Détox au sucre

Pourquoi vous n’avez pas besoin de dessert

Partager l'article

Non vous n’avez pas BESOIN de dessert ! Je fais le point sur la fameuse petite note sucrée qui vous tient tant à coeur.

Haaa, “la petite note sucrée”, cette expression que vous me ressortez tellement souvent. “Je ne peux pas finir un repas sans une petite note sucrée”. “Un repas sans dessert ?! Impossible !”

C’est tellement drôle de vous lire à ce sujet ! Laissez-moi vous expliquer pourquoi vous n’avez absolument pas besoin de dessert. 

La bûche du mariage de mon frère

Vous savez, l’idée de cet article de blog m’est venue l’été 2018, lors du mariage de mon frère, en Malaisie. Chez les parents de la mariée chinoise-malaisienne, lors du déjeuner après le mariage religieux, nous avons été invités à nous servir d’un immense buffet plein de légumes, de viandes (à tous les goûts divers et variés, c’était trop folklo !!), de buns à la farine de riz, de sauces, de nouilles… Bref : un buffet bien local. 

Puis 30 min plus tard, le père de la marié vient nous voir (nous, la table des petits français) avec 4 magnifiques gâteaux-bûches super colorés ultra industriels !! Mr Wong trop fier de nous proposer ces desserts qu’il est allé chercher je ne sais où dans une boutique super spécialisée pour les caucasiens. Il nous a regardé les manger (si vous aviez vu ma mère et mon père !!!), en souriant, béat, devant sa grande réussite ! C’était hilarant de choc de culture !!! Parce que clairement en Malaisie, il n’y a pas de dessert au déjeuner de mariage ! 

Et plus généralement en Asie d’ailleurs. La petite note sucrée qu’on aime tant chez nous n’existe pas là bas. Alors ça ne signifie pas que l’alimentation asiatique est meilleure que l’européenne. Mais seulement qu’on peut tout à fait se passer de dessert et vivre sereinement sans. C’est bon de le rappeler.

“Tu seras privé de dessert !”

Le concept de dessert est donc uniquement culturel. Et il est d’autant plus renforcé par les menaces des parents du type “finis tes épinards sinon tu n’auras pas de dessert”. Ha, vous l’avez déjà entendue cette phrase ?! “Le dessert c’est uniquement pour les enfants qui finissent bien leur assiette.” Ou encore “Si t’as plus faim pour ton omelette, c’est que t’as plus faim pour le dessert”… 

On peut tout à fait se passer de dessert et vivre sereinement sans !

J’en passe et des meilleures !!! On s’est construit toute notre culture alimentaire autour des desserts. En associant ce moment à une récompense, à un côté festif aussi.

Du coup, forcément même une fois adulte, on est un bon petit soldat : quand on a bien mangé ses crudités, ses légumes vapeurs et son poisson blanc, on a bien mérité une petite note sucrée en récompense. Comme un petit 10/10 de la maîtresse.

Mais comme on veut faire attention à ce qu’on mange et bien on prend un dessert “healthy” ! Un yaourt 0% (bourré de sucre) ou sans sucre (bourré d’édulcorant), une crème dessert “recette grand-mère” (ps : il n’y avait pas de frigo à l’époque de la révolution), une compote industrielle parce que c’est des fruits… Blablabla… 

Cancers, maladies cardiaques, diabète

Tout ça, c’est du vent !! Tous ces desserts sont ultra néfastes pour votre santé et vont faire augmenter l’index glycémique de votre repas. Les produits laitiers (quels qu’ils soient) favorisent sur le long terme les cancers, les maladies cardio vasculaires, le diabète de type 2. Et les compotes industrielles et compagnie ont bien perdu en vitamines et n’ont vraiment aucun intérêt. 

Vous n’êtes pas des moutons !! Vous avez la possibilité de prendre du recul sur l’éducation alimentaire que vous avez reçue. Non pas pour vous mettre en rogne contre vos parents et grand-parents, ils pensaient bien faire les pauvres…  Mais plutôt pour vous libérer d’un dictat du dessert, du sucré, des produits laitiers aussi !!

Le seul dessert qui en vaille la peine : c’est un fruit frais de saison. À consommer sans modération. 

Le seul vrai dessert qui en vaille la peine : un fruit frais de saison !

L’idéal, en termes d’alimentation, serait de réussir à trouver votre point de faim et de satiété, sans forcément suivre les heures obligatoires des repas. Mais bien sûr, c’est difficile quand on vit en société, quand on a une famille, qu’on travaille en entreprise etc…

Comme une rébellion

Cependant, il existe des solutions assez simples à mettre en oeuvre. Comme par exemple ne prendre qu’un seul plat, très copieux et le savourer pleinement. Ou bien manger doucement et vous arrêter à la fin du repas même si votre assiette n’est pas terminée, simplement car vous n’avez plus faim. Vous vous rendrez compte que zapper le dessert, ne vous donnera pas plus faim dans la journée, au contraire. Vous tiendrez beaucoup plus facilement jusqu’au dîner le soir.

Je sais que ça n’est pas facile. Et que la petite note sucrée vous donne vraiment du baume au cœur sur l’instant. Mais en réalité, sur le long terme, vous restez accro au sucre, à cette culture du toujours plus et des dogmes qui nourrissent l’agro alimentaire toujours plus trash, toujours plus rentable. Car oui… Combien de desserts industriels pour un vrai dessert maison ??

Et mon brownie d’anniversaire ?

Bien sûr qu’il faut profiter d’un vrai bon dessert de temps en temps ! La bonne tarte aux pruneaux des familles. La mousse au chocolat de ma mère. Mon brownie d’anniversaire que je fais depuis toujours… On y va ! De temps en temps, occasionnellement, sans jamais aucune culpabilité. On profite de la vie, on apprécie un bon gâteau maison, fait avec de vrais bons ingrédients. 

Mais en général il est indispensable de totalement revoir la façon dont on envisage les repas équilibrés, la prise alimentaire, le rapport instinctif à l’alimentation. Vous ne pouvez pas savoir à quel point j’ai revu depuis quelques années mon attitude et ma façon de gérer les repas avec mes enfants à la maison. J’essaie au maximum d’éviter les “si tu finis pas, t’as pas de dessert”. Mais plutôt le “t’as plus faim, ok. Y’a rien d’autre de toutes façons.” Ou le “Oui tu as très bien mangé, ce soir il n’y a pas de dessert, on a assez mangé, on n’est pas obligé de manger un dessert à tous les repas, on dormira mieux.” Et les fruits ? Tout le temps !! Le matin, en snack, au goûter, en entrée, dans les plats, parfois en dessert… Mais pas QUE considérés comme un dessert. Vous voyez la nuance ?

Bien sûr qu'il faut profiter d'un vrai dessert de temps en temps !

Libérés du sucre

Attention, qu’on soit bien d’accord : c’est n’est pas facile !! Mais c’est une façon aussi d’éduquer les enfants à maintenir leur autorégulation naturelle autour de l’alimentation. Et pour nous  adultes, de s’auto-convaincre. On se sent plus en forme, plus énergique, plus indépendant face à la bouffe quand on ne mange pas de dessert à chaque repas. 

Donc essayez de bien le vivre. Consciemment. Par choix : ce soir je mange bien, je n’ai plus faim, je n’ai pas besoin de dessert. Et hop on passe à autre chose. 

Si vous le vivez trop mal, comme une injonction, une frustration : ce n’est pas la peine. Vous allez psychoter sur votre dessert toute la nuit et vous jeter sur un paquet de gâteaux entier le lendemain. 

Cela vous prendra peut-être du temps. Vous testerez et parfois re-tomberez dans le piège du sucre “obligatoire”. Mais sur le long terme, à force de réflexion et de prise de recul, vous y arriverez. Vous n’aurez plus besoin de dessert à chaque repas. Vous serez enfin libérées du sucre !! Wouhou !! 

Pour réussir à vous en affranchir, vous pouvez télécharger mon programme DÉTOX AU SUCRE. L’un de mes best sellers qui a permis à plusieurs dizaines de milliers de personnes de se défaire du sucre !



Commentaires
  • Lydie
    25 octobre 2019 à 10:14

    Coucou lucile ! un ou 2 petit carrés de chocolat noir 90% avec mon café ou mon thé, c’est mal ? 😊😊

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      25 octobre 2019 à 11:26

      Hello, absolument pas ! 🙂

      Répondre
      Annuler

  • Nath
    1 octobre 2019 à 15:36

    Je sors d’un déjeuner de travail et l’invitant – que nous connaissons peu, début de collaboration – s’excuse en disant qu’il va faire atypique et prendre la formule « entrée/plat » et non pas « plat/dessert » et mon chef et moi de le rassurer : nous ne sommes pas dessert du tout (enfin mon chef évite maintenant) moi c’est depuis toujours par goût ! La plupart du temps, au restaurant je suis largement rassasiée et le dessert, à une époque où je m’obligeais par convention, ne me faisait pas plaisir…

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      1 octobre 2019 à 16:52

      Hello, c’est clair. Beaucoup le prenne par automatisme. C’est ancré dans les moeurs et dans la culture ici, en France..

      Répondre
      Annuler

  • Audrey g
    27 septembre 2019 à 11:59

    Coucou lucille maman de 2 bambins je lis tes conseils assidûment. Pourrais tu nous faire plus de conseils autour des enfants, goûter pas goûter, quels sports…

    Répondre
    Annuler

    • Lucile Woodward
      27 septembre 2019 à 14:52

      Hello Audrey, j’ai sorti il y a pas très longtemps un guide Pause Goûter : https://shop.lucilewoodward.com/products/pause-gouter
      Hyper complet qui a pour vocation de vous guider et de vous informer pour faire les bons choix en tant que parents ! Bises

      Répondre
      Annuler

      • Audrey
        27 septembre 2019 à 23:16

        Ah oui merci je vais regarder ça !
        Et pour le sport que conseilles tu pour les enfants?

        Répondre
        Annuler

  • Audrey
    27 septembre 2019 à 11:58

    Coucou lucille maman de 2 bambins je lis tes conseils assidûment. Pourrais tu nous faire plus de conseils autour des enfants, goûter pas goûter, quels sports…

    Répondre
    Annuler

  • Marjorie
    27 septembre 2019 à 08:03

    Bonjour.
    Je suis ass mat, comment faire pour les ptits jusqu’à 3 ans…ils on besoin de protéines, et le fameux produit laitiers est dans tout les menus…c est moi qui cuisine pour eux…alors fruit ou le fameux yaourt stp?
    Je ne mange que des yaourts vegetal, tu en penses quoi stp?

    Répondre
    Annuler


Derniers articles