Perte de poids extrême : – 40kg en 1 an

Ca y est, voici le premier épisode du coaching d’Emira. Son premier entrainement sportif, qui marque le début de sa nouvelle vie et de sa perte de poids extrême. Emira a décidé de se faire un beau cadeau en se donnant 1 an pour retrouver un poids normal, une alimentation plus saine, pour pouvoir continuer sa vie dans les meilleures conditions.

Le plus grand challenge de ma vie de coach sportif

À seulement 28 ans, Emira est quasi en situation d’obésité morbide. Vous imaginez quand elle aura à 40 ans ? Et si elle veut avoir des enfants ? On ne peut pas courir après ses enfants avec un tel surpoids. Et même maintenant dans sa vie de tous les jours, c’est handicapant et surtout très dangereux pour sa santé.

Dans le sport, on pense aux jeunes mamans, aux 40ans et plus, aux hommes. Mais jamais aux obèses. Ils sont complètement oubliés et délaissés, comme si leur situation était désespérée et sans issue. En coachant Emira, je veux prouver à tout le monde que OUI, c’est possible de maigrir, même quand on démarre à 140kg.

Détox au sucre

En plus d’une activité sportive inexistante, ma belle Emira est très gourmande et surtout complètement droguée au sucre. C’est pourquoi dès le début de son rééquilibrage alimentaire, je lui ai fait faire une détox au sucre. Plus de sucre raffiné, plus de gâteaux, plus de bonbons ni de soda. Je sais, c’est dur. Mais c’est primordial et c’est faisable. La preuve vivante avec Emira, qui a même tenu un mois !! Trop fière d’elle !!  Depuis, elle apprécie davantage ces petits plaisirs et elle est beaucoup plus sensible à la teneur en sucre de ce qu’elle mange. Et elle s’est reconnectée avec ses sensations de satiété.

Moins 10kg en 2 mois !

365 Body By Lucile - Perte de poids extrême Emira

On peut perdre du poids et se remettre en forme, peu importe son poids de départ. C’est le chemin parcouru et les résultats qui comptent.

Mais perdre 40 à 50kg ne se fait pas du jour en lendemain, et certainement pas en 3 mois. Et surtout, surtout ! PAS N’IMPORTE COMMENT !!

J’en ai marre de voir des “coachs” faire courir des gens obèses, de les faire sauter à la corde… Si si je vois ça parfois ! Et parfois ces personnes le font toutes seules, pensant que c’est la seule façon qu’elles ont de se remettre en forme. Non mais vous imaginez à quel point c’est traumatisant pour les articulations ? Et pour le coeur, les poumons ? Non, vraiment ce n’est pas possible. Du coup douleurs = courbatures = abandon rapide.

programme détox sucre

Obésité : adapter les exercices

Quand on est en surpoids, il faut adapter les exercices à ses capacités physiques et y aller progressivement, en douceur. Pas besoin de courir dès le début pour perdre du poids. On peut marcher, faire du vélo, nager… et faire les bons exercices de renforcement musculaire, même 10 minutes par jour, ça fonctionne très bien !!

En combinant alimentation équilibrée et activité sportive régulière et adaptée, elle a déjà perdu 10 kg. Et surtout, elle a pris goût à ce nouveau mode de vie plus sain, plus sportif.

Vous aussi, lancez-vous dans la méthode Body By Lucile en 5 étapes.

23 commentaires à “Perte de poids extrême : – 40kg en 1 an

  • Clarisse

    Bonsoir madame
    J ai vu votre site internet je voudrais avoir plus d’informations sur le suivi perdre de poids et la nutrition car je suis en surpoids morbide j ai était suivi par d autre coachs il mon laisser toute seule dans les entraînements et je voudrais savoir comment ce passe votre suivi

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Bonjour Clarisse, je ne fais pas de coaching privé par manque de temps.

  • Claire

    Bonjour Lucile,

    J’ai également 40 bons kilos à perdre.

    J’ai acheté le premier mois ce matin mais je me posais une question, allez vous sortir les mois à partir du 5ème?

    Sinon merci beaucoup de faire de si belles choses pour nous aider!

    Répondre
  • Zéphyr

    Je trouve ça vraiment génial de voir un programme de sport adapté aux personnes en situation d’obésité.
    En effet, on est souvent en train de dire à ces personnes qu’elles sont sans volonté et qu’elles se laissent aller, mais bouger ce corps et ce poids sans se blesser et s’épuiser (et donc sans se décourager) cela demande des activités adaptées et accompagnées. Donc super de mettre en place ce genre de choses.

    En revanche… franchement!!!!! Ce qui gâche tout, c’est le portrait alarmiste de cette jeune femme pour vendre le programme. Cela me dérange et me heurte énormément. Je trouve cela racoleur, vraiment dérangeant.
    Ca me fait penser aux discours de l’industrie du régime, et c’est aussi par ce genre de discours stigmatisant que bien des personnes sont amenées à cette situation d’obésité. C’est blessant, et me fait franchement hésiter à franchir le cap de tester le programme.

    Pitié changez d’angle, arrêtez de résumer pas la personne à son obésité et aux risques et à tout ce fratras culpabilisant et douloureux. Comme dit dans votre présentation, on ne pense pas à cette catégorie de la population. Mais si on y pense, comme vous le faites, alors il faut y penser de façon bienveillante et douce.

    Je suis en situation d’obésité, ma santé va pour le moment très bien voire mieux que certaines personnes “minces” que je connais de mon âge voire plus jeunes, et, à mon petit niveau, j’en fais plus sur le plan “sportif” que beaucoup. Cette notion “santé/obésité (qui a valeur de caution morale pour beaucoup) me gonfle profondément. Je n’ignore pas les risques mais je n’ai pas besoin qu’on m’en rebatte les oreilles.

    Au-delà de souhaiter perdre du poids, je souhaite d’abord être bien dans mon corps, pouvoir en prendre mieux conscience et en prendre mieux soin, je souhaite être plus athlétique, plus endurante, plus rapide. Mais tout cela peut s’appliquer à n’importe qui, surpoids ou pas.

    Répondre
  • Véro

    Bonjour Lucile, je rejoins la longue liste des personnes qui aiment ce que tu proposes et surtout qui apprécient la façon dont tu abordes le sport.
    Moi j’ai 51 ans et je pèse 87 kg pour 1.76 m. J’ai une hypothyroidie depuis 2009 ; j’ai un traitement qui stabilise le taux. J’ai pris depuis 2009 17 kg et malgré une alimentation saine (fruits, légumes, féculents, protéines…) je n’arrive pas à perdre du poids,
    Je n’ai pas d’activité sportive régulière mais je demande de l’aide. Je cherche un programme adapté.
    Merci à toi.

    Répondre
  • mélissa

    Coucou Lucile ! je vous suis depuis 1\2 an à pratiquer vos fitness master classe pour être en forme et me rendre confiance en moi tout en sortons mes sentiments .. Mais je ne veux pas perdre de kilos.J’ai 15 ans et demi et je fais 1m59 pour 54kg .J’ai juste un petit ventre surtout après avoir mangé et je n’ai pas beaucoup de moyens pour manger sainement . C’est surtout la viande qui me sauve la vie et les produits laitiers,du pains,des pattes..
    J’aimerai votre conseil pour faire des abdominaux en me conseillons des aliments moins cher et un de vos fitness master classe. La meilleure c’est Lucile ! 😉

    Répondre
  • Marion

    Bonsoir vidéo très intéressante, je me retrouve beaucoup dans la situation d’Emira, j’ai 26 ans, 1,58m, 96kg et je mange beaucoup de produits sucrés…. Je suis donc bien tentée par le programme alimentaire mais je suis vegetalienne donc je me demande si le programme est adapté ou au moins adaptable ?

    Merci de votre réponse, j’attends la suite du defi d’Emira et je la suis sur instagram en attendant !

    Répondre
  • Claire

    Bonjour Lucile,
    Tout d’abord bravo à Emira !!
    J’aimerais acheter le programme d’entrainement d’Emira mais je voudrais savoir si c’est adapté à mon cas. En effet je me suis fais opérer d’un by pass le 14 avril 2016 et maintenant il faut que je me mette au sport pour que se soit encore plus efficace.
    Je suis partie d’un poids de 106.2 kg pour 1m69. Aujourd’hui je pèse 93.1 kg et j’ai repris la marche et le vélo.
    Merci de vos conseils et de votre aide.

    Répondre
  • Anne Charlotte

    Bonjour Lucille,

    Trop top cette vidéo! Courage à Emira!
    Une de tes remarques m’a beaucoup interpellé! J’aimerai que tu m’en dises un peu plus.
    Lorsque tu dis que quand les entrainements sont trop hard, le corps se braque et la perte de poids devient difficile… J’ai l’impression que c’est ce qui m’arrive. Mes entrainements sont durs (5 fois par semaine) et mon corps est mis à rude épreuve. Je fais le BBG de Kayla (fait 2 fois), j’enchaine le 2 là et j’ai mal au dos.. aux genoux… que dois je faire ? Réduire l’intensité ? j’ai peur qu’en faisant ça ce soit pire… merci de ton aide !

    Répondre
  • Kazou

    Bravo Emira pour ta motivation! C’est sur que la détox du sucre ne va pas être facile, mais tu vas tout déchirer, t’es une battante ça se voit!

    Répondre
  • CIVALLERI

    Coucou Lucille,
    trop top cet épisode!
    A un moment quelque chose m’a interpellé, tu dis que si les entrainements sont trop hard, le corps “rejette” l’entrainement et va stocker davantage. J’ai l’impression que c’est ce qui m’arrive. La plupart de mes entrainements sont difficiles, je mets mon corps à rude épreuve 5 à 6 fois par semaine… depuis quelques temps je ne vois plus de résultats.. tu penses que c’est dû à ça ?? Merci de ta réponse Lucille, je suis un peu soucieuse!!

    Répondre
  • Delphine

    Bonjour Lucile,

    Je suis convaincue des méfaits du sucre, de son inutilité totale, des déséquilibres qu’il engendre… Je suis très documentée sur cette question en fait. Et je me demandais si tu expliquais ça à tes élèves ? Le taux de glycémie qui doit rester stable, l’insuline qui fait stocker le sucre sous forme de gras, tout ça… Parce que, personnellement, j’assimile mieux si je comprends le pourquoi du comment.

    Dans ta vidéo, on te voit seulement dire “le sucre c’est fini c’est mauvais”, mais bon, il s’agit du montage final et tu le dis peut-être hors caméra !

    Cette série est très intéressante à suivre en tout cas. Merci !

    Delphine

    Répondre
  • VAINQUEUR esther

    Bonjour lucile

    Je voudrais savoir qu’ elle est le rregime alimentaire que tu as donné à emira. Je souhaiterai avoir le même car je suis très portée par le sucre et le sida. Je fais 120kg pour 164 et je souhaiterai perdre entre 40 et 50 kg. Merci

    Répondre
  • Delphine

    Merci Lucile et Emira pour cette vidéo inspirante! Tout à fait d’accord sur le risque sur la santé et sur la prévention ,l’obésité est une maladie et loin de moi l’envie d’en faire l’apologie …cependant le discourt alarmiste :imaginez à 40 ans …on ne peut pas courir après ses enfants avec un tel surpoids. C’est un peu stigmatisant comme affirmation!Personnellement ,j’ai 40 ans ,quatre enfants sportifs et je suis obèse depuis qqs années déjà et pourtant …je cours après ma fille de trois ans ,je monte ,descends,monte etc… mes 60 marches plusieurs fois par jour, souvent très chargée (4 enfants ça fait pas mal de courses!) ,je vais à la piscine,à la patinoire,je fais tous mes (nombreux)déplacements à pieds et je bosse aussi.Bref ,j’ai une vie de maman normale ,pas de sportive c’est vrai ,mais de maman active. Bien sur ,je dois maigrir pour que mon espérance de vie soit préservée et mes articulations soulagées ,c’est vrai aussi que l’obésité handicape dans certaines situations de la vie mais c’est aussi parce que les gens ont un regard très dur et culpabilisant envers les obèses! Bref ,on peut avoir 40 ans ,être obèse et courir après ses enfants …même si retrouver la santé permet d’en profiter plus longtemps! Et bravo Emira,tu es magnifique!

    Répondre
  • WINNIE ON THE ROOF

    LE DESSERT : “C’est le rayon de soleil de mon repas” !!!!! J’adhère complètement HAHAHA
    Mais après avoir testé, Lucile a raison, les premiers jours sont difficiles et après ça se gère complètement. On se déshabitue et on apprécie beaucoup plus les jours où on se fait plaisir avec un vrai bon dessert Miam !

    Merci Lucile pour tes conseils, tes initiatives et tes encouragements. Les résultats sont parfois longs à faire surface mais ça vaut le coup.

    Répondre
  • Emma

    Bonjour Lucile,
    Merci beaucoup pour cette super série, c’est vraiment génial ce que tu fais pour nous tous et on attends avec impatience les épisodes chaque semaine.
    J’aurais une petite question pour toi s’il te plait: mes parents souhaite se remettre en forme, je voudrais leur acheter un ou deux de tes programme mais j’hésite sur le choix du programme. Ils sont tout les deux plus âgés qu’Emira mais avec de fortes corpulences: ma maman à 54 ans et pèse 90kg pour 1m62, mon père 53 ans 1m82 et 110kg. Comme tu vois il y a du boulot! Du coup pour eux tu me conseillerais plutôt le programme d’Emira (qui a un surpoids comparable) ou celui d’Isabelle (qui a un âge comparable)? Ou peut-être celui de Julien pour mon papa, je ne sais pas trop les différences homme/femme pour le sport?
    Merci beaucoup,
    Emma

    Répondre
    • Anne

      Bonjour !
      Si on compare le physique de vos parents avec ceux des candidates, le programme d’Isabelle n’est tout simplement pas adapté pour l’instant. En fait les profils ne se ressemble pas du tout. Isabelle était sportive/runneuse avant sa dernière grossesse et surtout, elle est moins lourde que vos parents avec ses 70kg (il me semble). Étant donné qu’à 55 ans et plus, après le passage de la ménopause en plus, les corps ont des problématiques différentes, on ne peut plus dire non plus que les âges concordent (même si à 55 ans, on est loin d’être vieux ! ).
      Si ils n’ont pas ou plus de condition physique, il est important de reprendre tout doucement, d’autant qu’avec un surpoids, il est ultra important de ménager ses articulations (qui veut aller loin ménage sa monture comme on dit !) et le programme d’Emira est vraiment celui qui se rapproche le plus du besoin de vos parents.

      La différence homme/femme, c’est que les hommes perdent plus facilement : ils ont plus de muscles, donc on un métabolisme de base plus élevé (qui brûle plus de calories donc), et la testostérone permet une construction du muscle plus rapide grosso modo. Julien est un vingtenaire qui n’est pas complètement déconditionné, donc pas le même profil que votre père non plus… Mais quand il sera de nouveau bien en forme, le programme de Julien pourrait peut-être lui convenir !

      Tout ça pour dire que : le poids est LA chose qui prend le dessus sur le reste : le poids, le passé de sportif ou non etc. C’est le surpoids qui pourrait faire durablement du mal à votre corps en pratiquant un sport qui n’est pas adapté, donc c’est avec lui qu’il faut conjuguer la pratique avant toute chose. Donc du renfo’ et du cardio sans impact comme Emira 😉

      Anne

    • Emma

      Merci beaucoup Anne pour votre réponse c’est très gentil à vous, je vais faire ça!
      Merci!
      Emma

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *