dans tous les pays industrialisés. une femme mince, c’est une femme qui a le temps et l’argent de faire du sport et de se cuisiner des plats sains. Ce qui n’est pas le cas de la mère isolée avec ses deux enfants et son boulot de caissière, qui rentre chez elle fourbue par une journée épuisante, 2h de RER et 3 appels du centre aéré pour lui dire qu’il serait temps qu’elle apprenne à s’organiser.

    • krakette 6 octobre 2015 à 16:01 Répondre

      J’ai tjs été fascinée par ces mamans “caissières qui font 2 enfants” et je me dis pourquoi , mais pourquoi ?

  • zounette33 19 septembre 2015 à 15:45 Répondre

    Bonjour Lucile,

    Je vous lis souvent. Je vous suis sur YouTube et pratique très régulièrement le soir vos cours de renfo que j’apprécie et conseille à tout le monde.
    Je suis dans le monde de la nutrition et rencontre de ce fait beaucoup de gens mal dans leur peau, en surpoids et/ou avec des problèmes de santé… et tout n’est pas blanc ou noir…
    J’ai moi-même eu 2 grossesses, après 4 ans de traitements, de multiples fausses-couches, des ovaires polykistiques, 2 alitements à mes grossesses (16 et 18 kg) et… moi aussi j’ai tout perdu dans les semaines qui suivaient mon accouchement. J’ai un ventre plat, je fais aussi du sport malgré mes enfants de 2 et 5 ans (en plus de mon travail prenant). J’ai même un plus joli corps après mes grossesses qu’avant. Je pourrais de ce fait complètement adhérer à votre article MAIS je ne me permettrais jamais de me montrer et donner ainsi des leçons, même si le métier de coach le veut sûrement. Je suis plus ou moins d’accord sur le fond mais la “forme” n’y est pas et c’est dommage. N’oublions pas d’être modestes… Moi non plus je ne pratique pas la langue de bois.
    Ceci étant dit, je trouve votre blog très bien fait, vos idées très novatrices et même avant-gardistes en France.
    Bien à vous.

  • Julie Mum N Run 19 septembre 2015 à 17:04 Répondre

    Hello Lucile !
    bravo pour ton article dans lequel je me retrouve depuis peu.
    A vrai dire j’ai toujours été non-sportive, mais par chance je n’ai jamais gardé mes kilo de grossesse car je préfère marcher plutôt que de prendre le métro ou le bus.
    Mais tout a changé il y a presque 2 ans quand j’ai découvert le running. J’ai depuis pris conscience de plein de choses. J’ai créé ma communauté de mamans qui courent. Et qui veulent s’y mettre. Je ne suis pas coach ou pro du running, mais j’aime encourager les mamans dans leurs petits exploits du quotidien.

    Oui se bouger c’est bon pour la santé. Oui manger équilibré ca fait du bien.
    Et je ne me suis jamais sentie aussi bien que depuis que je cours.
    Sur ce je file, ce soir je cours avec mes Mums !

  • Vous ne savez pas lire ou quoi ? 20 septembre 2015 à 13:41 Répondre

    Lucile je pense que les gens n’ont pas lu l’article avant de commenter !! Tu expliques juste qu’après 1 an ce ne sont plus de kilos de grossesse, mais juste des kilos. Enfin, si j’ai bien compris ? POINT A LA LIGNE.
    J’ai 1 enfant, je ne suis pas en surpoids, je te suis depuis 2 ans au moins, avec beaucoup de plaisir. Mais là je me rends compte à quel point tu as l’air de toucher à un truc ULTRA sensible. Tu touches là où ça fait mal j’ai l’impression. Bravo à toi d’oser. Parce que toutes ces blogueuses qui ne disent que la moitié des choses, qu’il faut être en harmonie et blah blah blah … Elles n’oseraient jamais. Mais toi tu le fais. Et ça me donne encore plus envie de te lire, et de te suivre. Keep it up Wonder woman !!

  • MamselleCat 20 septembre 2015 à 14:07 Répondre

    Bonjour Lucile,
    Totalement d’accord avec ton article. Quand on veut, on peut. rien n’est impossible!! J’ai toujours été en surpoids, et j’ai repris ma vie en main. 25kgs en moins sur la balance, 5 h de sport par semaine, je cuisine tout ce que je mange, j’ai mon travail à côté. Tout est une question d’organisation. Je n’ai pas encore d’enfant, ça viendra et je ferai au mieux.
    J’ai écrit le même genre d’article sur mon blog, et j’ai aussi eu les mêmes réflexions que toi, et c’est même aller jusqu’aux insultes. Fin bref… Perdre 25 kgs, c’est possible en faisant du sport et en ayant une alimentation équilibrée, ce n’est pas un miracle, j’ai réussi à le faire car j’étais MOTIVEE! Après, faut arrêter de se chercher sans cesse des excuses pour les kilos en trop…
    Y’a pas de bons ou de mauvais gènes pour perdre du poids (lol), y’a pas non plus de personnes prédisposées à être grosse ou mince. Votre corps est le reflet de votre vie. Donnez-vous les moyens d’avoir le corps que vous voulez!
    J’ai souffert pour avoir mon corps et j’en suis fière. Alors les réflexions des nanas, qui me disent que je m’affiche ou que je me la pète, faîtes une semaine de sport avec moi et après on en reparle!!!
    En tout cas, merci pour cet article qui met les pieds dans le plat 😉

  • A propos de mon job - Lucile Woodward 20 septembre 2015 à 14:42 Répondre

    […] précédent billet a rencontré … comment dire … un fort déchaînement de commentaires […]

  • CelineLille 20 septembre 2015 à 17:49 Répondre

    Quand on veut faire quelque chose on trouve les moyens de le faire, quand on ne veut pas on se trouve des excuses… Je suis désolée mais que vous soyez riches ou pauvres, avec des enfants ou pas, vivant seule ou pas, vous pouvez bien trouver 30 min par ci par là pour bouger ( même si devant votre série télé préférée). Faire du sport c’est se bouger, dépasser ses limites. Nous sommes toutes et tous fatigué(es). Arrêtez de vous trouver des excuses. On peut tous le faire seulement il faut se donner un coup de pied aux fesses. Lucile à raison . Alors arrêtez de vous trouver des excuses et donnez vous les moyens …

  • Julie 20 septembre 2015 à 19:05 Répondre

    Bravo !
    J’ai pris 23 kilos ( je crois ) pour ma première, burgers, gâteaux. Frites, soyons clairs et honnête, un peu moins pour la deuxième.
    Mais c’est bien parce que j’ai pris trop, beaucoup trop de poids pendant mes grossesses et c’est seulement en me remettant au sport et en adoptant une alimentation équilibrée que mes kilos (car ce sont bien les miens ) que j’ai retrouvé la ligne.
    Il faut être clair avec soi même, c’est seulement quand j’ai arrêté de me mentir que j’ai réussi à prendre les bonnes décisions.
    Je te suis car tu me donnes de l’énergie, et pour ça, merci

  • Nouchka 20 septembre 2015 à 19:11 Répondre

    Je suis une lectrice de l’ombre et c’est la première fois que je commente car cet article m’a vraiment interpellé. Sur le fond Lucile je suis d’accord avec toi, beaucoup de choses que l’on obtient dans la vie sont une question de volonté, d’objectifs à tenir et d’efforts, et cela inclut bien sûr la gestion de l’après-grossesse qui est une période délicate pour beaucoup de femmes. Néanmoins je suis un peu choquée par le côté comme l’ont dit d’autres, donneuse de leçon et péremptoire de ton article. Oui, être coach sportif inclut de secouer parfois ses coachés et leur faire comprendre qu’on a rien sans rien, mais dans ton article tu mélanges pas mal de choses et surtout tu ne prend pas en compte le bouleversement que la grossesse occasionne sur le corps, notamment au niveau hormonal. Tu te dis “journaliste scientifique” mais ce n’est pas la première fois que certaines de tes allégations me font frémir. Certaines femmes ne retrouveront JAMAIS leur corps d’avant, et ce malgré un régime équilibré, du sport régulier et une vie saine. De mon côté je n’ai pas à me plaindre puisque depuis ma grossesse je suis plus mince qu’avant sans avoir modifié mes habitudes alimentaires ou ma routine sportive. Pour le coup il s’agit uniquement de “chance”, mes hormones et mes gênes ont fait que je suis plus “sèche” qu’avant d’être enceinte. Donc ne mélangeons pas tout.
    Et j’en profite également pour te dire que cela fait de nombreuses années que je te suis, tes vidéos m’ont beaucoup inspirée, néanmoins je suis attristée de voir que depuis quelques mois ton discours et tes mises en scènes sur instagram me parlent moins, trop de “mantras” péremptoires, trop de photos “me myself and I”, pourquoi sans arrêt montrer tes abdos (au lieu de répondre aux nombreuses questions sur les exercices qui restent bien souvent sans réponse ?). Nous sommes toutes différentes, et je trouve, comme tu as tendance à le faire de plus en plus, qu’exhiber ton corps sans arrêt est une forme d’égocentrisme et de culpabilisation un peu malsaine. Personnellement cela me donne envie de ne plus venir sur ton site ou ton IG. Enfin, en tant que personnage public tu seras forcément exposée aux critiques de tes lecteurs et les prendre en compte de manière constructive peut également t’aider à avancer dans ton travail de coach, plutôt que de défendre maladroitement dans ton dernier billet et rester campée sur tes positions.

  • Le Bloc-Notes de Carmen 20 septembre 2015 à 19:56 Répondre

    Ce post ne mérite pas autant de mauvaise foi et je pense que beaucoup n’ont pas lu l’article. D’où les pics mal placés.. Peut-être que Lucile aurait dû prendre plus de gants pour expliquer son point de vue mais ce n’est pas une raison pour l’agresser par tout votre mal être. Je suis certaine qu’elle n’a voulut ciblé qu’une catégorie de mamans ( ses coachés qui se plaignent, qui ont le temps pour le sport mais qui ne font rien pour arranger les choses ). Elle est, je pense, outrée de voir que certaines mères n’hésite pas à mettre leurs kilos superflus sur le dos de leurs gosses 3 ans après l’accouchement. Je ne vois pas le problème, ni le mal. Il faudrait arrêter de tout prendre pour soi et d’être aussi virulent.

    Je cite les mots de Lucile : “Ce ne sont pas les grossesses et les enfants qui sont en cause. C’est plutôt le manque de temps, la fatigue,..”.

    Et puis ce qui me fait marrer c’est de voir certaines dire qu’elles n’ont pas le temps de faire 30min de sport et ensuite venir lire l’article et y écrire un pavé de 30 lignes.. Bref je finis de faire ma mauvaise langue moi aussi, bonne soirée à toutes ☼

  • Bubu 20 septembre 2015 à 20:55 Répondre

    Chère Lucile,

    Surtout, ne change rien. Surtout, ne laisse personne te dire que tu as tort parce que tu as entièrement raison.
    Je pense simplement que certaines personnes n’ont retenu qu’une partie du message que tu as souhaité transmettre. Une femme, ne doit jamais s’oublier en tant que telle et continuer à s’adonner à ce qu’elle aime, penser à soi, à son épanouissement même si elle devient mère.

    Personnellement, j’ai la chance d’avoir toujours aimé le sport (ça aide ! Je l’admets !) et d’en avoir fait régulièrement avant d’être enceinte. Mais, même enceinte, j’ai continué à courir jusqu’à deux mois de grossesse, puis, j’ai remplacé la course par des longueurs en piscine (deux à trois fois par semaine). Je marchais au maximum.
    Une fois que j’ai accouché et que j’ai terminé mes séances de rééducation du périnée, je me suis remise à la course à pied (accouché en juin, repris la course en octobre, après l’aval de ma sage-femme). Je précise que j’ai allaité ma fille pendant quinze mois…
    Je courrais de 5h à 6h du matin (heure à laquelle son papa se levait) et cela me faisait un bien fou !

    Je pense sincèrement qu’on peut trouver du temps, à condition d’en avoir vraiment envie.

    Merci Lucile.

  • Rosa Carole 20 septembre 2015 à 21:48 Répondre

    Non mais les femmes vous vivez dans quelle planète ? Faire du sport demande 0 € et 30min de votre journée. Vous allez pas faire de courses ?? Si ? Alors hop bébé dans la pousette mets tes baskets et pousse en courant. Idem pour le retour avec le sac dans le dos histoire de suer un peu +. Tu as la TV chez toi ? Ok bin tu la jettes et quand tu te dis oalal ça me manque la TV tu fais 10 pompes !!! Tu as 3 enfants et 0€ . c’est parfait va au parc à pied avec leur vélo ou trottinette ou je ne sais quel jouet par milliers et tu courres avec eux tu fais des sprint et tu leur demandes de te chronométrer. Tu manges pas entre les repas tu arrêtés la viande le soir. Tu bouffes 5 fruits par jour et dans 2 mois tu reviens parler que t’a pas de temps et d’argent et blablabla.. Tout est une question d’organisation. Et avoir de l’argent et être bobo ne rend pas + beau ni + respecté.. Donc pense juste à adapter tes déplacements en prviligiant la course à pied !!!

  • Mathilde 21 septembre 2015 à 07:34 Répondre

    En fait je viens de relire l’article. Parce que vraiment,en relisant les commentaires, je me suis dis que j’étais passé à côté de quelque chose.
    Ce que dis Lucile???? De trouver 30 min de renfo musculaire par ci par là . De faire un peu de cardio. DE PRENDRE DU TEMPS POUR SOI!!!! Mesdames, soyons honnêtes,vous pensez réellement que Lucille se lève à 10h tous les matins, après une bonne nuit de 10h???? Qu’une petite fée s’occupe de ses deux enfants??? Ok peut être a-t-elle une femme de ménage…. ET ALORS?????? Oui, elle a des tablettes de chocolat, c’est son job. Mais nous dit-elle d’avoir les mêmes???? Nous dit-elle de faire une taille 36??? Non, cette photo nous montre que c’est possible. Que oui, pour avoir une taille correcte, il faut se battre et en prendre le temps. Passer par dessus la fatigue. Se faire violence au départ, et après, ça devient une habitude…Une coach sportive avec une bouée, ça vous ferait rêver???? Les activités en famille le dimanche : vélo, ballade…. ça peut être du sport!!!! Je ne sais peut être pas lire, je ne vois pas de ton moralisateur dans son article!!! Oui elle appuie là où ça fait mal : on se cache derrière “kilos de grossesse” pour parler d’autres kilos ( et certaines d’entre vous l’ont dit…), kilos parce que bébé ne fait pas ses nuits, de fatigue, d’alimentation incertaine….. kilos de MODE DE VIE!!!! Parce qu’avoir un enfant, ça change la vie, qu’il faut retrouver toute une organisation! Et ça, à CHAQUE enfant! LE discours de Lucile a toujours été le même. Prendre du temps pour soi, trouver LE sport qui nous fait nous sentir bien. Parce qu’elle a un corps musclé, qu’elle l’affiche, qu’elle peut filer des complexes, c’est une vilaine??? Arrêtons mesdames. Regardons nous dans un miroir. oui, j’ai une bouée. Non, je ne l’assume pas. MAIS je ne me cache pas derrière mes enfants. Oui, je suis fatiguée, mais on se marre bien avec mon mari quand je fais mon renforcement musculaire devant la télé à 20h00, quand les nains sont couchés. Que mon moment à moi avec mes enfants, c’est le dimanche matin quand mon mari va faire ses 40km (oui oui…) de VTT. Que l’on s’est organisé tous les deux. Que lui, c’est le mercredi soir qu’il s’occupe des enfants , parce pour maman c’est ZUMBA. Que pourtant, je me lève à 5h45 tous les matins. Que le départ pour tout le monde, c’est 7h20. Que le soir, je rentre à 18h30. que je n’ai pas de femme de ménage. Que je bosse du mardi au samedi. Et oui, je m’écroule tous les soirs sur le canapé . à 21h30. lorsque l’on a mangé devant la tv, que la lessive est lancée, la vaisselle est faite, les bisous/calins du dodo sont faits, le balai passé. C’est ça le discours de lucille.

    Voilà ce que moi je lis. Voilà ce que je comprends du discours de lucille. Et moi, je la remercie. Parce que même si je ne veux pas ses tablettes de chocolats, même si je suis suffisamment réaliste pour savoir que non, je n’aurai pas un corps parfait, je sais qu’il est plus facile pour moi de me regarder dans un miroir depuis quelques mois. Je sais que j’ai réduit ma facture à la caisse toutes les semaines. Je sais que mon mari me voit faire du sport, et qu’il m’aime aussi pour ça. Je sais que tous les jours, je vois du mieux en moi. Que je suis plus indulgente avec mon corps. Que je l’accepte. Que je le nourri mieux. Que je m’occupe de lui. Et que petit à petit, il me le rends bien. Alors moi, à lucille, je lui dis merci….

    • Lucie Coquette 21 septembre 2015 à 13:11 Répondre

      Témoignage très émouvant… Vous devez être quelqu’un de bien

    • l-ami-lou 21 septembre 2015 à 13:11 Répondre

      ça c’est de la réponse à toutes celles qui ne savent pas lire et surtout, dont l’égo a pris une grosse claque! Merci pour elle (Lucile) et pour nous 🙂

  • Lucie 21 septembre 2015 à 15:09 Répondre

    Quand je vous lis, pour beaucoup d’entre vous, je me dis que pinaise la vie de mère c’est vraiment la merde…relativisons un peu et pensons aux femmes du siècle dernier qui trimaient comme des malades et qui n’étaient pas assistées par des machines à laver, des lave-vaisselle, des couches jetables, des supermarchés qui maintenant font drive ou livraison à domicile pour 0€ de plus. Comptez le temps passé derrière un écran, s’il vous plait faites-le et alors venez nous dire que prendre du temps pour soi est impossible. Sans parler d’argent parce que y’a pas besoin de fric pour prendre soin de soi. A vous entendre on pourrait presque penser que les femmes minces et qui prennent du temps pour elles sont soit au chomdu soit mauvaises mères ou qu’elles ont un patrimoine génétique de folie qui leur rend la vie trop facile ! Ben j’sais pas, on en apprend chaque jour ! Heureusement j’ai des mamans autour de moi qui ont la pêche, le sourire jusqu’aux oreilles mêmes si c’est pas toujours tout beau tout rose, et ont conscience du bonheur de fonder une famille, de vivre en France, d’avoir le confort que nous avons et l’accès à un frigo bien garni, à des maisons chauffées, à un vrai lit pour dormir…

    • Sarah 23 septembre 2015 à 08:52 Répondre

      Il est vrai qu’au vu de certains commentaires je n’ai même pas envie de devenir mère . J’ai limpression que ca se resume a faire la cuisine , la lessive et se coucher tard et n’avoir le temps pour rien.

  • Ouiiiinnnn 21 septembre 2015 à 22:01 Répondre

    Ouiiinnn ! Je me trouve grosse et moche et Lucile elle est trop méchante et tellement-pas-bienveillante, elle m’a dit de manger sain et de faire du sport !!!
    Mais je peux paaaaaaaas ! J’ai des enfants et pas d’argent !!!!

  • helene 22 septembre 2015 à 08:42 Répondre

    Bonjour. C’est facile de jouer sur les mots. Non, ce ne sont pas des kilos de grossesse, ce sont des kilos de maternité, et alors ? Non, tout le monde ne peut pas s’offrir, ne souhaite pas s”offrir 30 mn par jour de sport. Il me semble qu’être coach, c’est donner des conseils personnalisés. Non tout le monde ne peut pas devenir comme vous. Vous avez déclenché des dizaines de commentaires énervés, ne vous en étonnez pas. Vous vous dites coach, mais votre article de contient que des généralités genre “on peut toutes y arriver, si on veut”. Sans doute pas toutes par le même chemin. Nous n’avons pas les mêmes vies. Pas les mêmes enfants. Pas les mêmes corps non plus.
    Vous êtes censée coacher des gens, pas des masses de gens dont les histoires sont différentes. Et c’est là que se trouve le danger. Vous exhiber comme un modèle, un idéal que n’importe qui peut atteindre. Forcément, ça génère de l’agressivité de la part de celles qui ne le peuvent pas ou celles dont les idéaux ne se basent pas sur le physique mais sur d’autres valeurs.
    En tous cas, il me semble que prétendre coacher sans connaître ses interlocutrices, c’est un peu l’arnaque…

    • Sarah 23 septembre 2015 à 08:49 Répondre

      Tout le monde ne souhaite pas faire du sport pour perdre ses kilos de grossesse? A ce moment la on arrête de se plaindre! Elle donne des conseils personnalisés mais elle n’est pas magicienne, nan on ne peut perd pas du poids en ne faisant rien!

  • Marie 22 septembre 2015 à 11:28 Répondre

    Attention, ce que je vais écrire peut en choquer certaines.
    Bon, vous me connaissez, je n’ai pas l’habitude d’y aller par quatre chemins et j’appelle un chat un chat.
    Tout le monde, je dis bien tout le monde peut être ingénieur en physique nucléaire. Oui, tout le monde. Taratata, je vous entends déjà « oui, mais mon bébé ne dort pas », « je suis épuisée par les allers-retours au travail », « mon mari me sollicite sexuellement tous les soirs », etc … Fini les fausses excuses !
    Avez-vous besoin de votre cerveau pour endormir votre bébé ? Non, bien sûr. Pendant que vous le bercez (équipez-vous d’une écharpe, d’un linge, n’importe quoi fera l’affaire et ça ne coûte rien), relisez votre précis de neutronique, cela vous changera les idées et vous ne cous en sentirez que mieux. Et une fois bébé endormi, continuez votre lecture ! Comme l’on se sent bien après avoir revu ses bases !
    Lancez-vous des défis ! Concevez de nouveaux réacteurs ! Cela ne coûte tien, fouillez dans vos tiroirs vous n’avez besoin que d’une feuille blanche et d’un crayon ! Vous voyez bien que cela n’est pas une histoire de moyens ! Quand on veut on peut ! Pensez bien à cela, ne vous trouvez pas de faux prétextes pour lire un bête roman qui ne vous amène que de la distraction, ou pire, un magazine !
    La vulgarité des « science et vie » est sans limite, faites travailler votre cerveau sans vous mentir à vous-même. Comment voulez-vous progresser si vous ne vous en donnez pas les moyens ?
    Moi-même je profite du moment calme des devoirs pour me tenir au courant des dernières découvertes présentées lors des congrès internationaux (cf. le lien très intéressant https://www.euronuclear.org/meetings/rrfm2015/index.htm). Ce site est bien sûr gratuit, alors pas d’excuse ! Et je mets toute la famille à contribution. Le dimanche matin, initiation à la mécanique des fluides pour mon grand (13 ans). Il pleure ? Ne le laissez pas se morfondre dans sa paresse, quand on veut on peut ! La preuve, j’ai sauté deux classes et à son âge j’étais en 3ème. Sans aucun effort particulier, alors comme je dis, si maman a pu le faire secoues-toi bon sang ! Le papa est également mis à contribution, et quand il me répond « Répète, s’il te plait, je te rappelle que j’ai un BTS informatique » je rétorque « tu le fais exprès ou quoi ? ». Tu veux rester le popotin sur ton canapé toute ta vie ?
    J’adapte bien sûr le niveau pour ma fille de 8 ans, les bases de la mécanique des milieux continus s’apprennent à tout âge.
    J’entends à longueur de journée des personnes voulant atteindre la lune sans se donner les moyens d’y accéder. Mais bon sang, rien ne s’obtient sans travail ! Vous croyez que je les ai eu comment mes diplômes, en allant courir le dimanche matin ? Et bien non. Et si je peux y arriver vous pouvez TOUTES y arriver. Hop hop hop, on se bouge le popotin.
    Quand on VEUT on PEUT.

    • Ouiiiinnnn 22 septembre 2015 à 12:55 Répondre

      Ah oui c’est sûr si c’est aussi difficile que ça de faire 30 abdos par jour… Et vous ne vous brossez pas les dents non plus, parce que ça n’est pas à votre portée et/ou que vous avez des enfaaaaaaants !! (Le sacerdoce absolu pour certaines apparemment) ?

    • Emma 22 septembre 2015 à 13:46 Répondre

      LOL si vous croyez qu’aller courir ou faire des abdos n’est pas à la portée de tout le monde, je suis vraiment navrée pour vous hein. Profitez bien de votre médiocrité et ne changez rien à votre vie surtout! Venez donc lire un blog de physique nucléaire pour critiquer l’élitisme des scientifiques et cracher dessus 😉

      Au fait – sans aller jusqu’à devenir ingénieur, tout le monde peut prendre des cours et s’améliorer au cours de sa vie, la vie ne s’arrête pas après l’obtention de votre dernier diplôme. Mais encore une fois, gardez vos excuses et ne vous remettez jamais en question! Et les mamans qui font autrement, qui continuent de faire des études ou qui font 10mn de sport par jour sont bien sûr des bobos privilégiées, c’est la faute à la société!

  • Eulalie 22 septembre 2015 à 12:40 Répondre

    eh bah si “quand on veut on peut”, chère Lucile vous seriez au chômage, non?
    quel “bonheur” cela doit être de vivre dans un univers simpliste….

  • Eulalie 22 septembre 2015 à 12:40 Répondre

    eh bah si “quand on veut on peut”, chère Lucile vous seriez au chômage, non?
    quel “bonheur” cela doit être de vivre dans un univers simpliste….

  • Cecile 22 septembre 2015 à 19:57 Répondre

    Mais cette photo,cette photo ! Pardon mais j’ai tellement rit !!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Merci encore 😉

  • virginie 24 septembre 2015 à 20:30 Répondre

    Bonsoir,

    Alors voilà,je débarque sur ce blog ,je lis quelques billets ,que je trouve plutôt sympa d’ailleurs .Lucile tu as une pêche d’enfer et tes conseils sont vraiment sympa ,sans pression…Et là je tombe sur ce post.
    Je peux dire que je suis tout à fait concernée car j’ai 4 enfants ( de 20 à 10 ans) ,un boulot avec des horaires décalés,donc fatigue quasi permanente , et bien sûr des kilos en trop !!!
    Bon j’aime le sport , mais parfois je n’ai ni le temps, ni le courage de m’y mettre…
    Et c’est pour cela que je suis venue sur ce blog …
    Comme les autres j’imagine , c’est pourquoi je trouve vos réactions injustes et excessives …Bien sûr ,nous ne sommes pas toutes égales devant la prise/perte de poids …J’ai l’impression de prendre un kilo en regardant un gâteau alors que ma collègue peut manger toute la journée et ne pas prendre un gramme ( sans sport ).
    La vie est injuste , lol. Mais il me semble que nous venons chercher des conseils ici et si vous voulez perdre du poids rien qu’en lisant ce blog ,cela me semble impossible …Donc oui ,Lucile ,la coach dit des choses que nous n’avons pas envie d’entendre ,soit parce que on culpabilise,soit parce qu’on pense réellement ne pas pouvoir
    y arriver ,mais dans ce cas que fait on là ? Soit on prend les conseils que l’on nous donne,soit on passe son chemin… Inutile de déverser son venin .
    Bref , tout un discours pour dire que personne ne vous juge , personne ne dit que vous êtes “trop grosses” ou ” trop cernées”, je ne me trouve pas dans une forme olympique (plutôt des formes d’ailleurs) mais j’aimerais me sentir mieux et si cela doit passer par des “électrochocs” comme ce billet et bien banco… Je tente le coup.
    Bon courage à toutes et à tous dans votre recherche de bien être et commençons peut être par ne pas prendre mal les conseils que l’on veut bien nous donner.

    • Lucie Coquette 28 septembre 2015 à 10:20 Répondre

      Bonjour Virginie,
      Tu as parfaitement résumé mon sentiment! C’est tellement facile d’être virulente derrière un clavier…

  • Délia 25 septembre 2015 à 21:31 Répondre

    Eh ben que de réactions… Je ne peux m’empêcher de vous livrer mon expérience, j’ai attéri ici depuis mamanstestent! J’ai toujours été en surpoids, n’ai jamais aimé le sport (mauvais souvenirs de l’école)… Pendant ma grossesse j’ai été alitée 5 mois, j’ai atteint les 100 kilos glups.

    Là après 8 mois j’ai perdu 35 kilos, je suis plus fine que je ne l’ai jamais été (bon pas comme lucile hein, faut pas déconner, mais c’est son job) en appliquant tout simplement ce que dit cet article, sans arrêter pour autant le nutella et le mc do. Après avoir lu et relu cet article plusieurs fois je ne vois toujours pas ce qu’il y a à reprocher à ce qu’elle a écrit… J’ai plutôt l’impression qu’elle a visé juste, là où ça fait mal à certaines.

    Et pour le sport, dorénavant j’en fais : 30mn de marche rapide par jour, avec la poussette.

  • Elodie 1 octobre 2015 à 16:58 Répondre

    Chère Lucile,
    Je suis le fitness master class depuis quelques semaines et là je tombe vraiment par hasard sur ton blog.
    Bref! Je t’avais laissé un commentaire sur la chaîne doctissimo “abdos fessiers”, mon pseudo c’est Elodie de sion, et après avoir lu ton article j’ai honte de t’avoir demandé de l’aide.
    Et je tiens juste à dire les femmes allaitante ne vous découragez pas! Mes amies et les membres de ma famille m’ont toutes donnés leurs témoignages: on reperd tout après l’allaitement! Bon ok, je fais partie de ses femmes à fond allaitement, mon bébé a 16 mois la semaine prochaine et je lui donne toujours le sein. Je trouve cela plus écologique, économique et bien meilleur pour la relation mère-enfant. Et oui je traîne toujours mes 66 – 65 kilos (contre 81 en fin de grossesse). Mais j’avoue avoir manqué de volonté car quand on me proposait une crème glacée ou un succulent virgin mojito: je ne disais pas non!
    Donc oui avouons-le, nous aimons une petite gourmandise, surtout dans nos moments de déprime!
    Le tout est dans la tête! Si nous n’allons pas bien notre alimentation et notre manière de vivre n’ira pas bien non plus. Et vise et versa! Alors voulons un regard plus positif sur la vie?
    Vous savez j’ai toujours de nature ronde (pas obèse mais pulpeuse 60-62kilos pour 1m60), je passais souvent de l’anorexie à la boulimie avec des périodes normals… brefbrefbref quand grâce à ma foi et quand je me suis mariée j’ai tellement été aimé d’un homme qui m’aimait pour et non pour mon corps que je me suis sentie BIEN, et vous savez quoi sans faire gaffe mon corps a décollée, vivre le 36/34!
    Ah oui !Aussi : Prenez vos passions au sérieux les filles!!! Je m’explique, pour ma part une de mes passions est la photographie alors vous savez ce que je fais pour avoir les plus beaux clichés et sur VIVRE mon cliché? De la randonnée! Oui oui! Marché en pleine nature sentir la verdure fraîche alors qu’il fait un froid de canard ou une chaleur terrible, être en même temps à bout de souffle, en sueur, se demander à quel moment on va atteindre cette cascade volcanique ou le sommet du mont. Et que au bout de quelques heures de marche on a réussi l’objectif avec pour récompense un merveilleux panoramique ou un superbe plongeons sous cascade! Ça c’est sensationnel!
    Oui j’ai un bébé, oui j’ai des kilos en trop (je ne fais que 1m60) oui mon jean 38/36 me manque. Mais je me l’avoue j’ai trop forcé sur les plaisirs gourmands.
    Et pour celles qui me diront “wouaaa tu as le temps et l’argent pour faire ce que tu fais!” heu non je ne suis pas rodchild, et quand je le fais, je le fais avec mon mari et ma fille. Mari qui est en déplacement toute la semaine. Donc je gère 5j/7 les courses, la maison, un bébé, la recherche d’un emploi seule! Nous avons toute une vie différente, nous ne pouvons pas juger l’autre en la rabaissant ou en se comparant, pour elle c’est plus simple que moi. C’est FAUX et ARCHI faux!!!!!
    Il y a dans toute les situations des avantages et des inconvénients. Il faut savoir gérer voilà tout.
    Bon je vais m’arrêter là car 1 j’ai une petite puce qui fait des bêtises
    et 2 sinon je ne m’arrête pas de parler.
    Allez une dernière fois: COURAGE vous pouvez le faire les filles, les kilos ne sont pas une fatalité, on a le droit de vivre avec des kilos en surplus et de les tirer à notre avantages. C’est en se sentant bien dans ses baskets que l’on devient belle et que par la suite on maigri.
    Bisous à toute!!

  • Lucy 7 octobre 2015 à 10:53 Répondre

    J’ai moi même une petite fille qui a un an, beaucoup de boulot et peu de temps pour faire du sport, mais j’ai perdu mes kilos de grossesse et même je me suis remusclée. IL N’Y A QUE DES MAUVAISES EXCUSES…
    Tous les matins, je pars à la crèche en courant avec ma poussette, et idem le soir en allant chercher ma fille. Le week end, je multiplie les longues balades avec ma pépette dans la poussette ou le porte bébé. Le soir, quand elle est couchée, je me fais 20 MINUTES de renforcement musculaire dans mon salon (qui n’a pas 20 minutes de libre le soir ? Vous traînez bien sur Facebook pendant 20 minutes chaque jour non ?). Et surtout, je ne mange JAMAIS de sucre le soir, je ne grignote pas, par contre je mange tout ce qui me fait plaisir au petit déjeuner.

    Ce n’est pas le temps de libre qui compte, c’est le mode de vie. Ceci est à la portée de toutes.

  • CARO 7 octobre 2015 à 13:48 Répondre

    Chère Lucile,
    Tout d’abord un grand merci, je vous ai découvert l’an dernier dans l’émission “les maternelles” et depuis le printemps dernier j’ai repris une activité sportive plus globale et surtout ciblée ceinture abdominale notamment. Je m’explique, bien préparée physiquement, j’ai donné naissance à 39 ans, j’ai allaitée ma fille pendant 2ans passés durant lesquels je n’ai eu strictement aucune activité sportive, ni rééducation du périnée (puisqu’un accouchement par césarienne). Naïvement, ayant plutôt une bonne hygiène de vie, un passé plutôt de nageuse et pas de préoccupation de poids, je n’ai rien fait. Je me suis préoccupée à 100% du bébé…pensant sincèrement que tout rentrerait dans l’ordre naturellement ! Effectivement aujourd’hui ma fille a 3 ans et demi bientôt 4, tout semble être rentré dans l’ordre en apparence. Je suis restée trop longtemps sans “ceinture”, j’ai une minuscule hernie ombilicale qui créée des sensations désagréables, parfois des douleurs et qui bien évidemment est une entrave à la liberté de se mouvoir…
    Il y a 4 à 5 mois, je me suis donné 2 objectifs en sachant que je pouvais compter sur votre soutien (vidéos en ligne) : recréer une ceinture abdominale, retrouver la forme, muscler le dos et redresser les épaules, se tenir plus droit. Mon corps a très vite réagi c’est impressionnant, ce qui est grave c’est que je suis persuadé que j’aurais évité l’hernie si j’avais fais des exercices plus tôt. Bêtise ! Dommage pour moi, mais si ce message peut être utile, tant mieux pour les autres ! J’espère qu’avec la régularité et le temps je pourrais maintenir une meilleure forme encore et pour longtemps et surtout récupérer de ces 3 ans et demi d’inattention, c’est mon histoire. Voici mes 2 questions :
    – Je fais des execices abdominaux en douceur et en profondeur, et à cause de l’hernie je n’ai pas osé travailler les grands droits. J’ai encore un bourlet, comme un pli de peau qui ne semble pas accroché ou tenu par les muscles (ex. en position courbée voire assise avec un jean). Pensez-vous que je peux travailler les grands droits en ne forçant pas, et que c’est probablement la solution à ce reste de pli distandu ?
    – Parmi les signes de la ménaupose on parle de prise de poids abdominal, vous comprenez mes craintes – ici, zone sensible ou fragile ! Quels sont les exercices que vous conseillez pour prévenir ce passage délicat ?

    Je vous remercie de votre disponibilité et de votre sincérité.
    Ne changez surtout rien, le reste il y en a trop depuis toujours et personne de sain ou dans une recherche saine ne s’identifiera à ces personnes.
    Bien à vous
    Caroline C.

  • sarah21 9 octobre 2015 à 15:55 Répondre

    bonjour

    merci de ces précieux conseils et des témoignages des mamans ça rassure et on se sent moins seule.
    j’ai trois enfants de 7 ans, 5 ans et 11 mois.
    je l’allaite toujours et j’ai tout le temps faim !!!!! alors c’est vrai que je me fais quand même plaisir niveau repas

    j’ai repris le sport depuis cet été 2 fois 40 min de piscine et 1h de volley quand je peux y aller en fonction de mon travail.
    je n’ai pas perdu de kilos mais mon corps a changé et c’est tonifié je trouve ;j’essai de continuer comme cela même si des fois je ne suis pas motivée
    je ne fais rien le soir car je rentre trop tard et je suis un peu naze …..

    ce n’est pas évident par moments car il faut se motiver, se mettre même des fois un coup de pieds aux fesses parce que la vie de maman c’est du 200km/h mais je vous jure cela fait un bien fou moi ça me vide aussi la tête ça me rend plus zen et je dors comme un bébé !!!
    il faut essayer de trouver son rythme et l’activité que l’on souhaite faire sinon je me force aussi à marcher le plus possible

    je vous souhaite à toutes de trouver votre sport et de vous épanouir

  • Sophie 13 octobre 2015 à 10:31 Répondre

    Très motivant cet article! Je suis enceinte de 4 mois de mon deuxième bébé, mon premier va fêter sa première année et j’avais retrouver mon poids d’avant lorsque je suis tombée enceinte de n°2, car je suis sportive et je mange équilibré. Mais quand je pense à l’après n°2 j’ai un peu peur car je sais que j’aurai moins de temps (le rythme est déjà pas la soutenu avec mon petit bonhomme), mais en lisant cet article j’espère que je trouverai une heure ou deux! j’ai déjà dit au papa “dis, tu penses que j’arriverais encore à aller à la piscine ou aller courir”, toute inquiète, mais lui n’a pas l’air inquiet du tout, il sait que c’est très important pour moi et me soutient, donc j’espère bien m’y remettre sans trop de difficulté même avec deux enfant en bas âge! je relirai cet article dans les moment de démotivation! Merci!

  • Ce legging de course | fait à ma façon 14 octobre 2015 à 08:23 Répondre

    […] article j’ai voulu l’écrire aussi après un article de Lucile Woodward, que j’ai trouvé super vrai, mais qui a reçu une bordée d’injures en commentaires. […]

  • Amandine 22 octobre 2015 à 10:18 Répondre

    Bonjour,
    Et bien pour ma part je suis maman de Nolan qui a eu 3 ans le 20 juin et j’ai accouché de ma fille Lina le 11 juin dernier par césarienne après une grossesse difficile. J’ai repris le sport le 7 septembre avec le top body challenge, je travaille (salaire de misère), je m’occupe de ma maison et de mon homme(qui bosse mais ne gagne pas la lune faut pas rêver) et je trouve 30 minutes par jour pour faire les séances. Des fois je la fais à minuit car pas de temps avant. Je fais attention à ce que je mange. J’ai perdu mes kilos de grossesse (mon poids de forme étant de 60 kg) je suis montée à 90 kg pour mon fils et 80 kg pour ma fille. Je suis de nouveau mince et mon ventre est plat. Pas forcément besoin d’aller à la salle pour y arriver. J’ai la chance de pouvoir y aller donc depuis 2 semaines j’y vais un peu mais j’ai perdu le plus gros à la maison. La vie n’est pas toujours facile, mais plutôt que se trouver des raisons de ne pas y arriver, trouvez vous des raisons d’avoir la niaque et de tout déchirer car nous sommes mamans oui mais femmes avant tout. Mes enfants c’est toute ma vie et je veux être au top de ma forme pour eux et pour leur inculquer des valeurs qui me semble essentiels. J’ai pour projet de passer mon BPJEPS AGFF afin d’en faire mon métier. Bisous à toutes

  • mademoiselle t 24 octobre 2015 à 08:59 Répondre

    La seule chose à se mettre en tête c’est: “vivez la vie que vous voulez vivre! “. N’imposez pas votre style de vie aux autres!!
    Chacune d’entre nous à un passé, un présent bien différent. Nos corps sont différents, notre mental, notre humeur aussi!!

    Trop de donneuses de leçons dans tous ces commentaires… C’est bien dommage.
    Je suis une maman ( 2 petits mecs de 8 ans 1/2 et 10 ans) de 34 ans et j’ai la chance d’avoir tjrs été mince. Ce qui n’empêche pas que mon corps ait les ‘cicatrices’ de 2 grossesses. Il faut l’accepter (j’ai du mal, je l’avoue..). Je suis plutôt sportive (badminton, yoga, running, aquabike, marche…) mais je n’ai JAMAIS critiquer mes amies sur leur façon d’être et de vivre!
    Certaines sont rondes, et alors?!

    Bref, Lucile W., je trouve votre post un peu trop ‘donneur de leçon’: vos êtes coach bon sang! Le sport c’est votre boulot!! Nous pourrions toutes vous envoyer nos plannings et vous verriez que, parfois, ce n’est pas si simple de se libérer du temps.

  • vinc 6 novembre 2015 à 11:07 Répondre

    oh la la effectivement quel déferlement de commentaires avec cet article.

    J’ai découverts lucile et son univers depuis seulement quelques semaines seulement c’est vrai mais la je trouve que c’est très dur ce qui c’est passé.

    En effet lucile n’est pas tendre dans cet article mais ce n’est pas faux que de dire que par exemple 18 mois après son accouchement on ne peux plus parler de kilo de grossesse même si ils viennent de la et qu’effectivement il y a des moyens et des solutions pour y remédier ou au moins se délester un peu et en profiter pour se retrouver et prendre soin de soi.
    Et il est vrai aussi que l’arrivée d’un ou plusieurs enfants dans le foyer provoque un tel changement qu’il est tout fait normale de ne plus retrouver ses repères et son organisation.

    Mais moi ce qui m’a CHOQUÉE se sont tous ces commentaires qui jugent les autres au lieu de donner son avis sur l’article.

    Jours heureux, vous ne juger pas, vous êtes sur??!! que vient faire cette histoire de contraception dans cet article. Comment peut on dire aux gens qu’ils ne peuvent pas se permettre de faire des enfants. On rentre dans un débat sociale pour le coup ça n’a plus rien a voir avec de la remise en forme. Les problèmes de contraceptions ça arrivent et plus souvent qu’on le pense, et donc si on ne roule pas sur l’or on doit obligatoirement passer par l’IVG….? enfin bref …

    De même que pour ces mamans qui n’arrivent pas a se booster doit on vraiment leur taper sur les doigts parce qu’elles ne prennent pas 30 min pour faire du sport. La question serai plutôt “quelles solutions pour les sortir de leurs mal-être?” “quoi faire pour quelles sortent de la spirale de l’enfermement sur soi?”

    Je pense que c’est peut être ce que lucile a voulue dire également, que pour se dépenser physiquement il faut d’abord se dépasser psychologiquement, se rendre compte qu’on se cherche des excuses mais ce n’est pas toujours simple d’y arriver, d’aller au delà du quotidien, de sa spirale infernale et de ses ennuis.

    Pour résumé on a toutes notre histoire, notre corps et ses caprices, nos facilités et nos difficultés, le but de ce site n’est pas de savoir qui a tort ou raison après tout, c’est de s’approprier les conseils de lucile a notre niveau et en fonction de nos personnalités, pas de lui ressembler.

  • CACO 7 novembre 2015 à 14:35 Répondre

    Bonjour, je suis tout à fait d’accord après un an, ce ne sont plus des kilos de grossesse. Je mettrais juste un bémol: quand on a des jumeaux c’est beaucoup plus long à perdre car la grossesse est beaucoup plus fatigante, l’allaitement aussi, les réveils nocturnes plus nombreux, on puise beaucoup dans ses réserves et donc on met plus longtemps à récupérer ensuite (pour ma part 2 ans) et à avoir l’énergie et le temps de refaire du sport. Il faut juste être patiente.

  • Anne-Sophie 17 novembre 2015 à 17:17 Répondre

    Bonjour Lucile,

    Je suis un peu perplexe sur cet article. Je m’explique.

    Je fais de la danse classique depuis toute petite. Le sport fait partie de moi et depuis toujours.
    J’ai accouché ça fera un an dimanche. Mais cette grossesse a été houleuse puisqu’au 4ème mois, j’ai subi un choc psychologique familial. J’ai été en arrêt un mois. J’ai très mal mangé pendant ce mois. Verdict ? 19 kg pour cette grossesse. Aujourd’hui, un an après, je n’ai pas tout perdu.
    J’ai fait de la gym selon la méthode APOR pendant la grossesse et après l’accouchement. J’ai fait ma rééducation périnéale plus abdominale (hypopressif) et puis, zou, direction le studio de danse avec 1 cours de fitness, 1 cours de classique et 1 cours de tai chi. Et rien. Ca stagne. A la maison, nous sommes plutôt paléo. Très peu d’aliments industriels (le moins possible). Et malgré ça, un an après, j’affichais toujours ces 3 kg de trop.
    Je suis allée voir une diététicienne qui a constaté un très léger déséquilibre (pas assez de protéine et pas assez de calcium.
    Depuis Sept, j’ai du arrêter le cours de fitness. Alors je suis passée à faire le singe dans mon salon … 3 fois par semaine. C’est contraignant.
    Mais entre ça + le rééquilibre alimentaire ça donne que j’ai déjà (en 1 mois) perdu 1 kg. Ca me pousse à continuer.

    De là à dire que ces kilos ne viennent pas de ma grossesse, je ne suis pas du tout d’accord. Ils en viennent. Mais de nous deux, c’est moi qui aurait le dernier mot !!

    Bravo pour ce site ! Il tombe à pic pour ma motivation
    +++

  • rolande.koffi 1 décembre 2015 à 09:23 Répondre

    Bonjour Lucile,

    Je voudrais vous remercier dans un premier temps pour vos vidéos, notamment celles de fitness de grossesse sur YouTube.

    J’avais aussi quelques questions :
    1. Je suis enceinte pour la deuxième fois et ma 1ère fille a 20 mois. Je n’ai pas le temps de pratiquer une activité sportive à l’extérieur.
    Est-ce que le fait de faire ces activités 6 jours sur 7 tout en mangeant équilibré peut suffir à garder un poids raisonnable pendant la grossesse.

    2. Mon accouchement sera réalisé par césarienne, combien de temps après pourrais-je reprendre une activité physique régulière ? À quel rythme ?
    Auriez-vous d’autres vidéos pour permettre aux jeunes mamans de garder la forme pour ne pas prendre de poids ?

    Merci pour votre retour,
    Cordialement,
    Rolly

  • Audrey 8 décembre 2015 à 19:58 Répondre

    Bonjour Lucile,

    Juste un petit message pour vous dire MERCI! J’ai mis au monde une petite Alix le 27 septembre dernier. Ne voulant pas “subir” ma grossesse, j’ai suivi vos vidéos “fitness et yoga master class” à partir du 2ème mois. Ces exercices ont été bénéfiques à plus d’un titre. Au-delà des avantages que le sport apporte en général: maintien de la ligne, évacuation du stress… J’ai le sentiment d’avoir évité les maux courants liés à la grossesse. Je m’en suis rendue compte en me comparant aux autres femmes enceintes autour de moi. Ainsi, je n’ai pas eu de douleurs dorsales, ni de rétention d’eau, et pas eu l’impression de me sentir lourde au sens propre (j’ai dû prendre 7 ou 8 kg) comme au figuré. Par ailleurs, la pratique de ces séances s’est inscrite dans un cercle vertueux. Elles ont conservé mon dynamisme, et m’ont incité à poursuivre d’autres activités sportives: la natation, la marche plus ou moins rapide, l’elliptique et le vélo en salle.
    Bref, merci beaucoup pour votre pédagogie, votre motivation contagieuse, et votre bonne humeur!

    Sportivement vôtre,

    Audrey

  • Laurence 27 décembre 2015 à 12:42 Répondre

    Je réponds à ce message un peu tardivement, mais il est tellement pertinent .
    A chacune de mes grossesses j’ai pris 16 kgs , quand j’en parle à mes copines enceintes plus jeunes que moi, je leur dis ne jamais les avoir tous perdus, plus dix par rapport à avant.
    Quel âge ont mes enfants 21 et 18. Trop drôle.
    Les années ont passé, j’ai fait parfois attention avant les vacances, j’ai perdu cinq six kilos revenus pendant l’hiver.
    Je fais un peu de sport mais pas trop. (beaucoup plus de télé et d’ordi)
    Alors oui il faut que je me secoue, je lis des tonnes d’information sur l’alimentation, le sport , le yoga mais ma motivation s’arrête très vite au moindre grain de sable.
    Mais avec l’âge, des douleurs et une perte importante de souplesse sont apparues, il est temps grand temps même que je me réapproprie mon corps pour pouvoir vieillir en forme et ne pas avoir des difficultés pour me mouvoir.
    ALORS BRAVO lUCILE.
    Ton blog me motive et m’oblige à ne plus me voiler la face.
    On a qu’un corps respectons le et arrêtons de nous trouver des excuses.
    Moi la première.
    Bonne fêtes de fin d’année et à la prochaine avec plein de nouvelles vidéos encourageantes.
    NO PAIN NO GAIN j’adhère !

  • Céline 28 décembre 2015 à 21:33 Répondre

    Bonjour Lucile,

    Merci pour ce blog qui fait du bien !
    J’ai fait durant toute ma grossesse les exercices de tes vidéos prénatales et je peux dire que cela m’a fait énormément de bien !
    Résultat: 12 kilos pris, et tout reperdu à la sortie de la maternité ! Tes exercices y sont pour beaucoup !
    Ma fille a 3 mois et je commence à souffrir du dos…..aurais-tu une/des vidéos à me conseiller ( fitness ou yoga) ?
    Bonne continuation et merci encore !!

  • emilie 4 janvier 2016 à 12:48 Répondre

    bonjour lucile!
    j’ai retrouvé ma ligne en six semaines après mon accouchement ,mais bientôt quatre ans après je n’ai toujours pas retrouve mon nombril qui n’a jamais retrouvé sa place inside !!!!
    c’est bête mais impossible de remettre de jolies brassières comme toi malgré mes tablettes de chocolat …

  • Sophie 8 février 2016 à 21:17 Répondre

    Bonsoir,

    Et bravo à vous toutes pour votre motivation! Je vous envie, je suis jalouse même car moi je n’y arrive pas. J’étais pourtant très sportive avant et pendant ma grossesse.
    Physiquement je ne suis pas mince mais pas ronde non plus, j’ai de belles formes que j’ai toujours su entretenir par le sport et par une alimentation équilibrée sans devoir me priver, tout en profitant raisonnablement.
    Mais là j’ai perdu tout contrôle. Je suis maman depuis 8 mois et je ne trouve plus la motivation pour rien, ni le sport, ni me faire de petits plats sains à manger.
    Pourtant, tout est programmé. Les vidéos de Lucille sont enregistrées dans mes favoris, mon planning sportif est mis à jour chaque dimanche pour que je sache quelle séance (renfo ou cardio) faire quel jour selon mon agenda, mon menu est rédigé et les courses alimentaires se font le samedi afin que le frigo soit bien rempli pour pouvoir préparer mes repas à l’avance.
    Le lundi, en général, tout se passe encore comme prévu.
    Ensuite c’est la dégringolade….
    Je dois faire face au stress du boulot et à sa charge de travail, les nuits coupées et le manque de sommeil, les trajets maison boulot de 3h par jour, les imprévus (bébé malade, mari malade, réunions de dernières minutes,…), les rendez-vous, le ménage. Il faut aussi rester sympa et répondre au téléphone, aux mails, etc…..
    Bref, trop de choses! Trop, trop, trop.
    Toutefois, j’excelle dans toutes les tâches précitées et je dois dire que je suis pleine d’énergie du levé (5h30) au couché (22h).
    Mais je me sens intérieurement si fatiguée et je n’ai plus aucune motivation à me mettre en tenue de sport pour rejoindre la salle ou même dans mon salon. Et je suis tellement stressée et frustrée que je compense dans la nourriture et je grignote, souvent…
    Je suis bientôt au même poids qu’en fin de grossesse et je ne me reconnaît plus:-(
    Il faut que je me reprenne, c’est ce que je me dis chaque jour.
    J’espère que le déclic va arriver très bientôt car là je suis dans une spirale infernale qu’il faut que je quitte absolument.
    J’espère un jour y arriver tout comme vous.
    Encore Bravo!

  • Lalie 12 février 2016 à 11:32 Répondre

    Bonjour Lucile entièrement d’accord avec vous les kg de trop on le dit toutes c’est les grossesses et oui j’avoue je l’ai dit aussi j’ai donc vu une nutritionniste et fait de la salle (deux) et nutritionniste plus sport en salle perdu 15 kg ( non repris) et j’ai laissé tomber trop de route rentré trop tard ect… bon j’ai repris une salle CURVES vs connaissez ? 10 machines 30 secondes et 30 secondes de relâche entre chaque machines , je souffre de tendinite a un bras qui ne me quitte pas là une sciatique tenace en fait je ne sais plus si je dois continuer et j’avoue que je pense arrêter pour au final suivre vos cours sur you tube pourquoi?parce que je vois viens que je ne perds pas de poids déjà et que parfois ça arrange mes muscles et d’autre fois non j’ai 51 ans et je dois mini perdre 10kg je suis donc tjrs les conseils de ma nutritionniste mon “régime” est qu’en fait elle m’a donné ce que je dois avoir comme quantités pour mon âge et activités je suis nounou donc …..le pire pour moi être ds mon lit je me sens courbaturée de partout malgré tout les étirements fait correctement ma tendinite est dû a un déménagement et ma sciatique vient de mon 3ième enfants et je pense que le surpoids( je suis ménopausée depuis mes 46 ans ) n’y est pas étranger donc je souhaite avoir votre avis parce que la salle me coûte 44 euro par mois donc cher et si c’est pour ne pas atteindre mes objectifs perdre du poids garder la forme et ravoir une silhouette plus jolie bon je ne m’attend pas a être taille mannequin non plus….merci par avance pour votre réponse .
    Cordialement
    Lalie

  • Moi et mes kilos de grossesse - La Polygraphe 19 février 2016 à 15:08 Répondre

    […] là, trotte dans ma tête cet article de Lucile Woodward que j’avais lu : au bout d’un an, ce ne sont plus des kilos de […]

  • chris 24 février 2016 à 18:23 Répondre

    Bonjour,
    La seule chose que ce post m’inspire, c’est que trop d’abdos, je ne trouve pas cela beau. Donc le corps de Lucile ne me fait pas rêver, ce ventre trop dessiné creusé bof bof. Après je comprends parfaitement qu’on puisse trouver cela joli. Finalement c’est comme le reste : les gouts et les couleurs 🙂 Un peu de tolérance que diable 🙂

    • Lucile Woodward 25 février 2016 à 17:25 Répondre

      Salut Chris,
      A cette époque, j’étais encore coach chez Dynamo et j’avais donc un très gros entrainement chaque semaine. Ce qui conduisait mes abdos à ressortir énormément plus que d’habitude.
      Je ne suis pas vraiment partisane du “trop d’abdos”
      Si tu regardes mes photos à l’heure actuelle, tu verras que mes abdos ressortant beaucoup moins.
      A bientôt
      Lucile

  • MarieL 7 mars 2016 à 12:08 Répondre

    Bonjour Lucile et bonjour à toutes les mamans.

    J’ai lu cet article et je suis frustrée et triste, vraiment triste.
    Jeune (enfin presque) maman de deux enfants de 3 ans et 3 mois, je suis estomaquée de lire tout ce que j’ai lu en commentaires.

    Ton article Lucile me donne espoir d’un côté. Et d’un autre côté j’ai l’impression que je n’y arriverai jamais : j’allaite, je fais du sport au moins 30 minutes par jour (velo / course à pied), je suis très active et je grossis ! Je suis végétarienne et intolérante aux PL. je constate ce matin à la balance que j’ai pris 500 grammes depuis la semaine dernière et j’ai envie de pleurer. Que puis-je faire de plus ?

    Je suis également profondément choquée et attristée par les “bouge toi le cul feignasse/arrête de te goinfrer” que je lis dans les commentaires.

    Non le mouvement et le sport seul ne suffisent pas toujours. Manger sain et équilibré, ne jamais boire de sodas, jamais grignoter… Et prendre du poids c’est extrêmement difficile à vivre. Pas besoin d’avoir des pointages de doigts et autant d’intolérance et d’empathie dans les commentaires. Et si on essayait de se comprendre les unes et les autres ?

    J’espère réussir à perdre les 12 kg que je me traîne (kg d’entre grossesse pour moi puisque j’ai tout perdu de ma seconde)… Pb de santé divers (endométriose costaud) je continue à te suivre et à lire tes livres. Je ne trouve pas ton article moralisateur. C’est plus dans le contenu puisque je suis déjà’ beaucoup de tes indications auxquelles j’adhère mais je ne vois vraiment pas quoi faire pour réussir c’est déprimant.

    • Lucile Woodward 22 mars 2016 à 10:12 Répondre

      Oui mais là tu allaites !! Donc tu ne peux pas espérer retrouver la forme. Donc tranquille, prends ton temps. Et quand tu auras terminé d’allaiter ça va revenir sans problème. L’allaitement donne faim et hormonalement continue de chambouller l’organisme. Pas de jugement, pas de stress …

  • Des déclarations d’amour éternel à Lucile Woodward part 3 | * Ma vie n'est pas un roman 14 mars 2016 à 23:24 Répondre

    […] que Lucile Woodward et moi ne sommes pas d’accord sur tout, comme dans un vrai couple. Comme lorsqu’elle me recommande de : ”(préparer un) dîner végétarien avec des légumes cuits et crus, des légumineuses et […]

  • Lisa 19 avril 2016 à 13:22 Répondre

    Lucile, je t’ai suivi bien avant ma grossesse qui se terminait il y a déjà 10 mois. C’est avec tes vidéos que je me suis initiée au fitness, Je les recommande à de nombreuses personnes qui justement n’ont pas le temps ni les moyens de s’inscrire dans une salle de sport. Ma mère, convaincue de détester la gym au contact du sol connait maintenant tes vidéos par cœur et admet que les resultats sont incomparables à la natation ou au running !! Bon je ne te cache pas que je suis vite passée au niveau supérieur en suivant les cours de l’élite du fitness américaine.

    J’en profite pour faire part de mon expérience de maman de 30 ans. Avant le “drame”, j’étais mince et athlétique (1m82, 65 kg) très rigoureuse sur le sport et l’alimentation, J’ai eu une grossesse un peu compliquée du fait de méchantes insomnies et pas mal de surmenage au boulot. (j’ai fait des mois à 175h, je mangeais pas avant 15h, et les journées de plus de 10h sans pauses n’étaient pas inhabituelles). Pourtant je parvenais à faire mes 45 minutes de cardio-training ou de renforcement musculaire dans mon salon, souvent entre 19h et 21h puisque je rentre tard, plusieurs fois par semaine. J’ai couru jusqu’à la fin du premier trimestre, 10km sans problème, le plus souvent sur du terrain trail.
    Durant ma grossesse je me suis imposée un régime de diabétique : peu de féculents, beaucoup de protéines, de poisson, de légumes, de laitages et matières grasses bénéfiques, zero zero zero sucre et vilaines graisses. Tous les week ends, soit je partais en randonnée dans les hauteurs des Alpes maritimes sans restreindre les dénivelés, parfois j’allais nager 30 min dans une mer à moins de 20°C, voir bien proche des 17 °C, et ca jusqu’à la fin de ma grossesse et malgré les critiques ou doutes de la part des collègues ou de mon entourage. Une machine.
    Et bien malgré toutes ces précautions et cette rigueur, je suis sortie avec 6kg au compteur. J’ai eu la mauvaise surprise de constater que mon ventre était flasque, un bloc de gelée, probablement causé par le traumatisme local de la cesarienne. L’aspect gros ventre de grossesse de 6 mois a persisté pendant bien 5 semaines. Tres choquant je ne m’attendais pas a ça. Bon 2 semaines après l’accouchement je repartais marcher 2h et j’essayais de reprendre les activités,
    Tres rapidement, j’ai eu un contrecoup assez violent du rythme surmené de la grossesse, surtout que mon bébé dormait tres peu la journée, impossible de récupérer. J’ai eu une grosse fatigue, autant physique que morale, et j’ai du réduire considérablement l’activité physique à une séance de renforcement musculaire par semaine. J’attendais avec impatience la fin de l’allaitement exclusif qui a duré 8 mois pour à nouveau courir mes 10 km. Manque de chance dans les 2 derniers jours je me suis fait une violente entorse avec arrachement osseux, simplement en marchant. Accident probablement causé par la fatigue et ca a d’avantage retardé mes projets sportifs, une horreur.
    Actuellement mon petit a 10 mois, et depuis sa naissance j’ai perdu 3 kg, simplement en mangeant normalement, sans grignotage, peu de féculent, très rarement des friandises ou des aliments sucrés, les graisses sont complètement bannies de mon alimentation. Je ne trouve pas que l’allaitement ait contribué à la perte de poids, meme si j’ai un bébé bien costaud largement au dessus des courbes de croissance.

    Bien que je sois globalement mince, malgré tout je ne retrouve pas ma silhouette fine et tonique et constate un gonflement résiduel, et plus de stockage au niveau des hanches, des cuisses et des fesses. Dernièrement je commençais même à reprendre du poids sans explication. Normal, allaitement + blessure, je n’ai pas pu poursuivre le rythme gros cardio + fitness, sans ca impossible de rétablir le meme physique qu’avant. Du coup je reprends le fitness à fond trois fois par semaine et je constate déjà les résultats. J’évite de trop solliciter les abdos, par crainte d’aggraver le relâchement, je les travaille passivement avec les autres exercices. J’ai quand même retrouvé un ventre plat, avec une petite pellicule de graisse, mais loin de la tonicité et des muscles apparents qui précédaient la grossesse.

    Il n’y a pas de secret. La grossesse a plus d’impact sur certaines physionomies que d’autres, tout comme l’alimentation. Je partage complètement ce sentiment “d’injustice”. avec beaucoup beaucoup d’efforts sans profiter pleinement des résultats, c’est rageant. Mais comme dit Lucile, “c’est avec la persévérance qu’on voit la différence” !! Il faut aller plus loin et honnêtement quelque soit l’age ou la condition physique, avec beaucoup de rigueur et de motivation, on peut moduler notre corps. C’est plus facile pour certains, et il faut fournir plus de temps et d’énergie que d’autres pour obtenir le meme resultat. Le plus important c’est de se donner à fond et surtout d’apprendre à s’ORGANISER POUR SE LIBERER DU TEMPS. Jetez votre télé et sevrez vous des séries addictives, vous verrez si vous n’avez pas 30 minutes de libérées. Et c’est valable pour tout.

    Bon courage à toutes et merci infiniment Lucile !!!!!!!!!!!!!!

  • Hana 20 octobre 2017 à 03:37 Répondre

    Bonjour Lucile,
    Bravo pour tout ton travail, c’est un plaisir pour moi de te retrouver plusieurs fois par semaine, avec tes vidéos sur youtube pour le fitness après grossesse.
    De mon côté, mon deuxième a 6 mois et j’ai déjà perdu tous mes kilos, sans avoir une vie “drastique”. En plus de ton super programme, j’ai une astuce en plus pour maigrir : BIEN DORMIR !
    Une étude scientifique de l’université de Chicago a en effet montré que ceux qui dorment bien maigrissent beaucoup plus que ceux qui dorment mal (55% de perte de graisse en plus).
    Peut-être que les mamans grossissent parce qu’elles dorment mal ?
    Le sport le soir, proche du moment où l’on va se coucher est notamment déconseillé, puisqu’il risque de faire diminuer la qualité du sommeil… Il vaut mieux se coucher avec les enfants que de faire de l’exercice.
    En revanche, le sport à 6h du matin, ça oui !

  • Laisser un commentaire !

    Derniers articles

    Instagram

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. (en savoir plus)