Perdre du poids rapidement : ce qu’il faut éviter

Il est toujours tentant de rechercher la formule magique pour perdre du poids rapidement. Seulement, je suis désolée de vous l’annoncer, mais elle n’existe pas.

Prenez garde à ceux qui vous vendent ce genre de “rêve” ! Alors que l’on sait très bien que l’on ne maigrit pas rapidement, je suis toujours étonnée de voir le nombre mirobolant d’articles aux conseils farfelus et sans fondements sur ce sujet.

Des pilules minceur aux conseils de grand-mère, nous allons éplucher toutes ces idées reçues pour comprendre pourquoi il ne faut surtout pas les suivre. Et en même temps, cela vous donnera les informations utiles et nécessaires pour votre perte de poids efficace et durable.

Maigrir rapidement, ce qu’il faut éviter de croire :

Parmi tous les conseils que vous pourrez trouver sur internet, certains ne sont pas fondamentalement mauvais.

Par contre, ils méritent d’être bien plus nuancés que ce qu’on peut lire dans ce genre d’articles à sensation. D’autres, en revanche, ne doivent vraiment pas faire partie de votre quotidien, tant ils peuvent être dangereux à la fois pour votre organisme, mais aussi pour votre moral.

Les effets sur le corps d’une perte de poids trop rapide peuvent être bien plus importants que vous ne le pensez.

Se lancer dans un régime “efficace et rapide”

erreurs maigrir rapidement croyance

Les régimes efficaces et rapides existent. On en a tous au moins un qui nous vient en tête. Et peut-être même que vous en avez déjà testé.

Et quels ont été les résultats :

  • Une grande frustration ?
  • Une reprise de poids fulgurante après l’avoir arrêté ?
  • Un trouble alimentaire ?

Première chose : ne vous blâmez pas. C’est tout à fait normal ! Le problème quand on veut perdre du poids trop rapidement, c’est qu’il faut beaucoup se priver. Et ça, ce n’est pas tenable sur le long terme.

Du coup, même si vous avez réussi l’exploit de tenir vos longues semaines de privation, vous finissez forcément par craquer. Votre corps est tellement heureux de retrouver, ne serait-ce qu’un peu de gras ou de sucre, qu’il le stock directement.

Normal, il a peur que vous lui infligiez de nouveau ce calvaire. Alors, soyez sympas avec votre corps, ne faites pas de régime.

Mais alors, pourquoi on en parle autant ? La réponse est simple : ça fait vendre !

On aimerait tous atteindre nos objectifs en fournissant le moins d’effort possible. Ce serait moins frustrant et bien plus confortable. Donc, forcément, quand on entend parler de régimes miracles capables de nous faire perdre 10 kilos en un mois, sans sport, on ne veut qu’y croire.

Mais vous ne pouvez pas défaire en quelques semaines, les mauvaises habitudes qui se sont installées durant des années.

Ne soyez pas trop dur avec vous-même et prenez le temps de réapprendre à manger tout en restant le plus actif possible.

Réduire ses portions, compter ses calories

Réduire ses portions, une idée qui ne semble pas trop mal sur le papier. En effet, quand on veut perdre du poids, on analyse un peu son alimentation et on règle la quantité de ses portions selon les besoins du corps.

Seulement voilà, bien souvent, on oublie ce dernier point.

Réduire ses portions peut être une solution, mais jamais au détriment de sa santé ! Vous avez absolument besoin d’énergie pour bouger, réfléchir, et même dormir.

Si vous n’en fournissez pas assez à votre corps, vous pouvez l’épuiser, et dans le pire des cas, l’endommager. Il faut donc absolument que votre apport calorique couvre vos besoins journaliers.

Autre problème, et pas des moindres : ce genre de comportement est très mauvais pour le mental. En calculant toutes vos calories, vous allez faire du repas un événement frustrant et stressant.

Dans les cas les plus graves, cela peut donner lieu à des troubles du comportement alimentaire (TCA). Réduire trop drastiquement ses portions et calculer chacune de ses calories peut être réellement dangereux pour votre équilibre.

Brûler les graisses avec un programme de sport intenable

Autre moyen pour perdre du poids : le sport. C’est souvent indispensable quand on veut “brûler de la graisse”. Par contre, il faut bien choisir son programme de sport pour la perte de poids ou son activité physique.

Prenez en compte votre niveau, vos disponibilités et surtout vos envies. Suivre aveuglément un programme qui n’est pas adapté ne pourra que vous décourager, voire même vous blesser.

Résultat, vous arrêterez le sport et vous abandonnerez pensant ne pas être à la hauteur. Pourtant, quel que soit votre niveau, il est certain que vous en êtes capable. Il faut juste que vous trouviez votre rythme et ce qui vous donne envie de bouger.

Natation, renforcement ou courir pour maigrir, toutes les activités sont bonnes à prendre si tant est que vous les intégriez intelligemment, et surtout, que vous y preniez du plaisir. C’est grâce à ça que vous verrez apparaître des résultats et les maintiendrez sur le long terme.

Augmenter ses protéines et se supplémenter

Il y a une époque où le régime hyperprotéiné était à la mode. C’était LE remède miracle, la méthode “efficace et rapide”. Je pense d’ailleurs que c’est ce dernier qui a ancré l’idée reçue que manger beaucoup de protéines faisait maigrir.

Le principe ?

Manger une grande quantité de protéines pour limiter tous les autres macronutriments (glucides et lipides). Ajoutez à cela une réduction des quantités et vous obtenez un cocktail explosif.

Le problème de ce genre d’alimentation, c’est qu’elle n’est pas du tout équilibrée. Quand on pratique un régime hyperprotéiné, on manque cruellement de glucides et de fibres. Or, ce ne sont pas vos ennemis. Votre corps, notamment votre cerveau et vos intestins, en ont grand besoin. Les intégrer autour d’une alimentation saine et équilibrée est absolument indispensable.

Outre ce manque, des carences importantes peuvent apparaître quand on ne diversifie pas son alimentation.

Enfin, poussé à l’extrême, ce régime alimentaire peut causer de fortes insuffisances rénales qui endommageront irrémédiablement vos reins. Perdre quelques kilos ne vaut vraiment pas d’altérer sa santé.

Faire confiance aux produits amincissants

À l’approche de l’été, les publicités pour les produits minceurs n’arrêtent pas.

  • Coupe-faim,
  • compléments dit “brûle graisse”,
  • crèmes ventre plat,
  • gélules capteur de graisses,
  • etc.

Ils se déclinent sous toutes les formes pour un seul et même résultat : une perte de temps et d’argent.

Le problème est simple : il n’existe à ce jour aucune preuve que les produits minceurs ont un réel effet sur la perte de poids.

Si vous ne mangez pas équilibré et que vous êtes un peu trop sédentaire, vous ne perdrez pas un gramme, même avec tous les produits du monde.

Par contre, ces solutions posent un problème bien plus grave. Même si elles sont à base de plantes ou d’ingrédients naturels, elles peuvent avoir un impact sur votre métabolisme.

Un bon nombre d’entre elles sont capables d’interagir avec certains médicaments et notamment la pilule contraceptive.

Si dans le meilleur des cas, elles provoquent une diminution de l’efficacité du médicament, parfois, elles peuvent avoir des conséquences bien plus graves en vous exposant à des risques d’infarctus ou de troubles cardiaques.

La perte de poids lors de la prise de ces compléments minceurs proviennent en fait de votre regain de motivation, de vos efforts sur la nutrition et le sport que vous faites en plus.

Et oui : quand on a dépensé 90 Euros pour des médicaments minceur, on est plus motivé pour faire du sport et bien manger, pour ne pas “gâcher” les effets de ces pilules “miracles”. Donc finalement, ces géllules pertes de poids rapides n’existent pas, les kilos perdus sont juste le fruit de votre hygiène de vie qui s’est améliorée..

Le café, le thé vert et thés minceurs

cafe the perte poids rapide

On entend souvent dire que le café et le thé vert sont de bonnes boissons coupe-faim et brûleurs de graisses. Dans les faits, ce n’est pas forcément faux, mais encore une fois, il faut bien nuancer le propos.

Oui, la caféine et la théine sont deux éléments qui favorisent la combustion de la graisse (la thermogenèse). Cela dit, il vous faudrait des quantités astronomiques de ces molécules pour perdre du poids de façon significative.

Or, je ne pense pas vous l’apprendre, mais une consommation excessive de thé ou de café n’est pas bonne pour la santé (physique et mentale).

Par contre, ils peuvent être un plus si vous entamez un processus de rééquilibrage alimentaire, car ils ont une concentration élevée en antioxydants. Mais pour ça, pas besoin de produits minceur. Du simple café et/ou thé vert feront amplement l’affaire.

Consommer des substituts de repas minceurs

Peut-il y avoir plus traître que les substituts de repas minceurs ? Bien souvent, on vous vend des produits dits “complets”, riches en fibres et en protéines, mais faibles en sucres et en calories.

On vous assure qu’en remplaçant un repas par ce substitut, vous perdrez rapidement la graisse superflue. Mais voilà, on ne vous dit pas forcément que pour arriver à ce résultat, le produit est ultra, ultra transformé.

Résultat ?

Des ingrédients mauvais, voire dangereux pour la santé, qui ne sont ni nourrissants ni source de bons nutriments et de bonnes fibres. Regardez aussi la teneur en sucre de ces produits, parfois phénoménale !

Aussi, la quantité fait qu’il est très difficile de se sentir rassasié et pleinement satisfait de son repas. À partir de là, vous risquez de plus souvent grignoter en dehors des repas, en craquant sur des aliments pas toujours très sains.

Se peser tous les jours

Il n’y a rien de pire pour se décourager. Même si je ne le fais jamais, je sais que mon poids est différent tous les jours. Pourtant, je ne suis pas prisonnière d’un régime yoyo et je suis plutôt active.

Alors pourquoi ? Parce qu’il existe beaucoup de facteurs qui entrent en jeu :

  • Des variations hormonales dues aux règles par exemple,
  • De la rétention d’eau à cause d’un repas salé ou d’une consommation d’alcool,
  • Des repas plus ou moins riches,
  • De la prise de masse musculaire suite à la pratique sportive,

Avec tous ces facteurs, impossible d’avoir un suivi qui reflète la réalité. Résultat, vous risquez de vous décourager et de culpabiliser à la moindre hausse.

D’après moi, se peser n’est pas le meilleur indicateur pour suivre une perte de poids, mais si vous voulez absolument le faire, attendez au minimum une semaine avant chaque pesée.

Supprimer tous les lipides

Les lipides ont très mauvaise réputation. Associés au gras, on pense souvent que les éliminer permet de perdre du poids et ce, facilement. Mais la réalité n’est pas si évidente.

Les lipides sont absolument essentiels, d’abord pour avoir une alimentation équilibrée, mais surtout pour fournir à son corps tous les éléments dont il a besoin. Par exemple, les lipides sont indispensables au bon fonctionnement de tout votre système hormonal.

Ils sont également essentiels pour les organes vitaux ou le cerveau. En bref, le gras, c’est la vie ! Mais comme pour tout : il ne faut pas en abuser mais surtout, il faut bien choisir les sources de lipides.

Il faut intégrer les lipides de manière intelligente dans son alimentation en privilégiant ce qu’on appelle les “bonnes graisses” et en gardant des quantités raisonnables (30 à 35% de votre apport calorique journaliers).

Évitez les glucides

Que les choses soient bien claires, on arrête de croire que les glucides sont le facteur ultime de prise de poids.

Cela étant dit, il faut distinguer le “bon” glucide du “mauvais” glucide. Pour ça, l’indice glycémique sera votre meilleur allié. Pour résumer, chaque aliment possède son propre indice glycémique qui suit la règle suivante :

  • Cet indice est bas : les glucides seront absorbés lentement. Vous serez donc rapidement rassasié et constiturez les stocks d’énergie nécessaires pour faire fonctionner votre corps toute la journée.
  • Cet indice est très élevé : les aliments vont alors libérer une grande quantité de glucides dans le sang. Ils sont utiles quand on a besoin d’un coups de peps, mais empêche le corps d’aller piocher dans ses réserves et donc de maigrir. C’est le cas par exemple des friandises, des sodas et des pâtisseries. C’est d’ailleurs souvent cette catégorie d’aliment qui crée une addiction au sucre.

S’il ne faut pas spécialement tout miser sur l’IG, il est intéressant dans les cas où on n’arrive pas à savoir si un produit est mauvais ou bon. Avec une bonne alimentation équilibrée, on n’a plus trop besoin de faire attention à ça.

On limite juste les apports de sucre simple peu utile au corps, on le réserve pour ses petites envies de temps en temps.

Tout miser sur des aliments brûle graisse

Quand on entend parler des aliments brûles graisses, on aime à croire qu’on a trouvé le produit miracle. Après tout, ils ont pour effet d’accélérer le métabolisme et donc de brûler plus de calories.

Cette affirmation n’est pas fausse, mais pas tout à fait vraie non plus.

Comme pour le thé et le café, qui sont des aliments annoncés comme brûle graisse, les doses conseillées ne vous feront jamais perdre votre graisse superflue.

Tout miser sur ces aliments ne vous apportera donc aucun résultat concluant.

Toutefois, vous pouvez tout à fait les intégrer dans votre alimentation pour profiter de leurs bienfaits naturels, mais n’en attendez pas plus. Misez plutôt sur le sport et une alimentation équilibrée pour éviter une trop grande stagnation perte de poids.

Faire confiance aux remèdes de grand mère

Les fameux remèdes de grand-mère… Certains sont très connus, comme le grand verre d’eau chaude avec du citron ou du vinaigre dès le petit-déjeuner.

Un cocktail parfait pour commencer la journée, vous ne trouvez pas ? Plus sérieusement, ces astuces sont encore pires que les aliments brûle graisse, car elles n’ont même pas de fondements scientifiques.

Ce ne sont que des légendes très persistantes qu’on se transmet de génération en génération. À la limite, on pourrait considérer que ce sont des aliments pour améliorer sa digestion, mais rien de plus.

Ce n’est donc pas spécialement mauvais d’adopter cette habitude, mais ne vous attendez pas à des résultats miraculeux et ultra rapides sur votre perte de poids, vous risqueriez d’être déçu.

Le jus de citron à jeun ne convient d’ailleurs pas à tout le monde et peut provoquer des douleurs de ventre ou aux dents.

Perte de poids rapide, est-ce possible avec des résultats durables ?

Tout dépend de ce que l’on appelle rapide. Il faut rester raisonnable quant à ses ambitions, tout simplement pour des raisons de santé.

Ensuite, il faut prendre en compte votre point de départ.

  • Etes-vous en obésité ?
  • En léger surpoids ?
  • Faites-vous une fixation pour 1 ou 2 kg ?

Les chiffres ne seront pas les mêmes en fonction de votre corpulence de départ. La question n’est donc pas de perdre du poids rapidement, mais durablement.

Pour ça, rien ne sert de se priver outre mesure et de se déchaîner à la salle de sport. Ça ne sera jamais tenable sur le long terme et bonjour l’effet yo-yo !

Au lieu de ça, vous pouvez adopter quelques bonnes habitudes :

  • Limiter le grignotage : même si ce sont des aliments healthy, si vous mangez toute la journée, sans pauses, vous ne pourrez pas maigrir.
  • Mangez suffisamment durant les repas : ça vous tentera moins de grignoter.
  • Préparez des plats avec des aliments sains et le moins transformés possible.
  • Ajouter quelques séances de sport : par exemple, la natation pour maigrir est assez sous-estimée alors qu’elle offre des résultats très intéressants.
  • Favoriser un bon sommeil pour une bonne récupération.
  • Et surtout, accordez-vous des plaisirs de temps à autre.

C’est sûr, avec un tel train de vie, vous ne verrez pas apparaître les résultats en deux jours, mais vous pourrez les maintenir dans le temps. Vous vous sentirez mieux et votre corps vous remerciera.

N’est-ce pas 10 fois mieux que de perdre 10 kilos en un mois ?

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.