Ventre gonflé, gaz, ballonnements ? Que faire ?

Vous arrive-t-il de sentir votre ventre gonflé durant la journée ? D’avoir des sensations d’inconfort ou même des flatulences un peu gênantes ? Si c’est le cas, c’est sûrement que votre abdomen est ballonné.

Souvent sans risques, ces ballonnements n’en restent pas moins inconfortables et dérangeants pour ceux qui en souffrent. Heureusement, il existe des solutions pour limiter ce phénomène et c’est ce que je vous explique dans cet article. Des causes aux solutions, vous aurez toutes les armes pour vous débarrasser de votre inconfort digestif !

Quels sont les symptômes d’un ventre gonflé ?

L’abdomen gonflé est quelque chose de bien plus répandu que ce que l’on pense, surtout chez les femmes. Nous avons toutes déjà ressenti ces ballonnements inconfortables, ces tiraillements au niveau des intestins, ou ce jean trop serré en fin de repas.

Généralement, ces gonflements se traduisent par une accumulation de gaz dans les intestins, ce qui provoque cet aspect “gonflé”. Pourtant, même s’ils ne sont pas graves, on ne doit pas s’habituer à les subir. Cela peut entraîner une lourdeur au niveau du ventre, la production (plus importante) de flatulences, mais aussi des gargouillis voire des douleurs.

Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas grave, il faut juste déterminer quelle en est la cause et agir pour ne plus être victime de sa digestion.

Quelles solutions & traitements pour perdre mon ventre gonflé ?

Il ne faut surtout pas se faire toute une montagne d’un ventre gonflé. Rien ne sert de courir pour perdre du poids ou de faire un maximum d’exercices d’abdos car dans ce cas, c’est plutôt un probleme gaz.

Ne faites pas l’erreur de diminuer drastiquement les calories ou votre alimentation, ça ne réglera pas le problème.

Il existe de nombreuses solutions pour réduire, voire éliminer les ballonnements. Avec de bonnes habitudes, vous pourrez facilement retrouver un bon confort intestinal. C’est important pour se sentir bien dans son corps et dans sa tête.

Changer son alimentation pour éviter les ballonnements

Alimentation changer pour dégonfler du ventre

L’alimentation, c’est la base. Qu’il s’agisse de douleurs passagères ou de maladies chroniques, l’alimentation est toujours un allié pour diminuer les effets d’un ventre gonflé. Par contre, bien manger ce n’est pas faire un régime drastique. Je le dis et le répète souvent, mais le rééquilibrage alimentaire, c’est ça le vrai secret. Pour ça, il existe plusieurs gestes simples :

  • Faire des fibres son allié : ajouter des fibres solubles à chaque repas permet de faciliter sa digestion. Mais n’y allez pas trop vite ! Comme vu plus haut :on augmente sa consommation de légumineuses / fruits et légumes de façon progressive. Et au départ on peut même aider sa digestion avec des enzymes digestives (disponibles sans ordonnance en pharmacie).
  • Favoriser les légumes cuits : les légumes sont une source énorme de fibres. Si vous avez un intestin plus sensible que la moyenne, privilégiez les légumes cuits qui seront plus facile à digérer
  • Limiter le sucre : je ne vous apprends rien, le sucre n’est pas toujours un allié. Ça ne sert à rien d’arrêter le sucre définitivement, mais limitez le simplement. Votre ventre vous dira merci
  • Mener l’enquête (alimentaire) : apprendre à vous connaître et déterminer les aliments fait pour vous est important pour prendre soin de son système digestif. Après tout, chacun son microbiote

Faire du sport pour aider le système digestif

En combinaison avec une bonne alimentation, le sport fait des miracles. Bien sûr, on ne parle pas ici de préparation sportive intense, pas de panique. Une simple activité modérée comme la marche, le pilates ou le yoga font de très bonnes stimulations pour le transit.

La digestion sera plus rapide et ce sont des exercices parfaits pour renforcer sa sangle abdominale et affiner sa taille. C’est le combo gagnant pour réduire vos ballonnements de manière durable.

Faire un massage du ventre pour le transit intestinal

Eh oui, c’est reconnu, les massages favorisent le transit ! Ils sont même un moyen idéal de chasser les ballonnements en relâchant les muscles de la sangle abdominale.

Pour ça :

  1. Posez vos mains à plat sur le ventre à hauteur du nombril
  2. Exercez une pression vers l’extérieur tout en maintenant une respiration régulière
  3. Répétez plusieurs fois le mouvement

Si vous intégrez ce massage dans une routine, vous devriez sentir une amélioration durable.

Ne pas négliger les probiotiques

Une raison qui peut expliquer vos ballonnements est la fragilisation du microbiote intestinal.

Prendre des probiotiques est un excellent moyen de le renforcer. Vous pouvez en trouver en pharmacie, sous forme de gélules, mais le mieux est de consommer des aliments bruts, riches en microorganismes comme les yaourts, le chou ou le miel par exemple.

Certains fruits et légumes en sont également remplis de prébiotiques (nutriments favorisant le développement d’une bonne flore bactérienne), comme :

  • La banane
  • La pomme
  • L’asperge
  • L’ail
  • L’oignon

Ne pas tout miser sur des médicaments

Il existe de nombreux médicaments sur le marché pour réduire les effets d’un ventre gonflé et tendu. S’ils peuvent être efficaces, je ne les recommande pas toujours, car ils ne font que soulager momentanément la douleur, mais ne la fait pas disparaître réellement.

En plus, beaucoup ne sont là que pour vous vendre du rêve … Vous connaissez mon avis sur les produits minceur.

Adopter une bonne hygiène de vie sera le seul remède durable pour les personnes souffrant d’un abdomen gonflé.

Lancez-vous dans le DÉFI Ventre Plat

Le programme ventre plat contient plein d’astuces pour aider à réduire les ballonnements.

Quelles peuvent être les causes de ces ballonnements ?

Les causes d’un abdomen qui gonfle sont nombreuses. Si la première piste à explorer reste l’alimentation, il est également possible de ressentir des ballonnements pendant ses règles, après une grossesse ou lors de périodes particulièrement stressantes.

Les causes sont donc variées, et peuvent toucher tout le monde. Il faudra alors prendre quelques bonnes habitudes pour se débarrasser de ses ballonnements.

L’alimentation

L’alimentation est le premier facteur de ballonnement. S’il n’est pas le seul, il reste quand même la piste à privilégier pour expliquer les raisons de son ventre gonflé.

Comme j’en parlais dans mon article sur l’alimentation pour perdre du ventre, certaines familles d’aliments peuvent faire gonfler l’abdomen et provoquer la formation de gaz indésirables.

L’intolérance alimentaire

L’un des premiers tests à faire, est de connaître sa sensibilité à certains aliments. Si vous avez des difficultés à digérer un certain type d’aliment, c’est peut-être que vous êtes intolérant à ce dernier.

Testez votre alimentation et isolez les produits qui vous posent problème.

Les intolérances les plus fréquentes sont celles dues au lactose et au gluten, mais nous sommes tous différents, il se peut donc que vous soyez plus sensible à d’autres molécules.

Il n’y a qu’une règle d’or : adaptez son alimentation et choisir ce qui convient le mieux à son organisme et à son système digestif.

Un manque de fibres

Je le dis et le répète souvent, mais les fibres sont absolument essentielles dans notre alimentation. Elles stimulent le transit intestinal, permettent de diminuer les sensations d’inconfort, mais aussi de protéger la muqueuse intestinale.

Par contre, il ne s’agit pas d’engloutir des quantités astronomiques de fibre, ça ne serait que contre productif.

Le tout est de choisir les bonnes fibres et dans des quantités raisonnables.

Par exemple, il vaut mieux privilégier les fibres solubles qui seront plus digestes. Vous pouvez en trouver dans :

  • Les céréales complètes (avoine, seigle, orge, etc.)
  • Les légumineuses (haricots rouges, pois cassés, etc.)
  • Les fruits (pommes, poires, figues, pruneaux, etc.)
  • Les légumes (carottes, courgettes, asperges, etc.)

A noter que si vous avez décidé d’augmenter votre consommation de fibre, ce qui est une excellente idée pour votre santé, je vous recommande d’y aller très progressivement.

C’est à dire environ 5g de fibres en plus par jour chaque semaine.

En gros : si vous n’avez pas l’habitude de manger beaucoup de fruits et légumes crus ou de légumineuses : allez y pas à pas. 2-3 cuillères à soupe de lentilles / haricots rouges / pois chiche par jour max pour commencer.

L’aérophagie

L’aérophagie n’est pas rare et affecte bien plus que l’on ne pense les intestins. En avalant une trop grande quantité d’air, vos intestins retiennent les gaz et c’est ce qui peut provoquer des gonflements douloureux.

Pour limiter la rétention d’air, il faut limiter son absorption, notamment durant les repas.

Et pour ça, on évite les boissons gazeuses à tout-va, les chewing-gums très propices à l’aérophagie et les repas qui ne durent que quelques minutes, devant son écran. Pensez à faire de vos repas un instant calme, un moment qui vous offre une coupure dans votre journée déjà chargée. Vous le méritez bien !

Les règles

Il n’est pas rare de connaître des épisodes de ballonnements importants en période prémenstruelle. Les muscles se contractent, des crampes apparaissent et des gaz se forment. Pour ce type de ballonnement, il est difficile d’agir.

S’ils deviennent trop gênants, je vous conseille d’aller en parler directement avec un médecin qui saura vous trouver des solutions adaptées à votre cas.

La grossesse

La grossesse est un phénomène qui chamboule la vie d’une femme, et dans tous les sens du terme. Plusieurs changements s’opèrent dans le corps et des sensations de ballonnement peuvent apparaître. Les raisons sont multiples :

  • Le ralentissement du système digestif dû à l’augmentation des niveaux d’hormones dans l’organisme
  • Une pression trop importante exercée par le foetus sur les intestins
  • Une accumulation de stress et de sédentarité pas super adaptée à une bonne digestion

Tout cela est donc naturel et il n’y pas de raisons de s’inquiéter. Comme pour les règles, si la douleur est trop importante ou gênante pour vous, demandez conseil à un gynécologue ou un médecin traitant qui saura trouver les solutions pour vous soulager.

Le stress et l’anxiété

Parmi tous les dommages que peuvent causer le stress et l’anxiété sur le corps, on retrouve le symptôme du ventre gonflé.

Ce qu’on appelle avoir des nœuds à l’estomac n’est pas qu’une expression.

Le facteur stress provoque des contractions au niveau des intestins et augmente l’aérophagie, favorisant l’apparition de ballonnements. Si vous vous retrouvez dans une période particulièrement stressante en ce moment, cela peut expliquer le ventre gonflé.

Des causes plus rares

Dans la majorité des cas, les ballonnements sont bénins et peuvent résulter de plein de facteurs différents. Cependant, il arrive parfois que les causes d’un ventre bombé soient plus profondes et surtout plus problématiques.

Dans ces cas-là, il faudra faire d’autant plus attention et surveiller l’évolution des symptômes.

Le syndrome de l’intestin irritable ou du côlon irritable

Lorsque l’on est victime du syndrome de l’intestin irritable, ou colopathie fonctionnelle, la gêne provoquée par un ventre gonflé est bien plus importante. Cette maladie cause de réelles douleurs au niveau des intestins et peut même rendre intolérable le port de vêtements serrés.

En souffrir peut être très vite handicapant surtout après les repas. Même si elle reste bénigne, il s’agit d’une véritable maladie qui touche plus de 5% de la population française.

Des solutions existent pour soulager vos ballonnements, mais il sera beaucoup plus compliqué de se débarrasser définitivement des symptômes.

Maladie cœliaque / intolérance au gluten

La sensibilité que l’on a des aliments est propre à chacun et dépend de notre microbiote. Toutefois, chez certaines personnes, cette sensibilité est telle qu’elle donne lieu à de très fortes douleurs intestinales. C’est notamment le cas de la maladie coeliaque (l’intolérance au gluten).

Il ne faut pas la prendre à la légère, car elle engendre non seulement une mauvaise digestion et une mauvaise assimilation des nutriments, mais également des lésions de la paroi intestinale.

Ici, il est primordial de faire attention à son alimentation, non seulement pour éviter les ballonnements, mais également pour protéger ses intestins.

Après, attentions aux effets de tendance du 100% sans gluten, si vous n’avez pas d’intolérance, vous pouvez en manger ce n’est pas mauvais pour votre santé.

Garder le cap et tester des changements

Guérir de ses troubles intestinaux et de ses gonflements abdominaux peut prendre du temps, et c’est normal. Comme toujours, le principal est de tenir sur le long terme sans pour autant se priver.

Mettez progressivement en place mes quelques conseils et voyez ce qui marche le mieux pour vous. Expérimentez de nouvelles façons de manger, comme le jeûne intermittent qui laissera se reposer le système digestif, par exemple.

Petit à petit, vous réussirez à trouver un équilibre et votre ventre ne s’en portera que mieux.

Nos programmes de sport pour vos objectifs

Non. Dégonfler le ventre est un processus long qui demande une analyse de la cause et la mise en place de bonnes habitudes. Varier son alimentation, tester la sensibilité de ses intestins et mettre en place une hygiène de vie saine composée d’une bonne alimentation et d’un peu de sport sont les seuls secrets. Avec ces quelques gestes, vous devriez déjà voir une différence dans votre confort intestinal.

Avoir le ventre gonflé est quelque chose de très commun, surtout chez les femmes. Les raisons peuvent être diverses, mais sont souvent bénignes. Si la gêne est trop importante et douloureuse, il serait bon de consulter un médecin pour s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une maladie digestive, comme une intolérance ou la colopathie fonctionnelle par exemple.

Les médicaments règlent très peu souvent le problème, ils soulagent. Pour lutter efficacement contre les ballonnements, il faut d’abord en connaître la cause. Ensuite, adopter de bonnes habitudes en intégrant des séances de sport modérées et une alimentation saine vous permettra de chasser les ballonnements du quotidien.

2 commentaires à “Ventre gonflé, gaz, ballonnements ? Que faire ?

  • Corbeil

    Bonjour, certains compléments alimentaires peuvent également créer un inconfort digestif selon sa sensibilité ! Personnellement j’ai déjà eu le problème qui s’est résolu soit en diminuant la prise ou en faisant une petite pause ! 😉

    Répondre

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *