En finir avec ses jambes lourdes et douloureuses

On dit qu’on a les jambes lourdes lorsque nos membres inférieurs donnent l’impression d’être pesants. Ils semblent tendus et très fatigués (et pas uniquement en fin de journée). Le plus souvent, ces sensations inconfortables se manifestent surtout au niveau des mollets.

Quelles sensations et symptômes des jambes lourdes ?

symptôme jambes pesantes explication

La sensation de jambes lourdes peut se manifester sous plusieurs formes. Les plus connues sont :

  • Les crampes ;
  • Les picotements.

Mais vous pouvez aussi ressentir :

  • Des fourmillements,
  • Un engourdissement ;
  • Des brûlures ;
  • Une impression de douleurs : des crampes ou une sensation de démangeaison, principalement localisée dans le bas des mollets.

Ces symptômes apparaissent surtout à la suite d’une immobilisation assez longue. Alors vous voulez un remède efficace ? Marchez 😉. En plus, c’est bon pour votre santé en général, pas seulement pour les jambes !

On continue la liste des symptômes avec :

  • Un gonflement des tissus au niveau de la cheville et au-dessus du pied.

Ces gonflements apparaissent principalement en fin de journée. La chaleur a tendance à les amplifier. Si vous aussi vous souffrez de ces symptômes, offrez-vous une bonne nuit de repos et ça ira mieux lorsque vous vous réveillerez !

Ces sensations peuvent d’ailleurs gagner en intensité :

  • Durant la journée ;
  • Quand il fait chaud ;
  • Quand on reste debout longtemps, qu’on ne marche pas et / ou qu’on piétine ;
  • Quand la date des règles approche.

Enfin, dernière famille de symptômes : les télangiectasies.

Sous ce nom un peu compliqué à écrire et à lire se cachent des réseaux de fins vaisseaux rouges dilatés. On peut les voir directement sur la peau de la jambe.

Souvent, vous pourrez observer qu’ils prennent la forme d’une étoile. Appuyez dessus et ils perdront un peu de leur couleur rouge. Parfois, ils vont aussi de pair avec des petites veines visibles (moins de 3 mm de diamètre).

Comment soulager les jambes lourdes et fatiguées ?

Si vous ne supportez plus ces jambes fatiguées à longueur de temps (et sachez que je vous comprends totalement !), voici quelques solutions efficaces qui pourraient rendre vos jambes plus légères !

L’activité physique

jambes lourdes activite physique

Et bien évidemment, on commence avec le sport ! En effet, certaines pratiques stimulent le retour veineux vers le cœur. Sans faire d’efforts inconsidérés, vous pouvez lutter efficacement contre la sensation de jambes lourdes. Ne focalisez pas votre attention sur l’intensité ni la vitesse, mais sur la durée et la continuité de vos mouvements.

Le premier sport à pouvoir vous procurer un réel soulagement, c’est la natation.

Comme votre corps est dans l’eau, il y a zéro choc. En plus de cela, l’eau masse vos jambes enflées et provoque un effet drainant qui ne peut que vous faire du bien. Aussi, la température de l’eau, qui est la plupart du temps inférieure à celle du corps, favorise le retour veineux.

Mais la natation n’est pas le seul sport que je peux vous conseiller pour lutter contre la douleur d’une jambe lourde. Pour toutes celles qui ne se sentent pas comme un poisson dans l’eau à la piscine, je vous invite à vous tourner vers :

  • L’aquagym (vous n’avez pas à nager) ;
  • La marche dans l’eau ;
  • Le vélo (en évitant le VTT) ;
  • L’aquabike ;
  • La marche sur un terrain souple (privilégiez le sol meuble de la forêt au bitume des rues et équipez-vous de chaussures amortissantes) ;
  • La gymnastique au sol ;
  • Le yoga ;
  • Etc !

Après chaque séance de sport, ou à tout autre moment de la semaine, prenez un peu de temps pour faire un peu de stretching. Vous trouverez des exercices intéressants à faire chez vous dans mon article pour raffermir ses cuisses. Laissez de côté pour le moment le cardio, et concentrez-vous sur les étirements.

Jetez-vous dans le grand bain

Soulagez vos jambes lourdes par les bienfaits de l’eau et de la natation !

Les massages et les huiles essentielles

Pour lutter contre les symptômes de jambes lourdes, les massages et les huiles sont une bonne alternative. Massez vos jambes avec de l’huile essentielle de menthe poivrée, diluée dans de l’huile végétale (la dilution est importante !). En synergie, vous pouvez utiliser :

  • 30 gouttes d’huile essentielle de genévrier ;
  • 30 gouttes d’huile essentielle de lentisque pistachier ;
  • 15 gouttes d’huile essentielle de patchouli ;
  • 75 gouttes d’huile végétale de calophylle inophyle.

Pendant 3 semaines max, massez vos jambes du bas vers le haut avec 5 à 10 gouttes de votre préparation. Insistez jusqu’à ce que disparaissent fourmillements et autres engourdissements. Des mélanges déjà prêts peuvent se trouver en pharmacie, un spécialiste vous conseillera pour choisir les meilleures huiles et crèmes.

Le drainage lymphatique manuel

Cette « méthode » apaise les sensations de lourdeur dans les jambes. L’un des bienfaits du drainage lymphatique est de favoriser la circulation du sang et la circulation lymphatique. Cela vous sera tout particulièrement bénéfique si vous souffrez d’œdème ou de lymphoedème. En effet, le drainage aide à évacuer les excès de lymphe, notamment dans les cas d’œdème survenant après une opération.

Le professionnel de santé (comme un kiné par exemple) vous proposera de tester les gestes du palper-rouler.

Grâce aux pressions qu’il exercera, aux rotations de ses mains et aux effleurages sur vos jambes et vos cuisses, il apaisera vos douleurs et améliorera la circulation de votre sang. Et bonne nouvelle, ce sera efficace sur le long-terme !

Lorsque la sensation de jambes lourdes se sera enfin atténuée, vous pourriez bien avoir envie de bouger pour fêter ça et prendre soin de vous. Comme je vous connais bien, je sais que l’une de vos principales problématiques, ce sont vos cuisses.

Alors pour vous aider à vous sentir bien dans vos tenues légères d’été, je vous propose de jeter un œil à cet article qui permettra à chaque femme de perdre ses cuisses. Au programme : des conseils pour votre alimentation, pour renforcer les muscles de vos jambes (sans prendre en volume), et bien sûr des vidéos et des exercices pour enfin perdre ces cuisses qui vous complexent tant !

Les bas de contention

Lorsqu’on souffre d’une insuffisance veineuse dans une jambe, il y a aussi une hyperpression veineuse : la pression dans les veines augmente. C’est là où le bas de contention est particulièrement intéressant.

Il exerce une contre-pression et favorise une meilleure circulation du sang dans les veines. Ainsi, au lieu de stagner à hauteur de votre cheville, votre sang remonte vers votre cœur plus facilement.

Pour y parvenir, la pression exercée par les bas de contention est dégressive et régulière. C’est sur vos chevilles qu’elle est la plus forte. Le sang remonte petit à petit et réduit l’œdème et la douleur qui l’accompagne.

Je vous l’accorde, ce n’est pas forcément le « vêtement » le plus facile à enfiler, mais vos problèmes de jambes vous laisseront tranquilles grâce à ces bas de contention.

Et si porter des bas vous donne envie de galber votre silhouette, je vous propose de suivre un programme jambes fines spécialement conçu pour vous aider à avoir de belles jambes !

La physiothérapie

On appelle « physiothérapie » une méthode thérapeutique qui utilise des agents naturels tels que l’air, l’eau, la lumière… Lors de la première rencontre, le physiothérapeute vous demande pourquoi vous le consultez puis il s’intéresse à votre parcours médical.

Enfin, il vous questionne quant à ce que vos symptômes vous interdisent de faire dans la vie de tous les jours.

Cette première visite sera également celle de tests physiques, pour aider le professionnel à bien cerner vos difficultés. Et après toutes ces étapes, le physiothérapeute mettra au point un plan de traitement.

Il pourra s’agir d’exercices, de techniques manuelles, d’électrothérapie (comme les ultrasons ou le laser), d’hydrothérapie ou bien de thermothérapie.

L’hygiène de vie

Vous souffrez du mal de la jambe lourde, que faire ? Cette question tourne dans votre tête et vous élance dans votre mollet… Pour avoir des jambes plus légères, vous pouvez commencer par étudier ce que vous mettez dans votre assiette.

Est-ce équilibré ? Ce serait une bonne chose, car une alimentation variée et équilibrée aide à avoir une bonne circulation.

Ajoutez à vos menus des aliments contenant de la vitamine C (des agrumes, du persil, des kiwis, des tomates), de la vitamine E (des poissons, des oléagineux…) et du cuivre (des fruits de mer et des coquillages).

Pensez aussi aux polyphénols. Ils contribuent à rendre la paroi veineuse plus résistante. Vous les trouverez dans les abricots, le raisin, les pêches, les tomates, le céleri ou encore l’oignon rouge (ça vous laisse une large marge de manœuvre !).

Côté vestimentaire, évitez les vêtements trop serrés qui vont comprimer vos veines et rendre plus complexe une bonne circulation du sang.

Pour vos chaussures faites attention, chaussez des talons de 3 cm maximum afin de garder un fonctionnement de la pompe plantaire optimal. La pompe plantaire ? C’est le système de vaisseaux situé au niveau de la plante du pied. Un talon trop haut (ou même trop bas) peut entraver son fonctionnement lorsque vous marchez.

Pour vous dessiner de belles jambes, avez-vous déjà essayé de maigrir des mollets ? Croyez-en mon expérience, les effets du sport sont bien plus pérennes que ceux d’une paire de chaussures !).

Les causes de ces jambes lourdes, gonflées ou enflées

Quand on souffre d’une jambe lourde, la cause est relativement facile à identifier. Le phénomène est dû à une stagnation de la circulation veineuse. On parle aussi d’ « insuffisance veineuse ». Il arrive que ledit cause une mauvaise circulation de la lymphe, aussi appelée insuffisance veino-lymphatique.

Plusieurs facteurs favorisent la survenue de l’insuffisance veineuse :

  • L’hérédité : des cas de maladie veineuse chronique dans votre famille peut expliquer vos jambes lourdes, de surcroît si vos deux parents en sont atteints ;
  • Le fait d’être une femme : les femmes souffrent plus souvent de jambes lourdes que les hommes ;
  • Le surpoids ;
  • Le fait d’être enceinte : certaines femmes enceintes peuvent être sujettes à une insuffisance veineuse éphémère. Celle-ci donne lieu à une sensation de jambes lourdes, qui disparaîtra une fois que l’enfant sera né. Il se peut aussi que les menstruations ou la ménopause entraînent l’apparition de la sensation d’avoir les jambes lourdes.

Cette sensation de jambes lourdes est le début de la maladie veineuse chronique. Celle-ci peut évoluer et donner lieu à :

  • Des varices sur les jambes ;
  • Un œdème qui ne part plus au niveau du pied, de la cheville ou de la jambe ;
  • Des problèmes de peau, comme des zones brunes pigmentées, un eczéma de contact ou un ulcère de la jambe.

Toutes ces manifestations physiques peuvent mener certaines femmes à prendre leur corps en grippe. L’inconfort, la peau marquée… ces changements ne sont pas toujours faciles à traverser. Et ce le sera encore moins si vous ne vous sentez pas à l’aise dans votre corps. Si en plus de soigner vos jambes lourdes et enflées vous avez envie de mettre votre silhouette en valeur, je vous invite à jeter un œil à mon programme sportif pour femme pour s’affiner. Vous y trouverez des exercices accessibles à toutes pour enfin faire la paix avec ce corps qui semble ne pas vouloir vous laisser tranquille.

Nos programmes de sport pour vos objectifs

Vos questions sur le syndrôme des jambes lourdes

Les jambes lourdes sont à surveiller. Lorsque le sang circule mal dans les veines, il a tendance à stagner à certains endroits et à entraîner la dilatation des veines. Dans certains cas, il peut s’agir d’un œdème. La paroi des veines devient plus fragile et peut laisser passer de l’eau et des protéines.

Lorsque cela n’est pas pris en charge, l’aspect de la peau se modifie et cela peut aller jusqu’à l’ulcère. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant.

Comme nous l’avons vu dans cet article, il existe plusieurs méthodes pour lutter contre les jambes lourdes. Rares sont celles qui nécessitent l’achat d’un produit : la marche, le repos, le sport ou encore le massage ne vous demandent pas d’acheter quoi que ce soit.

En revanche, oui, il faudra peut-être acheter des bas de contention 😉Et méfiez-vous des produits miracles, les meilleures méthodes sont décrites dans cet article.

2 commentaires à “En finir avec ses jambes lourdes et douloureuses

  • AA

    Bonsoir
    Dommage que vous ne parliez pas des bains derivatifs avec les poches (France Guillain). Je portais des bas de contentions depuis ma 1ere grossesse en 2009. Et pas simple. Avec un suivi médical. Sachant que je suis une marcheuse. En 2015 je découvre les poches, je pratique et surtout je lâche pas. Aujourd’hui je le fais 6 jour sur 7 la nuit et quand j’en ai besoin. Plus de bas de contention plus de maladie de raynaud, mes médecins sont surpris par l’état de mes jambes et la belle évolution. Après je mange comme vous mais bcp de cru ! Le drainage c’est top aussi mais même si ça dure longtemps c’est pas suffisant et les huiles essentielles sont un plus. Et bien sûr tout vos conseils! Merci Lucile.

    Répondre

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *