Goûter industriel pour mon enfant, que choisir ?

Quand on est maman, on cherche toujours ce qu’il y a de mieux pour son enfant. On regarde les étiquettes, les composants, on compare, on analyse … mais ce n’est pas toujours évident de s’y retrouver.

Ce n’est donc pas rare de voir s’accumuler les goûters industriels dans nos placards. Pas de quoi culpabiliser, c’est tout à fait normal. Les enfants sont les premiers à les réclamer. Cela dit, je ne les recommande pas pour autant, surtout que c’est de la nourriture qui donne faim. Un véritable cercle vicieux.

Dans cet article, je vous explique pourquoi les gâteaux industriels de supermarché sont à éviter, mais surtout, quelles sont les alternatives simples et gourmandes.

Quels goûters industriels éviter pour mon enfant ?

Aujourd’hui, ce n’est plus un secret, les pâtisseries industrielles sont remplies de sucre. Leur indice glycémique est catastrophique et peuvent même rendre nos petits bouts accros au sucre. Malheureusement, ce n’est pas le seul problème que cache ces petits goûters qui, ne nous mentons pas, sont quand même très appréciés par nos enfants (et peut-être même de vous).

Le vrai problème, c’est que généralement, ces produits sont ultra transformés. Ça implique alors, beaucoup :

  • de sucre ajouté ;
  • d’édulcorants ;
  • d’additifs ;
  • de graisses transformés ;
  • de sel ;
  • et j’en passe.

Ils deviennent un peu moins attrayants d’un coup, n’est-ce pas ?

Les biscuits au chocolat

Il y aurait beaucoup à dire sur la composition des gâteaux au chocolat. Le principal problème est le chocolat en lui-même. Ce n’est pas nouveau, un vrai bon chocolat coûte un certain prix.

Dans les goûters industriels, la technique utilisée pour réduire les coûts est simple : mettre une très petite quantité de chocolat, souvent sous forme de pépites. On retrouve donc un peu de poudre de cacao en tout petit à la fin de la liste des ingrédients et beaucoup de sucre pour compenser.

Ça permet d’afficher une quantité raisonnable de chocolat au lait (et pas noir). N’oubliez pas que pour pouvoir appeler un chocolat “chocolat au lait”, il faut qu’il contienne au minimum 25% de cacao. C’est donc 75% de sucres en plus dans vos biscuits préférés.

Les biscuits aux fruits

Est-ce que vous seriez étonné si je vous disais que les biscuits aux fruits étaient les plus mauvais élèves de la catégorie pâtisseries industrielles ? À y réfléchir, ce n’est pas si étonnant que ça.

Ces biscuits ne contiennent réellement que très peu de vrai fruit. Par contre, ils sont remplis de glucose-fructose qui est un sucre industriel très mauvais pour l’organisme.

En plus, ils sont souvent supplémentés avec un arôme artificiel, voire plusieurs, pour redonner à la gelée le “bon goût de fruit”. En bref, il vaut mieux les éviter autant que possible. Préférez un vrai fruit ou une compote sans sucre ajouté.

Les biscuits secs

Les biscuits secs sont généralement les moins sucrés de toutes les gammes de gâteaux industriels. Le véritable problème, c’est que du coup, ils contiennent plus de matières grasses que la moyenne.

Ce n’est donc pas non plus l’idéal quand on veut faire un rééquilibrage alimentaire pour le petit-déjeuner par exemple.

Comment choisir le goûter industriel de son enfant ?

gouter industriel analyse loupe

Alors bien sûr, pour ne pas se tromper, le mieux serait de faire des préparations maisons avec des produits frais.

Mais on ne va pas se leurrer, ce n’est pas si évident que ça, surtout quand on a des enfants et un rythme de vie à 100 à l’heure.

Parmi toute l’offre du supermarché, il y a bien certains goûters industriels qui ne sont pas si mauvais que ça.

Pour les repérer, quelques petites astuces !

Nutri Score et étiquette des macronutriments

Ce à quoi vous devez faire le plus attention quand vous choisissez les gâteaux industriels, c’est la composition du produit. Vous la retrouvez au niveau de l’étiquette des macronutriments au dos ou sur le côté du paquet.

Dessus, vous verrez apparaître les taux de sucre et de graisses saturées dont ils sont composés. Vous aurez également la liste complète des ingrédients pour voir s’ils ne sont pas trop riches en additif et en édulcorant.

Seulement parfois, pas facile de décrypter. On ne connaît pas tous les produits de la liste et on ne se rend pas forcément compte des quantités. Heureusement, le Nutri Score est un bon indicateur pour analyser un produit.

Il n’est pas parfait du tout car il ne prend pas en compte nombre d’informations sur le produit, mais il vous permet de comparer et de repérer rapidement les meilleurs biscuits industriels du commerce.

Mes conseils sur les ingrédients

La liste des ingrédients va decrescendo. C’est-à-dire que le 1er ingrédient est présent en plus grande quantité, le dernier ingrédient en plus faible quantité.

La farine

Pour les gâteaux industriels vérifiez toujours que « farine » soit le 1er ingrédient de la liste. Sinon, vous savez direct que c’est de mauvaise qualité.

Les huiles

Préférez les gâteaux industriels au beurre, plutôt qu’aux huiles végétales car elles sont souvent de mauvaise qualité hydrogénées, les rendant riches en mauvais cholestérol.

Le sucre

Le sucre doit être en 2e ou 3e position. Avec juste écrit sucre. Pas « sirop de glucose fructose ». Cet ingrédient industriel a un pouvoir sucrant supérieur au sucre, il est peu cher et est considéré comme l’un des facteurs les plus favorisant du diabète de type 2 et d’obésité.

Les oeufs

Préférez les œufs, plutôt que « poudre de blanc d’œuf ». Les œufs utilisés dans les gâteaux industriels sont souvent de très basse qualité, sans traçabilité. Optez pour les mentions « oeufs de poules élevées en plein air » par exemple.

Signes d’ultratransformation

Enfin tous les épaississant, stabilisant, colorant, arômes … Sont des marqueurs d’ultra transformation.

L’appli Siga vous aide à déceler le niveau de transformation et donc la qualité des produits industriels. N’hésitez pas à l’utiliser !!

Ne vous souciez pas des calories. Les gâteaux sont des gâteaux, forcément riches en calories. Les marqueurs d’ultra transformation sont les plus importants !! Car ils déterminent la qualité santé d’un produit.

Attention au packaging

gouter industriel phrase marketing

Rien de plus traite qu’un peu de marketing. Dans cette catégorie, les industries agroalimentaires sont les championnes. Elles savent jouer sur les mots et détourner votre attention sur les avantages de leurs produits, tout en cachant les points bien plus négatifs.

  • “30% de sucre en moins” ;
  • “sans huile de palme” ;
  • “bio”.

Toutes ces mentions vous sont familières. Elles apparaissent généralement en gros sur le devant du paquet, dans une couleur bien flashy pour attraper le regard.

Le problème, ce n’est pas qu’elles sont fausses, mais plutôt qu’elles sont trompeuses. On se dit souvent que c’est génial, que le produit est forcément de meilleure qualité et on l’achète.

Malheureusement, quand les industriels enlèvent des ingrédients, ils en rajoutent d’autres, et pas les meilleurs. Méfiez-vous donc du packaging qui n’est là que pour vous donner envie d’acheter le goûter industriel.

Bio ne veut pas dire sain

C’est un raccourci que l’on fait très souvent, mais bio ne veut pas dire sain pour autant. L’appellation d’origine biologique signifie que chaque ingrédient qui compose le produit est issu de l’agriculture biologique, mais pas qu’il ne contient aucune graisse ni aucun sucre.

Ne vous faites pas avoir par les grosses mentions à l’avant du packaging. Quelque part, c’est aussi une stratégie marketing pour vous faire croire à du grignotage sain.

Finalement, le seul bénéfice que vous pourrez avoir en consommant des biscuits industriels, c’est qu’ils contiennent légèrement plus de fibres que la moyenne.

Les gâteaux passables

Alors, dans tout ça, qu’est-ce qu’on mange ? L’idée n’est pas de supprimer définitivement le goûter industriel, mais de l’améliorer un petit peu et surtout, de ne pas en abuser. Ne culpabilisez pas parce que vous achetez des gâteaux au supermarché, ça nous arrive tous.

Parmi les nombreux produits disponibles, il existe des alternatives industrielles qui ne sont pas si mauvaises.

Par exemple,

  • une compote sans sucre ajouté ;
  • un paquet de biscuits fourrés au cacao.

Cela reste simple et sans trop d’excès et ça peut nous sauver pour un goûter rapide !

Vous pouvez également remplacer le biscuit par une tartine de pain frais et du beurre de noix avec sur lequel vous ajouter quelques pépites de chocolat noir. Si vous veillez à ne pas trop grignoter ces produits, il n’y a aucun souci quant à leur consommation occasionnelle.

Les goûters industriels fait maison !

gouter fait maison facile

Ayant moi-même des enfants, j’essaye de trouver des alternatives saines au goûter industriel. Ça peut paraître être un vrai défi, mais pas de panique, ce n’est pas si dur que ça. La preuve avec ces trois recettes simples et rapides qui imitent le goûter industriel tant apprécié.

Recette du gâteau moelleux aux pommes et amandes

Totalement testée et approuvée par moi-même, cette recette du chef Valentin ne contient que très peu de matières grasses et de sucres. Ça ne l’empêche pas d’être super moelleux et hyper gourmand pour les enfants !

Bien sûr, la recette peut se décliner sous plein d’autres formes en fonction des fruits de saison.

Le brownie à la courgette

Si je vous dis qu’il est possible de faire un brownie sans ajouter de beurre. Plutôt sympa non ? Ça donne tout de suite plus envie qu’un brownie à la courgette. Et pourtant, c’est exactement ce qu’on va faire dans cette recette.

Le sucre et les noix vont apporter ce côté gourmand et croquant que les enfants adorent, sans surcharger en matières grasses. Une excellente alternative aux brownies de supermarchés blindés de sucres, de colorants et de mauvais gras.

Et plein d’autres recettes saines pour le goûter

Un autre gâteau très gourmand et qui plaira beaucoup aux enfants (mais pas que) : le fondant poire/chocolat. Pour cette recette, il vous faudra :

  • 200g de chocolat noir
  • 125g de beurre
  • 3 oeufs
  • 140g de sucre
  • 60g de farine
  • 30g de maïzena
  • 1 pincée de sel
  • 2 à 4 poires

Pensez à bien préchauffer le four à 180°C avant de commencer votre recette. Vous gagnerez du temps. Pour la suite, il vous faudra :

  1. Faire fondre le chocolat avec le beurre au micro-onde. L’important est de ne pas le faire brûler. Pour ça, la technique est de le chauffer par tranche de 30 secondes en mélangeant entre chaque passage ;
  2. Épluchez les poires ;
  3. Mélangez les oeufs et le sucre ;
  4. Une fois le chocolat fondu, intégrez le au mélange oeuf/sucre ;
  5. Intégrez farine, maïzena et sel dans le mélange ;
  6. Mélangez le tout jusqu’à obtenir une pâte bien lisse ;
  7. Intégrez les poires en morceaux ou directement entière dans la pâte ;
  8. Enfournez 50 min à 180°C.

Vous pouvez également retrouver une autre recette de brownie chocolat et noix sans cuisson excellente quand on n’a pas trop de temps.

L’idée n’est pas de mettre les enfants au régime, mais d’avoir des alternatives funs et gourmandes à ces fameux goûters industriels. J’ai bien conscience que réaliser des pâtisseries maisons n’est pas toujours simple.

Il faut du temps et de l’inspiration. Cela dit, c’est une activité très fun à faire en famille et les pâtisseries peuvent se conserver relativement longtemps. Ajoutez à ça une meilleure gestion du sucre, des matières grasses et un peu de sport pour enfant et vous avez là les clés pour une croissance en pleine santé.

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *