L’alimentation durable, explications et conseils pour mieux manger

L’alimentation durable est synonyme de manger de manière éco responsable. Mais ça ne veut pas dire être parfait. L’important est de contribuer – à votre hauteur – en faisant quelques efforts pour améliorer votre façon de consommer.

Les bénéfices se ressentent aussi bien pour votre corps que pour la planète. Voici quelques explications et conseils à suivre pour découvrir la nourriture de demain. Mais soyons d’accord, je ne suis pas là pour faire la morale ! C’est juste un sujet que je trouve important et que j’ai envie d’aborder.

Et si vous avez déjà opéré des changements vers une alimentation plus éco responsable, bravo !

Définition de l’alimentation durable

L’alimentation durable, c’est le fait de consommer des aliments issus d’une agriculture responsable. Vous le faites sûrement déjà lorsque vous achetez des légumes de saison, produits localement.

L’idée est de ne pas épuiser les ressources de la planète en lui imposant une agriculture contre nature.

Le principe est simple, il faut privilégier les produits bio, cultivés sans pesticides, les fruits et légumes qui n’ont pas fait de longs voyages pour arriver jusqu’à votre assiette, les végétaux plutôt que la viande, qui demande beaucoup d’eau pour sa production, etc.

Il est aussi important de ne pas gaspiller en jetant des aliments achetés en trop grande quantité.

Cela paraît évident mais pourtant, en France, le gaspillage alimentaire représente 10 millions de tonnes de produits par an (source gouv). Chaque petit geste compte pour préserver notre planète.

Les enjeux de l’alimentation durable

enjeux alimentation durable respect terre

L’alimentation responsable représente des enjeux importants pour notre santé mais également pour l’avenir de notre planète. Les principales pistes à explorer pour réussir à préserver l’environnement au travers de l’alimentation sont les suivantes.

Changer la chaîne alimentaire durable

Dans de nombreuses filières, une chaîne alimentaire durable est en train de se mettre en place.

Ce type de production et de consommation consiste en un cycle dans lequel les matières premières sont utilisées à bon escient et les déchets, valorisés.

  • La production des denrées alimentaires est issue d’une agriculture durable, avec une culture, un arrosage et une récolte les plus naturels possibles.
  • La transformation des produits est réduite à son minimum, tout comme leur emballage.
  • La distribution s’effectue de manière locale et, si possible, dans des commerces de proximité.
  • Les déchets et les surplus de production sont valorisés.

Un aliment issu de ce type de chaîne alimentaire est un produit durable.

Modifier vos habitudes alimentaires

Pour passer à une alimentation durable, il faut modifier ses habitudes alimentaires. Savez-vous que pour produire 1 kg de viande de bœuf, cela nécessite environ 600 L d’eau et 40 kg de végétaux ? Voilà une raison qui peut donner envie de devenir végétarien.

Mais si vous voulez continuer à manger de la viande, il vaut mieux vous tourner vers la dinde ou le poulet. Leur production est plus écologique que celle de la viande bovine.

Moins en quantité, et plus en qualité peut permettre de se faire plaisir et faire plaisir à la planète. Mais attention, leurs conditions d’ élevage sont souvent terribles …

Une alimentation responsable est plutôt orientée vers la consommation de végétaux : fruits, légumes, céréales, légumineuses, etc. Alors, n’hésitez plus et savourez de délicieuses fraises en été avant de passer aux pommes en automne !

Découvrez le Rééquilibrage Alimentaire

Ne vous cherchez plus quels aliments consommer, nous vous proposons un guide sur le rééquilibrage avec des recettes saines et gourmandes pour vos objectifs !

Réduire toujours plus le gaspillage alimentaire

Pour ne pas gaspiller, il ne faut pas trop acheter. Si cela semble simple, il est pourtant parfois difficile de résister à une promotion sur la viande vendue en gros volumes par exemple.

C’est d’ailleurs l’objectif des industriels : vous faire acheter plus que nécessaire.

La solution consiste à anticiper les quantités de votre liste de courses. Pour cela, prenez le temps d’établir un planning des menus de votre semaine. Ensuite, vous n’avez plus qu’à faire votre liste de courses en fonction des plats prévus et à vous y tenir.

Comment se mettre à une alimentation plus durable ?

alimentation durable panier vegetarien legumes

Vous voulez changer votre alimentation pour la rendre plus éco responsable ? Lisez ce qui suit, je vous donne mes astuces pour vous tourner vers une alimentation durable.

Réduire les fast-foods

Cela semble évident mais je préfère le préciser. Les fast-foods sont à l’opposé d’une alimentation durable.

Il suffit de regarder le nombre d’emballages utilisés par ces restaurants. En effet, chaque aliment est emballé individuellement, ce qui n’est pas très écologique. Et je ne parle même pas de la qualité de la nourriture…

Mais il y a aussi la question du gaspillage alimentaire. Les fast-foods jettent énormément de denrées car une fois cuites, elles ne se conservent que quelques minutes. Pour éviter tout risque d’intoxication alimentaire, des kilos de nourriture partent chaque jour à la poubelle.

En évitant d’aller trop souvent au fast-food, vous n’encouragez pas cette surconsommation et vous évitez aussi de manger de la fake food.

Manger plus vert

Votre alimentation éco responsable peut commencer en mangeant plus vert. Si vous vous tournez vers les légumes de saison et les fruits produits localement, vous réduisez l’empreinte carbone de votre alimentation.

Privilégiez les légumes dans votre assiette et découvrez de nouvelles saveurs en les cuisinant vous-même. Pour vous aider, il existe de nombreux sites internet qui vous montrent comment manger végétarien. Allez-y, vous ne serez pas déçu.

Prendre plus de légumineuses

Les légumineuses regroupent entre autres : les pois, les haricots rouges et blancs, mais aussi tous les types de lentilles. Leurs avantages sont nombreux, tant pour la planète que pour votre corps.

  • Elles sont faciles à cultiver ;
  • Elles sont moins polluantes que la viande car elles réclament moins d’eau ;
  • Elles contiennent de nombreux nutriments excellents pour la santé (fer, calcium, fibres, etc.) ;
  • Elles sont pauvres en matières grasses ;
  • Elles sont une source de protéines végétales.

Les personnes végétariennes consomment des légumineuses pour remplacer la viande et équilibrer leur apport en protéines. De plus, leur prix est assez bas, surtout si on le compare à celui d’un steak de bœuf.

Réduire la viande

On l’a dit et on le répète, la consommation de viande est trop importante dans nos sociétés occidentales. Non seulement cela a un impact sur notre santé à cause des dangers du surplus de protéines dans l’organisme. Mais cela touche aussi notre écosystème.

En effet, l’eau utilisée pour l’élevage d’animaux est une ressource limitée. Dans certaines régions, la sécheresse est telle que la végétation a brûlé.

En réduisant votre consommation de viande, vous participez à la préservation de l’environnement tout en conservant un régime équilibré pour votre santé.

Manger local et de saison

Le plus simple pour se tourner vers une alimentation durable est de favoriser autant que possible les aliments locaux et de saison. De nombreux producteurs pratiquent la vente directe. C’est-à-dire qu’ils vendent leur production depuis leur ferme ou dans un magasin regroupant plusieurs producteurs de la région.

Ce type de magasin propose généralement des fruits, des légumes, mais aussi du miel, des œufs, de la farine et différentes sortes de viandes. Si vous avez fait le choix de devenir flexitarien, ces magasins de vente directe sont faits pour vous. Vous pouvez y trouver tout le nécessaire pour réaliser des recettes healthy et éco responsables.

Si vous n’avez pas la possibilité d’acheter vos produits dans une ferme, tournez-vous vers le rayon ou les produits Made in France. Presque tous les supermarchés mettent en avant les produits fabriqués et transformés en France.

Au rayon des fruits et légumes, la provenance des denrées est toujours indiquée ce qui facilite votre choix dans l’achat de tel ou tel aliment.

Pour apporter un peu de fun à cette transition, il est possible de cueillir soi-même ses légumes. En faisant quelques kilomètres pour sortir de la ville, vous trouverez facilement des producteurs qui proposent de réaliser votre propre récolte de fruits et légumes. L’avantage de cette méthode est que vous achetez vos produits à des prix imbattables puisqu’il n’y a aucun intermédiaire.

Si vous avez des enfants, cela vous permet de leur apprendre où poussent les aliments et peut-être, de découvrir de nouveaux produits.

Créer des routines anti-gaspi

Le gaspillage alimentaire est un fléau. Heureusement, il existe des astuces simples à mettre en place pour y remédier. Je vous ai déjà expliqué comment faire pour ne pas acheter de trop grandes quantités de nourriture au moment de faire vos courses. Mais si vous vous retrouvez quand même avec un surplus au moment du repas, il y a des solutions.

Imaginons que vous ayez fait des lasagnes pour 8 personnes alors que vous n’êtes que 4. Découpez des portions individuelles et placez-les dans des tupperwares. Elles se garderont 3 jours au frigo et beaucoup plus longtemps si vous les placez au congélateur.

Même les petits gestes sont importants

gestes ensemble mieux manger

L’important, quand on entame une transition, c’est de ne pas se décourager. L’alimentation durable ne va pas se mettre en place d’un coup dans votre quotidien.

L’idée, c’est surtout de mieux manger pour votre santé et pour l’environnement. Quelques petits gestes peuvent faire de grands changements.

Les industries agroalimentaires ne semblent pas vouloir changer leurs habitudes de ventes, alors à nous de les faire changer.

Si vous craquez parfois pour un plat préparé ou un fast-food parce que vous n’avez pas la force de cuisiner, c’est OK il n’y a rien de grave, il faut savoir se faire plaisir et on à tous le droit de craquer. Mais il ne faut pas le faire tous les jours (pour votre santé notamment).

Le changement que vous allez mettre en place, quelle que soit sa taille, sera bénéfique.

Chaque effort compte et c’est aussi ça qu’il faut inculquer à nos enfants.

Gardez en tête que vous faites de votre mieux, que c’est ça le plus important donc bravo pour vos efforts !

Nos programmes nutrition pour mieux manger !

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *