Les bienfaits de la course à pied sur le corps et la santé

Ado, j’ai longtemps cru que la course était le pire des sports et qu’il n’était absolument pas fait pour moi… Comme quoi, les choses ont bien changé. Aujourd’hui, je ne me vois pas du tout vivre sans ! D’un point de vue physique et mental j’en ai vraiment besoin pour maintenir un équilibre au quotidien.

Et c’est ce que j’ai envie de vous partager aujourd’hui. Vous expliquez plus en détail tous les bienfaits de la course à pied sur notre corps et notre santé. C’est parti !

Pourquoi courir ?

Personnellement, j’adore la course pour son côté hyper basique et hyper simple ! Dans l’absolu, vous avez simplement besoin :

  • D’une bonne paire de chaussures
  • D’une brassière de sport

C’est vraiment LE sport par excellence ultra accessible et ultra efficace. Pas besoin d’avoir un abonnement ou de matériels spécifiques. Demain, tout le monde peut commencer à courir s’il en a envie et en plus vous pouvez pratiquer n’importe où ! À la mer, en forêt, dans un parc… à chaque séance son petit plaisir, et ça, c’est hyper cool.

Les bienfaits de la course à pied sur le corps

Prolonger son espérance de vie

Ce n’est pas une grande surprise. De manière générale, pratiquer une activité physique permet de prévenir de nombreuses maladies. Et c’est tout particulièrement vrai avec la course à pied ! Le cardio permet de booster son métabolisme, d’améliorer la condition physique de son cœur, ses artères, ses poumons, son foie… Et ce n’est pas à prendre à la légère sachant que vous pourrez ainsi :

  • Lutter contre l’obésité
  • Réduire les risques de diabète de type 2
  • Diminuer les taux de mauvais cholestérol
  • Diminuer les risques des maladies respiratoires
  • Réduire la tension artérielle
  • Diminuer les risques de cancers….

J’en parle très souvent ces derniers temps, mais des études scientifiques récentes ont prouvé que l’entraînement intensif permet de ralentir les effets physiologiques du vieillissement. Et les séances fractionnées sont idéales pour ça puisqu’en variant les rythmes (lent, rapide, lent, rapide…), vous pourrez faire progresser encore plus efficacement le cœur, les poumons et le métabolisme des muscles.

Une meilleure santé osseuse

On entend souvent dire que le running n’est pas bon pour les os et les articulations. Qu’il les abîment, les traumatisent… Alors certes, c’est un sport à impact. Mais je tiens tout de même à nuancer une chose. Le running n’est pas dangereux, à partir du moment où vous le pratiquez raisonnablement et correctement ! Et c’est d’ailleurs le cas pour n’importe quelle autre activité sportive.

Sachez que les impacts sont essentiels pour se construire des os plus forts, plus solides et limiter les risques de blessure.

Peut aider à la perte de poids

Si vous cherchez à perdre du poids et que vous n’avez pas fait d’activité physique depuis un moment, le run est un bon moyen pour vous y aider ! Il permet de puiser dans les graisses rapidement et de brûler beaucoup de calories. Mais pratiquer la course seule ne suffit pas.

programme running débutant

Pour une perte de poids saine et durable, vous devez absolument coupler la course à pied à des séances de renforcement musculaire ET à une alimentation équilibrée.

Si vous êtes en situation de surpoids, prenez bien toutes les précautions nécessaires avant de vous lancer. Faites un bilan chez votre médecin et une fois son accord obtenu, allez-y progressivement. Quitte à marcher au début ! Il faut avant tout réhabituer son corps à l’effort pour ne prendre aucun risque.

Attention cependant à ne pas tomber dans le piège du : pour maigrir vite, je dois courir tous les jours. Mauvais pour l’organisme, résultats déséquilibrés, risques de blessure, démotivation…. Bref, ce n’est clairement pas la meilleure idée !

Les bienfaits de la course à pied sur le cerveau

Les effets sur la santé mentale ne sont eux aussi pas à négliger ! C’est une vraie méditation active qui permet de se recentrer sur soi, ses sensations, ses mouvements…

Un effet anti-stress

Quand on part courir, c’est son petit moment à soi. Un moment pour faire le vide dans sa tête et évacuer la pression quotidienne. Perso, je trouve qu’il n’y a rien de mieux que de ressentir cette sensation de décompression, d’apaisement et surtout de lâcher prise mental. C’est tout simplement un instant de répit. Une pause dans nos vies ultras intenses.

Je sais que beaucoup ont du mal à rentrer dans cet état de lâcher prise, de déconnexion et de plaisir parce que la difficulté de l’effort prend le dessus. Si c’est votre cas, essayez de réduire le rythme. Alterner marche/course/marche/course, jusqu’à ce que vous vous sentiez à l’aise et capable d’aller plus loin. Pour vous aider vous pouvez suivre mon programme running débutant, idéal pour progresser à votre rythme et vous dépasser.

Un mental plus fort

Grâce au running, vous allez aussi vous forger un mental d’acier !! Après chaque séance, votre ambition sera plus grande. Vous allez vouloir vous dépasser un peu plus. Repousser vos limites encore plus loin. C’est un véritable coup boost pour l’estime et la confiance en soi !

Éviter les risques de blessure grâce à une bonne pratique

Comme je l’expliquais, la pratique d’un sport peut devenir dangereuse à partir du moment où vous vous y prenez mal ! Et même si la course peut paraître ultra simple, il y a quelques habitudes à mettre en place et de bons réflexes à avoir.

Un bon rythme

Désormais vous le savez, courir tous les jours peut être véritablement néfaste. Si vous faites 2 ou 3 fois séances de running par semaine c’est déjà top !! Avec idéalement 1 fractionné et un run long.

Certains signes peuvent vous alerter et vous prévenir d’une pratique trop fréquente :

  • Douleurs asymétriques le lendemain
  • Difficulté à s’endormir
  • Désordres intestinaux (diarrhées fréquentes)

Et n’oubliez pas aussi de bien vous hydrater ! Il faut boire toutes les 15-20 min. Même si votre course ne dure que 30 ou 40 min.

Se placer correctement

Car oui, on ne court pas non plus n’importe comment et la posture joue un rôle indispensable dans la qualité de nos performances. Une mauvaise position peut vous épuiser inutilement et surtout entraîner de nombreuses douleurs. Pour améliorer votre posture essayez toujours de respecter ces quelques consignes :

  • Le dos droit
  • La tête/la nuque droite
  • Les coudes tirés vers l’arrière
  • Les abdominaux engagés et le périnée serré
  • Atterrir sur l’avant/le milieu du pied (pas sur les pointes ni sur les talons)

Je suis d’accord, ce n’est pas toujours évident mais rassurez-vous, à force de pratiquer ce ne sera plus qu’un réflexe et vous arriverez à vous placer instinctivement sans même vous en rendre compte. Tout est une question de temps et d’habitude.

Un équipement adapté

1- Des chaussures de qualité

La priorité number one ? Une bonne paire de chaussures ! Et on oublie celle qui traîne depuis 5 ans dans le placard. Avoir des baskets pas trop usées, confortables et surtout adaptées à votre pied, c’est primordial ! Alors oui, je vous l’accorde, ça peut être un certain budget… Mais c’est tout simplement une question de santé ! Des chaussures qui ne seraient pas adaptées, peut entraîner tout un tas de douleurs osseuses et articulaires.

Alors, si vous ne savez pas trop comment trouver LA paire qu’il vous faut, je vous recommande déjà de vous rendre dans un magasin spécialisé pour avoir des conseils de pro. Mais la meilleure solution c’est surtout : d’essayer ! Et aussi d’accepter que vous n’allez pas forcément trouver du premier coup. Vous aurez beau recevoir tous les conseils du monde, chaque personne est différente, alors il n’y a que de cette manière que vous pourrez trouver votre perle rare.

N’oubliez pas de changer vos baskets régulièrement : idéalement tous les 600 km.

2- Une brassière de sport

Qu’on ait une forte ou une petite poitrine, il faut absolument une brassière de sport adaptée qui va compresser la poitrine et bien vous maintenir. En tant que coureur, c’est hyper important pour être confortable et se sentir à l’aise dans ses mouvements !

Si vous faites plus de 90 B, privilégiez les brassières avec des bretelles réglables et qui maintiennent les seins séparés.

Du renforcement musculaire et du stretching en complément

Vous connaissez la chanson… Pour une remise en forme saine, durable et surtout sans risque, il faut avoir une routine sportive complète. En plus de vos séances de running vous devez donc y intégrer :

  • Du renforcement musculaire pour consolider les muscles et ainsi éviter les asymétries, les tensions dans les genoux, le dos…
  • Du stretching pour allonger, étirer les muscles et protéger les articulations

Un dernier conseil : si vous avez une douleur qui revient souvent et au même endroit, n’attendez pas pour consulter un médecin, un kiné ou un ostéo. Il est préférable de vérifier immédiatement que tout est ok plutôt que de continuer à s’entraîner sur une blessure qui par la suite, pourra avoir des conséquences beaucoup plus importantes.

Maintenant que la course à pied n’a plus aucun secret pour vous, il ne vous reste qu’une seule chose à faire, vous lancer. Alors, à vos marques, prêts, courez !

3 questions que vous me posez souvent :

Si vous avez du poids à perdre, la course peut vous aider à condition d’intégrer à votre routine des exercices de renforcement musculaire et d’étirements. Si vous avez déjà atteint votre poids de forme, vous pourrez constater une amélioration de la répartition des masses. Vous aurez une silhouette plus tonique, des muscles dessinés et un tour de taille affiné.

Courir favorise la circulation sanguine ce qui aide la peau à mieux s’oxygéner et à se réparer plus facilement. La transpiration permet également d’éliminer les toxines, de nettoyer les pores et d’activer la production de sébum qui sert notamment à garder une peau bien souple et hydrater. 

La cardio permet de brûler des calories et donc d’éliminer de la masse graisseuse. Mais pour lutter efficacement contre la cellulite vous devez également renforcer vos muscles pour un aspect plus lisse et régulier de la peau.  

Un commentaire à “Les bienfaits de la course à pied sur le corps et la santé

  • LUSTEAU Flavie

    Bonjour,
    Parfois quand je fais mon running j’ai des douleurs pelviennes… Pour faire court envie d’aller aux toilettes ☺️…ça me gâche complètement le moment 😔. Des astuces pour éviter ce désagrément ?
    Sinon, j’ai l’impression qu’il y a une corrélation entre mes performances running et le moment où je me situe dans mon ccycle menstruel.. Avez vous remarquez des moment dans votre cycle ou vous avez plus plus de pêche, ou votre running est moins difficile? J’aimerais m’y intéresser davantage car j’ai l’impression qu’il y en a…

    Répondre

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *