L’IMC normal est entre 18,5 et 24,9 ! Que faire ?

L’IMC, on en a tous déjà entendu parler au moins une fois mais pourtant, il ne met pas tout le monde d’accord. Tout d’abord, qu’est-ce que c’est exactement ? L’IMC est l’indice de masse corporelle validé par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). D’après cet indice, la corpulence permettrait d’évaluer l’état de santé d’un individu et définir des groupes de personnes dites à risque (surpoids, obésité, anorexie).

Vous avez peut-être de nombreuses interrogations à ce sujet ? Qu’est-ce qu’un IMC normal ? Comment calculer son l’IMC ? Peut-on toujours se fier à l’IMC ? Ça tombe bien, je réponds à toutes vos questions dans cet article ! 

Qu’est-ce qu’on appelle un IMC normal ?

Pour commencer, je vous le répète très souvent mais je ne suis pas une adepte du mot « normal » dans la santé et le bien être.

Toutefois, l’OMS estime qu’un indice de masse corporelle normal se situe entre 18,5 et 24,9. 

Mais comment obtenir mon IMC ? Ce n’est pas très compliqué, l’indice de masse corporelle est calculé de la manière suivante : on divise le poids par la taille au carré. La formule est identique pour calculer l’IMC d’un homme ou l’IMC d’une femme : poids en kg / taille² (en m).

Est ce que je peux me fier à mon IMC s’il est normal ?

Que vous ayez un IMC dit normal ou pas, cet indicateur est une base qui nous permet de savoir où on se situe. Attention toutefois, il est à prendre avec quelques pincettes. Différents facteurs peuvent influencer l’IMC d’une femme ou l’IMC d’un homme. 

À commencer par :

  • La morphologie : certaines personnes ont tendance à gagner du muscle assez facilement (les petits veinards) et cela va forcément influer sur leur poids et leur IMC. D’autres personnes, à l’inverse, n’arrivent pas à prendre de poids peu importe leur alimentation ou leur pratique sportive. Et d’autres, au contraire, prennent rapidement du poids. Ces cas de figure influent sur l’indice de masse corporelle et peuvent résulter à un IMC jugé normal ou pas selon l’OMS, bien que la personne soit en bonne santé.
  • L’âge de la personne : après 65 ans par exemple, l’IMC dit normal va davantage se situer entre 23 et 27. Dans ce cas de figure, l’indice situé entre 18,5 et 24,9 peut donc être obsolète.
  • Le sexe de la personne : l’IMC normal d’une femme est le même que l’IMC normal d’un homme. Or, je ne vous l’apprends pas, mais nos corps sont très différents et ne réagissent pas de la même manière au cours des différentes étapes de nos vies (puberté, grossesse, ménopause etc.)
  • La pratique d’activité physique : l’IMC ne distingue pas le gras du muscle dans ses calculs ce qui peut être un peu problématique si on est un adepte du renforcement musculaire. Par exemple, les sportifs qui ont une importante masse musculaire, peuvent avoir un IMC supérieur à 25 et pour autant être en très bonne santé. Le calcul de l’IMC est dans ce cas faussé.

Vous l’aurez compris l’IMC qu’il soit normal ou pas selon l’OMS est à prendre avec parcimonie.

Comment garder un bon IMC ?

Que les choses soient claires, l’objectif n’est pas d’atteindre un certain poids dans le but d’obtenir un IMC normal d’après l’OMS. L’idée est de trouver un équilibre de vie sain sur le long terme à travers une alimentation équilibrée, la pratique d’une activité sportive ou encore la recherche de bien-être pour soi et son corps. 

Alimentation

alimentation et imc

Pour beaucoup de personnes, apprendre à manger sainement peut être un vrai casse tête. Pourtant, l’objectif est de faire du bien à notre corps. 

Une alimentation saine apporte au corps l’énergie dont il a besoin et diminue les risques d’être en mauvaise santé (maladies cardiovasculaires, diabète de type 2, AVC).

Afin de réapprendre à manger équilibré, l’idée est d’abord d’identifier ses habitudes (par exemple : achat régulier de plats à emporter, addiction au sucre, grignotage…) et d’axer son rééquilibrage alimentaire sur ces problématiques là.  

L’objectif, à chaque repas, est de faire le meilleur choix d’alimentation en fonction de vous et de vos goûts. L’idée, c’est de manger comme tout le monde, se faire plaisir, avec un maximum de fruits et légumes frais, de produits non transformés, de légumineuses riches en protéines…

Il faut prendre plaisir en mangeant avec des assiettes colorées et gourmandes qui font du bien au corps comme au moral. 

Alors oui, une alimentation saine peut vous aider à maintenir un indice de masse corporelle jugé normal par l’OMS, mais vous l’aurez compris, c’est tellement plus que ça

Découvrez le Rééquilibrage Alimentaire

Apprenez à manger sainement et maintenez votre IMC grâce à notre guide sur le rééquilibrage alimentaire !

Sport

Sans grande surprise, faire du sport est également un moyen pour maintenir un IMC dit normal et de manière générale pour être en bonne santé. 

N’oublions pas que l’OMS recommande de faire 10 000 pas ou 20 minutes d’activité physique par jour.

Se mettre au sport sera donc particulièrement bénéfique pour votre corps si vous cherchez à entretenir votre santé et garder un corps tonique.

Je vous conseille de varier régulièrement l’activité sportive que vous pratiquez, ainsi que son intensité et sa durée. Pour ça, vous pouvez alterner plusieurs séances avec des exercices différents. Vous permettrez ainsi à votre organisme d’être constamment stimulé, et il ne cessera pas de progresser !

sport et imc

Mais ensuite, comment garder la motivation ?

C’est dur je le sais ! Parfois, on a juste l’impression que c’est impossible de tenir une routine sportive, ou tout simplement, on se sent trop fatigué… Pour rester motivé, quoi de mieux que de se fixer des objectifs, des challenges à relever ? 

Commencez par des objectifs atteignables pour ne pas encore plus vous décourager. Aller marcher 5km dans votre parc préféré, réussir à faire 3 pompes parfaitement, nager 20 minutes sans s’arrêter. 

Vous verrez, une fois l’objectif atteint vous serez encore plus motivé et fier de vous ! Inutile d’envier le corps de telle ou telle personne ou faire une obsession sur son IMC jugé normal ou pas, on se focalise sur un objectif personnel !

Encore besoin d’un peu de motivation ? N’oubliez pas que le sport à de nombreux avantages, il est notamment un anti stress naturel très puissant ! Au delà de 15/20 min d’entrainement, notre corps sécrète de l’endorphine qui n’est autre que l’hormone du bonheur. Ajoutez à cela, une dose de confiance en soi que le sport apporte naturellement et fini le stress ou l’anxiété sur son IMC jugé normal ou pas !  

Bien-être

Comme je vous le répète souvent, il est primordial de se faire du bien sans se faire du mal. Le plus important, c’est d’adopter un état d’esprit positif, qui permettra la déconnexion du physique au mental sans privation ni frustration. Car vous le savez, il est facile de tomber dans l’obsession, comme celle de maintenir un IMC « normal ».
Alors mon dernier conseil, et pas des moindres, sera de ne surtout pas tomber dans la spirale des régimes et du comptage de calories !

Au final peut-on réellement se fier à l’IMC ?

Vous l’aurez compris, l’IMC selon l’OMS est un indicateur de base. Il peut être intéressant afin de se faire une première idée mais il peut également être obsolète.

Autres solutions pour savoir si on a une composition corporelle normale

mesure de tour de taille imc

Vous n’êtes pas convaincu par l’IMC ? Il existe d’autres mesures permettant de savoir si notre composition corporelle est jugée normale ou pas.

  • La mesure du tour de taille et du périmètre abdominal. Elle se base sur le rapport taille/hanche et serait directement corrélée au risque d’obésité. Cette obésité dite abdominale est caractérisée par un tour de taille supérieur à 100 cm chez l’homme et 88 cm chez la femme.
  • Les balances à impédancemétrie peuvent vous donner votre poids mais aussi calculer votre masse graisseuse. Elles ne sont pas toujours très précises, d’une balance à une autre les pourcentages peuvent varier. Donc si vous êtes adeptes de ces balances, fiez-vous aux résultats d’une même balance et n’alternez pas entre les modèles. Les résultats donnés peuvent être motivants pour certaines personnes, lorsque l’on voit évoluer son pourcentage de masse musculaire et diminuer son pourcentage de masse graisseuse. Les pourcentages dits normaux, sont entre 15 et 20% de masse graisseuse pour les hommes et pour les femmes, ils sont situés entre 20 et 30%. 
  • L’indice de volume corporel (IVC) distingue le gras du muscle et sa répartition dans le corps. En résumé, en plus du poids et de la taille, l’IVC prend en compte le rapport taille-hanche, le pourcentage total de graisse et le volume abdominal pour déterminer son score.

Encore une fois, ces alternatives ne sont pas forcément toujours révélatrices ou super pertinentes… L’option d’aller consulter un médecin peut s’avérer plus judicieuse si vous avez des questions ou des doutes sur votre masse corporelle.

N’oubliez pas, l’essentiel est d’avoir un équilibre de vie sain en passant par une alimentation équilibrée, une pratique sportive adaptée et régulière.

Ne restez pas focus sur un IMC jugé normal ou non, le leitmotiv : vous sentir bien dans votre corps et votre esprit !!!

Nos programmes de sport pour vos objectifs

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *