Le sport pendant la grossesse : mes conseils de coach et maman

Le sport pendant la grossesse… Non mais en ce moment je m’arrache les cheveux… Entre les blogueuses qui sont enceintes et prennent à peine 5 kg, et vos questions récurrentes du type “Je suis enceinte, comment  est-ce que je peux continuer à courir ou à faire du HIIT car je suis très sportive !”

Hey ho !!! Réveillez-vous !! Vous êtes enceinte !! Félicitations !!!! Et bienvenue dans cette parenthèse dans votre vie.

Sport et grossesse : deux trucs hyper importants

Alors oui je suis à 1000 % pour le women power, mais la grossesse, c’est tout de même une parenthèse dans la vie d’une femme. Et non, on ne peut pas tout faire comme avant, tout et n’importe quoi.

La grossesse n’est pas une maladie. C’est un état physique, un état de santé, un état physiologique de grands bouleversements hormonaux et mécaniques dans l’organisme. Qu’il faut aussi protéger pour éviter les désagréments post-grossesse. Et il y a certaines choses hyper importantes à ne pas faire en matière de sport enceinte.

Sport enceinte : pas d’abdominaux superficiels

Pendant que l’on est enceinte, les muscles superficiels des abdos, les grands droits (ceux qui font les tablettes de chocolat) s’écartent un peu pour laisser la place à l’utérus qui pousse vers l’avant. Or si on les sollicite pendant cette période, ils vont mal se contracter, et surtout se contracter asymétriquement. Et après l’accouchement, ils risquent de mal se remettre ensemble sur la ligne blanche. Aboutissant peut-être à un diastasis : un petit trou entre les abdos en bas du nombril… Difficile à corriger.

Sport pendant la grossesse : pas d’essoufflement

Le corps de la femme a toutes les réserves d’eau et d’alimentation nécessaires pour subvenir aux besoins du fœtus pendant quelques jours en cas de famine. C’est pour cela que l’on stocke plus quand on est enceinte. Et que l’on prend du poids. En revanche, l’organisme n’a AUCUNE réserve d’oxygène. Donc si vous êtes essoufflée, votre bébé aussi est en manque d’oxygène.

Sport et grossesse pas incompatible, rester en forme c'est possible

Alors une ou deux fois comme ça, parce que vous montez un escalier trop vite : aucun problème. Mais si c’est répété, régulier, genre séance de cardio ou de fractionné pendant la grossesse : cela peut aboutir à des retards de croissance du bébé.

Donc oui on peut faire du cardio doux, raisonnable, confortable. Mais ce n’est pas pendant la grossesse que l’on progresse, que l’on s’entraîne, que l’on garde son niveau “d’avant”. Ne vous inquiétez pas, après bébé vous retrouverez très vite votre niveau sportif (surtout si c’est votre premier).

Prise de poids pendant la grossesse : zéro stress

Là je commence vraiment à m’énerver en ce moment… Parce qu’on a l’impression qu’avec toutes les mannequins ou starlettes d’Instagram, il est normal de prendre un mini ballon de rugby sur l’avant du ventre et rien d’autre nul part.

La moyenne médicale de prise de poids pendant la grossesse c’est 9 à 12kg. Et ce n’est qu’une moyenne. Donc il y en a qui prennent 7 – 8, mais il y en a aussi qui prennent 15 ou plus. Et ce n’est pas MAL. Vous n’êtes pas en échec !

Aucune grossesse n’est la même pour telle ou telle personne, certes. Mais 99 % des grossesses font grossir, sont parfois un peu pénibles, on ne se sent pas franchement géniale, on n’a pas trop envie de faire du sport… Et c’est bien normal.

Mais parfois sur Instagram je vois des futures mamans qui dès le 3è – 4è mois parlent de “body goal” après leur grossesse. Ok c’est leur vie, c’est leur corps. Mais mon rôle à moi c’est de préciser que ce n’est PAS la norme de prendre 4 kilos, et que c’est NORMAL de grave grossir quand on est enceinte.

D’ailleurs mention spéciale pour Rachel Brathen (Yoga Girl) qui n’a pas du tout eu peur de montrer sa silhouette de vraie femme enceinte sans que l’on ne ressente aucune flippe autour de leur corps qui changeait.

Profitez du moment présent, vous vous poserez la question “comment perdre mes kilos de grossesse” plus tard car vous devez vous alimenter vous et votre bébé !

Et pour toutes celles qui me suivent et me demandent si mes programmes sont adaptés pour les femmes enceintes, ma réponse est :  l’alimentation OUI, carrément ! Mais éviter du sport à impact, l’essoufflement et la sollicitation. D’ailleurs, vous pouvez suivre l’étape 1 et l’étape 2 de mon programme fondateur Body by Lucile, sauf contre-indication de la part de votre médecin ou gynécologue, bien entendu.

Programmes de sport femme enceinte :

Courir pendant la grossesse : le délire moderne

Oui je n’ai aucune honte à parler de délire. De délire monumental même. Les sports d’impact pendant la grossesse ne sont pas du tout, mais alors pas du tout recommandés. Déjà parce qu’ils sollicitent les grands droits (qu’on le veuille ou non) puisqu’ils vont se contracter automatiquement pour protéger le dos et l’utérus. Aussi parce que les sports de sauts et petits-sauts exercent des micros pressions permanentes sur le plancher pelvien. Le fameux périnée et tous les organes au dessus sont soumis à une énorme charge qu’ils ne devraient pas endurer. C’est hyper spécifique à l’être humain qui est le seul animal qui tient debout. Les chiens / les singes / les gorilles sont plutôt à 4 pattes et n’ont pas toute cette pression sur le bassin quand ils courent.

En plus de l’essoufflement que vous vous imposez quand vous courez enceinte. Pour moi, il est raisonnable de s’arrêter de courir dès le 2è – début du 3è mois de grossesse (souvent quand on l’apprend en fait). Au moment où l’on commence à partager l’oxygène avec bébé et où l’utérus commence vraiment à grossir. Par quoi est-ce que l’on remplace ? On n’est pas obligé de remplacer déjà. On peut se contenter d’un peu moins de sport et de cardio quand on est enceinte.

Et sinon on peut faire de l’elliptique, du rameur ou du vélo par exemple. Ou de la natation, un super sport de décharge pour les femmes enceintes (que j’ai moi même pratiqué jusqu’à mes derniers jours de grossesse !!) Et pareil : avec des rythmes raisonnables, pour transpirer un peu et s’entretenir, mais pas pour mincir ou se fitter… Non !!

Evitez le running et viser plutôt un sport moins violent

Crossfit pendant la grossesse : NON !

Pfff… Chaque année il y a LA photo qui fait le tour du monde de LA seule et unique nana du monde qui fait des squats à 40kg sur le dos avec un bidon de 8 mois ½. Je m’en fou de cette fille, elle fait ce qu’elle veut c’est son corps. Mais qu’on ne la mette pas sur un piédestal, du genre : Fit Women Pregnancy Goal !! Badass Mum To Be… Ou je ne sais quelle autre titraille aguicheuse. Parce que non. Ce n’est pas BAD ASS de faire des soulevés de terre à 50kg enceinte. Ce n’est pas Women Power de faire des tractions à 8 mois de grossesse. C’est surtout totalement CON !! Tu risques vraiment de trop solliciter les grands droits, d’empêcher ton bébé de se retourner et d’avoir un accouchement par le siège ultra relou. Et tu risques un méga diastasis surtout si c’est ta 2è grossesse.

Mais surtout ultra mauvais message pour le reste des femmes. Tu n’es pas nulle si tu ne fais pas de crossfit enceinte.

Un peu de renforcement musculaire pendant la grossesse c’est utile pour muscler son dos, garder des jambes toniques et se sentir bien. Mais avec des charges raisonnables, sans vitesse et peu d’amplitude dans les mouvements. L’idée encore une fois c’est de décharger le périnée après l’accouchement, laisser les grands droits tranquilles et ne pas trop s’essouffler.

Pendant la grossesse, la physiologie naturelle est de perdre en masse musculaire. C’est comme ça, on n’y peut rien. C’est souvent d’ailleurs pourquoi au début d’une grossesse on peut un peu perdre du poids. Donc le fait d’entretenir ses muscles est plutôt une très bonne idée. Mais raisonnablement. On ne va pas “prendre du muscle” quand on est enceinte.

On préférera les renfo sans charge, au poids de corps (qui est déjà augmenté!!), genre cuisse abdos fessiers ou TRX mais en décharge ! Yoga ou pilâtes adapté aux femmes enceintes.

Oui car le yoga type Vinyasa ou Asthanga ou Bikram ne sont pas du tout adaptés aux femmes enceintes, et tous les profs ne sont pas formés !! Si vous souhaitez un prof qui va bien répondre à vos spécificités de femme enceinte, misez tout sur la formation APOR par Bernadette De Gasquet. Perso je l’ai faite et j’ai trouvé que ces connaissances étaient vraiment indispensables pour guider des femmes enceintes dans une activité physique.

Enceinte : pas trop d’étirement non plus

Pendant la grossesse, on sécrète une hormone, la relaxine, qui va détendre les ligaments utérins pour que l’utérus puisse pousser sans trop tirer dessus. Sauf que l’hormone n’est pas sélective, et tous les ligaments de l’organisme se détendent aussi. Donc vous pouvez avoir la sensation d’être plus souple. Cool !! Mais n’allez pas trop tirer !! Car ce ne sont pas vos muscles qui sont souples, mais vos ligaments. Et quand on tire trop sur un ligament on risque de le détendre ou de le déchirer. Et ça peut vraiment arriver. Donc les étirements oui, vous en avez besoin surtout pour le dos, les fessiers, les grands droits. Mais bien placés, et raisonnables, toujours dans le confort.

Ma plus grosse erreur quand j’étais enceinte

J’ai fait 1 grosse erreur perso pendant ma 2è grossesse. Oui parce que la 2è est souvent plus dure que la 1er vu qu’on a déjà un autre enfant à s’occuper !! Et qu’en plus le relâchement des muscles est encore plus rapide. Bref, j’ai un peu trop pratiqué de yoga, un peu trop loin… Si bien que je me suis étirée le ligament du pubis… Résultant à un petit diastasis de la symphyse. Cette liaison entre les deux os de la hanche, si fragile.

Depuis, j’ai toujours cette petite douleur qui me rappelle ma bêtise. Qui m’empêche de nager la brasse (alors que j’étais la meilleure brasseuse de ma région !!) ou de trop étirer mes adducteurs en écart. Et qui me rappelle aussi que la grossesse était une parenthèse dans ma vie, et que j’aurai mieux fait de mettre mon délire de souplesse entre parenthèse aussi. Pourtant j’ai fait super gaffe sur le moment. Mais pas assez…

C’est d’ailleurs aussi sûrement à cause de ce diastasis de symphyse qu’ensuite je me suis blessée au genou 1 an ½ plus tard. Car les adducteurs n’ont pas pu retenir ma jambe sur une symphyse trop faible. Et hop… le ligament croisé !

Sport enceinte : une question de modération

Tout ça pour vous dire que le sport enceinte, ce n’est pas rien. Il est très important de rester active et de maintenir un bon poids pour le bien-être du bébé, mais pas en y allant à fond. Le sport pendant la grossesse c’est spécifique, et ça ne se prend pas à la légère. Et tous les délires de vouloir rester fit, canon, mince, gaulée pendant sa grossesse : c’est naze !!

Vous portez la vie, c’est un moment unique. Oui parfois c’est chiant, on est grosse, on a plein de cellulite, on se sent vaseuse et crevée, on n’a aucune motivation. Mais ça ne dure pas. Et avec du recul, je me rends compte à quel point c’est court comme période. Donc s’il vous plaît, ne croyez pas au délire égocentrique d’être fit et canon et sportive à fond pendant votre grossesse. Marchez, nagez, musclez vous un peu, faites un peu de yoga… Mangez bien. Mais pas de performance juste pour cartonner sur 3 photos. On s’en fout. Tout le monde s’en fout. Sauf vous.

Point important ! Le périnée !!! Il faut faire des exercices pour muscler le périnée avant et après l’accouchement. De nombreux bienfaits vous attendent. Et pour reprendre le sport post-grossesse, il n’y a pas mieux car vous allez rééduquer doucement le périnée afin de pouvoir plus tard reprendre des sports à impact.

La conclusion c’est qu’enceinte, c’est encore plus que tout une question de modération !! Le un peu mais pas trop. Le self control. L’écoute de soi et pas des autres. Et surtout pas de vouloir ressembler à telle ou telle instagrameuse fashion du moment. Non !! Surtout pas.



Prenez soin de vous !


104 commentaires à “Le sport pendant la grossesse : mes conseils de coach et maman

  • Anaïs

    Coucou Lucile,
    J’ai découvert tes vidéos cette semaine et cet article vient de me donner une bonne bouffée d’oxygène !
    Je suis à mon quatrième mois de grossesse et j’ai pris 7 kg déjà. Une petite réflexion sur ma prise de poids m’a fait tourner dans la spirale infernale de la comparaison sur Instagram et autre.. Merci pour tes conseils, ta bienveillance et tes mots qui viennent de me faire revenir à la réalité de ce moment unique qu’est la grossesse ! 🙂

    Répondre
  • Marion

    Bonjour Lucile, merci beaucoup pour tous ces conseils! Je vais suivre tes vidéos pour femmes enceinte et j’aurais aimé savoir combien de fois par semaine peut-on / doit-on les faire ?
    Merci pour ton retour!

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Bonjour Marion ! merci pour ce gentil message ! tu peux essayer 3 fois par semaine c’est déjà top 😉

  • Cécile

    Bonjour Lucile,

    Une grand merci pour votre article très éclairant. Avez vous un programme coaching femme enceinte, je n’en ai pas trouvé. Ou s’agit-il de vidéos de séances à consulter ? Si tel est le cas où puis-je les trouver ?

    En vous remerciant.

    Répondre
  • josyane

    Bonjour Lucile, je suis tombé sur ton article, car je suis enceinte d’à peine un mois et j’envisageais d’arrêter mon abonnement à la salle de sport, mais je ne veux pas laisser tomber le sport. Alors j’ai vu que la nage, le vélo, elliptique, la rame peut être bien , je voudrais suivre tes vidéos grossesse fitness mois après moi. Sont elle toujours d’actualité ?Nous sommes en 2020 et ton article date de 2018, sinon ton article est claire net et précis, vraiment je te dis bravo !!! Car tu donnes de bons conseils. Merci à toi.

    Répondre
  • Julie

    Bonjour Lucile,
    Je vais commencer les séances de fitness. J’attaque mon 6e mois de grossesse.
    J’ai visionné la vidéo de la séance : il faut des haltères. Quel poids prendre? Y’a-t-il d’autres matériels à prévoir pour la suite?
    En vous remerciant.

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Bonjour ! tout dépend de votre santé et de ce que votre corps vous permet! l’avis d’un médecin sera peut-être nécessaire dans cette situation. Le poids du matériel varie en fonction du niveau. à un niveau élevé, on prend des haltère de 2 kg par exemple , sinon c’est 1kg 🙂 des élastiques seront peut-être à prévoir pour la suite. très belle journée à vous

  • MYLENE

    Bonjour Lucile, merci pour cet article. Est ce que tout ce qui est squat et fente est contrindiqué également?
    Merci pour ton retour

    Répondre
  • Floriane

    Hello Lucile !
    Avec le recul que tu as, que penses tu de tes vidéos de fitness grossesse mois par mois ?
    Je suis très intéressée pour les suivrent, sont elles vraiment adaptées par rapport à ton article ? Car j’adore déjà toutes tes vidéos et quelques-uns de tes programmes que j’ai. Alors je voudrais continuer avec une grossesse.

    Merci beaucoup pour tout en cas !!
    Floriane

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Bonjour,
      Mes vidéos grossesses fitness sont tout à fait adaptées au mois de grossesse indiqué.

      Merci à toi !

  • Stéphanie

    Bonjour Lucile et merci pour tout ce que tu fais pour les vrais gens de la vraie vie. C’est une vraie bulle de bonheur de te suivre. Tu me confirmes donc que je peux prendre le programme yoga débutant même enceinte ?

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Hello Stéphanie, oui tu peux te lancer sur le programme Yoga débutant. En cas de grossesse à risque, je te conseille d’éviter la pratique du yoga les 3 premiers mois de ta  grossesse. Demande ensuite l’avis de ton obstétricien pour les mois suivants, et adapte les séances en fonction de ton ressenti.
      Chose IMPORTANTE : À partir du troisième mois de grossesse, les grands droits des abdominaux ne doivent plus être sollicités, et il est recommandé de ne pas être essoufflée.

  • Elo

    Appréciant énormément les multiples vidéos que tu as pu proposé, je suis extrêmement ravie de voir que je peux une fois de plus compter sur tes conseils, surtout quand on porte la vie. Alors MERCI. Pour le moment je suis à la recherche des pratiques les plus douces qu’elles soient. En espérant que la marche à pieds en fait parti, dans la mesure du raisonnable.
    Merci

    Répondre
  • louise

    Bonjour Lucille,
    Merci pour votre article juste et réconfortant !
    Depuis le début du confinement j’ai découvert vos vidéos de fitness pendant la grossesse et je trouve qu’elles sont très adaptées et encourageantes, du coup elle se sont intégrées à mon planning de la semaine ;). Je fais aussi du pilates (prénatal maintenant) mais je n’avais jamais fait de fitness car je préfère les sports exterieurs, mais le confinement m’y a contrainte et j’en suis super contente, donc merci beaucoup!
    Je voulais vous poser une question sur la pratique du vélo, ma gynécologue m’a conseillée d’arrêter le vélo dès lors que j’avais un projet de bébé (voyage de noces de 2 mois à vélo).
    J’ai donc respecté les 3 premiers mois puis j’ai rapidement compris que c’était à cause du risque de chute (et donc fausse couche etc) sans autre raison bien spécifique. J’ai finalement recommencé les petites sorties vélo d’1h max, histoire de prendre l’air car je n’en peux plus d’être à la maison… Je trouve que ça n’est pas traumatique, j’ai un velo de cyclo tourisme avec un guidon papillon, donc une bonne posture dessus avec le dos droit, mon ventre est en décharge et je ne ressens aucune douleur ou tiraillement. Bien sur je prend des pistes cyclables sans pavés ou chemins irréguliers pour éviter des secousses (il va de soi que je ne fais pas de vtt par exemple).
    J’ai lu que le vélo était un sport très pratiqué par les femmes enceintes dans les pays scandinaves ou Danemark et ce jusqu’à tard dans l’avancée de la grossesse. En revanche en France, les gens nous regardent souvent de travers ou nous disent de ne pas en faire. J’ai donc décidé de m’écouter et m’arrêter quand je sentirais que cela devient trop dur ou inadapté.
    Qu’en pensez vous ?
    Bonne dernière semaine de confinement 🙂

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Bonjour Louise, je te remercie pour ton message et félicitations 🙂 Si ça te convient… je dirai que c’est ok. Les avis varient sur ce sujet en effet…

  • Cynthia

    Merci infiniment pour cet article sans filtre ! J’adore! Je te suis depuis longtemps et j’ai toujours la bienveillance et le respect de tous les corps qui ressortait de tes séances de yoga ou autre .. je suis diététicienne et ce genre de bêtises je les entends alors je suis contente de lire ce genre d’article pour déculpabiliser les femmes face au géant Instagram.
    Merci encore Lucile !

    Répondre
  • Marlène

    Bonjour Lucile, merci pour cette article, je me demandais justement si ton programme body by lucile étape 1 était adapté à la grossesse. C est ma deuxième grossesse et l accouchement a été pleins de complications. Alors je souhaiterai mieux me préparer via le yoga pilate. J ai vu qu il était important de travailler les obliques et le muscle transverse, ainsi que le dos, vous confirmez? Belle journée! A bientôt.

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Hello, oui tu peux en étape 1 ou 2 avec accord de ton médecin et sans essoufflement

  • K

    Merci. De ne pas nous mettre la pression, d’être réaliste et motivante. C’est sûr qu’on se sent moins bien qu’avant, et la culpabilité vient avec de ne jamais en faire assez. Continue comme ça en tous cas !

    Répondre
  • Marion

    Bonjour,

    Merci pour cet article sain et très à propos. On lit tellement de choses différentes sur le web.
    C’est bien d’encourager la santé avant l’apparence physique et d’insister sur les transformations normales que le corps va subir.
    Je viens d’apprendre ma grossesse persuadée que je pourrais continuer à m’entrainer pour courir un semi-marathon… N’importe quoi ! Heureusement que des gens comme toi sont là pour avertir des bêtises énormes que les femmes peuvent faire !
    Merci encore!

    Répondre
  • Sonia

    Je te remercie pour cet article enceinte de trois mois, avec bcp de complications en début de grossesse mon état psychique était pas au beau fixe.
    Je m’étais pas préparé à ce que mon corps change si rapidement, la prise de pied et le fait de plus rentrer dans mes sous-vêtements, mes pantalons et plus réussir à fermer mes manteaux me mettaient un coup que j’en ai oublié la priorité.
    Je suis enceinte je porte la vie et y a déjà bien assez de choses à penser pr se tracasser par cette prise de poids. Étant sportive et n ayant jamais dépassé la taille 36 je m’étais pas préparé à cela. Je relativise et quand je refais un blocage je pense à ce bébé qui grandit en moi. J ai hâte de reprendre des forces et que les vomissements diminuent pour reprendre un peu de sport sachant que je ne savais pas trop ce que je pouvais faire ou non sans mettre ma grossesse en péril. Merci bcp

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Hello Sonia, merci pour ton témoignage. Tu as bien raison de penser à ça : tu portes la vie c’est si beau. Profites-en 🙂 Bises

  • Ju

    Merci pour ce témoignage. Au début, je ne savais pas trop ce que je pouvais faire ou ne pas faire.
    Etant sportive à la base, j’ai eu beaucoup de mal à diminuer le rythme et me voir essoufflée à la montée de certains escaliers, sentir mon ventre tirer quand je prends des sacs de course trop lourd, me voir grossir à augmenter ma frustration…
    Mais mon attention s’est très vite focalisé sur ce qui pousse dans mon “petit” bidou. Ce qui m’aide à ravaler ma frustration et à écouter mon corps. Je ne suis plus seule, nous sommes deux, faut penser pour deux 😉 . Je me suis limitée à faire du vélo (d’appartement) et à aller nager. Bien que concernant la nage (je parle de nage sportive), je sens que l’allongement des mouvements de bras (crawl et dos crawlé) deviennent difficiles. Je vais également devoir adapter mon type de nage. De plus, je me suis demandée si le fait de faire du crawl pouvait avoir un impact sur l’oxygénation du foetus ( je ne parle pas d’essoufflement ) mais du fait de respirer 1x tous les 3 mouvements de bras.
    Je pense que la brasse reste l’idéal (bien qu’on la cambrure du dos doit en prendre un coup, surtout après le 5e mois) ou le dos crawlé.
    Je suis prof de sport à la base (mais pas coach), je suis très loin d’être une spécialiste dans le domaine. Ce qui est dans mes capacités, c’est de m’écouter. Parfois je nage 1 km, parfois que 500m. Parfois je pédale (sur faible résistance) 15 km, parfois j’en fais que 6. Et j’arrête de me prendre la tête avec des performances.
    Ceci dit, j’ai hâte de pouvoir re faire un petit jogging dans quelques mois 🙂

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Hello ma belle et merci pour ton message j’ai adoré te lire. C’est une belle étape de la vie profites-en 😍

  • Celine

    Bonjour,
    Merci pour tes conseils..

    En ce qui concerne la musculation des jambes, que conseilles-tu ? Peu-t-on faire la presse, les abductions et adductions des cuisses ?
    Merci

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Hello, oui mais si tu es enceinte et cela dépend de combien de mois je te recommande d’en parler à ton gyneco qui saura te conseiller ! A bientôt

  • Adeline

    Bonjour Lucille, merci pour cet article! Je suis à la fin de mon deuxième mois de grossesse et dur dur de ralentir le rythme sportif… Tu parles de programmes de yoga adapté à la grossesse. Je suis ton programme Yoga débutant depuis deux mois environ : est-il adapté pour le moment? Ou bien dois je déjà me tourner vers des cours spécialisés en yoga pré-natal? Même question pour ton programme de natation que je suis aussi… Merci beaucoup! Bonne continuation !

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Hello, oui tu peux y aller mais il faut pratiquer sans essoufflement ni impact. Pour la natation, pas d’ondulations 🙂 A la place des ondulations fais des battements. Bises

  • Julie

    Bonjour lucie! Merci pour cet article.
    Alors moi pas de risque d’en faire trop…. j’en fait surtout pas assez et je suis tombée sur votre article en cherchant quel sport je pourrais pratiquer enceinte. Mon pb ce sont d’importante douleur aux hanches (handicapante pour marcher ou me lever) dès lors que je fais un peu de sport. Avant Hier 40 squats au poids du corps (rien du tout quoi🤣) et je ne pouvais plus marcher 😳😳 le lendemain.
    Un osteo m’a déjà parlé (hors grossesse) de ma symphyse pubienne et de m’étirer … mais 1 faut il s’étirer enceinte si ça empire le truc et 2 comment on s’étire à cet endroit là??
    Que puis je faire? Déjà acant d’être maman même quand j’ai été régulière en course à pied, ces douleurs revenaient après chaque petit run (7/8 km Max)
    Merci pour votre aide

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Bonjour, surtout pas d’étirement sur la symphyse pubienne quand elle est douloureuse en grossesse. Je connais bien, j’ai eu moi-même un diastasis de la symphyse lors de ma 2e grossesse. Il faut plutôt favoriser le renfo de l’intérieur des cuisses et quadriceps et ischio sans aucune douleur de symphyse : aucun écartement. Ainsi que les abdos HYPOPRESSIFS de Bernadette de Gasquet pour femmes enceintes.
      La ceinture de symphyse peut beaucoup t’aider. Je te la recommande. Bon courage : C’est chiant. Et à vie il faudra beaucoup te renforcer.

  • Camille

    Bonjour Lucile,
    Merci pour cet article et le rappel qu’il ne faut pas croire au délire d’être fit et canon pendant la grossesse (même si je dois bien avouer que ce n’est pas évident de se le rentrer dans le crâne !).
    Je suis quand même un peu étonnée de ton passage sur la course à pied car pour me rassurer j’avais acheté un de tes livres sur le sport pendant la grossesse quand j’ai appris que j’étais enceinte, et dans ce livre j’avais le sentiment que tu encourageait les femmes qui se sentaient capables de courir à le faire. Alors qu’en est il vraiment ? À 3 mois de grossesse je continue à courir au moins une fois par semaine et j’alterne avec d’ autres sports comme la natation, l’eliptique et le yoga. Mon gynéco m’a donné son accord pour continuer la course à pied tant que je m’en sentais capable et que ça restait agréable, est ce qu’il répondrait à une mode ? Merci d’avance pour ta réponse, belle journée.

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Bonjour, oui tu as raison d’écouter ton gynéco. Course à pied et femme enceinte : c’est une question de sensation. A bientôt

  • Michel

    Merci pour cet article… Car moi j’ai vraiment du mal à ralentir. J’ai appris ma grossesse à 5 semaines alors que je finissais une prepa pour un ultra trail tout en m’entrainant pour débuter la compétition en boxe Thai. Depuis je ne cours plus mais je continue la bo, e en ayant beaucoup adapté. Malgré cela il y a quelques jours j’ai ete arrêté 5 jours car malade et la réponse de on médecin a ete sans appel : très fatiguée et grand besoin de repos. Il a bien souligné REPOS. Depuis je me suis encore remise en question en me disant mince j’ai déjà beaucoup ralentit mais peut être pas encore assez… Et ce qui m’a surtout alarmé c’est que je ne sentais pas toute cette fatigue. J’étais loin de me douter que j’étais fatiguée au point de pouvoir me lever le matin pour prendre mon petit déjeuner et me recoucher ensuite pour rendormir 2h30 sans sous is, faire une sieste l’après midi et bien dormir la nuit suivante.
    Personnellement j’ai vraiment essayé d’être à l’écoute de mon corps. Depuis le début de ma grossesse je déplore le manque de témoignage autour des femmes sportives ET enceinte. Je pense que cela nous aiderait beaucoup les unes et les autres. Merci Lucile pour cet article. 😊

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Merci beaucoup pour ton témoignage… 🙂 Oui cela manque cruellement. Très bon week-end. 🙂

  • Geneviève

    Merci Lucile.
    Tu n’en parles pas tellement mais il y a quelque chose de très important que l’on peut faire enceinte: continuer à avoir une alimentation équilibrée! Parce que manger deux viennoiseries pour déjeuner parce qu’on est enceinte, c’est tellement con!
    Tes mots me font beaucoup de bien, je ne suis pas “sportive” et ne le serai sans doute jamais, par contre l’alimentation c’est important pour moi.

    Bonne continuation dans tes coups de gueule, c’est appréciable d’avoir un vrai avis tranché 🙂

    Répondre
  • Agathe

    Je vous ai découvert grâce à la merveilleuse Delphine bourdet il y a quelques années. Merci pour vos mots et votre franc parlé. Enceinte de bientôt 3 mois vous lire me fais du bien. Belle journée à toutes les nanas assailli par les hormones.

    Répondre
  • Solane

    Bonjour Lucile,
    Merci pour cet article qui est utile pour nous les femmes enceintes.
    Moi je suis au 4mois de grossesses et déjà 9kg de plus je compte commencer votre programme de yoga prénatale. Et 1h de marche ma question est : est ce que ce n’est pas trop tard pour commencer une activité sportive tout étant enceinte.
    Merci
    Solane

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Hello, vas-y doucement et sans essoufflement. Si tu as l’accord de ton médecin c’est ok. Bises, Lucile

    • Lucile Woodward

      Bonjour, vous pouvez faire mon nouveau programme été en niveau 1 si vous avez l’accord de votre médecin. A bientôt, Lucile

  • Romane

    Bonjour Lucile,
    Merci pour cet article. Je souhaite continuer le sport “doux” enceinte : marche, éllitpique, natation et fitness tranquille. Que penses tu du programme “femme enceinte” lancé par Sonia Tlev? Est-il d’après toi adapté? je crois que tu avais travaillé avec elle pour la réalisation du TBC1. Merci beaucoup,

    Répondre
  • Johanna

    Bonjour Lucile,

    Un immense merci pour vos articles et programmes de qualité que j’ai testé !!

    Ne serait il pas, juste, génial de faire un programme fitness et nutrition pré et post natal ?? 🙂
    ( En dehors des vidéos Doctissimo 😀 )

    Une très belle journée à vous
    Johanna

    Répondre
  • Houna

    Bonjour Lucille !
    Enceinte de mon premier enfant, ton article tombe à pic dans ma recherche Google “Sport enceinte”. Dès que j’ai appris ma grossesse j’ai arrêté la salle et la course à pied. Je marche trois fois par semaine à raison d’une heure, un peu de natation et puis un peu bras avec mes mini poids mais c’est vraiment une fois par semaine histoire de.

    Je te remercie INFINIEMENT pour cet article car oui, c’est vrai les instagrameuse me foute le moral en berne avec leur corps de mannequin-enceinte-parfait-zéro rondeurs-#+3kg30SA mais la vérité est toute autre et je préfère être normale, dépasser un peu la norme tant que mon bébé est en bonne santé et moi également. Je vais m’empresser d’envoyer le lien de ton article à une amie avec qui je marche et qui elle aussi se pose bcp de question quant au sport et à sa grossesse.

    MERCI ENCORE !

    Répondre
    • Team LW

      Hello ! Quel gentil message ! Et savoure bien ta grossesse que je te souhaite épanouissante. Merci encore pour tes mots et le partage !
      A bientôt !

  • Mny

    Pour le coup je suis un peu “choquée” de la virulence de cet article.
    Si la forme physique est là, si bébé se développe correctement, si le gynéco donne son accord, pourquoi s’empêcher de faire ce que l’on aime ? Ce qui nous permet de nous détendre ?
    Des études ont été faites, des gynécologues et des médecins du sport se sont penchés sur le sujet. La course à pied n’est pas à proscrire tant que la maman ne s’essoufle pas. Donc pendant la grossesse au revoir fractionné et bonjour EF.
    Bref, chacune vit sa grossesse comme elle l’entend mais de là à critiquer à ce point et à juger. Là je dis non

    Répondre
    • Team LW

      Hello !
      En effet, chaque grossesse et unique. Je donne mon avis de coach sportif ayant connu deux grossesses. Après, chacune reste libre de ses choix… 🙂
      Belle journée.

  • Solenne

    Bonjour Lucile,
    Merci pour cet article !!! Je t’ai connu à la fin de ma première grossesse (7ème mois). J’étais très séduite par les livres de Bernadette De Gasquet et je suis tombée sur tes vidéos de yoga prénatal.
    Aujourd’hui, j’en suis à mon 4ème mois de ma 2ème grossesse et les douleurs dans le dos se font bien plus présentes. Je me suis mise du coup à suivre ton programme de yoga prénatal et un peu de fitness prénatal. Mon sport de prédilection est le judo, malheureusement, dès la découverte de mes grossesses j’ai du arrêté du jour au lendemain.
    Tes vidéos sont vraiment géniales et réellement adapté aux femmes enceinte. Mon compagnon (osteo et kiné du sport) valide totalement et me “pousse” à les suivre, car il n’y a pas vraiment de solutions magiques pour les maux de grossesses. Des étirements, une activité physique régulière mais douce (natation, yoga, marche) permet réellement de mieux vivre sa grossesse et son accouchement !!
    Merci pour tout !!

    Répondre
  • echlo

    Bonjour,
    Je suis enceinte de tout juste 1 mois et sportive de base (je faisais du sport, environ 3 à 4 fois par semaine, rpm, boxe training, natation, running et aquabike), je souhaite ralentir le rythme mais je veux aussi, surtout pour le moral, continuer de me défouler.
    Peut-on faire du gainage enceinte ? Je vois de tout, comme quoi il ne faut pas faire d’abdos, mais en faisant du gainage (type planche par exemple) les abdos sont bien contractés pour tenir.
    Merci beaucoup pour vos conseils 🙂

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Hello, doucement avec le gainage enceinte. Regarde mes vidéos de Fitness et Yoga prénatal sur la chaîne youtube de doctissimo. Bises

  • Aurélia

    Bonjour Lucile,

    Qu’est ce que ça fait du bien de te lire ! Et plus particulièrement cet article !!
    Je suis enceinte, dans le début du 7e mois et… Complètement perdue sur ce que je peux / peux, dois / dois pas faire pendant cette 1ere grossesse.
    Plutôt sportive (j’ai la chance d’habiter ne montagne et de pratique le trail / ski / natation / rando à gogo), j’ai arrêtée de courir au 4e mois de grossesse car je sentais que ça n’étais plus confortable (tendance à faire des entorses, des tendinites). J’ai par contre continué la marche rapide, la rando, la natation et le renfo tout doux.
    Pour le moment je n’ai pris que 4 kilos mais… Qu’est ce que je suis flasque !!! Et j’ai pris des cuisses et même des bras ! C’est un vrai challenge que d’arriver à accepter son corps comme ça dans notre monde actuel. Bien sûr, j’ai fais l’erreur de suivre plusieurs instagrameuse fitt +++ enceinte jusqu’au cou, mais… C’est tellement déstabilisant et.. On en oublie que ça n’est pas la norme comme tu dis !
    Merci pour tes supers articles, merci pour ta simplicité, ton authenticité et ta justesse ! Tu fais beaucoup de bien aux gens, merci pour ça !

    Aurélia

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Bonjour Aurélia! Merci pour ton message qui reflète l’état d’esprit de beaucoup de futures mamans qui sont totalement perdues avec toutes ces infos contradictoires. Il n’y a pas de norme! Chacune vit sa grossesse différemment. Donc écoute-toi et accepte que ton corps change! Tu es en train de faire un bébé! C’est totalement normal de pas être aussi fit et de prendre du poids. Tu es sportive donc tout rentrera dans l’ordre naturellement après la naissance! Bonne fin de grossesse!

  • Vicky

    Merci pour cet article Lucile c’est tellement déculpabilisant de te lire! Je suis enceinte de deux mois et c’est ma deuxième grossesse, très rapprochée à la première. J’ai déjà la chance d’avoir perdu les 16kg pris pendant ma première grossesse mais je suis étonnée de constater que je suis toute aussi stressée que la première fois pour la prise de poids. Je voulais savoir si il y a de choses que l’on peut faire pour éviter un diatasis de grands droits. J’ai un petit de 12 mois qui ne marche pas encore et je suis obligée de beaucoup le porter. Y-a-t-il des exercises à faire pour prévenir cette complication? Je te remercie d’avaNce!

    Répondre
    • Team LW

      Coucou, merci pour ton commentaire ! Le plus simple est d’en parler directement avec ton kiné-sage femme. A Bientôt !

  • Hanène

    Coucou Lucile,
    super article!
    Actuellement enceinte de 8 mois, donc je suis dans la periode prise de poids importante. Je voulais faire du sport en début de grossesse sauf que j ai eu 4 mois de nausée donc impossible, J passais ma journée aux toilettes sans oublié de m occuper de mes 2 enfants de 4 et 3ans.
    Au deuxieme trimestre je me suis dit, je vais m y mettre impossible car la gyneco me l a interdit car surveillance de près.
    Et depuis 1 semaine la gyneco m a laché du lest, du coup je voulais faire un peu de rameur surtout pour le dos les bras et les epaules. Trop de douleur car trop peu de muscle. Qu est ce que tu en pense?
    Merci pour ta réponse.

    Répondre
  • lb

    Bonjour

    C’est assez bizarre pour moi d’ecrire un commentaire car je te suis depuis des annees via YouTube, ton blog, les maternelles…
    J’ai refait mes abdos, affiner mes jambes…grâce à tes vidéos

    Mais la, je dois dire que je ne comprend pas.
    Le sport pendant la grossesse est très bénéfique.
    J’ai couru jusqu’a la veille de mes accouchements: aucune complication …. mais une chose importante: l’accord du corps médical. Ils m’ont demandé de porter une ceinture adaptée et c’est tout.
    Je suis restée hyper active pendant mes grossesses et je crois que le plus important est de savoir écouter son corps.
    Si on le sent pas de courir, ok mais si on se sent bien et qu’on peut je ne vois pas le problème…
    Idem pour les autres sports non ?

    Répondre
  • dufourcq

    Non, mais MERCI d’être dans le vrai. Comme cela fait un bien fou de vous lire. Perso, je n’ai jamais adorée être enceinte (3 filles au compteur quand même) et c’est vrai que très souvent il y a le stress de finir bonhomme Michelin. Que les réseaux sociaux encouragent à la bomba attitude avec juste un joli ventre. #fakelife
    Merci d’avoir eu la simplicité de nous partager votre erreur, la vraie vie en fait, on fait toutes des erreurs ! C’est vrai finalement 9 mois ce n”est pas grand chose dans une vie. J’avais suivi vos cours de yoga mois par mois sur youtube à l’époque. C’était top. Continuez comme ça. Vous faites un beau boulot Lucile.
    Bravo vous proposez aux gens de s’aimer comme ils sont et pas comme ils aimeraient être tout en se bougeant les fesses ! Tout est une question d’équilibre.

    Répondre
    • dom714

      Entièrement d’accord avec dufourcq. Je rajouterai : le pire, c’est quand les médecins aussi nous mettent la pression (faites du sport, perdez du poids car vous avez déjà trop pris etc..). Lucile, tu as tout dit dans ton article et je te remercie !

  • Sonia

    Merci de pour ce billet très culpabilisant pour les femmes qui ont continué leur activité physique !!! Je suis à 7 mois et je viens tout juste de prendre la décision d’arrêter le Crossfit, bien qu’ayant encore le feu vert des médecins. Mon bébé et moi nous portons à merveille, et sans le sport j’aurai très certainement mal vécu ma grossesse.
    Quelles sont les sources médicales et scientifiques de cet article ? Pourquoi être aussi virulente envers le crossfit ? Parce vous avez vu un vidéo ou une photo sur les réseaux sociaux ?
    J’ai un scoop pour vous: cela ne représente pas la réalité. Souvent il s’agit d’une athlète mondiale, pas de madame tout le monde. Tout est une question de dosage et de bon sens, comme dans N importe quel sport et cela est valable même en dehors d’une grossesse.

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Oui c’est tout à fait ce que je dis dans l’article. Je suis désolée que vous l’ayez pris pour vous. Le Crossfit adapté à des femmes enceintes pourquoi pas. Mais pas la traction à 8 mois de grossesse que l’on voit OUI sur les réseaux sociaux et qui donnent une mauvaise image du sport enceinte. C’est bien de cela dont je parle. Ici : aucune culpablisation. Bises et bon courage pour la fin de grossesse !! Lucile

  • Anne-Charlotte Moreau

    Merci Lucile pour ce rappel au bon sens ! Je suis assez sportive et je n’ai pas encore d’enfants, je m’informe pas mal sur le sport et la nutrition mais c’est vrai qu’à force d’être abreuvée de photos de Wonderwomen enceintes jusqu’aux yeux qui courent et font des headstands j’en étais presque venue à penser que c’était comme ça qu’il fallait que je sois, quand je serai enceinte. J’ignorais totalement ces changements concernant les ligaments, et le fait qu’il fallait éviter de trop s’essouffler. Message reçu !

    Répondre
  • Sophie

    Merci lucile ! J ai suivi tes vidéos pendant ma grossesse et apres mon accouchement et cela m a beaucoup aidé pour maintenir un dos fort , ce qui fait que je porte facilement bebe sans avoir mal au dos et en effectuant les bons gestes. J avais pris 13 kilos pendant ma grossesse. 6 mois apres l accouchement j étais encore à +5kilos. Aujourd hui bebe va avoir 9 mois et je suis à +2,5kilos. La aussi je voudrais dire qu il n y a pas d urgence ! Je mange équilibré , je pique dans les recettes que tu propose (mention spéciale au porridge poire cannelle du matin), j ai retrouvé pas mal de tonicité , je me sens bien dans mon corps et c est bien plus important qu un chiffre sur une balance! Je n ai pas fait de régime. Je mange bien , bon , 80% sain , 20% Trash , à ma faim et ca me va tres bien.

    Répondre
  • Mylène Grenier

    Je ne suis plus concernée, mes gnomes deviennent de jeunes hommes, mais j’aurais adoré lire cet article durant mes deux grossesses. Oui, il est question de parenthèses et a priori, pour la majorité des femmes, il s’agira de moments exceptionnels qui arriveront une, deux ou trois fois dans la vie. Alors, quand on fait du sport un mode de vie, on peut y intégrer quelques pauses pour profiter d’autres sensations. Il se passe tellement de choses dans notre corps lorsque bébé grandit. Autant en profiter. Donc merci pour cet article qui, je l’espère, fera réagir de nombreuses jeunes femmes et les amènera à laisser de côté des aberrations du moment.

    Répondre
  • Jeanne Zam

    J’ai déjà commenté sur Insta et me revoici ! Je suis d’accord avec toi sur ce que tu dis. Tranquille et tout. Mais sur le poids, je voudrais juste dire qu’on n’est pas toutes égales. J’ai pris trois kilos penda’t chacune de mes grossesses. Je n’avais presque pas de ventre au point que qje ca en devenait complexant comme si ma grossesse n’etait Pas légitime. Pour dire à 8 mois j’avais moins de bide que belle-sœur enceinte de 4 mois.
    Je voudrais juste appeler an la bienveillance pour les moineaux qui n’en sont pas forcément malade. Je crois que c’est un metabolisme et une morphologie. En tout cas jamais les médecins n’ont été alerté sur mon état de santé et mes bébés étaient parfaits.
    Je crois que c’est aussi ta responsabilité d’envoyer un message d’acceptation vers les petits formats parce que ce que j’ai vécu pendant mes grossesses par rapport à mon poids pouvait s’apparenter parfois au un harcèlement où chacun y allait de son commentaire sur mon poids. Et je ne faisais pas exprès. La grossssse est un moment de bouleversement et chacun à droit à l’acceptation.
    Peace ✌🏼

    Répondre
  • Emilie

    J’ai pris 18kg pendant ma grossesse, arretez tout sport déjà que je n’étais pas très sportive… J’ai allaité pendant 14 mois et pourtant après j’ai tout reperdu et même un peu plus en reprennant un peu de course et d’aviron.
    Pour ma 2° grossesse, cela a éte plus dur pourtant j’ai pris 12 kg… Comme quoi cela ne veux rien dire, il faut être patiente. Perso, j’étais stressée donc faire du sport pendant ma grossesse me faisait peur…

    Répondre
  • Alexandra

    Merci beaucoup pour cet article!
    Une petite question… (pardon pardon parce que je pense que tu y as répondu ailleurs mais je ne ils pas très au claire sur la question): est ce que là planche et les pompes avec genoux au sol permettent de travailler les « bons abdos » pendant la grossesse? Pas de problème avec les squatt?
    Merci d’avance et longue vie à ton blog!!!

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Oui, mais à faire raisonnablement, en respirant normalement.
      30 secondes max, sans trop ramener le pubis en avant pour ne pas trop contracter les grands droits.
      Bises.

  • Pénélope

    Complètement d’accord !
    Pour ma première grossesse, j’avais peur d’arrêter le sport, et puis finalement c’est venu naturellement…
    je n’ai pas fait un pet de sport pendant 9 mois, j’ai repris très en douceur après l’accouchement. Et j’ai retrouvé mon poids d’avant et couru un 22km 1 and et demi après la naissance de ma fille. pour la deuxième grossesse, je vais juste m’acheter les plus belles fringues du monde pour me sentir belle et je vais faire le mollusque sur le canapé sans aucun complexe. enfin si ma fille me laisse faire bien sur. ce dont je doute 😉

    Répondre
  • Eva

    Enceinte de 3 mois et demi, j’ai arrêté la CàP et le crossfit 2 mois avant la conception de BB2. Le sport me manque un peu mais je suis incapable physiquement de faire quoique ce soit! Sur les conseils de ma sage-femme je viens de m’inscrire à la piscine pour aller nager tranquillement (je ne suis pas du tout une grande nageuse lol)
    A part des longueurs brasse et sur le dos, conseilles-tu de faire également qq exercices dans l’eau? Et quoi comme exercices?
    Merci pour cet article qui tombe à pic et me redonne le moral (+5.5kg déjà)

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Oui tu peux faire plein de chose, juste raisonnablement. Je te déconseille la brasse pas top pour le dos. Préfère le crawl. Tu peux faire toute l’aquagym que tu veux, sauf ceux qui font trop bosser les abdos. Parles en à ton prof. Bises

  • Manon

    Je rejoins les autres commentaires : merci pour cet article plein de bienveillance.
    1ere grossesse, bientôt 5 mois et déjà 4 que je me sens épuisée, et bonne a rien. J’avais toujours rêvé d’etre une femme enceinte hyper active, sportive et tonique : ma grossesse m’a rattrapée et mis un gros STOP : juste impossible.
    Alors je suis dans la démarche que tu décris : écouter son corps, manger bien, bouger un peu. Pas évident pour l’accro au running que j’etais mais je ne peux juste pas faire autrement… un peu de marche, de natation, de yoga prénatal…qui m’aide bien à relativiser et me recentrer sur la seule chose importante à ce jour : la santé de mon futur bébé.

    Merci encore pour tes mots qui résonnent en moi

    Répondre
  • Lo

    Bonjour Lucile,

    Comme tu le sais je viens de débuter mon 7ème mois de grossesse et suis toujours très active sur le plan sportif, c’est donc un sujet qui me tient à coeur. Voilà pourquoi je me permets d’intervenir une nouvelle fois ici 🙂
    Bravo pour cet article très juste et plein de bon sens qui rappelle qu’il faut impérativement bien se renseigner et adapter sa pratique lorsqu’on porte la vie. Toutes les transformations physiologiques (et psychologiques !) qui s’opèrent durant ces 9 mois (qui sont magiques, pour ma part !) nécessitent pas mal d’ajustements. Je ne cesse de le rabâcher aux futures mamans qui me questionnent à ce sujet.

    En revanche il y a un point sur lequel je ne suis pas d’accord avec toi, c’est la pratique de la course à pied pendant la grossesse. Pour moi on ne peut pas parler d’effet de mode. Je trouve d’ailleurs qu’il y a bien trop peu de femmes qui courent durant leur grossesse (sans doute à cause de très nombreux préjugés) et je trouve ça vraiment dommage. J’ai eu la chance d’être encadrée par des médecins très ouverts et pro-sport qui m’ont encouragée à poursuivre de manière raisonnable et raisonnée (tout ça est très relatif selon les habitudes de chacune évidemment) et je suis très heureuse d’avoir pu en profiter jusque là car ça m’a permis de rester en forme, de me changer les idées, de me détendre et de conserver mon cardio de marathonienne (ou presque :p ). Je suis d’ailleurs persuadée que tout ça va me permettre d’aborder plus sereinement mes dernières semaines et mon accouchement. Je ne dis pas que toutes les futures mamans doivent faire la même chose. Mais celles qui en ont l’envie, le besoin et l’autorisation de le faire, pourquoi devraient-elles s’en priver ?
    Quand le corps est déjà bien habitué à ce type d’effort avant la grossesse, je trouve ça plus logique de poursuivre cette activité plutôt que d’en débuter une autre, sous prétexte qu’elle est plus “douce”, avec le risque de se blesser / de se sentir frustrée etc.

    Merci en tout cas de faire naître ces échanges car ils sont très enrichissants 🙂
    A bientôt !

    Lo

    Répondre
  • Pauline

    Merci d’avoir remis les choses dans l’ordre! Et puis quand on est enceinte du 2è c’est deja du sport de courir après le 1er (14 mois dans mon cas)!
    J’arrive sur la fin et quand je fais le bilan de mes 2 grossesses je me rends compte que je me suis mis énormément de pression pour la première : sport + gros contrôle alimentaire. Résultat = beaucoup de douleurs ligamentaires, beaucoup de fatigue, une mini déprime et quand même 11 kg à la fin
    2è grossesse : moins le temps de cogiter donc beaucoup beaucoup moins de sport (une séance de natation pour femmes enceintes par semaine et un peu de marche) + profiter de mon aînée avant le big bang + beaucoup moins de contrôle alimentaire = pas de douleur, meilleur sommeil, moins de fatigue, pas de déprime et 9 kg de pris à 8 mois (au final je finirai sans doute pareil que pour la 1ère) mais, c’est vrai, plus de cellulite (so what…)
    Et le plus étonnant? Je le vis bien 🙂
    Alors merci de remettre les choses dans leur contexte et d’aider les femmes à déculpabiliser leur situation! On nous emm*** déjà suffisamment pendant la grossesse avec au choix le poids / la tension / le diabète / les prises de sang / l’acné / “oh mais tu as un ventre énoooorme ils sont 3 la dedans?” / “tu devrais pas boire cette mini gorgée de vin” / “tu devrais boire un verre de vin par jour de mon temps c’était o-bli-ga-toire” etc etc

    Répondre
  • Babou

    Merci pour cet article! Il tombe à pique! Deuxième grossesse à 5 mois et demi. Me suis jamais sentie aussi crevée de ma vie. Suis debout 8h par jour pour le boulot avec de nombreux allés/retour dans les escaliers… et du coup le sport j’arrive pas. Mais pas du tout. Yoga prénatal une fois semaine et parfois une de tes vidéos mais dur dur. Et du coup un poids, une culpabilité enorme sur les épaules Pcq ben je me sens patate j’ai l’air patate et c’est chiant! Mais de lire cet article je me sens un peu moins mal et j’en avais vraiment besoin. J’ai déjà quelques uns de tes programmes et j’espere Avoir vite le courage de m’y remettre après cette magnifique parenthèse. J’avoue avec 2 je flippe un peu niveau organisation pour s’y Remettre et avoir des résultats 🙄🙈. En tout cas merci Lucile! Merci pour tes programmes et ton bon sens. Et surtout pour nous rappeler d’etre Indulgentes avec nous mêmes. Je te suis de ma petite Belgique, peut être qu’un jour tu feras un saut dans le coin… encore merci Lucile! 💗

    Répondre
  • alexou bidou

    Que dire d’autre que merci! j’aurais aimé lire ça quand j’étais enceinte .
    Merci et venant de toi c’est encore plus percutant.

    Répondre
  • Sandrine

    Hello Lucile! Merci beaucoup pour cet article qui fait du bien et permet de relativiser.
    Mon mari et moi avons pour projet d’avoir un bébé bientôt, j’aimerais beaucoup avoir des conseils pour préparer la grossesse (notamment parce qu’un corps en bonne santé permet un meilleur accouchement)

    Répondre
  • Elodiem

    Bravo pour votre article . Peut être que les femmes ne sont pas assez informées. Je suis sportive et Pendant ma grossesse j’ai fais des abdos sans réfléchir aux conséquences ,peut être parce que j avais peur de voir mon corps changer ( aujourd’hui avec du recul je ne comprends même pas/plus l’intérêt que j’avais à faire des abdos enceinte ,c est complètement ridicule ) .. et j ai maintenant j ai un petit distasis de la ligne blanche . Ce genre d article m aurait carrément aidé à mieux gérer mon activité physique , alors meme si c’est trop tard pour moi merci vous êtes top .

    Répondre
  • Cecilia

    J’adore les coups de gueule de cet article!!
    Profitons de nos grossesses en effet. Des moments si précieux, tellement exceptionnels et courts dans nos vies. Concentrons nous sur tout ce que cela nous apporte. Et pour le reste il y a toutes les autres années à suivre.

    Répondre
  • Laura

    Bonjour Lucile,
    Voilà je suis souvent d’accord avec le fond de tes articles mais j’ai de plus en plus de mal avec la forme, plus préscisément le ton un peu trop moralisateur et qui juge beaucoup. On peut se tromper en voulant bien faire.. Surtout que je me souviens très bien de cette video insta ou on pouvait voir que tu courrais et dépassais une joggeuse, donc tu as fait toi même parti de ce “délire”..

    Répondre
    • Lucile Woodward

      Oui j’ai couru 7km à 9 mois de grossesse pour accoucher. Et ça a marché. Et j’ai bien dit qu’il ne fallait pas le faire chez vous. Je n’ai pas couru pendant mes grossesses j’en étais incapable et je n’en avais pas envie. Il n’y a pas de jugement ici. Et certaines femmes continuent de courir au 2è – 3è trimestre de grossesse bien souvent au 1er bébé et souvent aussi parce que ce sont presque des athlètes de haut niveau en running. On n’est pas toutes pareilles. BISes

  • Clothilde

    Merci! Pour ce bon sens…. quand on est sportive et musclée ce n’est pas la cata de mettre un bémol niveau sportif pendant sa grossesse! Le corps a une mémoire et sera vite réactivé quand on reprend après l’accouchement! Prof de danse, 3 enfants, des abdos et un périnée en béton lors de ma première grossesse ( et ce avec plus de 25kilos pris…) et une césarienne à cause d’abdos Qui résistent aux contractions…. ça existe aussi….

    Répondre
  • Mathild22

    Merci Lucile pour cet article.
    Je ne suis pas enceinte et je n’ai pas d’enfants pour le moment, mais je me suis déjà posée la question du sport lorsque je serais enceinte. Et il est vrai que nous voyons tout et son contraire sur Internet.Alors merci de faire un point sur ce sujet! Merci de déculpabiliser les femmes par rapport à la prise de poids!
    Pour ma part, je pense quand la question se posera que je continuerai à nager ( où au moins à aller à la piscine à et j’arrêterai de courir pour marcher à la place ! Le principal pour moi sera surtout de me sentir bien dans mon corps ( qui change il est vrai pendant cette période) mais de ne pas mettre le bébé en danger.
    Bonne journée!

    Répondre

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.